background preloader

Thèmes

Facebook Twitter

Natural science. The natural sciences are the sciences that seek to elucidate the rules that govern the natural world through scientific methods, the cornerstone of which is measured by quantitative data.

Natural science

Based on formal sciences, they also attempt to provide mathematical (either deterministic or stochastic) models of natural processes. The term "natural science" is used to distinguish the subject from the social sciences, such as economics, psychology and sociology, which apply the scientific method to the study of human behavior and social patterns; the humanities, which use a critical or analytical approach to study the human condition; and the formal sciences such as mathematics and logic, which use an a priori, as opposed to empirical methodology to study formal systems.

There are five branches of natural science: astronomy, biology, chemistry, the Earth sciences and physics. Criteria[edit] Branches of natural science[edit] Biology[edit]

Le bien et le mal

La connaissance. L'existentialisme. Dialectique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dialectique

La dialectique (appelée aussi méthode ou art dialectique) est une méthode de discussion, de raisonnement, de questionnement et d'interprétation qui occupe depuis l'Antiquité une place importante dans les philosophies occidentales et orientales. Le mot « dialectique » trouve son origine dans le monde grec antique (le mot vient du grec dialegesthai : « converser », et dialegein : « trier, distinguer », legein signifiant « parler »). Elle aurait été inventée par le penseur présocratique Zénon d'Élée[1], mais c'est surtout son emploi systématique dans les dialogues de Platon qui a popularisé l'usage du terme. La dialectique s'enracine dans la pratique ordinaire du dialogue entre deux interlocuteurs ayant des idées différentes et cherchant à se convaincre mutuellement.

Le bonheur

Chine. Amour. La morale et l'éthique. La logique. La raison. Mythologies. Thèmes Philosophie. Sagesse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sagesse

Dans son acception populaire, la sagesse est attribuée à celui ou celle qui prend des décisions raisonnables, au prix de ses propres intérêts parfois. On qualifie d'enfants sages ceux qui sont obéissants et discrets, ceux qui s'efforcent de voir, entendre et comprendre avant d'agir. Histoire[modifier | modifier le code] Sagesse grecque[modifier | modifier le code] Personnification de la sagesse ("Σοφία" ou "Sophia") à la Librairie de Celsus à Éphèse, Turquie.

Chez les philosophes grecs ou dans la tradition orientale, la sagesse (« sophia » en grec) est l'idéal de la vie humaine. La sagesse tragique de l'obscur Héraclite propose des aphorismes qui mettent en lumière le perpétuel mouvement des choses. Liberté et choix Philosophie. Scholasticism. Phenomenology. Théorie des Formes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des Formes

L'expression théorie des Formes n'est pas de Platon, mais est une manière conventionnelle de se référer aux thèses de Platon sur les Formes intelligibles, les Modèles connus par l'intellect. Qu'est-ce qu'une forme intelligible ? [modifier | modifier le code] Platon nomme forme (traduction contemporaine de εἶδος et quelquefois aussi utilisée pour ἰδέα ( souvent espèce pour les œuvres d'Aristote par les scolastiques; plus souvent idée pour Platon) l'hypothèse de réalités intelligibles, archétypes ou modèles de toutes choses.

Ces formes sont les véritables objets de la définition et de la connaissance, par opposition aux réalités sensibles, objets de l'opinion. De qui est cette traduction ? Systémique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Systémique

La systémique est une méthode d'étude ou façon de penser les objets complexes. Forgée sémantiquement à partir du mot en grec ancien systema, signifiant « ensemble organisé », elle privilégie une approche globale, holiste, la pluralité des perspectives selon différentes dimensions ou à différents niveaux d'organisation, et surtout la prise en compte des relations et interactions entre composants. Apparue progressivement au milieu du XXe siècle, la systémique s'est construite en opposition à la tradition analytique cartésienne et à d'autres formes de réductionnisme, qui tendent à découper le tout en parties indépendantes et montraient leur limites dans la compréhension de la réalité.

Thèmes Philosophie Symbaloo. Structuralism. Marxism. Wikibooks. American Philosophy. German Idealism. Empiricism. CIEPFC : Centre International d'Etude de la Philosophie Française Contemporaine. Le pardon sous l'angle de la philosophie. Jusqu’où l’homme est-il capable de pardonner ?

Le pardon sous l'angle de la philosophie

Existe-t-il une frontière infranchissable permettant de distinguer le pardonnable de l’impardonnable ? Cette limite, si elle existe, a-t-elle un caractère universel ? Autrement dit le pardon est-il vécu de la même façon quelque soit le milieu culturel et historique ? Le pardon enfin est-il à proprement parlé une vertu, à savoir une action volontaire dont le ressort est totalement désintéressé ? Le pardon est avant tout une rupture dans la chaîne affective. Le pardon est donc une condition nécessaire à la vie. Il existerait ainsi de l’impardonnable, dont la justice international s’est notamment saisi en le qualifiant de crime contre l’humanité. Présenté ainsi, le pardon se vit donc dans un ordre, la justice dans un autre.