background preloader

Le hasard et le déterminisme

Facebook Twitter

Les frères Bogdanov expliquent d'ou vient le hasard. Réflexions philosophico-mathématiques sur le Hasard [P.Cartier] Hasard et création (Partie 1) - PHILO-ALETHEIA. Hasard donc création : Alors que dans la représentation commune, l’idée de création reste attachée à une certaine maîtrise, à la détermination d’une volonté orientée vers un projet finalisé sans que puisse intervenir de manière réellement profitable et majeure le hasard, nous chercherons à montrer que ce dernier, loin de se réduire à la sauvage irruption de l’imprévisible en constitue l’essence profonde, à l’œuvre dans la nature comme dans l’esprit humain.

Hasard et création (Partie 1) - PHILO-ALETHEIA

Une telle approche implique, on le verra, un renversement complet de perspective, un détour par l’originaire dont le hasard est la figure inassignable. Il y a là une véritable révolution mentale à opérer, révolution dont le mouvement consiste à retrouver sous une forme intuitive le caractère foncièrement dynamique du réel dont procède, comme nous le pensons, toute création. La création, un enjeu métaphysique bavard Premier point Créer, c’est faire naître quelque chose qui n’existait pas auparavant. Deuxième point. Chaos, hasard et libre arbitre. J’ai assisté hier à une conférence sur les fondements de la liberté pendant laquelle j’ai cru détecter une confusion – qui arrive souvent – entre chaos et non-déterminisme.

Chaos, hasard et libre arbitre

Il a été malheureusement impossible de débattre du sujet, et je me suis senti frustré de ne pas pouvoir exposer clairement mes propos en quelques phrases, car je ne m’y étais pas préparé. Comme ce n’est pas la première fois que j’échoue à expliquer pourquoi le chaos n’a rien d’aléatoire, j’ai décidé de rédiger un argumentaire auquel je pourrais me référer si la situation se présente à nouveau. Je n’ai jamais vraiment manipulé le concept de chaos dans un cadre concret, mais cela m’a beaucoup intéressé à la suite de ma thèse ou j’ai travaillé sur la modélisation et l’inversion de systèmes non-linéaires. Théorie de la Double Causalité. John Conway et Simon Kochen définissent tout d'abord le libre arbitre d'une entité quelle quelle soit (particule, être humain...) comme une propriété selon laquelle l'état de cette entité à un instant donné ne peut pas être décrit comme résultant d'une fonction (au sens mathématique) portant sur l'état de l'univers avant cet instant.

Théorie de la Double Causalité

L'entité n'est donc pas du tout contrainte par son passé, mais libre de son évolution. Déterminisme et rationalité. Démon de Laplace. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Démon de Laplace

L'expression « démon de Laplace », aussi parfois appelé « génie de Laplace » fait référence à une expérience de pensée proposée par Laplace dans son ouvrage Essai philosophique sur les probabilités (1814) pour illustrer son interprétation du déterminisme : « Une intelligence qui, à un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d’ailleurs elle était suffisamment vaste pour soumettre ces données à l’analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l’univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l’avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. »

Déterminisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Déterminisme

Le déterminisme est une notion philosophique selon laquelle chaque événement est déterminé par un principe de causalité. Définition[modifier | modifier le code] Le déterminisme est la théorie selon laquelle la succession des événements et des phénomènes est due au principe de causalité, ce lien pouvant parfois être décrit par une loi physico-mathématique qui fonde alors le caractère prédictif de ces derniers. La richesse conceptuelle du hasard objectif. Maxime Abolgassemi : La richesse conceptuelle du hasard objectif.

La richesse conceptuelle du hasard objectif

Extrait d'une thèse soutenue avec mention Très Honorable avec félicitations du jury, sous le titre Pour une poétique du hasard objectif : étude analytique de ses motifs d'écrire (Nerval, Strinberg, Breton) le 8 février 2008 à l'université de Paris IV Sorbonne devant un jury composé de Antoine Compagnon (directeur), Michel Murat (Paris IV), Jean-Pierre Sarrazac (Paris III), Jean-Luc Steinmetz (Nantes). L'auteur, encouragé par le jury, travaille à l'écriture d'un essai sur le sujet.

Mis en ligne le 23 juin 2008. © : Maxime Abolgassemi Maxime Abolgassemi enseigne le français et la philosophie en classes préparatoires aux grandes écoles au lycée Chateaubriand de Rennes. Chaos, hasard et libre arbitre. Vie et hasard. Le "Dessein intelligent" expliqué en cinq vidéos (Arnaud Dumouch, nov. 2008) Ce site est installé sur Internet depuis plus de 10 ans.

vie et hasard

Suite aux nombreux débats qu'il a suscité, voici l'état de la question en philosophie et dans un langage simple. AVERTISSEMENT : Ces cinq leçons orales sont une simple vulgarisation en langage simple. 1° Les cinq sauts de l'histoire de l'univers (philosophie, 17 mn). Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? Par François Brooks À force d'en parler, le néant finit par avoir de la consistance.

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

(Léo Ferré, Ludwig) Il y a des questions qui, à mon avis, vont toujours rester sans réponse, non pas parce qu'on ne peut pas s'essayer à leur trouver quelque solution mais parce que, aussitôt la réponse trouvée, elles ressurgissent indemne, comme le bouchon de liège se remet à flotter aussitôt qu'on lâche prise après l'avoir enfoncé sous l'eau. Francesca_merlin_80. Causalité effet.