Facebook Inc. will probably put off its initial public offering until 2012, giving Chief Executive Officer Mark Zuckerberg more time to gain users and boost sales, three people familiar with the matter said. Facebook would benefit from another year of growth absent the added scrutiny that comes with a public listing, instead of holding an IPO in 2011 as investors speculated, said the people, who asked not to be identified because Facebook doesn’t discuss share-sale plans. Still, Zuckerberg, who holds board control, could push for a stock sale at any time, they said. Waiting lets Zuckerberg, 26, hone the skills needed to steer a company that issues quarterly results while facing criticism on such matters as user privacy. Facebook, valued at $24.9 billion, would use the time to propel its user base beyond the 500 million mark reached this month and add to sales that two of the people said may double to at least $1.4 billion in 2010 from $700 million to $800 million last year. Facebook Said to Put Off IPO Until 2012 to Buy Time for Growth Facebook Said to Put Off IPO Until 2012 to Buy Time for Growth
Rétrospective sur les 3 dernières années de Facebook Souvenez-vous, en 2007 je publiais un article plutôt provocateur : Pourquoi je ne crois plus en Facebook. Cet article m’a valu pas mal de moqueries, mais je ne regrette pas de l’avoir rédigé et j’en suis même fier. À tel point que je vais me livrer au délicat exercice d’auto-critique consistant à résumer le parcours de Facebook sur les 3 dernières années et d’analyser la situation dans laquelle cette plateforme sociale se trouve par rapport à ce que je critiquais il y a plus de 3 ans. Je pense ne pas me tromper en disant que Facebook est en ce moment à l’apogée de sa notoriété / visibilité : plus qu’une plateforme sociale, c’est devenu un véritable phénomène de société (The World Is Obsessed With Facebook).

Rétrospective sur les 3 dernières années de Facebook

Faut-il se réjouir des évolutions de Facebook ? Faut-il se réjouir des évolutions de Facebook ? En à peine quelques semaines, Facebook a annoncé un certain nombre d’évolutions. Certaines (comme les nouvelles Pages) ont été largement commentées, d’autres (comme l’abandon du FBML ou la future obligation d’utiliser les Credits) sont par contre passées quasi-inaperçues. Je vous propose donc un petit résumé des évolutions de Facebook. Nouveau format publicitaire : Sponsored Stories Annoncé en fin d’année dernière, le format publicitaire Sponsored Stories est disponible depuis peu pour les annonceurs US : Facebook Rolls Out Major Upgrades To Ad System. Le principe de ce nouveau format est d’offrir la possibilité aux annonceurs de donner plus de visibilité aux mentions de leur marque (au travers de Like, de Check-in ou de citations explicites).