background preloader

Apprentissage - méthodes

Facebook Twitter

La question, outil de l’enseignant. Ou l’art de poser des questions pour former et évaluer… « Je t’en pose, moi, des questions ?

La question, outil de l’enseignant

» Combien de fois cela vous est-il arrivé de recevoir « à la figure » cette réplique toute faite, signe d’une indiscrétion ou curiosité potentielle envers votre interlocuteur ? La question peut donc agacer. Elle peut aussi montrer un signe d’intérêt. Faisons un petit tour d’horizon de la question pédagogique ! La question peut en effet être considérée comme l’outil de base de l’interaction pédagogique. D’une séance sur l’autre, il est aisé de mettre en ligne un quiz de 5 questions sur les points clés à connaitre lorsque l’on demande de « réviser tel chapitre ! Les résultats obtenus permettent de constituer 3 groupes lors du cours suivant : o Les non répondants (quiz non réalisé volontairement ou involontairement) o Les répondants avec erreurs (apprentissage partiel) o Les répondants avec maitrise (niveau atteint) Les étudiants qui ont réussi vont assister ceux qui ont fait des erreurs.

APP: Accueil. La révision et la mise en oeuvre des nouveaux programmes d'études dans le réseau collégial québécois a fait émerger des besoins relatifs à de nouvelles pratiques d'enseignement davantage centrées sur l'étudiant.

APP: Accueil

En effet, l'approche par compétences, à partir de laquelle les nouveaux programmes sont élaborés, vise des apprentissages en profondeur et intégrés qui nécessitent le recours à des méthodes pédagogiques qui mettent l'étudiant en action. L'apprentissage par problèmes répond à ces besoins. Cette approche peut être utilisée à l'échelle du programme, à l'échelle d'un cours ou encore simplement à celle d'une leçon. En vue de favoriser son expérimentation au collégial, ce site propose un soutien à ceux qui souhaitent l'utiliser d'abord à petite échelle dans le cadre de leurs cours. La démarche inductive. Les styles d'apprentissages de Kolb. Les styles d'apprentissage de Kolb En1984, David A.

Les styles d'apprentissages de Kolb

Kolb publie "Experiential Learning". Dans cet ouvrage, il expose essentiellement le principe qu'une personne fait son apprentissage par la découverte et l'expérience. Pourquoi les social analytics seront l’enjeu de 2012 « « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr. J’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous parler des social analytics.

Pourquoi les social analytics seront l’enjeu de 2012 « « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr

Authentique serpent de mer, le sujet n’est que très eu abordé par les gens de la profession. Et pour cause : chacun bricole comme il peut. Il faut dire que les offres ne sont pas encore très mûres et que les éditeurs entretiennent de façon active l’amalgame entre outils d’écoute et outils de mesure. Bref, ce n’est pas simple, mais les choses sont en train de bouger avec l’arrivée sur le segment de deux poids lourds de l’industrie : Adobe avec son offre Adobe Social et Google qui a récemment mis à disposition des Social Reports dans Google Analytics (Capturing The Value Of Social Media Using Google Analytics). Pour vous aider à y vor plus clair, la société Awarness Networks vient de sortir un livret blanc assez bien fait sur le sujet : Actionable Social Analytics.

Vous noterez que ces différents indicateurs (part de voix, portée, taux d’engagement…) n’ont pas beaucoup évolué sur les trois dernières années (cf. Réflexions sur les styles d’apprentissage. Nous avons tous, consciemment ou inconsciemment, une façon d’apprendre dans laquelle nous sommes plus à l’aise.

Réflexions sur les styles d’apprentissage

Les apprenants en face de nous aussi. Aussi est-il important de réfléchir sur notre (ou nos) façon(s) d’apprendre qui sont aussi notre façon d’enseigner. Inconsciemment, nous allons privilégier notre style d’apprentissage, celui qui nous réussit le mieux, en pensant que c’est la meilleure façon d’apprendre. Et comme nous voulons bien travailler, nous « imposons » notre style aux apprenants, dans un souci de bien faire… Mais, est-ce le même style d’apprentissage pour nos apprenants ? Je vous propose deux sites. Le premier donne quelques clés théoriques simples :

7 profils d'apprentissage - Jean-François MICHEL [apprendre à ap. Apprentissage par problèmes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apprentissage par problèmes

Pour les articles homonymes, voir APP et PBL. Dans l'apprentissage par problèmes (APP), ou apprentissage par résolution de problèmes, les apprenants, regroupés par équipes, travaillent ensemble à résoudre un problème généralement proposé par l'enseignant, problème pour lequel ils n'ont reçu aucune formation particulière, de façon à faire des apprentissages de contenu et de savoir-faire, à découvrir des notions nouvelles de façon active (il s’instruit lui-même) en y étant poussé par les nécessités du problème soumis. La tâche de l'équipe est habituellement d'expliquer les phénomènes sous-jacents au problème et de tenter de le résoudre dans un processus non linéaire. La démarche est guidée par l'enseignant qui joue un rôle de facilitateur. Le concept a été développé par la faculté de médecine de l’Université McMaster de Hamilton en Ontario dès 1970.

Domaines et situations[modifier | modifier le code] Situation[modifier | modifier le code]