background preloader

Comm digitale

Facebook Twitter

Le SRI publie une infographie et un lexique du RTB. Le code a (tout) changé ! - LA TRIBUNE EBUZZING. L’irruption du digital dans l’industrie des médias a profondément modifié les relations entre consommateurs, marques et médias, et rend totalement obsolètes les représentations, les outils et les concepts que nous utilisons dans nos métiers de communicants.

Le code a (tout) changé ! - LA TRIBUNE EBUZZING

Ainsi, quand le Hubforum organise une manifestation sur le futur du médiaplanning, ce ne sont pas Médiamétrie, Comscore ou JFC qui sont invités à s’exprimer. Aujourd'hui, le sujet n’est pas de prévoir les performances d’un plan prévu pour juin sur la base de données d’audience PC qui datent de janvier, mais d’appréhender au mieux l’évolution du paysage digital et de tirer profit des nouvelles technologies d’achat et de ciblage. Avec l’avènement du programmatique, la mesure d’audience n’est plus ce juge de paix qui fixe le prix de l’espace et régule le fonctionnement du marché publicitaire.

Cela a naturellement des répercussions importantes dans l’équilibre des forces en présence. Voir plus, cliquez ici. Les 5 grandes tendances du numérique en 2014. RTB : petit manuel de survie à l’attention des Directions Marketing. Le RTB, qu’est-ce que c’est ?

RTB : petit manuel de survie à l’attention des Directions Marketing

Le RTB (Real Time Bidding), aussi appelé Media Trading, s‘appuie sur des technologies d’enchères en temps réel qui permettent, côté éditeurs, une forme de monétisation de leurs espaces publicitaires sur Internet plus efficiente et, côté annonceurs, une forme d’utilisation du canal Display plus ciblée. En quoi le RTB bouleverse-t-il le marché de la publicité ? L’émergence du RTB introduit dans l’achat et la vente d’espaces publicitaires les notions d’instantanéité, de transparence et de ciblage. RTB : petit manuel de survie à l’attention des Directions Marketing. Le manifeste des evidences. Facebook et Google s’arrogent près de 70% de la publicité mobile. Le RTB représentera 25% des investissements publicitaires dans le Display en 2016 en France.

Le RTB représentera 25% des investissements publicitaires dans le Display en 2016 en France. Adex : les 6 conseils de Citroën pour optimiser ses campagnes. Qui ?

Adex : les 6 conseils de Citroën pour optimiser ses campagnes

Marie Laloy, Directrice du Digital, CRM & Mobilité chez Citroën depuis décembre 2012. Décryptage : Vine, le nouveau bébé de Twitter : 6 mois et déjà 13 millions d’utilisateurs. Vine est la nouvelle météorite de Twitter : créée il y a un peu plus 6 mois, l’application a immédiatement été rachetée par Twitter.

Décryptage : Vine, le nouveau bébé de Twitter : 6 mois et déjà 13 millions d’utilisateurs

Vine est une application de vidéo qui permet de filmer des vidéos de six secondes maximum sur son smartphone. Plusieurs annonceurs ont aussi lancé des campagnes via ce nouveau canal. Jérémy Dumont, Jeremy dumont is head of digital (ex strategic planner for pourquoitucours) at Tendances du digital 2013. Criteo : le retour en grâce du clic. Le CPC (coût par clic) réussit à Criteo.

Criteo : le retour en grâce du clic

La startup française créée en 2005, qui compte 3000 clients et 700 collaborateurs, s’est imposée comme l’un des leaders mondiaux de la publicité en ligne, en misant depuis le début sur le reciblage rémunéré au clic. En publiant l’étude « turning Viewers into Clickers », réalisée par Médiamétrie-Nielsen, Criteo confirme son positionnement sur le clic et propose une défense et illustration du display à la performance.

L’étude s’appuie sur le suivi des clics réalisés par les internautes, à partir du panel Médiamétrie-Nielsen. L’analyse porte sur des parcours utilisateurs. Ad Exchange, nouvel eldorado ou ‘real-time’ chaos ? par Fabrice Leclerc, directeur général d’Exponential France. Alors que les plateformes de vente et d’achat d’espaces publicitaires que sont les Ad Exchanges permettent aux acheteurs d’espace (annonceurs, agences média) et aux vendeurs (éditeurs, réseaux, régies) de quasiment automatiser les phases d’achats et d’implémentation des campagnes, ce nouveau mode d’achat soulève plusieurs questions cruciales pour les acteurs de la publicité numérique : - Peut-on parler d’un véritable bénéfice pour les éditeurs et d’une valorisation de leurs invendus ?

Ad Exchange, nouvel eldorado ou ‘real-time’ chaos ? par Fabrice Leclerc, directeur général d’Exponential France

- Peut-on garantir un achat d’espace moins cher pour les annonceurs ? - Faut-il y voir la mort des régies classiques de vente d’espace ? Ce nouveau sujet est d’autant plus complexe que l’Ad Exchange se retrouve au carrefour d’intérêts très divergents. Certaines régies et ad network, qui ne réussissent pas à adapter leur offre, ne sont pas favorables à sa percée sur le marché.

Certains freins demeurent cependant bien ancrés. La méthode Starbucks pour réussir son marketing social. Avec ses 18000 établissements, Starbucks s’attache à développer une proximité avec ses clients.

La méthode Starbucks pour réussir son marketing social

Pour la marque, il est donc naturel de prolonger cette expérience de proximité. Une infographie « restaurant social media » réalisée avec des données collectées sur le territoire américain fait apparaitre que Starbucks est systématiquement classé dans le TOP3 des marques sur les médias sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest, Google Plus, Youtube,…) et cela malgré la rude concurrence des marques comme Mc Donald’s, Subway, Burger King,… Comment a opéré la marque pour émerger et féderer autour de ses valeurs ? Voici quelques raisons du succès de Starbucks sur les médias sociaux : Comment le digital transforme la zone de chalandise. «Ad-exchanges et branding me semblent difficilement compatibles», Christophe Dané (Omnicom)

Le directeur général en charge des activités digitales du groupe évoque l'essor de la performance, l'arrivée du RTB et les promesses du mobile.

«Ad-exchanges et branding me semblent difficilement compatibles», Christophe Dané (Omnicom)

JDN : Omnicom a décidé de refondre son offre digitale. Pourquoi ? Christophe Dané : Je suis arrivé au sein du groupe il y a un an avec pour mission de redéfinir le positionnement de l'agence sur le secteur du digital. Notre approche était jusque-là très cloisonnée, chaque canal étant appréhendé en silo : SEO, SEA, display, affiliation... Près d’1 milliard de $ de revenus publicitaires en 2014 pour Twitter boosté par le mobile selon eMarketer. «Certains de nos clients ont placé 100% de leur budget display sur du RTB» par Marie Le Guével, directrice générale d'Amnet France.

La directrice du trading desk français d'Aegis explique comment le groupe s'est positionné sur l'achat display en temps réel et explique les attentes de ses clients.

«Certains de nos clients ont placé 100% de leur budget display sur du RTB» par Marie Le Guével, directrice générale d'Amnet France

JDN : Pourquoi est-ce important pour un groupe comme Aegis de se positionner sur l'écosystème du real-time-bidding (RTB) ? Marie Le Guével : Faire de la communication digitale sans s'intéresser au RTB est, aujourd'hui, totalement anachronique et c'est pour cette raison que nous avons lancé une structure dédiée en mars 2012, Amnet, autour de laquelle s'articule une équipe de 6 médias traders. Le RTB en Europe en 2012 selon Infectious Media. La proportion de femmes augmente dans l'audience Internet mobile mais reste minoritaire selon Médiamétrie//NetRatings.

La croissance du marché français de l’e-pub freinée à +5% en 2012 et probablement en 2013. Le SRI (Syndicat des Régies Internet), l’UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’Achat Medias) et Capgemini Consulting ont présenté hier les résultats de la 9e édition de l’Observatoire de l’e-pub.

La croissance du marché français de l’e-pub freinée à +5% en 2012 et probablement en 2013

Medias sociaux

L’évolution des enjeux du marché publicitaire digital en 2013 par Philippe Besnard en vidéo. Publicité : Amazon lancerait une plateforme RTB. Tendances et Innovations. Millward Brown dresse son Top 10 des tendances digitales et médias pour 2013. Qui fait l'e-réputation d'une entreprise ? - INNOVATION. L'identité d'une entreprise est composée d'une multitude de facettes. La réputation en fait évidemment partie. Mise sur le devant de la scène ces dernières années, l'e-réputation est devenue une variable stratégique pour les entreprises, mais il ne faut pas oublier que ce n'est que la partie visible de l'iceberg !

Pour avoir une image juste de la réputation d'une entreprise, il faut donc aujourd'hui composer avec plusieurs acteurs. Il en existe six présentés par Anthony Bleton, président de Novius. 10 règles basiques de SEO. « Beaucoup d’appelés mais peu d’élus » – Nous parlons bien des premières positions dans les SERP Google (search engine results page ou page de résultat de recherche). Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel consiste en un ensemble de techniques visant à positionner un site Internet dans les premiers résultat de recherche des moteurs de recherche sur des requêtes bien définies. La particularité de la discipline réside dans le fait que personne ne connait vraiment le fonctionnement de l’algorithme qui régit les positions des sites indéxés. Ce fameux algorithme évolue par ailleurs au rythme des fréquentes mises à jour (Google Panda ou Google Pingouin pour les dernières) qui sèment parfois la désolation sur leur passage (cf.

Le moteur de shopping Twenga qui a perdu fin 2011 40% de son trafic et une part similaire de ses revenus au Royaume-Uni à cause de la mise à jour Panda). Le real time bidding en forte hausse. Une étude d’Emarketer montre que le Real Time Bidding (RTB) va représenter aux Etats-Unis 13% des investissements display cette année. Dans les prochaines années, la part du RTB ne devrait cesser de croître. Journée ATS : tout sur les adexchanges et le RTB. ExchangeWire a organisé hier l’ATS Paris, une journée consacrée au RTB (Real Time Bidding) et aux adexchanges (plateformes de gestion automatisée de la publicité en ligne) Les acteurs principaux se sont exprimés et ont pu livrer des chiffres, leurs retours d’expérience, et leurs projets. Viuz était présent. Adexchanges, un début prometteur. Apple : Le retour des iAds. Lancées en fanfare en 2010 par Steve Jobs, les iAds, après plusieurs atermoiements et différents essais –prohibitifs- de pricing, prennent aujourd’hui une place de choix dans la publicité mobile et constituent un nouveau véhicule attractif pour les marques.

Première raison de ce retour en force : La cible. Selon, Nielsen les possesseurs d’iPhones sont 5 plus enclins à avoir des revenus supérieurs à 4500 Euros par mois, 50% plus disposés à recommander un produit et deux fois plus enclins à essayer un nouveau produit. Elles offrent aussi un engagement supérieur. Plus de 41% des Français sont des mobinautes au 3ème trimestre 2012. Paid/Owned/Earned = 58/30/12. L’IAB France propose une vidéo pour tout comprendre de l’AdExchange en 3mn 40sec. Les Dumas : les résultats. L’annonceur, les défis du digital dans la fonction marketing et la place du conseil média par Arnaud Bouchard, Vice President Practice Marketing & Sales chez Capgemini Consulting. Arnaud Bouchard, Vice President Practice Marketing & Sales Capgemini Consulting.

La France des Déconnectés. Tous branchés, disent-ils… Une étude menée par Havas Media, et dont les résultats ont été révélés la semaine dernière, va quelque peu à l’encontre de l’opinion aujourd’hui communément partagée, selon laquelle tous les français sont connectés et… aiment ça. Publicité digitale : vers le mariage de la performance et du Branding ? Clipperton Finance, vient de publier une étude sur le marché Européen des technologies publicitaires et l’avenir du display. Selon Clipperton la croissance rapide de la publicité digitale ces dernières années a été largement le fait des solutions de marketing à la performance. Pourtant, estiment les analystes de Clipperton Finance, le gap à combler entre la publicité digitale et les montants dépensés en medias traditionnels (19% des dépenses pour 36% du temps passé) ne pourra se combler que par un mix de budgets traditionnellement alloués au Branding avec l’aide de technologies historiquement liées à la performance (mesure,formats innovants, nouvelles technologies de ciblage).

D’après cette étude, la publicité digitale dominée à 60% par le search devrait croitre de 17% par an de 2012 à 2014 pour s’établir à 100 Milliards dollars en 2014.