background preloader

Veille technologique

Facebook Twitter

C'est quoi le Responsive Web Design. Consacré "mot-clé de l'année 2013" par le célèbre magazine Mashable, le Responsive Web design (RWD) est aujourd'hui incontournable dans nos projets web (et dans les cahiers des charges de nos clients)… mais demeure toujours aussi confus et insaisissable même chez les professionnels !

C'est quoi le Responsive Web Design

Voici donc une petite introduction pour mieux comprendre ce phénomène... Les frameworks CSS responsive design. Dans un article précédent, je vous indiquais pourquoi le responsive design est indispensable au succès de votre projet Web.

Les frameworks CSS responsive design

Aujourd’hui, nous voyons les frameworks CSS libres et gratuits permettant de mettre en oeuvre un design adaptatif ! La liste ci-dessous n’est pas exhaustive mais recense les principales librairies open-source que vous pourrez utiliser pour faire des responsives. L’autre solution est de faire du responsive à la main en utilisant les media queries, introduites par CSS3, mais c’est une autre histoire que nous verrons plus tard… Pour l’heure, place aux frameworks CSS !

1. BootstrapOn ne présente plus Bootstrap qui, entre de nombreux autres composants, propose un système de grid layout pour faire du responsive. Cascade framework propose, comme son nom l’indique, d’utiliser au maximum les propriétés en cascade afin de construire ses design templates. Font Awesome Examples. BootStrap - SPIPr. Le dossier bootstrap2spip/ contient des feuilles de style LESS qui surchargent celles de BootStrap.

BootStrap - SPIPr

Voyons un exemple concret avec la feuille alerts.less : /* importer la feuille d'origine de BootStrap */ @import "bootstrap/css/alerts.less"; /* Ajout des classes info, success, warning, error utilisées dans SPIP */ .info {.alert; .alert-info;} .success {.alert; .alert-success;} .warning {.alert;} .error {.alert;.alert-error} Introduction aux frameworks front-end (Bootstrap, Foundation) - alticreation. Les frameworks ou cadriciels en bon français sont des outils de plus en plus courants dans le processus de création de sites web.

Introduction aux frameworks front-end (Bootstrap, Foundation) - alticreation

On distingue au moins deux types de frameworks : front-end et back-end. Les frameworks back-end (comme Symphony, Laravel ou CakePhp) sont déjà utilisés depuis plusieurs années avec succès, mais qu’en est-il des frameworks front-end ? Depuis deux ans environ, ces frameworks sont devenus presque incontournables. Bootstrap - Page d'inscription. Le framework Bootstrap a été développé par Twitter afin d’avoir un développement de leur réseau social plus normalisé.

Bootstrap - Page d'inscription

Aujourd’hui, il est utilisé par la plupart des développeurs afin de produire des sites web en responsive design. Le responsiv design permettant d’adapter le contenu d’un site web par rapport à la taille de l’écran de l’utilisateur (écran d’ordinateur, tablette, smartphone). Avant de commencer, placez ces deux lignes dans votre balise <head> : <! jQuery – Gestion d’un formulaire HTML ⇒ Bootstrap est important. En août 2011, Twitter lançait Bootstrap, une boîte à outils HTML, CSS et JavaScript destinés à simplifier la création d'applications web.

Bootstrap est important

Bootstrap inclut un système de grille, des styles par défaut pour les principaux types de contenus, mais aussi le code nécessaire pour faire fonctionner les composants les plus courants qu'on retrouve sur des sites web (popups modales, messages d'alertes, carrousel, etc...). Depuis février dernier, Bootstrap est le projet le plus populaire sur GitHub. La NASA utilise Bootstrap. La chaîne MSNBC utilise Bootstrap. Même la maison blanche utilise Bootstrap. Je ne suis pas tout à fait certain que l'utilisation de Bootstrap était très pertinente dans ces 2 derniers cas.

En mars dernier, j'étais tombé sur cet article de Dave Winer qui partageait ce point de vue : J'étais développeur logiciel avant qu'il n'y ait un Mac, et je me souviens de quelque chose dont peu de développeurs se souviennent. Bootstrap. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bootstrap

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : bootstrap, sur le Wiktionnaire En anglais, les bootstraps qui sont généralement traduits en français par "tirants de bottes", sont les boucles, en cuir ou en tissu, cousus sur le rebord des bottes et dans lesquels on passe les doigts ou qu'on tire pour s'aider à les enfiler. L’étymologie populaire prétend que le bootstrapping est censé faire référence aux aventures du baron de Münchhausen, qui se serait sorti d'un marécage en se soulevant par les tirants de bottes.

L’expression semble en réalité trouver son origine dans une expression du début du XIXe siècle aux États-Unis : « pull oneself over a fence by one's bootstraps », à partir d’une histoire invraisemblable du même genre. Cette expression imagée est notamment utilisée : Qu’est-ce que Bootstrap ? – L’histoire et la tendance : Partie 1 sur 2. Bootstrap ?

Qu’est-ce que Bootstrap ? – L’histoire et la tendance : Partie 1 sur 2.

Qu’est-ce donc ? Si vous avez un site Internet, vous avez probablement déjà croisé le mot « Bootstrap » en parcourant des articles de web-design et de développement. Vous aurez aussi peut-être entendu le terme au cours de conversations entre designers ici et là, dans un salon web ou un meetup, en tout endroit du globe. Ces personnes savent ce qu’est Bootstrap et connaissent les énormes bénéfices que Bootstrap apporte au monde du développement web. Mais savez-vous pourquoi vous devriez vous pencher sérieusement sur la question ? Bootstrap : le framework le plus populaire au monde. La sécurité des sites Internet. XP-Infos n° 17 – décembre 2010 Article Selon les experts en la matière, la majorité des applications Web souffrent de vulnérabilités.

La sécurité des sites Internet

Il est pourtant nécessaire de comprendre que la sécurité des sites Internet ne souffre pas de manichéisme : un site peut être plus ou moins sûr, et la sécurité est souvent une affaire de compromis. Elle dépend de nombreux facteurs, tels que les connaissances du développeur bien entendu, mais aussi la conception et la complexité du site, le coût et les délais de fabrication et même parfois – aussi étonnant que cela puisse paraître – de la responsabilisation de ses utilisateurs. Failles de sécurité et fautes informatiques — Droit des technologies avancées. L’actualité en 2011 a fait l’objet de très nombreuses illustrations de failles de sécurité et de piratages informatique.

Failles de sécurité et fautes informatiques — Droit des technologies avancées

Les derniers en date concernent le vol des données personnelles de plus d'un million de comptes clients du groupe de jeux Sega et du géant de l'électronique Sony en exploitant des failles de sécurité pour s'introduire dans les serveurs de leur site internet. Les attaques visent non seulement les systèmes d’information des entreprises mais également ceux de l’État. Les pirates n’hésitent pas à s’attaquer aux systèmes d’information des plus hautes instances comme l'Elysée, le Quai d'Orsay ou le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, victimes de tentatives de piratage et d’intrusions. Les attaques se multiplient partout dans le monde jusqu’à viser des établissements stratégiques ; le FMI, la Banque mondiale ou encore la bourse électronique américaine Nasdaq se sont ajoutés à la liste des institutions victimes de cyberattaques.

La problématique.