background preloader

Sexualité et genre

Facebook Twitter

Égalité hommes/femmes

"Audrie & Daisy" : la culture du viol au coeur d'un documentaire saisissant. Il y a un an tout juste, le documentaire The Hunting Ground (encore inédit en France) choquait les États-Unis en s'attaquant avec force à l'épidémie de viols qui ravage les campus universitaires du pays.

"Audrie & Daisy" : la culture du viol au coeur d'un documentaire saisissant

Au coeur du film : la fameuse culture du viol qui blâme la victime et protège le violeur – d'autant plus quand celui-ci est blanc, de bonne famille, populaire, et que c'est un athlète. Depuis, l'affaire Brock Turner a éclaté et écoeuré un peu plus les foules. Avec son goût douteux de déjà-vu, elle pose une fois de plus la question : pourquoi la justice persiste-t-elle à protéger les violeurs ? Dans Audrie & Daisy, ce n'est pas tant les retombées judiciaires qui importent, que de montrer comment le procès commence dans les foyers. Comme Brock Turner, Matthew Barnett est un athlète populaire, mais surtout, il est originaire d'une petite ville où tout le monde connaît tout le monde.

Surtout que parmi les témoignages, on trouve celui du shérif de Maryville, Darren White. L'Amour en cité - Le documentaire en intégralité. Fatmé, 17 ans, mariée, un enfant : « Le plus dur, c’est ma nostalgie de l’école et de mes amies ! » - Anne-Marie El-HAGE. Elle a le visage joufflu d'une adolescente.

Fatmé, 17 ans, mariée, un enfant : « Le plus dur, c’est ma nostalgie de l’école et de mes amies ! » - Anne-Marie El-HAGE

Le regard rêveur, un brin tristounet, souligné de khôl noir. Les cheveux relevés en chignon sous un voile bleu marine, assorti à ses habits. Le sourire enfantin, mais si rare. Fatmé, 17 ans à peine, et un enfant d'un an déjà, fait partie de ces filles libanaises mariées avant l'âge qui subissent en silence le poids de traditions ancestrales. Zoom-in sur cette jeune habitante de Mechmech, un village situé dans les hauteurs du Akkar qui tire pourtant fierté de son taux élevé d'éducation.« Qu'ai-je fait de ma vie?

L'accord du père, le refus de la mèreTout en se confiant avec pudeur et par bribes devant des membres de sa famille, la jeune femme joue furieusement avec ses mains aux doigts soigneusement manucurés, avec son alliance surtout. Fatmé était pourtant une bonne élève. (Lire aussi : Mariages précoces, l'État poursuit ses palabres... mais laisse faire) Enquête - Grâce au jeu, l'enfant explore la laïcité et les religions. Le Collectif Féministe contre le Viol appuyé par la Force juridique porte plainte contre Amine Mojito - Fondation des Femmes. Le Collectif Féministe Contre le Viol porte plainte contre X suite aux propos et vidéos publiés par “Amine Mojito” sur les réseaux sociaux Dans un objectif de lutte contre les violences contre les femmes, le Collectif Féministe Contre le Viol, appuyé par la Force juridique de la Fondation des Femmes, dépose plainte pour provocation à la discrimination, à la violence et à la haine à l’égard des femmes.

Le Collectif Féministe contre le Viol appuyé par la Force juridique porte plainte contre Amine Mojito - Fondation des Femmes

Depuis janvier 2016, l’individu connu sous l’alias “Amine Mojito” a publié en toute impunité sur différents réseaux sociaux des images et des vidéos à caractère humiliant, dégradant et discriminatoire vis-à-vis des femmes. Ces publications ont décidé le Collectif Féministe Contre le Viol à se constituer partie civile dans la plainte contre X déposée par les avocat.e.s de la Force juridique de la Fondation des Femmes. Léa Domenach démonte les stéréotypes de genre à travers un webdoc passionnant. Dans L’École du genre, le webdoc qu’elle a coréalisé, Léa Domenach nous balade dans les différentes étapes de notre vie en déconstruisant tous les stéréotypes de genre.

Léa Domenach démonte les stéréotypes de genre à travers un webdoc passionnant

Rencontre. Qu’est-ce qui un jour a fait de nous des filles ou des garçons? C’est la vaste question à laquelle le webdoc L’École du genre tente de répondre. «Sous prétexte de parité, on évite de reconnaître les différences entre hommes et femmes» Bonjour On le savait depuis la Création d’Adam et Eve.

«Sous prétexte de parité, on évite de reconnaître les différences entre hommes et femmes»

Lecture thématiQue : L'hOmOphObie. Lecture thématiQue : L'hOmOphObie L'homophobie Pour ce thème j'ai regroupé des livres sur l'homophobie ou tout simplement sur l'homosexualité (parce que je pense qu'un ado à tendance homophobe pourrait changer d'avis en lisant un livre sur l'homosexualité).

Lecture thématiQue : L'hOmOphObie

Romans collège Jack, A.H. Bitch Media's Mission is to provide and encourage an engaged, thoughtful feminist response to media and popular culture. Des hommes qui pleurent : photographies. 18 Inventions By Women That Changed The World. YouTubeuses féministes : la résistance s'organise ! Pas de pause estivale pour l'homophobie. Région Pays de La Loire : La défiance envers les homosexuels continue. Dans un courrier du 7 juillet, le Conseil régional des Pays de la Loire a notifié à l’association sarthoise Homogène son refus de subventionner l’organisation de la Culture Pride 2016.

Région Pays de La Loire : La défiance envers les homosexuels continue

Une décision que regrettent les élus socialistes et écologistes pour laquelle ils demandent au président, Bruno Retailleau, des explications. La Culture Pride est un évènement annuel majeur et fédérateur dans le domaine de la lutte contre les discriminations et de l’égalité des droits des populations LGBT de notre région. Combien y a-t-il de sexes? La question des tests de « féminité » agite régulièrement les grandes manifestations sportives comme les Jeux olympiques.

Combien y a-t-il de sexes?

Mais comment définit-on le sexe biologique ? Et combien y a-t-il de sexes ? «CNRS Le journal» se penche sur ce sujet aussi sensible que complexe. Qu’ils ou elles nagent, courent, lancent, rament, sautent… 10 500 athlètes de 206 pays vont enflammer la planète Sport du 5 au 21 août, Jeux olympiques de Rio oblige.