background preloader

Graines

Facebook Twitter

Rotating indoor garden grows up to 100 herbs and vegetables every month. Rotating indoor garden grows up to 100 herbs and vegetables every month. L’amarante verte, une délicieuse sauvageonne des rues. Nous sommes arrivés au jardin juste après la pluie.

L’amarante verte, une délicieuse sauvageonne des rues

La terre était encore chaude des journées caniculaires qui ont précédé les trombes d’eau de la fin de semaine. Les pieds de tomates venus d’Ivry-sur-Seine prospèrent. Leurs feuilles sont bien vertes et la présence de petites fleurs jaunes annonce la formation prochaine des tomates. Les pieds qui sont apparus spontanément connaissent des fortunes diverses. Jean-Marie voulait qu’on les garde tous. L’insecte du jour, que nous n’avons pas encore vu cette année, est un papillon Belle-Dame ou Vanesse des chardons, Vanessa cardui, que nous pouvons observer tranquillement et même photographier tant il est à son affaire sur les fleurs de Verveine de Buenos Aires. Le papillon Belle dame apprécie la verveine de Buenos Aires. 2 nouvelles conceptions de serres de jardin - Mon potager en carrés.

Comment faire ses semis pour le potager? Les mois de février et de mars sont probablement parmi les plus excitants pour les jardiniers.

Comment faire ses semis pour le potager?

En tout cas, c’est à ce moment que je commence à m’ennuyer de jouer dans la terre et que je réfléchis à toutes les plantes qui trouveront une place au sein de mon potager. Tomates, concombres, basilic, haricots… C’est d’autant plus difficile de faire un choix qu’il y a des centaines de variétés pour chacune d’entre elles. Depuis que je me suis découvert un intérêt particulier pour les variétés ancestrales de fruits, de légumes, de fines herbes et de fleurs, j’ai un peu été obligé de travailler sur mes skills de semis. Eloge des grainothèques, où s’échangent les semences vivantes. C’est le moment de lancer les semis de tomates et autres plantes que l’on prépare à l’abri, parce qu’elles peuvent être repiquées dans le jardin au mois de mai, après les saints de glace.

Eloge des grainothèques, où s’échangent les semences vivantes

Cette année, j’ai décidé de ne pas acheter de graines et de faire pousser ce que j’avais en stock, quitte à faire du troc avec d’autres jardiniers. C’est ainsi que je me suis rendue à la Maison du jardinage. Une charmante maison, nichée au cœur du parc de Bercy, où s’est récemment ouvert une grainothèque municipale. On peut y déposer et en emporter des graines de fleurs, de fruits et de légumes de son jardin. Ici, on échange de la semence locale, ancienne ou paysanne, c’est-à-dire de la graine reproductible, fixée par des années de transmission des caractères génétiques propre à la variété. Graines de Troc, une autre façon de s'échanger graines et savoir-faire. Grainofête. Marie-Monique Robin - Le monde selon Monsanto. Le sol, ce bien commun où la vie prend racine - Agnès Stienne - Visionscarto.

De petites communautés humaines ont commencé à se sédentariser dans une période située entre 9 000 et 15 000 ans.

Le sol, ce bien commun où la vie prend racine - Agnès Stienne - Visionscarto

La domestication des céréales, des légumineuses et des animaux, c’est-à-dire en fait, l’invention de l’agriculture, a favorisé l’implantation humaine et l’apparition des tout premiers villages : Moyen-Orient, Chine du Nord, Cordillère des Andes. Par Agnès Stienne artiste, cartographe Ceci est le premier volet du travail de recherche « Des terres et des territoires ».

L’empreinte des sociétés humaines L’occupation permanente d’un territoire par les humains entraîne une transformation parfois irréversible des écosystèmes et des sols où l’on exerce des activités agricoles, cultures ou pâturages. La Guerre Des Graines [Officiel] LA GUERRE DES GRAINES [officiel] Expertise Variétés et Semences. Appel à projets CTPS Appel à projets CASDAR « Semences et sélection végétale » 2017 Le Comité Technique Permanent de la Sélection des plantes cultivées (CTPS) et le Ministère chargé de l’Agriculture lancent un appel à propositions de recherche afin de promouvoir des variétés pour les systèmes agri-alimentaires de demain.

Expertise Variétés et Semences

Les projets de recherche appliquée porteront de façon privilégiée sur les deux thématiques prioritaires suivantes : AMAP de Doué la Fontaine,les fermes amaporte doué la fontaine, consomacteur. Une poubelle qui transforme automatiquement vos déchets en engrais. Objectif zéro perte avec cette nouvelle poubelle technologique dévoilée par Whirlpool au CES 2017, qui a pour mérite de respecter l’environnement.

Une poubelle qui transforme automatiquement vos déchets en engrais

Et si la technologie pouvait nous aider à préserver notre planète ? Chez Creapills, on y croit profondément et c’est également ce que vient nous proposer la marque Whirlpool avec sa « Zera Food Recycler ». Derrière ce nom se cache une poubelle capable de transformer automatiquement vos déchets alimentaires en engrais en seulement 24 heures. L'extraordinaire productivité d'un petit potager de 50 m2 : un exemple pour nourrir la ville de demain. Là, des tomates rouges et noires qui commencent à grossir.

L'extraordinaire productivité d'un petit potager de 50 m2 : un exemple pour nourrir la ville de demain

Ici, des pieds de courges qui grimpent au-dessus de l’abri à bois. En dessous, des fraisiers et un myrtillier. 200 variétés de fruits et légumes différents s’épanouissent dans ce jardin de Sotteville-lès-Rouen, à dix minutes du centre de Rouen, la capitale normande. Une extraordinaire densité de végétaux répartie dans un espace de 150 mètres carrés. En plus d’être productif, le jardin resplendit sous le soleil de la mi-juillet. Quand ils ne jardinent pas, Joseph Chauffrey et sa compagne, les propriétaires, aiment profiter d’un petit carré d’herbe, à côté de la mare, où s’asseoir, lire ou boire une bière, et profiter des rayons du soleil après la journée de travail. Afterres 2050 / Un blog de Solagro. Changeons notre assiette, pas le climat : gloire aux haricots locaux.

Qu’on se le dise, en matière d’agriculture, et donc d’alimentation, les alternatives existent : l’utilisation de fertilisation chimique n’est pas une fatalité, les aliments ne sont pas obligés de faire des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans nos assiettes… en bref un autre modèle agricole est possible et nous, consommateurs, avons les moyens de lui faire prendre son envol !

Changeons notre assiette, pas le climat : gloire aux haricots locaux

Saviez vous que lorsque l’on calcule l’impact réel de notre assiette sur le climat, en ajoutant aux émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à la production agricole, celles que l’on doit à son transport, ainsi qu’à la transformation et à la commercialisation des produits, son poids dans notre bilan carbone représente 36% du total… loin devant l’habitat ou le transport[1] !

Tout d’abord, comprenons comment nous en sommes arrives là. La révolution industrielle et son énergie bon marché ont changé notre modèle alimentaire, en particulier durant les cinquante dernières années. Le sol : une beauté insoupçonnée. Chloé se réveille doucement.

Le sol : une beauté insoupçonnée

Dans son lit, elle entend le bruit de papier de verre des feuilles bousculées par le vent. Aujourd’hui, les parents de son cousin Vivien viennent lui rendre visite : ils vont passer la journée avant de repartir chez eux, en ville. Semer des graines pour le changement en République centrafricaine (RCA) Près d’un million de personnes en RCA sont encore déplacées ou cherchent un refuge dans les pays voisins.

Semer des graines pour le changement en République centrafricaine (RCA)

Le nombre de gens affamés a doublé en 1 an, dû au conflit et à l’insécurité qui ont mené à l’accès limité et à la disponibilité de la nourriture. Les gens ont besoin de nourriture pour survivre, des graines et des outils pour pouvoir planter pour obtenir de la nourriture lors de la prochaine récolte. Ce qui veut dire que durant les moments difficiles, quand la nourriture est rare, les familles n’ont pas recours à se nourrir des graines destinées à la plantation. Chaque année depuis 2014, le PAM et la FAO travaillent en synchronisation pour fournir des graines et de la nourriture à près de 100 000 familles paysannes avant la que la saison des semis commence. Le PAM fournit des arachides, du maïs, du riz, du sorgho et des haricots pour que les familles préparent des repas à consommer maintenant et pendant la saison des cultures.

Une grainothèque au CDI : un projet pluridisciplinaire entre info-documentation et biens communs. En parallèle d’autres séances ont été menées : Avec des classes de SEGPA, réalisation des enveloppes pour la collecte des graines en réutilisant des feuilles de brouillon. Cette activité proche de l’origami a permis de travailler la motricité, de développer la concentration et la précision.En cours de technologie, un système d’arrosage automatique avec récupération d’eau de pluie a été mis en place.En français, c’est l’occasion de proposer une séance sur la recherche d’informations par l’intermédiaire du document de collecte afin d’aboutir à la réalisation de fiches pour chaque type de graines.

Nous avons également écouté et analysé le texte de la légende du Colibri. Des grainothèques en bibliothèque. Proposer une initiative solidaire et citoyenne au CDI pour sensibiliser les élèves à la notion de biens communs. Année scolaire 2014-2015 Animation proposée par Emilie Machin, professeur-documentaliste au Lycée polyvalent Léon Blum, Le Creusot (71) et référente BCDI e-sidoc pour le département de la Nièvre. emilie.machin@ac-dijon.fr. La grainothèque, objet pédagogique pour le CDI. Après plusieurs mois sans publication, mea culpa mea maxima culpa, mais il est vrai que j’ai changé d’établissement pour passer d’un contexte de lycée à celui d’un collège, je trouve enfin la faveur d’un instant pour Cactus acide. Je reviendrais probablement ultérieurement sur le contexte de mon nouvel établissement, mais je vais me contenter pour l’heure d’en explorer l’une des facettes par l’intermédiaire d’une séquence que je propose à des élèves de SEGPA.

J’ai élaboré un projet de grainothèque dont l’approche, outre la dimension de « communs » dont je suppose l’intérêt pour des élèves dès le collège, me semble pertinente en ce qu’elle me permet de concilier des tâches qui monopolisent des savoirs théoriques et des temps de réalisation pratique. Ce projet est par ailleurs intéressant de par sa dimension concrète pour des élèves qui peuvent être en difficulté dès lors que l’on se situe strictement dans une approche abstraite. Une grainothèque au CDI : un projet pluridisciplinaire entre info-documentation et biens communs. La Boutique » Tomates.

Retour 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 > >> Des plantes aux tiges robustes produisent une profusion de petites tomates rondes savoureuses pesant de 45 à 60 grammes. Variété très précoce à feuilles de pomme de terre. La croissance est vigoureuse, compacte et déterminée. 58 jours. Bienvenue sur Semence Mag, le magazine qui vous dit tout sur les semences et graines végétales. Jardinons à l'école : Faire un jardin scolaire, pratiquer le jardinage à l'école en maternelle et primaire. Des semences libres pour délivrer les paysans des géants agro-industriels - Basta !

Semer, sélectionner, échanger librement ses semences : ces pratiques ancestrales contribuent à l’autonomie des paysans et à la diversité des cultures. Projet grainothèque aka Le plan lose. Seed bank / Eddie Wong (CC BY-NC-ND) via Flickr. Premier jardin conservatoire Vavilov - De Natura. Cette actualité concerne une action : Après avoir parcouru le sud de la Russie et collecté 300 variétés végétales locales l’an dernier, nous voici dans une nouvelle phase de notre coopération avec l’institut Vavilov : le premier jardin conservatoire prend forme ! Un potager en France issu d'une des plus anciennes banques de graines mondiales.

Accueil - terrepromise.ca. Welcome to Seeds of Diversity! Une grainothèque au CDI : un projet pluridisciplinaire entre info-documentation et biens communs. A la recherche des semences perdues - RFI. Elinor Ostrom : Par-delà la tragédie des communs. Le difficile sauvetage de la banque de semences d'Alep par Claude-Marie Vadrot. À Alep, tout disparaît sous les bombes de Poutine et de Bachar el-Assad : les enfants, les femmes, les hommes, les universités, les écoles, les monuments et tout ce qui faisait la richesse et le renom de cette grande ville du nord de la Syrie.