background preloader

Femmes invisibles

Facebook Twitter

Olympe de Gouges : "Je meurs, mon cher fils, victime de mon idolâtrie pour la patrie et pour le peuple" "En scène pour la révolution - Olympe de Gouges" est une fiction historique radiophonique diffusée pour la première fois le 18 juin 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution Française.

Olympe de Gouges : "Je meurs, mon cher fils, victime de mon idolâtrie pour la patrie et pour le peuple"

Cette fiction retrace la vie d'Olympe de Gouges femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme l'une des pionnières du féminisme français. Christine Bard : "Le mot féminisme s’emploie à partir de 1882 grâce à Hubertine Auclert, première suffragiste française" Pour son premier entretien de cette "Nuit spéciale Genre en politique - Qui va garder les enfants ?

Christine Bard : "Le mot féminisme s’emploie à partir de 1882 grâce à Hubertine Auclert, première suffragiste française"

" Chloé Leprince reçoit l'historienne Christine Bard. Un entretien qui ouvrira une nuit d'archives, parmi lesquelles une émission de 1949, " 50 ans de génie féminin", puis l'histoire d'Olympe de Gouges à travers une fiction produite en 1989. Des femmes "invisibilisées" dans l'Histoire et une culture qui pousse à la passivité : un manque de modèles pour les filles. Dans le livre Le deuxième sexe II, Simone de Beauvoir écrit : Tout contribue à confirmer aux yeux de la fillette cette hiérarchie [entre hommes et femmes].

Des femmes "invisibilisées" dans l'Histoire et une culture qui pousse à la passivité : un manque de modèles pour les filles

Sa culture historique, littéraire, les chansons, les légendes dont on la berce sont une exaltation de l’homme. Ce sont les hommes qui ont fait la Grèce, l’Empire romain, la France et toutes les nations, qui ont découvert la terre et inventé les instruments permettant de l’exploiter, qui l’ont gouvernée, qui l’ont peuplée de statues, de tableaux, de livres. La littérature enfantine, mythologie, contes, récits, reflète les mythes créés […] par les hommes.

7 femmes qui méritaient le prix Nobel mais dont le travail a été volé par des hommes. Dans la série des injustices, il existe celles de certaines femmes scientifiques.

7 femmes qui méritaient le prix Nobel mais dont le travail a été volé par des hommes

Ayant pourtant fait avancer le monde, elles n’ont jamais reçu de prix Nobel pour leurs travaux. Au fil des années et à travers le globe, les scientifiques féminines ont été nombreuses à avoir été « oubliées », afin de conserver une « élite masculine » dans les sciences. Soyons honnêtes, outre Marie Curie décorée par deux fois (1903 et 1911), bien malin sera celui qui pourra en citer d’autres. Et pour cause, depuis sa première attribution en 1901, seules 49 femmes se sont vues récompensées, contre 833 hommes. Elles sont majoritairement reconnues dans les domaines de la paix et de la littérature.

10 femmes qui ont révolutionné le monde des sciences mais qui ne sont pas dans les manuels. Voici 10 femmes qui ont contribué à l’avancée de la science.

10 femmes qui ont révolutionné le monde des sciences mais qui ne sont pas dans les manuels

Néanmois, elles sont encore largement méconnues et n’apparaissent pas dans les manuels scolaires. Certaines n’ont pas pu bénéficier de la reconnaissance de leurs confrères masculins, d’autres se sont tout bonnement fait « voler » leur travail… Quand les filles ne croient pas en leur intelligence, une étude déprimante mais des solutions. Les auteurs de l'enquête, publiée par Science en ce début d'année 2017, sont partis de cette constatation, une évidence : les stéréotypes nous conduisent à associer le génie, le talent, avec les hommes, beaucoup plus souvent qu'avec les femmes.

Quand les filles ne croient pas en leur intelligence, une étude déprimante mais des solutions

Et ces clichés, intégrés en nous si profondément, nous poussent à des réflexes au quotidien : ils découragent les femmes, les empêchent même d'envisager, d'entrer dans une carrière prestigieuse, de tenter des domaines tels la physique ou la philosophie. La construction des stéréotypes dans l'enfance, un domaine en friche Cette construction sociale de sexe, dans l'enfance - un domaine de recherche "peu exploré" selon les universitaires impliqués -, se mettrait en place dès les premiers pas à l'école... Entre six et sept ans. Amazon. Matilda.