background preloader

Intelligence et communication chez les arbres

Facebook Twitter

La mycorhize. Tout savoir sur la Mycorhizes, bénéfices, application et recherche et développement. Les champignons mycorhiziens existent depuis l’apparition des premières plantes sur la terre ferme, il y a plus de 450 millions d’années.

Tout savoir sur la Mycorhizes, bénéfices, application et recherche et développement

Wissenstransfer. Waldbesitzer, forstliche Praktiker und Entscheidungsträger stehen sich ständig verändernden Rahmenbedingungen und neuen Herausforderungen gegenüber, zum Beispiel durch den technischen Fortschritt oder der Klimawandel.

Wissenstransfer

Andererseits verfolgen breite Kreise der Gesellschaft die Geschehnisse rund um den Wald sehr aufmerksam, stehen aber seiner Bewirtschaftung mitunter kritisch gegenüber. Sie alle sind an objektiven Informationen zu diesen Themen interessiert. Forêt - WSL. La forêt nous protège des dangers naturels tels que les chutes de pierres et les avalanches, elle filtre l’eau potable et empêche l’érosion des sols.

Forêt - WSL

La forêt fournit du bois, stocke le carbone, offre un espace de détente à l’homme, un habitat pour la faune et la flore et constitue un haut lieu de la biodiversité. Les effets des changements climatiques et des phénomènes naturels Les bouleversements que connaissent notre société et le système climatique à l’échelle planétaire représentent une menace grandissante pour les fonctions de la forêt: quel est l’impact sur la forêt des changements climatiques, de la perte de biodiversité, des espèces exotiques et du productivisme lié à l’exploitation du bois? Qui sommes-nous? Qu'est-ce que waldwissen.net?

Qui sommes-nous?

Waldwissen.net est une plate-forme d'information et de communication.waldwissen.net est née de la collaboration entre quatre instituts de recherche - FVA, BFW, LWF et WSL (éditeurs de la plate-forme) et leurs partenaires SBS, WUH, LFE et INRA. Editeurs: Partenaires: waldwissen.net est un site internet pour les professionnels de la forêt, par les professionnels de la forêt. Chaque équipe de rédaction assure la responsabilité des articles qu’elle met en ligne. Nous sommes un des principaux sites de référence pour les professionnels soucieux de rester informés, ainsi que pour tous ceux et celles qui s’intéressent à la forêt. Comment est né waldwissen.net? Waldwissen.net est né du constat que la recherche génère certes une grande quantité de savoir, mais que celui n'est qu'en partie accessible aux gestionnaires désireux d'améliorer leurs compétences professionnelles et de décision.

Premiers succès pour waldwissen.net. Un champignon symbiotique facilite l’adaptation des arbres à la sécheresse. L’association symbiotique entre les racines des arbres forestiers et les champignons ectomycorhiziens est une règle quasi-générale (voir encadré) ; elle est indispensable à l’établissement et à la pérennité des forêts, de même qu’à leur productivité.

Un champignon symbiotique facilite l’adaptation des arbres à la sécheresse

Le génome du principal champignon symbiotique forestier est décrypté ! Cenococcum geophilum est le champignon ectomycorhizien le plus fréquemment associé aux racines des arbres des forêts tempérées et boréales. Il est particulièrement abondant lors des sécheresses estivales et ses ectomycorhizes protègent les racines de la dessiccation. Grâce à une collaboration étroite entre l’Inra et le WSL2, ainsi qu’au Joint Genome Institute (JGI) et à d’autres partenaires académiques, le génome et le transcriptome de ce champignon symbiotique sont désormais décryptés.

Les gènes et leurs produits d’expression, des molécules à l’origine des protéines de l’organisme, ont été identifiés. Exclusivité : un nouvel extrait du documentaire « L'intelligence des arbres » Il y a quelques mois, nous vous présentions le passionnant documentaire L'Intelligence des arbres, diffusé par Jupiter Films.

Exclusivité : un nouvel extrait du documentaire « L'intelligence des arbres »

Celui-ci présente une série de découvertes sur les systèmes de communication entre les arbres d'une forêt. Diffusé hors des grands circuits, le film a dépassé les 100.000 spectateurs et est maintenant disponible en DVD. Au passage, en voici un nouvel extrait, rien que pour vos yeux ! Communication externe : les liens plantes-champignons. Rhizophagus irregularis (alias Glomus intraradices) colonisant des racines de carotte. © Université Toulouse III - Paul Sabatier, Guillaume Bécard Les racines des plantes s’étendent dans le sol et sont en contact avec des milliers de bactéries, champignons et animaux microscopiques qui entrent en compétition pour les ressources carbonées libérées par la plante.

Communication externe : les liens plantes-champignons

Parmi ces microorganismes, certains champignons établissent des contacts privilégiés avec la plante : leurs réseaux mycéliens minuscules, mais très serrés, communiquent avec les racines végétales. C’est une symbiose, ou encore un échange gagnant-gagnant dans lequel le champignon favorise la nutrition minérale de la plante (eau, phosphates, nitrates, micro-éléments) qui lui fournit en retour les composés organiques issus de la photosynthèse (glucose, fructose…). Différentes stratégies d’entrée en contact La reconnaissance plante-champignon : un dialogue moléculaire. A Clermont-Ferrand, des chercheurs étudient l’intelligence des arbres. Dans les locaux de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Clermont-Ferrand, l'installation a des airs de décor de cinéma pour film de science-fiction.

A Clermont-Ferrand, des chercheurs étudient l’intelligence des arbres

Dans une sphère de lumière blanche aveuglante, alimentée par plus de quatre-vingt-dix néons, le chercheur Bruno Moulia installe une jonquille inclinée à l'horizontale, maintenue au milieu par un arceau métallique.Une fois cette boule de lumière refermée, à l'abri de toute autre lumière extérieure dans une structure octogonale digne d'un vaisseau spatial, la plante – partageant le même comportement que l'arbre - va opérer une drôle de chorégraphie. "Baignant de toute part dans cette lumière, elle ne peut pas l'utiliser pour savoir où est le haut, où est le bas. Pourtant, elle va complètement se redresser vers le haut. UMR PIAF - Piaf accueil. Notre utilisation de cookies « Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web.

UMR PIAF - Piaf accueil

Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal. "L'intelligence" des arbres décryptée par les chercheurs.

Ils perçoivent la gravité, le vent et leur position qu'ils peuvent corriger: les arbres possèdent une forme d'"intelligence" qui fascine scientifiques et grand public.

"L'intelligence" des arbres décryptée par les chercheurs

Dans les locaux de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Clermont-Ferrand, l'installation a des airs de décor de cinéma pour film de science-fiction. Laboratoire de Physique et Physiologie intégratives de l'Arbre en environnement Fluctuant - Université Clermont Auvergne. Une espèce à part - Dans la toile de la vie. Des arbres dépendants par la racine? (Voir l'image) Nous descendons des arbres. Les racines et les arbres (rediffusion) Les arbres parviennent à communiquer entre eux. Quand les peupliers alertent leurs voisins Vous n'allez plus regarder votre jardin de la même façon. Oui, les plantes communiquent! Les plantes communiqueraient par des clics sonores. Publiant leurs travaux dans la revue Trends in Plant Science, des chercheurs britanniques et australiens suggèrent, à partir de données expérimentales, que les plantes pourraient communiquer entre elles non seulement chimiquement, mais aussi à l’aide de cliquetis inaudibles pour l’oreille humaine.

Si les scientifiques de l’Université d’Exeter avaient déjà montré, récemment, que des choux 's’avertissent' entre eux de la présence de chenilles en émettant un gaz perceptible par les plants voisins, ceux de l’Université de Bristol pensent avoir mis en évidence un autre système de communication entre les plantes. Sonore, celui-là. Utilisant de puissants amplificateurs, ils ont en effet ‘écouté’ des pousses de maïs... et entendu des cliquetis, inaudibles tels quels à l’oreille humaine, provenant de leurs racines. Émettant ensuite artificiellement un bruit continu à une fréquence similaire à ces clics, les chercheurs ont constaté que les plantes poussaient en direction de cette source sonore. Voyages et découvertes.

Comment (re)voir ce programme Diffusion : mardi 10 octobre à 18h05 Disponible en direct : oui En ligne du 10 octobre au 10 décembre 2017 Ce programme n’est pas disponible en vidéo à la demande ou DVD. À la rencontre des arbres les plus remarquables d’Europe. Ce sont des arbres "généalogiques" : en Allemagne, un chêne solitaire et majestueux, qui règne sur un champ, a vu grandir trois générations d’une dynastie paysanne, les Upmeyer ; à Villa Verucchio, en Italie, un cyprès vénérable, que l'on dit planté par saint François d’Assise au début du XIIIe siècle, trône dans le cloître d'un monastère de son ordre. Générique Réalisation : Henri de Gerlache. « L'intelligence des Arbres » se dévoile sur grand écran. L'Intelligence des Arbres // Bande Annonce Officielle // VF from JupiterFilms on Vimeo. Peter Wohlleben, forestier en Allemagne, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s'occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades.

Il a écrit le bestseller "La Vie Secrète des Arbres" (vendu à plus d'un million d'exemplaires) qui a émerveillé les amoureux de la nature.