background preloader

Web

Facebook Twitter

Les flops d'Apple : ces créations tombées dans l'oubli. Le Lisa, le Newton, le Pippin : en avance sur leur temps ou carrément ratées, certaines inventions d’Apple ont été rapidement passées à la trappe.

Les flops d'Apple : ces créations tombées dans l'oubli

L’Apple III Créé en 1980 après le succès de l’Apple II, l’Apple III visait une clientèle professionnelle et innovait avec un disque dur de 5 Mo en option. Il dut sa disparition essentiellement à des problèmes de surchauffe. Parce qu’il en détestait le bruit, Steve Jobs n’avait pas voulu qu’il soit équipé de ventilateur. L’Apple III disparaît quatre ans plus tard. Le Lisa Steve Jobs lui a donné le prénom de sa fille. Le Lisa fut le premier micro-ordinateur équipé d’une souris (idée piquée à Xerox) avec une interface graphique sur écran blanc.

Il était très cher et très lent, avec très peu de logiciels. Jobs n’aimait pas la grosse barre de plastique qui s’avançait au-dessus de l’écran, estimant que ça donnait à l’ordinateur un « front de Cro-Magnon ». Lisa fut enterré avec l’arrivée du Mac en 1984. Le Macintosh portable Le Newton Le Macintosh TV. Stuxnet: le triomphe de la culture «hacker» La «culture hacker» vit la meilleure et la pire heure de son histoire.

Stuxnet: le triomphe de la culture «hacker»

D’un côté, le ver informatique (le complexe et très redouté «Stuxnet») vient de remporter une victoire sans précédent. C’est là un bond en avant d’envergure dans le développement des «malwares» (terme générique se rapportant aux logiciels trouble-fêtes que les virus viennent installer dans nos ordinateurs via les réseaux numériques). Stuxnet, prix Nobel de la paix ? Stuxnet serait composé de 15.000 lignes de code. Il a fait toute la démonstration de ses super-pouvoirs numérique à l’automne dernier, lorsqu’il a pénétré, pris le contrôle, et provoqué l’autodestruction de quelque mille centrifugeuses d’enrichissement d'uranium de l'usine nucléaire de Natanz en Iran. publicité Stuxnet a pris le contrôle du panneau de commande du réacteur de Bushehr, a fait ce qu’il avait à faire – et a rendu cet immense complexe à un milliard de dollars complètement inopérant.

«Voilà leur problème. L'âge d'or des hackers Ron Rosenbaum. Julian Assange, l'icône pop. Dresser le portrait d’une personne implique de se poser la question de sa réaction après la publication dudit portrait.

Julian Assange, l'icône pop

Encore plus dans le cas de Julian Assange, qui, s’il savait lire le français, posterait un tweet après la mise en ligne de cet article pour l’invalider. Notoirement susceptible, laconique, ombrageux, voire inquiétant, le fondateur de WikiLeaks ne rechigne jamais à faire la leçon aux journalistes, avec un aplomb qui renverrait (presque) Jean-Luc Mélenchon à ses études. Quand une interview télévisée sort du sillon qu’il a lui-même tracé, il s’en va, en glissant parfois un mot doux à son interlocuteur; quand un site Internet impudent essaie de devancer son agenda, il lui lance un Scud flanqué d’une mise en garde. publicité Gentleman farmer Le 11 janvier, lors de la deuxième audience préliminaire, une bonne soixantaine de journalistes de toutes nationalités avaient fait le déplacement, le poursuivant pour essayer d’obtenir une déclaration. Supernova de la presse.

Eteindre Internet

Culture Web. Pearltrees. Facebook. Twitter. Chatroulette. La guerre des navigateurs web. iPad. Divers. Le Web 09.