Occident : 1964-1968

Facebook Twitter

Paris : manifestation Occident, vidéo Paris : manifestation Occident, vidéo Economie et société Vie sociale - Archives vidéos Economie et société Vie sociale. La “folle jeunesse” de Madelin et Devedjian revient sur le devant de la scène - Droite(s) extrême(s) - Blog LeMonde.fr. Patrick Devedjian et Alain Madelin ont tour à tour, annoncé leur intention de déposer plainte en diffamation contre Vincent Peillon.

La “folle jeunesse” de Madelin et Devedjian revient sur le devant de la scène - Droite(s) extrême(s) - Blog LeMonde.fr

Jeudi 25 février sur LCI, le député européen socialiste avait montré une coupure de presse du 11 Novembre 1965. Celle-ci relatait une audience correctionnelle à Draguignan (Var), concernant deux "jeune gens [...] étudiants à la faculté de droit de Paris, à qui le soleil a quelque peu tourné la tête [...] Devedjian Patrick et Madelin Alain". L'article du Petit-Varois racontait l'équipée estivale des deux futurs ministres, entre siphonnage d'une voiture, vol de papiers et possession d'une arme à feu. "Je souhaite véritablement qu'Ali Soumaré fasse une aussi belle carrière", a lancé M.

Raids. Web Buzz autour de l'été varois agité de Devedjian et Madelin en 1965. Les aventures de deux jeunes Parisiens en goguette avaient défrayé la chronique.

Web Buzz autour de l'été varois agité de Devedjian et Madelin en 1965

Un article de presse de 1965 relatant les frasques de Patrick Devedjian et Alain Madelin dans le Var fait le tour des sites Web depuis quelques jours. C'est le nouveau buzz sur l'Internet. Depuis mardi, plusieurs sites (cuverville.org, bellaciao.org, prs12.com, etoile-rouge.fr notamment) diffusent une (très) vieille coupure de presse du journal « Le Petit Varois ». Plus précisément de la chronique judiciaire. Daté du 11 novembre 1965, l'article raconte les tribulations de deux étudiants parisiens en vacances à La Croix-Valmer dans le Var. Du vol de voiture à la possession d'arme Les deux compères s'étaient faits remarquer durant ce fameux été 1965 pour une affaire de syphonnage et plusieurs vols. Celle-ci raconte avec force détailsleurs mésaventures sous le titre « Deux jeunes dévoyés en vacances à La Croix Valmer avaient essoufflé la police... » Énigmatique. Aucun proche au courant. Enquête de France 3 sur le passé d'Hervé Novelli.

Retour en vidéos sur le mouvement Occidental, groupuscule de la. Le passé des candidats aux élections régionales est décidément le sujet de prédilection de cette campagne.

Retour en vidéos sur le mouvement Occidental, groupuscule de la

En tentant de cacher le sien, Hervé Novelli avait déjà fait parler de lui en mars 2009. Le secrétaire d’Etat au Commerce, tête de liste UMP dans le Centre, avait obtenu le retrait d’un reportage de France 3 Centre consacré à sa jeunesse de militant dans le groupuscule d’extrême-droite « Occident » (voir LibéOrléans du 20/03/09). Éjectée du site de la chaîne publique, la vidéo n’avait pourtant pas fini de faire parler d’elle en continuant à se transmettre sur le web. Mercredi, Libération (03/03) rapporte que, « suite à une intervention officieuse » du candidat UMP, « le reportage, signé Xavier Naizet, vient d’être une nouvelle fois victime d’une extraction sauvage ». La direction nationale de l’information de proximité de France Télévision a contacté un député socialiste et lui a fait retirer de son compte facebook la fameuse vidéo… que voici, que voilà :

Occident (mouvement politique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident (mouvement politique)

Issu de la dissolution le de la section de Paris de la Fédération des étudiants nationalistes par François d'Orcival « pour indiscipline et refus de l'orientation nationaliste[1] » et la mise « en dehors des activités et de la communauté nationalistes » de plusieurs militants par la direction de la FEN le [2], le mouvement Occident a été fondé en avril 1964 par une équipe de lycéens et étudiants, essentiellement parisiens, qui ont choisi initialement pour porte-parole Pierre Sidos, l'ancien fondateur de Jeune Nation. Fin 1965, le mouvement comptait 600 adhérents. De 1964 à 1968, on peut estimer à environ 1 500 le nombre d'adhésions à Occident[3]. D'anciens animateurs du mouvement donnent toutefois des évaluations beaucoup plus basses : une centaine de militants en 1965, guère plus de 800 sur toute la France en 1968.

Pierre Sidos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Sidos

Pour les articles homonymes, voir Sidos. Pierre Sidos est un militant d'extrême droite français né le 6 janvier 1927 à Saint-Pierre-d'Oléron (Charente-Maritime). Il fonde et préside de 1968 à 2011 l’Œuvre française, un mouvement mêlant néofascisme, pétainisme, antisémitisme et une forme de catholicisme social[1]. Son successeur est Yvan Benedetti. Biographie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Fiammetta Venner, Extreme France, Grasset, 2006, 526 p. Jo_pdf. Anti68fr03.jpg (Image JPEG, 374x258 pixels)