Xavier Bertrand, trésorier de l'UMP par interim
Attaque contre le net Pas un média ne reste insensible aux dernières révélations de Mediapart sur l'affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy, à commencer par le journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut, sur TF1, qui l'introduit... à sa façon. Cette édition du journal de TF1 diffuse un reportage consacré à ce rebondissement, mais étonne à plusieurs titres. Pernaut a sa hiérarchie : le reportage est diffusé en cinquième position, derrière les prévisions météo, les restrictions d'eau pour les agriculteurs de Loire-Atlantique, le traditionnel microtrottoir sur les résultats du bac et la réforme du budget de l'Etat. Informations qualifiées de "rumeurs", de "soupçons", colportées par un '"site Internet" qui n'est pas nommé. A ce lexique s'ajoute l'emploi du conditionnel qui rend hypothétiques les déclarations de Claire T. Le commentaire de la journaliste qui a réalisé le reportage, est plus neutre : Mediapart est cité, et le conditionnel ne subsiste que dans l'exposé des faits. Attaque contre le net
Woerth : L'UMP se défausse sur les médias et le web - une vidéo
Eric Raoult, invité de Yolaine De Chanaud - une vidéo Actu et Po
La calomnie - une vidéo Actu et Politique
Frédéric Lefèbvre : "J’accuse" Frédéric Lefèbvre : "J’accuse" Un site aux méthodes inqualifiables financé par un riche homme d’affaires (NDLR : Médiapart, dirigé par Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du Monde, et en partie financé par Xavier Niel)… Des mises en cause graves sans la moindre preuve par une personne impliquée directement dans un processus de règlement de comptes au sein d’une riche famille (l’ex-comptable de Liliane Bettencourt), dont le mari fait partie de l’équipe qui a fait des écoutes illégales (chez Liliane Bettencourt), et voilà que toute la classe politico-médiatique s’emballe… Dans quelle France vit-on ? L’opposition au président de la République n’excuse pas tout ! Nous basculons dans une société où il faut faire la preuve de son innocence. C’est le contraire de la démocratie. Nous basculons dans une société ou les écoutes illégales deviennent une référence.
Woerth tient sous les attaques - affaire bettencourt sarkozy Un samedi presque comme les autres à Chantilly. Petit tour au marché de la place Omer-Vallon, visite dans les maisons de retraite pour offrir des pâtes de fruits, un mariage pour clore la journée… Pantalon beige et veste grise, décontracté et disponible, Eric Woerth s’est offert un bain de foule, hier, auprès de ses administrés. "Vous avez notre soutien, tout le monde est conscient de votre droiture, au niveau national et local", lui dit un commerçant. Eric Woerth tente un mot d’humour: "Parce que j’ai lancé la canicule à Chantilly…" Woerth tient sous les attaques - affaire bettencourt sarkozy
David Doucet: Woerth : "Il y a une sorte
Baroin défend Woerth et accuse Internet [QAG] LCP 060710 - une v
Le chantage au populisme « Piratage(s) “Est-ce que vous vous rendez compte du mal que vous faites à la démocratie…” F. Baroin s’adressant au groupe socialiste le 6 juillet 2010 à l’Assemblée nationale Petit surdoué de la chiraquie, F. Baroin s’est vautré comme seuls les convertis peuvent le faire. Il a enfilé les oripeaux des coupeurs de gorges que l’homme de Neuilly a imposés à la République. Le chantage au populisme « Piratage(s)
Plus question de tergiverser. Ce matin les ministres UMP ont sorti l'artillerie lourde. Et comme de bons petits soldats, Laurent Wauquiez, sur Europe1 et Christian Estrosi sur RTL ont pilonné le site Mediapart en pointe sur l’affaire Woerth-Betttencourt. Après l'audition hier par la police de Claire T., l'ex-comptable des Bettencourt, l’Elysée pense pouvoir reprendre la main : les procès-verbaux de cette audition, sortis rapidement notamment sur le site du Figaro, font en effet apparaître un petit décalage entre le témoignage de Claire T. publié par Mediapart et ses déclarations aux enquêteurs. Affaire Bettencourt: anatomie de la défense de l'Elysée Affaire Bettencourt: anatomie de la défense de l'Elysée
Face à Mediapart, les ministres sortent "l'épouvantail Salengro" Depuis 48 heures, les Français assistent à l’étonnant spectacle de responsables politiques agitant des épouvantails : Internet, « les méthodes fascistes », Roger Salengro... Les révélations de Mediapart sur l’affaire Woerth, qui posent des questions gênantes, ont suscité des éléments de langage mâchés et rabâchés depuis par Christian Estrosi, Xavier Bertrand, Nadine Morano, François Baroin et -mais c’est sans doute un hasard- le journaliste de TF1 Jean-Pierre Pernaut. Malheureusement pour eux, ces arguments ne tiennent pas. Internet, d’abord : le ministre du Budget François Baroin a dénoncé mardi à l’Assemblée une « cyber-cabale » ne faisant qu’« additionner les tweets et les blogs ». Encore Internet, « lieu de la rumeur et de la diffamation » Le gouvernement a même reçu un soutien implicite du directeur adjoint de l’information de TF1 et présentateur du JT de 13 heures, Jean-Pierre Pernaut, qui a parlé « de nouvelles rumeurs une nouvelle fois lancées par un site Internet ». Face à Mediapart, les ministres sortent "l'épouvantail Salengro"
Le diable s'habille en Pravda #Figaro on Twitpic
Morano s'en prend aux journalistes qui "touchent des sacrées rémunérations pour lire des prompteurs"
L'affaire Woerth et la tentation de discréditer Internet et Medi L'affaire Woerth et la tentation de discréditer Internet et Medi C'est une méthode de communication éprouvée. Désormais, dès qu'un ministre ou un parlementaire est mis en difficulté par une révélation ou des soupçons, la stratégie consiste à trouver un angle pour attaquer Internet. Ce fut particulièrement clair dans l'affaire des auvergnats de Brice Hortefeux, où Internet avait été pris pour bouc émissaire de l'Elysée au gouvernement. Dans le cas de l'affaire Bettencourt, le ministre du travail Eric Woerth avait commencé dès le 27 juin sur RTL et LCI à tenter de détourner l'attention vers Internet, en répondant aux questions de Jean-Michel Aphatie dans le Grand-Jury. Il avait dénoncé "les journaux en manque de vente" en visant le JDD qui avait évoqué l'affaire des lingots volés de Robert Peugeot, puis dénoncé "les tribunaux qui se créent sur Internet" à son encontre. Le lendemain, lors des premières questions au gouvernement sur ce qui allait devenir "l'affaire Woerth", il persévérait.
Lancar Benjamin: Du temps de Staline, il y
Lancar Benjamin: @humourdedroite on réglait
Lancar Benjamin: Frédéric Lefebvre a raison
Lancar Benjamin: Scandale chez les trotskis
Les imprécateurs ont eu tort - une vidéo Actu et Politique
La démocratie a gagné! - une vidéo Actu et Politique
unnamed pearl
Défense bancale
Woerth et l'affaire Bettencourt OREaL [ITV] FR5 200610 - une vid
Il faut sauver le soldat Woerth
Affaire Woerth-Bettencourt : le ministre nie, la majorité fait b Affaire Woerth-Bettencourt : le ministre nie, la majorité fait b Une nouvelle fois, Eric Woerth s'est défendu, dimanche 27 juin, de tout conflit d'intérêts dans l'affaire Bettencourt, du nom de la richissime héritière de L'Oréal pour qui travaillait, jusqu'à ces derniers jours, l'épouse du ministre. "Je n'ai rien à me reprocher", a-t-il martelé tout au long du "Grand jury RTL-LCI-Le Figaro" auquel il était invité, dimanche 27 juin. Pour M. Woerth, le fait que les médias et l'opposition évoquent et commentent les potentiels déboires fiscaux de Mme Bettencourt, les écoutes effectuées chez elle et un possible conflit d'intérêts entre lui – qui fut ministre du budget jusqu'aux élections régionales de mars – et l'héritière n'a qu'un seul but : "Je suis une cible politique car on veut affaiblir la réforme des retraites", a-t-il assuré.
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Dans la tourmente, Eric Woerth continue de se défendre pied à pied dans l'affaire Bettencourt. Mais certains des arguments qu'il avance sont moins solides que d'autres. 1. La défense parfois légère d'Eric Woerth La défense parfois légère d'Eric Woerth
Eric Woerth a dénoncé dimanche la "calomnie" dont lui et sa femme seraient victimes. Florence Woerth est chargée de gérer une partie de la fortune de Liliane Bettencourt et aurait à ce titre pu avoir connaissance de fraudes fiscales présumées de la milliardaire. Cette affaire Bettencourt ne concerne "mon épouse ni de près, ni de loin", a insisté le ministre du Travail, invité du Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Parisien/Aujourd’hui en France. Une plainte contre Montebourg Eric Woerth a annoncé au passage que son épouse allait porter plainte contre "comment il s’appelle, Monsieur Montebourg", le député socialiste qui a exigé samedi que le ministre du Travail démissionne . Politique : Bettencourt : Woerth annonce une plainte Politique : Bettencourt : Woerth annonce une plainte
L'épouse d'Eric Woerth est accusée d'avoir eu vent de possibles fraudes fiscales de Liliane Bettencourt. (Maxppp) Les acteurs de l'affaire Bettencourt, pris dans une tempête politique, semblent jouer l'apaisement après une semaine de polémiques. Florence Woerth démissionnera de la société qui gère les intérêts de Liliane Bettencourt, a annoncé son époux à des journalistes lundi. Florence Woerth démissionne - Eric Florence Woerth démission Bet
Le secrétaire d’Etat Christian Blanc, au cœur d’une polémique sur des achats de cigares réglés sur fonds publics, devra payer sur «ses deniers personnels la totalité de la dépense», a annoncé ce mercredi François Fillon dans un communiqué de presse. Le Premier ministre «a pris connaissance des premiers éléments d’analyse sur les achats de cigares par le cabinet» de Christian Blanc et «il a échangé avec celui-ci sur la situation ainsi créée», indique le communiqué. «Ils ont convenu ensemble qu’il était opportun que M. On lâche Blanc pour sauver Woerth ?
ITW De Maistre INTERVIEW EXCLUSIVE - En pleine polémique et à la veille du procès, le gestionnaire de fortune Patrice de Maistre s'exprime pour la première fois. Jusque-là, il ne s'était jamais exprimé publiquement. Arrivé en 2003 auprès de Liliane Bettencourt pour gérer ses sociétés - Téthys et Clymène -, Patrice de Maistre, 62 ans, s'occupe aujourd'hui aussi de ses finances personnelles. Mis en cause dans les écoutes réalisées par le majordome de la milliardaire de 87 ans, il est cité comme témoin au procès de François-Marie Banier, prévu jeudi. Son avocat, Me Pascal Wilhelm, et celui de Mme Bettencourt, Me Kiejman, ont déposé plainte après la diffusion par la presse de ces écoutes. LE FIGARO. - Vous êtes le plus proche conseiller de Liliane Bettencourt.
Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy soutient Eric Woerth - Fra cata © © France Info - Radio France Le président Nicolas Sarkozy a pris ce samedi la défense de son ministre Eric Woerth, en position délicate depuis les révélations sur la situation fiscale de Liliane Bettencourt. "Le président de la République n'a strictement rien à reprocher à Eric Woerth. On ne peut rien lui reprocher. C'est un excellent ministre", selon l'Elysée.
Eric Woerth ... worst than ? - Intox2007.info le pacte de responsabilite: sondage Posted by Rva in Hollandie le 31 décembre, Hollande a annoncé un pacte de responsabilité, du donnant-donnant pour sauver et créer des emplois.
Eric Woerth sur RTL : "Je suis une totale cible politique" - rtl
zeyes: Et sinon, Woerth ne reconn
Woerth lape suce... - Intox2007.info
Le WoerthGate : Eric Woerth doit démissionner
Aucun socialiste n’a été ministre et trésorier du parti simultan
Affaire Bettencourt: A quoi joue le parquet de Nanterre?
Eric Woerth va, "bien sûr", quitter son poste de trésorier de l'UMP - France - Toute l'actualité en France