background preloader

Le jour où NKM a perdu les geeks

Facebook Twitter

1) Lancement Tweest. Twitt #tweest. Analyse Enikao. Le Post et la Netscouade présenteront ce soir à la Cantine un outil pour suivre les personnalités politiques françaises sur Twitter en un lieu unique et effectuer des tris par parti : Tweest.

Analyse Enikao

Autour de blogueurs (engagés en politique ou non) et journalistes, Nathalie Kosciusko-Morizet, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Sandrine Bélier, Alain Lambert, et Dominique Paillé, qui gazouillent à différents degrés, pourront découvrir la bête. Analyse écologique, que je complèterai avec les éléments qui seront donnés ce soir. Côté pedigree, Tweest est à la croisée de deux outils qui existaient déjà ailleurs : Muckrack, qui fut avant l’apparition des listes sur Twitter un des premiers sites organisant des flux de certaines personnes précises par catégorie dans une unique interface. Dans le cas de Tweest, la dynamique est un peu différente des deux systèmes. Tweest, la nouvelle buvette des politiques. Le réseau social est-il l'avenir du parti politique?

Tweest, la nouvelle buvette des politiques

S'interroge Stéphane Alliès quelque part par là (et y répond au passage: probablement pas, mais c'est un outil intéressant parce qu'il bouleverse la pratique du militantisme.) On pourrait étendre le questionnement au microblogging. Sur Twitter précisément, où se retrouvent désormais beaucoup de politiques. Justement, au lendemain de la présentation par Martine Aubry du réseau social du parti socialiste, la Coopol, nos voisins et néanmoins amis de La Netscouade, qui l'ont réalisé, ont présenté un astucieux petit gagdet qu'ils ont mis au point pour nos confrères et néanmoins concurrents du Post: Tweest. L'outil permet à tous (y compris à ceux qui n'y sont pas inscrits) de suivre les mini-messages (l'avatar en 140 caractères de la petite phrase) des femmes et hommes politiques sur Twitter. Enikao]: [Politix] @BenoitRaphael e... Enikao]: [Politix] 28% de français... Enikao]: [Politix] Intégration proc... NicolasVanbremeersch: Bon ben voilà, y'a un joli...

[Politix] Présentation de l'interface et des fonctionnalité... o. Rosselin: Aude baron est rayonnante... Lepost est dans la place ( la rayonnante @audebaron et @alexl... Rosselin: La Cantine remplie de fill... Melissa Bounoua: J'ai fini par arriver au #... Julie Patin: Ce soir au #tweest, y a eu... Le journalisme du XXIeme siècle. Rosselin: Mancioday, Dagrouik, Enika... 2) Débat. Soirée Tweest. Benoît Hamon 14/01/2010 à 18h58 - mis à jour le 20/04/2010 à 10h05 | vues | réactions Blogueurs, journalistes, forêt de micros et de caméras, il y avait foule hier soir à la Cantine.

Soirée Tweest

Le Post et la web agency La Netscouade avait en effet choisi ce lieu parisien bien connu des technophiles pour présenter Tweest, un aggrégateur des twitts politiques. En clair, grâce à cet outil les internautes et néophytes peuvent suivre les mini-messages (140 signes) des hommes et femmes politiques sur Twitter d’un seul coup d’œil. Il faut dire qu’en l’espace de quelques mois et à l’instar de Facebook, Twitter est devenu le nouveau terrain de jeu des politiques. Un débat était d’ailleurs organisé sur les usages de Twitter en terme de communication politique. A l’inverse de l’ultra-connectée secrétaire d’Etat à l’économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, Dominique Paillé l’avoue : il n’écrit pas ses twitts lui-même. A voir, Dominique Paillé : A regarder, Nathalie Kosciusko Morizet : Caroline Deschamps.

Usages de Twitter. 3 UMP (nkm, tardy, paillé)... Vogelsong: Pas un socialiste la profo... Dagrouik -faked✔: @benoithamon est en retard... Benoit Hamon in da place #tweest. [Politix] Twitter et les régionales : @benoithamon pense que... [Politix] @benoithamon arrive un peu en retard. #Tweest on Twitp. [Politix] Usage cyclique, confessions, autodérision sur #Twi... Enikao]: [Feun] Pour la démo @nk_m... [Politix] @dominiquepaille, comme les autres invités, a débuté a. Enikao]: [Politix] @deputetardy avo... Rosselin: Je mets enfin un visage su... NKM minaude. Vogelsong: Cirage de pompe live de @n... Rosselin: Nkm s'ennuie : e-bovarysme... [Politix] @AudeBaron trouve que @nk_m minaude, séduit, pour ... Rosselin: Nkm fait du geek name drop... 3) NKM chahutée. Notre site vous permettra de vous informer sur les métiers liés au jardinage, les villes fleuries ainsi qu'une rubrique sur les différents types de jardins et des conseils ...

3) NKM chahutée

Vente en ligne de plantes, fleurs, graines & accessoires pour le jardin. Fiches conseils & astuces pour réussir votre jardinage. Demandez gratuitement le catalogue ! Guide jardin et jardinage : des trucs et des astuces, les effets positifs du jardin sur notre bien être Au jardin, un site consacre au jardinage avec des fiches de conseils sur la culture des plantes, l'entretien et l'amenagement des jardins, potagers, vergers et bassins, un ... tous les films des jardins en un clic. Interrogée sur LOPPSI. NKM fait son coming out pro-Loppsi pour le lancement du Tweest -

Invitée au lancement du Tweest, outil de veille politique, la secrétaire d’Etat à l’économie numérique est sortie de son silence et a déclaré être favorable à la Loppsi (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure), motivant son soutien par un argumentaire sécuritaire sur le web, insistant sur la pédopornographie.

NKM fait son coming out pro-Loppsi pour le lancement du Tweest -

Un coup politique pour les régionales qui a déçu les geeks pourtant acquis à sa cause. Le mercredi 13 janvier restera-t-il dans les mémoires de la blogosphère politique comme « le soir où Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu les geeks » ? Organisé par l’agence Netscouade et le site Le Post pour le lancement de leur outil de veille politique sur Twitter, Tweest, le débat d’ouverture de la soirée s’est focalisé sur la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, éclipsant les cinq autres politiques (dont deux UMP) invités pour l’occasion.

Loppsi. NKM attaquée. NKM cybermanifs. [Politix] #TecTocTV chahute @nk_m : il faut filtrer l'émissi... Neutralité du net. Rosselin: Nkm : la neutralité du net... Enikao]: [Politix] Twitter est un e... Fabrice Epelboin: #tweest @nk_m loppsi en fe... Fredneau: @nkm : cyberperquisitions... Filtrage. David Doucet: @ebelpoin en rajoute une c... Fabrice Epelboin: #tweest @nk_m contre le DP... Fabrice Epelboin: Les pedophiles ont servi a... Fabrice Epelboin: @fransk26 yes, le débat #l... Rosselin: Nkm est pour la loppsi. Ma... Langue de bois. Vogelsong: @nk_m gentiement chahutée... Dagrouik -faked✔: Hier soir #tweest @nk_m a... NKM a perdu les geeks. Un mythe ébranlé. Déception point. NKM courageuse ? Les geeks sont nuls en politique. J'assistais hier soir au lancement de Tweest, à la Cantine.

Les geeks sont nuls en politique

La soirée était sympa, j'ai vu plein de gens que je ne connaissais que par internet et que j'ai été heureux de rencontrer en vrai. J'ai bien mangé et bien bu, bien discuté. Bref, excellente soirée. J'ai pu également me rendre compte que les geeks sont nuls en politique. Les comptes rendus que certains en ont fait renforcent encore davantage cette impression. Hier soir, les geeks ont eu la présence d'un membre en exercice du gouvernement, pour un évènement finalement pas si important et extraordinaire. NKM est une femme politique très intelligente, mais aussi très ambitieuse. L'économie numérique, c'est une étape de la carrière de NKM. Dans ces conditions là, vous pensez bien qu'entre déplaire aux geeks ou déplaire à Sarkozy, son choix est très vite fait ! Le titre d'un des comptes rendus était : le soir où NKM a perdu les geeks. Patrice Lamothe: aime bien @authueil en mod... Bélier applaudit. S.Bélier parle liberté. David Doucet: Sandrine Bélier monte le t...

David Doucet: De la soirée débat #tweest... David Doucet: NKM passe une sale soirée. 4) NKM veut éviter le divorce. Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu une partie de ses fans en soutenant la taxe Google et la loi sur la sécurité intérieure . En présentant ses vœux au petit monde du Web, elle a prudemment évité ces sujets. Eco89 est donc allé lui poser les questions qui fâchent. Pour ses vœux, ce mardi, la secrétaire d'Etat au Numérique avait choisi un décor étrange : la Conciergerie , ancien palais moyenâgeux plus connu comme prison révolutionnaire. Pas très numérique, puisque selon les historiens, Marie-Antoinette n'y disposait même pas d'un Minitel.