Le jour où NKM a perdu les geeks

Facebook Twitter

1) Lancement Tweest. Twitt #tweest. Analyse Enikao. Le Post et la Netscouade présenteront ce soir à la Cantine un outil pour suivre les personnalités politiques françaises sur Twitter en un lieu unique et effectuer des tris par parti : Tweest.

Analyse Enikao

Autour de blogueurs (engagés en politique ou non) et journalistes, Nathalie Kosciusko-Morizet, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Sandrine Bélier, Alain Lambert, et Dominique Paillé, qui gazouillent à différents degrés, pourront découvrir la bête. Analyse écologique, que je complèterai avec les éléments qui seront donnés ce soir. Côté pedigree, Tweest est à la croisée de deux outils qui existaient déjà ailleurs : Muckrack, qui fut avant l’apparition des listes sur Twitter un des premiers sites organisant des flux de certaines personnes précises par catégorie dans une unique interface. Tweest, la nouvelle buvette des politiques. Le réseau social est-il l'avenir du parti politique?

Tweest, la nouvelle buvette des politiques

S'interroge Stéphane Alliès quelque part par là (et y répond au passage: probablement pas, mais c'est un outil intéressant parce qu'il bouleverse la pratique du militantisme.) On pourrait étendre le questionnement au microblogging. Sur Twitter précisément, où se retrouvent désormais beaucoup de politiques. Justement, au lendemain de la présentation par Martine Aubry du réseau social du parti socialiste, la Coopol, nos voisins et néanmoins amis de La Netscouade, qui l'ont réalisé, ont présenté un astucieux petit gagdet qu'ils ont mis au point pour nos confrères et néanmoins concurrents du Post: Tweest.

Enikao]: [Politix] @BenoitRaphael e... Enikao]: [Politix] 28% de français... Enikao]: [Politix] Intégration proc... NicolasVanbremeersch: Bon ben voilà, y'a un joli... [Politix] Présentation de l'interface et des fonctionnalité... o. Rosselin: Aude baron est rayonnante... Lepost est dans la place ( la rayonnante @audebaron et @alexl... Rosselin: La Cantine remplie de fill... Melissa Bounoua: J'ai fini par arriver au #... Julie Patin: Ce soir au #tweest, y a eu... Le journalisme du XXIeme siècle. Rosselin: Mancioday, Dagrouik, Enika...

2) Débat. Soirée Tweest. Benoît Hamon 14/01/2010 à 18h58 - mis à jour le 20/04/2010 à 10h05 | vues | réactions Blogueurs, journalistes, forêt de micros et de caméras, il y avait foule hier soir à la Cantine.

Soirée Tweest

Le Post et la web agency La Netscouade avait en effet choisi ce lieu parisien bien connu des technophiles pour présenter Tweest, un aggrégateur des twitts politiques. En clair, grâce à cet outil les internautes et néophytes peuvent suivre les mini-messages (140 signes) des hommes et femmes politiques sur Twitter d’un seul coup d’œil. Il faut dire qu’en l’espace de quelques mois et à l’instar de Facebook, Twitter est devenu le nouveau terrain de jeu des politiques.

Usages de Twitter. 3 UMP (nkm, tardy, paillé)... Vogelsong: Pas un socialiste la profo... Dagrouik -faked✔: @benoithamon est en retard... Benoit Hamon in da place #tweest. [Politix] Twitter et les régionales : @benoithamon pense que... [Politix] @benoithamon arrive un peu en retard. #Tweest on Twitp. [Politix] Usage cyclique, confessions, autodérision sur #Twi... Enikao]: [Feun] Pour la démo @nk_m... [Politix] @dominiquepaille, comme les autres invités, a débuté a. Enikao]: [Politix] @deputetardy avo... Rosselin: Je mets enfin un visage su... NKM minaude. Vogelsong: Cirage de pompe live de @n... Rosselin: Nkm s'ennuie : e-bovarysme... [Politix] @AudeBaron trouve que @nk_m minaude, séduit, pour ... Rosselin: Nkm fait du geek name drop... 3) NKM chahutée. Notre site vous permettra de vous informer sur les métiers liés au jardinage, les villes fleuries ainsi qu'une rubrique sur les différents types de jardins et des conseils ...

3) NKM chahutée

Vente en ligne de plantes, fleurs, graines & accessoires pour le jardin. Fiches conseils & astuces pour réussir votre jardinage. Interrogée sur LOPPSI. NKM fait son coming out pro-Loppsi pour le lancement du Tweest - Invitée au lancement du Tweest, outil de veille politique, la secrétaire d’Etat à l’économie numérique est sortie de son silence et a déclaré être favorable à la Loppsi (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure), motivant son soutien par un argumentaire sécuritaire sur le web, insistant sur la pédopornographie.

NKM fait son coming out pro-Loppsi pour le lancement du Tweest -

Un coup politique pour les régionales qui a déçu les geeks pourtant acquis à sa cause. Le mercredi 13 janvier restera-t-il dans les mémoires de la blogosphère politique comme « le soir où Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu les geeks » ? Organisé par l’agence Netscouade et le site Le Post pour le lancement de leur outil de veille politique sur Twitter, Tweest, le débat d’ouverture de la soirée s’est focalisé sur la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, éclipsant les cinq autres politiques (dont deux UMP) invités pour l’occasion. Loppsi. NKM attaquée. NKM cybermanifs. [Politix] #TecTocTV chahute @nk_m : il faut filtrer l'émissi...

Neutralité du net. Rosselin: Nkm : la neutralité du net... Enikao]: [Politix] Twitter est un e... Fabrice Epelboin: #tweest @nk_m loppsi en fe... Fredneau: @nkm : cyberperquisitions... Filtrage. David Doucet: @ebelpoin en rajoute une c... Fabrice Epelboin: #tweest @nk_m contre le DP... Fabrice Epelboin: Les pedophiles ont servi a... Fabrice Epelboin: @fransk26 yes, le débat #l... Rosselin: Nkm est pour la loppsi. Ma... Langue de bois. Vogelsong: @nk_m gentiement chahutée... Dagrouik -faked✔: Hier soir #tweest @nk_m a... NKM a perdu les geeks. Un mythe ébranlé. Déception point. NKM courageuse ? Les geeks sont nuls en politique. J'assistais hier soir au lancement de Tweest, à la Cantine.

Les geeks sont nuls en politique

La soirée était sympa, j'ai vu plein de gens que je ne connaissais que par internet et que j'ai été heureux de rencontrer en vrai. J'ai bien mangé et bien bu, bien discuté. Bref, excellente soirée. J'ai pu également me rendre compte que les geeks sont nuls en politique. Les comptes rendus que certains en ont fait renforcent encore davantage cette impression. Patrice Lamothe: aime bien @authueil en mod... Bélier applaudit. S.Bélier parle liberté.

David Doucet: Sandrine Bélier monte le t... David Doucet: De la soirée débat #tweest... David Doucet: NKM passe une sale soirée. 4) NKM veut éviter le divorce. Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu une partie de ses fans en soutenant la taxe Google et la loi sur la sécurité intérieure .

4) NKM veut éviter le divorce

En présentant ses vœux au petit monde du Web, elle a prudemment évité ces sujets. Eco89 est donc allé lui poser les questions qui fâchent. Pour ses vœux, ce mardi, la secrétaire d'Etat au Numérique avait choisi un décor étrange : la Conciergerie , ancien palais moyenâgeux plus connu comme prison révolutionnaire. Pas très numérique, puisque selon les historiens, Marie-Antoinette n'y disposait même pas d'un Minitel.


  1. lolole13 Mar 1 2010
    En effet, attendons les conclusions et les actes. Enfin, surtout parce que l'introduction ne me paraît pas d'emblée très orthodoxe. Vouloir faire une différence entre le "réseau et internet" où je suppose qu'il s'agit plus de vouloir faire une différence entre le contenant et le contenu (Internet et le web si je ne me trompe pas à mon tour), ça ne me donne pas les meilleures augures quant à la volonté affichée de définir et de garantir la neutralité du net. En ce qui me concerne, on ne peut pas avoir une liberté de contenu et d'accès si on a pas une neutralité forte des FAI et autres hébergeurs en dehors de toute procédure judiciaire non expéditive/automatisée. La volonté de régulation du net en dehors des protocoles internationaux qui ont fait sa création et qui régulent les standards aujourd'hui n'est qu'illusion. Les politiques vont devoir s'habituer à avoir des citoyens qui l'ouvrent et qui posent des quesitons, ce qui est un minimum quand on veut une démocratie réelle.
  2. reversus Mar 1 2010
    Auront-ils un vrai pouvoir de décision ? C'est une vraie question. On sera fixé rapidement, je pense. @cwicket Le débat sur la neutralité du net sur Techtoctv sera intéressant à suivre en tout cas
  3. reversus Mar 1 2010
    @lolole13 Je comprends votre ressenti, je suis semblablement dans le même état d'esprit que vous. Néanmoins, attendons de voir les premières conclusions de cette commission. Il y a des gens intéressants qui la composent (Benkler et Cosnard notamment). Je vous conseille d'écouter leurs allocutions d'ailleurs :
  4. lolole13 Feb 28 2010
    Exaspération, je crois que c'est à peu près la base de ce que je peux ressentir. Je pense ne pas être seul, mais mon avis seul ne compte pas. On est en démocratie.
  5. cwicket Feb 27 2010
    j'en aurai peut être l'occasion mercredi prochain :), je suis invité au webcast techtoctv , qui traitera du fameux débat sur la neutralité du Net instauré par nkm :)
  6. lolole13 Feb 27 2010
    Non, mais faire une commission d'expertise sur la neutralité du net après HADOPI et LOPPSI, c'est quand même au "moins pire" mettre un pansement mickey sur une jambe de bois et sans trop se fouler, juste un foutage de gueule de l'internaute moyen votant encore payés par le contribuable. Il y a un moyen de leur dire qu'on en a juste plein le cul qu'on se foute de nous en un peu plus poli et un peu plus direct ?
  7. cwicket Feb 26 2010
    encore plus fort, son affirmation concernant ACTA "je ne suis pas plus au courant de vous"....
  8. Patrice Jan 20 2010
    J'ajouterais encore que le jeu joué sur hadopi "...cela ne me concerne pas..." était une position plus grave encore. Sur Loppsi comme sur Hadopi, le gouvernement ne peut remporter de débat national, mais peut tout faire pour l'elluder : c'est son option politique la plus forte et la plus difficile à contrer.
  9. lolole13 Jan 20 2010
    Depuis Chevénement ("Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne"), il n'y a plus de différence possible entre le discours de la personne et le discours de l'appareil politique en place au gouvernement. Donc, même si elle avait une sensibilité un peu plus au courant de ce que peut être la vie du et sur le net, apparemment, elle reste plus attachée à son poste/pouvoir/secrétariat plutôt qu'à sa présumée conscience de ce que représente internet pour la Liberté en général et la liberté d'expression en prticulier. Cette contradiction, aucun plan comm' n'aurait pu la cacher bien plus longtemps dans notre temps d'attaques agressives face aux usages induit par la technologie et les bases de coopérations populaires qui l'ont imaginée, créée et construite. Le sacrifice de la Liberté à l'aulne de la sécurité du poste de secrétaire d'état ne me va pas, mais c'est une affaire de goût personnel.
  10. leblase Jan 14 2010
    Elle est pourtant emblématique de la nouvelle problématique à laquelle les politiques doivent faire face, dès lors qu'ils veulent jouer le jeu du Net: par exemple, ministre ou internaute? Individu ou membre d'un parti? dans l'instantané ou dans le long terme?