iPad

Facebook Twitter

Frédéric Filloux » Mes 47 jours d’iPad. Un premier bilan d’utilisation de la tablette d’Apple qui sort aujourd’hui.

Frédéric Filloux » Mes 47 jours d’iPad

Un appareil qui ne ressemble à rien de connu. L’iPad est parti sur un malentendu. Avant son lancement en janvier, les fidèles d’Apple avaient espéré un netbook-maison, avec un design épuré et quelques fonctionnalités inédites par rapport aux gammes classiques, plutôt stylées Allemagne de l’Est. D’où une certaine déception lorsqu’ils se sont retrouvés avec un iPod Touch taille XXL.

Erreur d’appréciation. L’iPad n’a pas vocation à suppléer un ordinateur portable. Voici donc l’iPad, construit sur le principe propre à Steve Jobs: je me fiche des études de marché; je ne demande pas au client ce qu’il veut, mais je conçois ce qui le fera rêver. La “lean-back device” L’iPad n’est pas un laptop. Les applications La première chose que j’ai faite avec mon iPad a été de transférer mon compte vers l’iTunes Store américaine (il faut un compte bancaire local pour ça).

L’information Légère déception là-dessus. Le basique Patience. Prix de l'iPad : les Français se font-ils avoir par Apple ? L 'iPad coûte 499 dollars minimum à New York et 499 euros à Paris. Pourtant, un dollar vaut moins qu'un euro. Selon Apple , la TVA justifie à elle seule les tarifs français. Cet argument est-il valable ? Pour ceux qui ont prévu d'acheter un iPad ce vendredi, premier jour de vente en France, ce sera l'occasion de tester l'application « calculatrice ». Comparons, d'abord, les prix des iPad WiFi : 499, 599 et 699 dollars sur le site américain d'Apple ; les mêmes nombres, mais en euros, sur le site français . Même si l'écart entre les deux devises se réduit, un dollar ne vaut encore qu'un peu plus de 0,80 euro. iPad 16 GB : 407 € aux Etats-Unis contre 499 € en France iPad 32 GB : 488 € contre 599 euros iPad 64 GB : 570 € contre 699 euros Comment justifier un tel écart, pour le même produit fabriqué en Chine ? « Instruisez-vous, s'il vous plaît. Même explication au siège français d'Apple : tout est de la faute de cette maudite TVA à 19,6%.

Le peuple des moutons tondus #ipad. C’est parti : C’est la folie Ipad : tous les geek, no-life, et early adopters du marais parisiens se sont jetés sur le truc. l’Ipad 3G est arrivé.

Le peuple des moutons tondus #ipad

C’est un très bel objet, il suffit d’en avoir testé un , ou simplement touché et utilisé 5 minutes pour en vouloir un. Et c’est seulement ensuite qu’on se posera la bonne question : est-ce vraiment utile ? (à part pour exhiber son statut de CSP+ à gros salaire en terrasse bien sûr). Il y a pire , l’arnaque de la 3G : le piège à neuneus ! Par ce qu’en dehors d’une connexion Wifi gratuite sans mot de passe à portée de réseau (il n’y en aura pas plus qu’avec un iphone ou gadgetophone Wifi actuel)… il faudra impérativement passer par la connexion 3G avec la carte SIM d’un des opérateurs GSM français existant ( Pour Free on ne sait rien du tout pour l’instant). Voyons donc ce qui se passe chez nos gentils opérateurs télécom: Voilà donc qui est clair: pas de Voix ou de SMS sur cette offre qui n’est donc que “pure data” . Like this: Like Loading... L'iPad, la victoire finale de Jobs sur Wozniak. En 2006, Jonathan Zittrain, professeur à la Faculté de Droit de Harvard, voyait dans la prochaine décennie celle d'un effort résolu pour remplacer l'ordinateur personnel par une nouvelle génération «d'appareils d'information».

L'iPad, la victoire finale de Jobs sur Wozniak

Et il avait, semble-t-il aujourd'hui, complètement raison. Mais une chose qu'il ne pouvait prédire était l'identité du premier à donner l'assaut. Comment, en effet, quelqu'un pouvait-il deviner qu'Apple, le créateur de l'ordinateur personnel, conduirait la marche vers son extermination? Il y a de nombreuses choses intéressantes à dire au sujet de l'iPad. Il pourrait sauver l'édition, la télévision, et le journalisme. Publicité Il pourrait aussi transformer à nouveau les Américains en ces créatures passives sur leurs canapés, comme dans les années 1950.

Apple est une entreprise schizophrène, une révolutionnaire autoproclamée étroitement liée aux forces consensuelles que sont les conglomérats du divertissement et l'industrie des télécommunications. Tim Wu. Quelques articles sur l'iPad.