background preloader

Déontologie & Procès Médiapart

Facebook Twitter

Politique, médias : les maux français et l'affaire Woerth-Bettencourt. L’affaire Bettencourt, Le Monde, Olivier Metzner et moi - Chroniques judiciaires - Blog LeMonde.fr. Différentes versions ont circulé dans les médias ces derniers jours sur l’accès que Le Monde aurait eu aux enregistrements illégaux du majordome de Liliane Bettencourt.

L’affaire Bettencourt, Le Monde, Olivier Metzner et moi - Chroniques judiciaires - Blog LeMonde.fr

La presse en ligne solidaire de Mediapart. Suite aux attaques dont les médias sur Internet ont été l’objet ces derniers jours, le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) souhaite rappeler que la presse en ligne est, d’abord et avant tout, de la presse.

La presse en ligne solidaire de Mediapart

Elle s’appuie strictement sur les mêmes droits et devoirs que la presse papier. Le Spiil tient aussi à souligner que cet alignement du statut d’éditeur de presse en ligne sur celui d’éditeur de presse papier a été mis en œuvre le 1er juin 2009 par le gouvernement de M. Nicolas Sarkozy, suite aux Etats généraux de la presse écrite. Soutien de médias anglophones à Mediapart et aux sites Web.

Capture d’écran de l’article du New York Times sur Mediapart et l’info en ligne Critiqué en France pour son traitement du dossier Bettencourt-Woerth, notamment par l’UMP, Mediapart a reçu le soutien de la profession, à travers deux organisations, le Geste et le Spiil.

Soutien de médias anglophones à Mediapart et aux sites Web

Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, plusieurs médias prestigieux ont rendu hommage à son travail d’enquête et, plus généralement, à l’émergence de sites capables de faire face aux pressions des pouvoirs et de concurrencer la presse traditionnelle. « Dans les dîners, on en parle comme d’un Watergate français » Le New York Times n’hésite pas à se référer au Watergate, en évoquant des dîners où on imagine que les convives ne sont pas membres de l’UMP : « Les sites Web se concentrent sur le reportage en profondeur » Constat similaire du Financial Times, qui pousse un peu plus loin la critique de la presse traditionnelle : Sarkozy « isole les journalistes qui lui déplaisent »

Une député UMP veut encadrer le travail de la presse. Définir un cadre strict au métier de journaliste, voilà le cheval de bataille de Muriel Marland-Militello. Cette député UMP des Alpes-Maritimes a annoncé jeudi vouloir déposer une proposition de résolution à l’Assemblée nationale pour "sauvegarder la déontologie" des journalistes. La parlementaire enfile la cape d’une passionaria pro-média pour empêcher "qu’une certaine conception de la presse" ne devienne "la règle" dans les médias français.

Quelle conception ? Celle de Mediapart, par exemple, coupable selon "MMM", d’orchestrer une véritable "curée sur Eric Woerth" dans l’affaire Bettencourt. Mediapart: affirmation d’une « marqu. Par sa manière de traiter l’affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy, le site d’information en ligne Mediapart s’affirme comme une vraie marque media, se détachant des autres – Rue89, Backchich et Slate.fr – et contraignant au suivisme les organes de la presse conventionnels. Une marque media est à l’information ce que les plus prestigieuses réussites culturelles ou entrepreneuriales sont à la création ou à l’industrie: des titres dont les valeurs affichées sont spontanément et massivement reconnues.

Les valeurs d’une marque media sont aujourd’hui l’indépendance, la fiabilité, l’innovation. Mediapart prouve son indépendance, non seulement, dans l’affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy, mais aussi dans tous ses contenus journalistiques et surtout dans son modèle économique fondé sur la confiance de ses abonnés. Woerth VS Médiapart - L’actu en patates - Blog LeMonde.fr. 54984236.jpg (Image JPEG, 800x267 pixels) Les hommes du président. Ne le cachons pas, dans les rédactions, c’est l’effervescence.

Les hommes du président

Wouhou ! L’affaire Bettencourt/Woerth/Sarkozy mobilise tout le monde. Avec un partage des tâches classique dans les médias. Au début de la chaîne, quelques journalistes de presse écrite enquêtent. Mediapart-SarkoGate et un trait de Chomsky s'il vous plait ! - P. Depuis deux jours, nous assistons à une nouvelle et superbe validation de la théorie de Chomsky concernant la manipulation médiatique, et la fabrique du consentement en particulier.

Mediapart-SarkoGate et un trait de Chomsky s'il vous plait ! - P

Nous avons donc d'un coté Mediapart, un média internet de type "contre-feux", encore inconnu du grand public voilà un mois et de l'autre, la communication gouvernementale adoubée sur le fond par nombres de médias serviles ou s'auto-censurant par crainte de représailles. Inutile de préciser que l'asymétrie est de rigueur dans ce consensus faisant loi.

Mediapart, comme nombre de ses confrères, lorsqu'il délivre une information alternative restant confinée à un nombre réduit de personnes est le meilleur alibi, pour un pouvoir en place, d'une démocratie fonctionnant sans accrocs (malgré son audience insignifiante confinée à un milieu, que je qualifierai sans doute à tort d'intellectuel). Trois semaines de WoerthGate. Une question de déontologie ? L'«affaire Woerth» pose plusieurs questions et apparaît comme un cas d'école.

Une question de déontologie ?

Affaire Bettencourt: Mediapart assigné en justice. Mediapart est assigné devant le tribunal de Paris jeudi matin 24 juin, par deux fois.

Affaire Bettencourt: Mediapart assigné en justice

De façon séparée, Liliane Bettencourt et Patrice de Maistre, son gestionnaire de fortune, exigent le retrait immédiat de notre site des retranscriptions écrites ou audio des enregistrements clandestins réalisés chez Mme Bettencourt. Affaire Woerth: "crise politique" ou "crise du journalisme"? Eric Woerth, ou la fabrique de l’image rêvée.

On le dit, on le répète: nous vivons dans un trop-plein d’images. Une abondance qui a notamment pour effet de mettre en difficulté le photojournalisme, concurrencé par la profusion des photos amateurs ou des banques d’images. Mais si l’on examine de plus près un cas particulier, on a la surprise de constater que ce schéma général est loin de correspondre à la réalité. Avec l’affaire Woerth-Bettencourt, on voit les rédactions faire tous leurs efforts pour remédier à ce qui apparaît clairement comme une insuffisance du matériel disponible. Liliane Bettencourt et Eric Woerth ne sont pas des inconnus. Pourtant, lorsque Médiapart lance l’affaire le 16 juin dernier, on voit bien que l’accompagnement iconographique n’est pas à la hauteur. . (1) Liliane Bettencourt, photo Kovarik/AFP 2005 (2) Site Libération.fr, "Bettencourt, une affaire d'Etat". (3) Couverture Le Point 01/07/2010.

Non qu’il n’y ait aucune photo de Liliane Bettencourt. La toute-puissance des lobbys de la finance. «Qui, en réalité, détient le pouvoir?»

La toute-puissance des lobbys de la finance

Jean-Pierre Mignard, avocat de Mediapart, le 24 juin 2010. - une. Edwy Plenel au palais de justice de Paris le 24 juin 2010 - une. Bettencourt : les enregistrements pirates peuvent être diffusés. Le tribunal de grande instance de Paris a rendu un jugement sans ambiguïté.

Bettencourt : les enregistrements pirates peuvent être diffusés

La demande de retrait des enregistrements pirates publiés sur les sites de Médiapart et du Point est rejetée. Selon le juge des référés, saisi par Liliane Bettencourt et Patrice de Maistre, "ordonner le retrait des documents servant de fondement à la publication d'informations légitimes et intéressant l'intérêt général reviendrait à exercer une censure contraire à l'intérêt public, sauf à ce que soit contesté le sérieux de la reproduction, ce qui n'est pas le cas en l'espèce".

Contribue à sauver l'espace public indispensable à la démocratie. Le combat mené ces derniers jours par Mediapart est essentiel.

contribue à sauver l'espace public indispensable à la démocratie

Parce que Mediapart le vaut bien. Les coulisses de l'affaire Bettencourt - arretsurimages.net - une vidéo Actu et Politique. Plenel, autoportrait d'un anti-présidents - Mediapart edwy plenel.