Communication présidentielle

Facebook Twitter
Indignité, brouhaha, hors sujet... Du Luxembourg aux retraites, l'UMP rivalise de ce qui apparaît comme de la maladresse politique. Stratégiquement, cette agitation se révèle un puissant outil par lequel Nicolas Sarkozy s'accapare tout le discours politique pour imposer son programme. Nicolas Sarkozy doit beaucoup à Léon Zitrone. A une maxime surtout : « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi ! Comment l’UMP utilise le troll politique pour accaparer le débat » Article » OWNI, Digital Journalism Comment l’UMP utilise le troll politique pour accaparer le débat » Article » OWNI, Digital Journalism
Le "parler mal" de Sarkozy, stratégie ou inculture ? Le "parler mal" de Sarkozy, stratégie ou inculture ? « Parler popu » pour paraître proche du peuple n’est pas toujours une stratégie payante : avis d’experts et témoignages d’élus locaux. En ce 15e anniversaire de la mort de François Mitterrand, le débat sur la manière de s’exprimer de l’actuel président de la République ne pouvait échapper à la comparaison. C’est sa fille, Mazarine Pingeot, qui y revient : « Il y a une forme d’abaissement de la fonction [...] de démagogie, de populisme, qui est insupportable.
Pascal et Henrard nommés : Mitterrand désavoué ?
Voeux présidentiels

Sarkozy et les Médias

L.Ferrari : l'interview sans concession

UMP et Internet

La bourde d'Estrosi

NKM dans la tempête, rien ne va plus

Prévisions 2012

N.Sarkozy et la communication

Rencontre Onfray Sarkozy

La galaxie gouvernementale

Fillon : putsch anti-Sarko ou stratégie du rateau ?
La politique du point Godwin - Philippe Pétain serre la main d'Adolf Hitler, le 24 octobre 1940 à Montoire-sur-le-Loir. Archives fédérales allemandes / Heinrich Hoffmann via Wikimedia - Dans son livre (Pour en finir avec les conflits d’intérêts), Martin Hirsch dénonce le fait que bien des parlementaires exercent, en plus de leur fonction, une activité selon lui incompatible avec leur mandat. La politique du point Godwin
En couverture de L’Express du jour, il y a une photo du chef de l’État français, avec ce gros titre : « Pourquoi il suscite la haine. » Ah, tiens, se dit-on : L’Express a finalement compris que Sarkozy ne s’épanouit que dans la vindicte. Mais non, bien sûr. « La haine » que « suscite » Sarkozy n’est pas celle, quotidienne, qui s’exerce contre les diverses catégories de population que Sarkozy bouc émissairise : « la haine » que « suscite » Sarkozy est celle qui s’exerce contre Sarkozy. Sarkozy Contre Les Nazis Sarkozy Contre Les Nazis
Le Grenelle de l'environnement n'est pas le premier Grenelle organisé. Quelle est l'origine du mot et quelles utilisations en sont faites? L'origine du terme remonte aux négociations de Grenelle du 25 et 26 mai 1968 qui débouchent sur un protocole d'accord censé mettre fin aux événements de mai 68. J'ai trouvé environ cent cinquante Grenelle depuis cette date. Le "Grenelle" décortiqué Le "Grenelle" décortiqué
- Frédéric Lefebvre Philippe Wojazer / Reuters - «Pour la délinquance, chacun sait qu'il y a des liens avec l'immigration, c'est souvent pas correct de le dire, mais chacun le sait». Cette phrase de Frédéric Lefebvre, prononcée le 5 août sur Europe 1, n’est pas scandaleuse… elle est tout simplement débile en tant que telle! Frédéric Lefebvre l’a prononcée pour que la gauche et les commentateurs se vautrent dans un débat éculé qui oppose les tenants du bon sens populaire, rétif au politiquement correct d’un côté, aux angéliques irresponsables, vierges effarouchées gavées d’antiracisme pavlovien de l’autre. Fréderic Lefebvre n’est pas stupide! Fréderic Lefebvre n’est pas stupide!