Chine

Facebook Twitter

Cinq idées reçues sur le Parti communiste chinois. «La Chine n’a plus de communiste que le nom» Faux.

Cinq idées reçues sur le Parti communiste chinois

Imaginons que Lénine revienne à la vie dans le Pékin de 2011; imaginons qu’il parvienne à fermer les yeux sur les gratte-ciels étincelants et sur l’ostensible consumérisme de leurs habitants. Il percevrait certainement le Parti communiste chinois comme une copie du système qu’il avait élaboré, près d’un siècle plus tôt, pour les vainqueurs de la révolution bolchevique. Liu Xiaobo, Wen Jiabao : deux visages de la Chine. On ne connaît du Prix Nobel de la paix 2010, Liu Xiaobo, qu'un visage d'intellectuel au sourire timide, fixé par quelques photos, toujours les mêmes, reproduites à l'infini dans le monde entier.

Liu Xiaobo, Wen Jiabao : deux visages de la Chine

C'est le visage d'un autre Chinois, le premier ministre Wen Jiabao, qui s'étale sur la couverture de Time Magazine, la semaine même où est annoncée la courageuse décision du comité Nobel d'Oslo : ce visage-là affiche une confiance, une assurance tranquille que l'on n'avait pas vue depuis longtemps chez un dirigeant chinois. Dans un entretien publié par le magazine américain et diffusé sur CNN, M. Wen professe sa foi dans "la liberté d'expression, indispensable dans tous les pays".

Il évoque la nécessité des "réformes politiques" et explique que l'un de ses idéaux politiques est " que chacun puisse mener une vie heureuse et digne" - propos qui n'ont pas été repris par les medias chinois. Le pouvoir redoutait ce choix. En commençant par libérer Liu Xiaobo. L'interview du Premier ministre chinois à CNN se fait "harmoniser" : Actualités : Aujourd'hui la Chine. Le prix Nobel de la paix au dissident chinois Liu Xiaobo.

Pékin avait envoyé cet été un vice-ministre des Affaires étrangères à Oslo pour mettre en garde le comité Nobel.

Le prix Nobel de la paix au dissident chinois Liu Xiaobo

En vain. Capture d’écran de la websérie « Tien Anmen : 20 ans de tabou » (ARTE.tv). Les menaces chinoises n’y ont rien fait : le dissident chinois emprisonné Liu Xiaobo s’est vu attribuer vendredi le prix Nobel de la paix 2010, une claque au régime de Pékin au moment où sa montée en puissance économique affaiblit les critiques vis-à-vis de la situation des droits de l’homme en Chine. Le dissident chinois Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix - international - toute l'actualité internationale. Cata © © France Info - Radio France Une nomination de Liu Xiaobo pourrait nuire aux relations entre la Chine et la Norvège.

Le dissident chinois Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix - international - toute l'actualité internationale

C’était l’avertissement lancé depuis plusieurs mois déjà par Pékin, mettant en garde le comité Nobel contre un geste jugé "inamical". Ancienne figure de proue du mouvement démocratique de la place Tiananmen en 1989 - un engagement qui lui avait déjà valu un an et demi de prison et trois années dans un camp de "rééducation par le travail" - cet ancien professeur de littérature purge depuis le mois de décembre une peine de 11 ans de prison pour "subversion du pouvoir de l'Etat". Le régime de Pékin lui reproche notamment d'avoir été l'un des 300 signataires de la "Charte 08", un manifeste publié par des intellectuels et des militants chinois réclamant la liberté d'expression et des élections pluralistes.

Charte 08

Sino-Russian Relations. Bulle immobilière ? Many of our Chinese friends who live in Shanghai and Beijing are telling us that the property inflation rate exceeds 50% – and 100% in some areas.

Bulle immobilière ?

Available housing for a young couple is far from downtown, closer to one-hour commuting distance, and still more than ten times the average salary. There are also reports that the state government is borrowing with “protected” forest land as collateral (Dyer 2010). However, these stories do not match the Chinese official data (National Bureau of Statistics of China 2010a). The Chinese official statistics say that the average increase (year-on-year) in property prices was 10.7% in February. The increase is accelerating from a year-on-year rise of 9.5% in January.

The official data may be significantly underestimating the real price increases, due partly to a statistical bias to be explained below. Suppose that prices are rising uniformly at the same rate in downtown and in the suburb. I examine these three possibilities, one by one. World economy: The rising power of the Chinese worker. La Chine va-t-elle laisser le yuan s'apprécier?

La Chine a annoncé samedi sa décision de favoriser une plus grande souplesse dans la fluctuation de sa monnaie et de poursuivre la réforme du mécanisme de taux de change du yuan entamée en 2005.

La Chine va-t-elle laisser le yuan s'apprécier?

Le yuan s'était alors apprécié de 20% jusqu'en 2008. Mais la crise avait contraint Pékin à revenir à la parité très encadrée avec le dollar. Les marchés applaudissent... L'annonce a réjoui les marchés, qui l'ont interprété comme le signe que la monnaie chinoise allait enfin être désarrimée du dollar. Un signe bienvenu alors que, à une semaine du G20, les pressions américaines s'accentuaient pour pousser Pékin à laisser s'apprécier le yuan contre le billet vert.