background preloader

DIGITALISATION POINT DE VENTE

Facebook Twitter

Le vendeur silencieux et la digitalisation des points-de-vente en 2013 | Canal-Web, le Blog. En 2013, fort est à parier que nous verrons apparaitre de nombreuses solutions de digitalisation des espaces de vente physique. Depuis plusieurs années déjà nous voyons l’e-commerce converger vers le retail (avec des solutions de web-to-store) et les commerces physiques chercher à asseoir leur position en ligne (grâce aux réseaux sociaux et aux sites web). En 2013, c’est le process de vente que devrait se digitaliser. C’est une des raisons pour laquelle nous avons choisi de nous associer avec des partenaires spécialistes du hardware afin de proposer des solutions d’écrans tactiles de vente, des « vendeurs silencieux » en quelque sorte.

On pourrait légitimement penser que ce sont les marques « qui ne savent plus quoi inventer » pour se différencier de la concurrence. Globalement, pour répondre à ce phénomène, les marques ont actuellement (seulement) 4 stratégies à leur disposition : A propos de Geoffray SYLVAIN. Quel avenir pour les boutiques 3.0 ? - TRIBUNE. Aux Etats-Unis, 45,9% des consommateurs en ligne se rendent dans des magasins physiques pour comparer des produits avant de les acheter sur le Web (étude ClickIQ). Confrontés à un « smart » consommateur équipé d’une armada d’applications leur permettant de comparer les prix, les magasins sont réduits à de simples showrooms, au profit des leaders de la vente en ligne Amazon ou eBay. Une menace que les détaillants prennent très au sérieux. Best Buy, en pleine chute des ventes, a remplacé les codes barres de ses produits par des codes barres personnalisés pour éviter que les produits puissent être scannés et comparés en ligne.

Mais cette nouvelle tendance n’est pas une chronique du déclin inéluctable des distributeurs traditionnels : elle est symptomatique d’une profonde mutation. Elle fait écho au challenge de l’intégration du digital dans les espaces retail et répond à la nécessité d’offrir aux consommateurs « omni-canaux » une expérience sans discontinuité entre online et offline.