background preloader

Restigirl

Facebook Twitter

Burchard le retour : Sus aux Païens ! – Savoirs d'Histoire. Je ne devrais plus avoir besoin de vous présenter l’ami Burchard, évêque de Worms en Allemagne autour de l’an Mil et auteur d’un volumineux pénitentiel, le Corrector sive Medicus (“Le Correcteur ou Médecin”).

Burchard le retour : Sus aux Païens ! – Savoirs d'Histoire

En fouillant dans ce manuscrit et en parcourant l’exhaustif questionnaire élaboré par notre évêque afin de faire avouer les péchés de ses pénitents, nous en avions appris de belles sur les moeurs et la sexualité décomplexée des teutons du XIe siècle (à lire ici). Mais je ne vous avais pas tout dit ! Armorique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Armorique

L'Armorique, avec la Loire et la Seine en rouge. Les géographes grecs Posidonios et Strabon décrivent les Armoricains (Armoricani) comme ayant leur origine dans le groupe des Gaulois belges ayant peut-être été obligés d'émigrer à cause de l'invasion de Germains cisrhénans en Gaule Belge (voir également enclos belges ou picards)[1]. L'ethnonyme des peuples Aulerques qui signifierait « au large » ou « au loin » en serait un témoignage. L'exemple des Aulerques Éburovices et son rapprochement avec le nom des Éburons suggérerait aussi cette interprétation.

Les fouilles archéologiques du sanctuaire de Ribemont montrent qu'effectivement vers -250 une invasion belge de très grande ampleur a provoqué le refoulement en masse des autochtones, les Armoricains. Attestations anciennes des termes « Armorique » et « Armoricain »[modifier | modifier le code] En Breton amor : la mer. La Bretagne d’Arthur : Bretons et ... Les lecteurs réguliers de la Cliothèque, tout au moins ceux qui s’intéressent à l’histoire militaire antique, connaissent probablement assez bien la récente collection Illustoria de Lemmedit (anciennement les éditions Maison), dont les publications font maintenant l’objet de compte-rendus réguliers.

La Bretagne d’Arthur : Bretons et ...

Ces publications s’enchaînent à un rythme soutenu ; tellement soutenu qu’on excusera peut-être l’auteur de ces lignes d’avoir pris la liberté de traiter de façon parallèle les deux dernières, au prix de quelques répétitions. Il faut dire aussi que les thèmes abordés ne sont pas si éloignés l’un de l’autre, puisqu’ils concernent tous deux des aspects de ces « âges sombres » qui virent le déclin du vieil Empire romain et l’émergence des structures nouvelles sur lesquelles allait s’organiser le Haut Moyen-Age ; âges méconnus, et donc propices à toutes les réécritures, n’évitant pas toujours les pièges du manichéisme ou de la mythification.

Au temps d’Excalibur ? Stéphane Moronval © Qu'on se le dise : les Bretons ne sont pas celtes - 25/11/2014. Archéologue spécialiste de la préhistoire du Massif armoricain, Yannick Lecerf tord scientifiquement le cou à quelques idées bretonnantes reçues.

Qu'on se le dise : les Bretons ne sont pas celtes - 25/11/2014

Interview. Yannick Lecerf, archéologue, vient de sortir un livre passionnant et très pédagogique sur la Bretagne préhistorique. S'appuyant sur de récentes découvertes scientifiques et sur ses quelque quatre décennies de recherches, il bouscule les mythes et les légendes du Massif armoricain. A quelle époque remonte le peuplement de la Bretagne ? Yannick Lecerf : « On vient de faire un bon considérable dans le temps. Les monuments mégalithiques avaient-ils notamment un rapport avec les astres ? « Non. La Bretagne préhistorique - Les peuplements, des origines à la c - Skol vreizh. La Bretagne possède un patrimoine mégalithique exceptionnel qui attire des dizaines de milliers de visiteurs.

La Bretagne préhistorique - Les peuplements, des origines à la c - Skol vreizh

Carnac, Gavrinis, Barnénez sont des sites spectaculaires comparables aux monuments antiques les plus prestigieux classés au patrimoine de l’humanité, et les innombrables menhirs, dolmens, cairns qui se dressent presque partout, sont les témoins de civilisations qui ne cessent de nous interroger. Dans ce livre, l’archéologue Yannick Lecerf, à la lumière des plus récentes découvertes, dresse un tableau des peuplements qui se sont succédé sur la péninsule armoricaine sur un temps très long, du Paléolithique (au moins -400 000 ans avant J. -C.) à la conquête romaine (-52 avant J. -C.). Yannick Lecerf est archéologue, ancien chercheur au CNRS et conservateur du patrimoine. Liste des régions naturelles de France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des régions naturelles de France

Carte des régions naturelles de France (source : Le Guide des Pays de France, Nord et Sud, de Frédéric Zégierman, aux éditions Fayard (1999). Les régions naturelles ou pays traditionnels sont, en France, des territoires d'étendue limitée présentant des caractères physiques et une occupation humaine homogènes. Cette notion relativement floue limite la possibilité d'en établir une liste précise. Différentes entités, tout aussi pertinentes les unes que les autres mais avec des critères ou un point de vue différents, sont susceptibles de se chevaucher sur le même espace géographique. En 2000, Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, dans leur Dictionnaire des pays et provinces de France, en dénombrent 546 dans une présentation alphabétique, du Pays d'Ach aux Yvelines[1]. Alsace[modifier | modifier le code] Les régions naturelles alsaciennes.

Aquitaine[modifier | modifier le code] Dordogne[modifier | modifier le code] Gironde[modifier | modifier le code] Menhir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Menhir

Un menhir est une pierre dressée, plantée verticalement. Il constitue l'une des formes caractéristiques du mégalithisme. Les menhirs se rencontrent de façon générale un peu partout en Afrique, Asie et Europe, mais c'est en Europe de l'Ouest qu'ils sont le plus répandus. Historia Nostra. Refuge de Méduse en Corse, quelquefois lieu de sabbat des sorcières, tombeau de Merlin, caché dans la forêt de Brocéliande, ou légionnaires statufiés tandis qu’ils poursuivaient saint Cornély, à Carnac, les légendes attachées aux mégalithes se suivent et ne se ressemblent pas.

Historia Nostra

Imprégnés de christianisme, ces contes fabuleux nous plongent cependant au plus profond de l’imaginaire celtique. N’allez surtout pas vous promener autour de la «pierre levée» de Saint-Martin-d’Arcé qui tourne sur elle-même au douzième coup de minuit ; ni à Carnac où les trois mille menhirs plongent, dès la nuit tombée, dans la mer ! Car, qui peut savoir quelle serait la punition pour avoir violé le secret des pierres ! Druide faisant un sacrifice (iconographie du XIXe siècle).