background preloader

Les enfants du docteur Graham

Facebook Twitter

Prolongement

Scène de genre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Scène de genre

On appelle scène de genre, ou parfois peinture de genre lorsqu'on parle spécifiquement de peinture, un type d’œuvre peinte ou dessinée qui figure des scènes à caractère anecdotique ou familier. Son classement dans la hiérarchie des genres est assez bas, mais elle a été portée à un point de perfection au XVIIe siècle par Caravage et ses suiveurs. C’est également un genre très apprécié dans les pays du Nord. La peinture de genre était fort prisée de la seconde moitié du XIXe siècle aux années 1930, détrônant la peinture d'histoire. Elle faisait l'objet d'un enseignement à part dans les différentes académies des beaux-arts européennes.

Histoire succincte de la peinture de genre[modifier | modifier le code] Avant la Renaissance[modifier | modifier le code] Le rococo. Les enfants Graham. William Hogarth. En Angleterre, la flambée baroque allumée au XVIIe siècle par le Flamand Anton Van Dyck et entretenue par le peintre d'origine hollandaise Peter Lely jette ses derniers feux dans le premier quart du XVIIIe siècle à travers les portraits d'un Godfrey Kneller, d'origine allemande, ou à travers les grands cycles décoratifs d'un James Thornhill.

William Hogarth

Mini-site.louvre.fr/hogarth-rembrandt/pdf/AO_4-Graham-children.pdf. William Hogarth. En 1725, Hogarth entre à l'académie de dessin fondée par Sir James Thornhill en 1722.

William Hogarth

En 1729, il épouse Jane Thornhill, devenant ainsi le gendre du peintre anglais le plus reconnu de l'époque. Hogarth s'intègre rapidement dans la communauté artistique (peintres, sculpteurs, écrivains, hommes politiques, mécènes...) de Londres. La carrière d'Hogarth connaît un tournant en 1732 grâce aux six planches composant The Harlot's Progress (La Carrière d'une prostituée). La première de ses séries narratives (suivront The Rake's Progress ainsi que Marriage-a-la-mode,ou encore Industry and Idleness) inaugure un genre nouveau : le sujet moral moderne, alliant la tradition de la peinture de genre hollandaise à celle de la satire anglaise.

Hogarth William, principales oeuvres de l'artiste en image. Hogarth william autoportr...

Hogarth William, principales oeuvres de l'artiste en image

Hogarth William Enfance William Hogarth naît le 10 novembre 1697 dans le quartier de Smisthfield Market dans la City de Londres. Son père Richard Hogarth, est un homme cultivé, qui mène une carrière de directeur d'école, de linguiste et d'écrivain. Il ouvre un café à St John's Gate (Clerkenwell) ou il encourage ses clients à parler le latin, malheureusement l'affaire ne connait pas le succès escompté et le père de William est arrêté et emprisonné pour dettes à Fleet street au cours de l'hiver 1707-1708, sa famille, qui comprend le jeune William alors âgé de 10 ans et ses deux soeurs, Anne et Mary ainsi que sa mère Anne Gibbons sont obligés de vivre à proximité de la prison dans un logement pour débiteurs insolvables.

Apprenti graveur William Hogarth est un enfant précoce artistiquement parlant, à l'âge de 16 ans, il entre en apprentissage chez le graveur sur argent Ellis Gamble à Wesminster ou il étudie pendant sept ans. Le succès Les séries. The National Gallery, Londres. Hogarth is best known for his series paintings of 'modern moral subjects', of which he sold engravings on subscription.

The National Gallery, Londres

L'oeuvre d'Hogarth. Williamhogarth - siteanglais. William Hogarth, un peintre Anglais Self-Portrait with Palette William Hogarth (1697-1764) est le premier peintre Anglais à inventer un style différent de celui du continent.

williamhogarth - siteanglais

Ancré dans la philosophie de son temps, il puise son inspiration dans l'empirisme. Ainsi, contrairement aux grands peintres de son temps, il s'éloigne des grands modèles de l'Antiquité pour dépeindre la société anglaise du 18ème siècle. Son oeuvre se décompose en plusieurs axes. L'autoportrait et le portrait Sur le second autoportrait, The Painter and his Pug, Hogarth plaide pour une peinture typiquement Anglaise. The Painter and his Pug Notons ici que ce tableau est un plaidoyer pour les idées du peintre quant à ce qui crée la beauté. A cette époque, le portrait est un genre développé car il peut rapporter gros aux artistes. The Graham Children Comme on peut le voir sur ce tableau, Hogarth apporte au genre ses idées et ses techniques. L'enfant et l'oiseau : Belles plumes. L'oiseau le plus représenté dans la peinture est certainement le chardonneret.

L'enfant et l'oiseau : Belles plumes

Il l'a souvent été avec un enfant et le "premier" de ceux-ci est l'Enfant Jésus. Pourquoi ce choix? On peut penser aux couleurs chatoyantes du chardonneret et au fait qu'il était très couramment élevé en captivité et familier de l'homme. Mais il y a aussi des raisons symboliques et religieuses. (Vierge à l'enfant Giovanni Battista Tiepolo 1696-1770, La vierge et l'enfant au chardonneret Maître de la Nativité de Castello 1450 Musée du Louvre, Portrait de Jean de Médicis Bronzino 1503-1572 Florence, Portrait de Carlos Manuel Victor, duc de Aosta peintre anonyme, Hacia 1630-40, Musée du Prado)

William Hogarth. Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

William Hogarth

Peintre britannique (Londres 1697 – id. 1764). D'abord élève d'Ellis Gamble, graveur d'armoiries sur argent, il apprit ainsi l'art de disposer une décoration riche et compliquée à l'intérieur d'une surface réduite. De 1718 à 1720, il acheva sa formation de graveur en s'établissant à son compte. En 1720, il exécuta surtout des écriteaux et des enseignes de boutiques, à caractère populaire, pour gagner sa vie. C'est en 1721 qu'il grava les Méfaits de la loterie après l'affaire financière des " Mers du Sud ". Il commença à se faire vraiment connaître comme peintre et comme graveur en 1729, année où il épousa la fille du célèbre peintre sir James Thornhill. Parmi les nombreux autres portraits peints par Hogarth au cours de sa carrière, on peut citer les Enfants Graham (1742, Londres, Tate Gal.), Mary Edwards (1742, New York, Frick Coll.), Benjamin Hoadly (1743, Londres, Tate Gal.), Mrs.

Les enfants graham à la National Gallery. William Hogarth. Les Enfants Mc Kinnon - Photo de l'événement William Hogarth (En tournee - 20 Octobre 2006 - 8 Janvier 2007) Le rococo et le rocaille. Né de la fusion du style rocaille français et du baroque tardif italien, le courant rococo de diffuse à travers l’Europe entre 1725 environ et la révolution française.

le rococo et le rocaille

Langage d’une époque consciente de sa gloire à jamais passée et de son déclin, l’image rococo refoule les angoisses d’une société sous des apparences de légèreté, de gaieté, de lumière et de transparence. L’attention est à la fuite loin du réel devenu dérangeant, faute d’avenir certain. L’illusion est le maître mot du courant. A la fin du siècle le rococo s’effacera pour laisser place au néoclassicisme d’une part et au romantisme de l’autre. FRANCE : LE STYLE ROCAILLE ET LA NAISSANCE DU ROCOCO A la mort de Louis XIV, l’art se libère de la sévérité du classicisme pour évoluer vers des formes plus précieuses où le mouvement retrouve son importance.

William Hogarth. Né en 1697 à Londres - Mort en 1764 à Londres Nationalité : anglaise Attaché au courant : Ecole anglaise du siècle des lumières De ses origines modestes, William Hogarth gardera toute sa vie le goût pour la représentation des gens de petite condition.

William Hogarth