background preloader

Le sacre de Napoléon

Facebook Twitter

Etude du sacre de napoléon par David. Napoléon - Le sacre de Napoléon. Jacques-Louis David (1748-1825) Le sacre de l'empereur Napoléon Ier et le couronnement de l'impératrice Joséphine le 2 décembre 1804 Vue d'ensemble Huile sur toile 621 x 979 cm Paris, musée du Louvre, département des Peintures, Inv. 3699 (C) RMN Une véritable galerie de portraits Dans l'assistance, les personnages, près de cent cinquante, adoptent des attitudes conventionnelles et solennelles, respectant l'ordonnance des préparatifs voulus par Napoléon.

Napoléon - Le sacre de Napoléon

Quatre-vingt d'entre eux ont pu être identifiés. L'Impératrice est accompagnée de sa dame d'atours, Mme de Lavalette, née Beauharnais. Dare-d'Art: DAVID "Sacre de l'empereur Napoléon 1er et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre Dame de Paris, le 2 décembre 1804". Huile sur toile peinte de 1805 à 1807 6m10 x 9m70 Musée du Louvre, aile Denon. courant artistique : peinture historique au style pictural appartenant au néoclassicisme.

Dare-d'Art: DAVID "Sacre de l'empereur Napoléon 1er et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre Dame de Paris, le 2 décembre 1804"

Le peintre: Jacques-Louis David (1748-1825) est un artiste français: il naît à Paris et après une formation artistique, il se rend à Rome, où il reste 5 années. Ses œuvres témoignent des 3 périodes historiques contrastées de la fin de ce XVIIIème siècle : la fin de la Monarchie, la Révolution et l'Empire. Le Sacre ou le Couronnement.

Dans ce tableau commandé par Napoléon 1er, David met en scène le caractère fastueux du Sacre et son message politique et symbolique.

Le Sacre ou le Couronnement

Témoin oculaire de la cérémonie, il en rendra avec réalisme la foule chamarrée mais il devra aussi répondre aux intentions de l’Empereur. Une fois en atelier, il devra concilier valeur documentaire et solutions artistiques. Le_sacre_de_Napoleon_1er_bis.pdf. Le Sacre de Napoléon à la loupe. Histoire du Consulat et du Premier Empire - Les Documents. Chargé par Napoléon Ier (au printemps 1804, mais la date exacte n'est pas connue avec certitude) de représenter la cérémonie de son sacre, Jacques Louis David choisit d'illustrer avec exactitude cet événement historique.

Histoire du Consulat et du Premier Empire - Les Documents

Après avoir assisté à la cérémonie et réalisé des esquisses de l'attitude de chacun des quelque cent cinquante personnages présents, relevant, jusque dans les moindres détails, leurs vêtements, il s'installe dans un atelier spécialement conçu pour l'occasion dans la chapelle de Cluny. Son confrère Isabey lui a d'ailleurs transmis les marionnettes qui lui ont servi à préparer la cérémonie. Il commence son travail à la fin de 1805, et il lui faudra deux années pour le mener à bien, en novembre 1807. Le couple impérial viendra admirer le tableau le 4 janvier 1808, dans l'atelier du peintre. L'Empereur exprime sa satisfaction à l'artiste : "Vous avez fait de moi un chevalier français".

A l'origine, Napoléon souhaitait célébrer l'instant où il s'était lui-même couronné. Empires. Le sacre de Charles X. Contexte historique Né à Versailles le 9 octobre 1757, Charles X était le petit-fils de Louis XV, et le frère cadet des rois Louis XVI et Louis XVIII.

Le sacre de Charles X

Jusqu’à son avènement en 1824, il porta le titre de comte d’Artois. Le 16 novembre 1773, il épousa Marie-Thérèse de Sardaigne, plus connue sous le nom Marie-Thérése de Savoie, dont il eut deux fils – Louis Antoine, duc d’Angoulême, et Charles Ferdinand, duc de Berry –, et deux filles, mortes en bas âge. Dès la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, il donna le signal de l’émigration à la haute noblesse avec l’assentiment de Louis XVI, et parcourut les diverses cours d’Europe pour chercher des défenseurs à la cause royale. À son initiative fut créé le comité de Turin, qui avait pour vocation essentielle d’organiser la contre-révolution depuis l’étranger. En 1795, avec l’appui militaire des Anglais, il tenta un débarquement sur l’île d’Yeu pour venir en aide aux insurgés vendéens, mais sans succès. Analyse de l'image Interprétation. Couronnement de Marie de Médicis le 13 mai par Rubens.

Devenir un dieu : évolution politique des portraits de Napoléon I. Entre 1789 et 1814 les artistes se trouvent dans une position nouvelle face à un régime politique instable et une élite en mutation.

Devenir un dieu : évolution politique des portraits de Napoléon I

En effet, avec la chute de la monarchie, le système académique est remis en question et les artistes ne produisent plus pour un pouvoir centralisé. Leur survie dépend de leur adaptation à l’histoire. Albert Boime va jusqu’à dire que leur existence est conditionnée par l’histoire [1]. Cet engagement forcé est parfois payé au prix fort par les artistes qui, à chaque changement de régime ou de tendance politique dominante, voient leurs carrières artistiques affectées. Lorsque la carrière publique de Bonaparte s’amorce, la production artistique le concernant se développe. Les portraits jouent un rôle particulier dans cette galerie napoléonienne car ils dévoilent l’image publique que se façonne Bonaparte. 1796-99 : Le jeune héros militaire Les premiers portraits du jeune général sont fréquemment empreints de romantisme et de réalisme. 1804 : devenir un dieu.