background preloader

RESTAURATION DE MILIEUX

Facebook Twitter

Cosmétiques naturels bio, soins bébé, protection solaire. Cette association a été fondée par des nageurs en eau libre de Marseille passionnés par la mer.

Cosmétiques naturels bio, soins bébé, protection solaire

Ils nagent toute l’année, avec uniquement une paire de lunettes entre eux et les vagues, les poissons et les éléments. Par conséquent, ils sont les premiers témoins des changements de l’environnement marin, de sa pollution, ainsi que des fluctuations des populations de poissons. Pour allier leur passion et le désir d’agir, la Team Malmousque a décidé de se consacrer à la protection de la mer, en organisant une compétition de nage en mer écologique, en sensibilisant les populations et notamment les enfants et en organisant les nettoyages de plages, entre autres activités écologiques. Cette compétition de nage en eau libre aura lieu le 16 septembre 2018 aux Goudes dans le site protégé du Parc national des calanques. Planète outre-mer – Saint-Martin : des récifs artificiels avec des débris du cyclone Irma [Planète Outre-mer] – Outre-mer la 1ère. 90 % des larves de poissons meurent faute de trouver un habitat.

Planète outre-mer – Saint-Martin : des récifs artificiels avec des débris du cyclone Irma [Planète Outre-mer] – Outre-mer la 1ère

Pour les aider à survivre, l’une des solutions consiste à fabriquer des récifs artificiels où elles peuvent se réfugier. Une solution très efficace également pour faire face à la diminution des stocks de poissons et à la disparition des récifs coralliens dont les populations s’écroulent partout sur la planète. Des matériaux issus d’Irma Outre-mer comme partout sur la planète, des projets de récifs artificiels se multiplient. Des pépinières pour repeupler les récifs coralliens  - Faxinfo. Des pépinières pour repeupler les récifs coralliens 

Bouturage et transplantation de coraux, Très tôt, l’association « Parc marin de La Réunion » a souhaité réhabiliter des récifs coralliens dégradés.

Bouturage et transplantation de coraux,

Elle souhaitait procéder à des opérations de transplantation/bouturage de coraux. La première action de ce type, de portée minime et nécessitant un budget limité, aurait pu aboutir en quelques mois. Elle a été très difficile à mettre en œuvre du fait de la multiplicité des points de vue des acteurs concernés. Les institutionnels montraient un vif intérêt pour la réhabilitation de vastes surfaces lagonaires permettant la mobilisation d’une main-d’œuvre nombreuse. Le Télégramme - Guadeloupe. Une pépinière face au blanchiment des coraux. Lecture : 4 minutes Partager "C'est très inquiétant, nous sommes entrés dans une période très préoccupante avec une eau très chaude, y compris à dix mètres de profondeur, sur plusieurs jours, et un phénomène de blanchiment des coraux très important.

Le Télégramme - Guadeloupe. Une pépinière face au blanchiment des coraux

Y aura-t-il une regénération, une recolonisation, ou pas, par les organismes vivants ? Difficile à dire", commente Yves Salaün, directeur général du port maritime de Guadeloupe. Ce n'est pas la première fois que ce phénomène touche les eaux guadeloupéennes. Mais les épisodes semblent plus fréquents. Pollution de la mer : Des cordages et des filets échoués sur les coraux, la Réserve marine intervient. Solutions Biodiversité - Renaturation de grande ampleur en Alsace - EDF. Réserve naturelle de Moëze-Oléron des travaux en faveur de l’Anguille d’Europe. Les travaux de restauration entrepris depuis l’automne 2015 pour améliorer la circulation de l’eau et par la même occasion celle des espèces aquatiques dans les marais poldérisés [1] de la réserve ont pris fin.

Réserve naturelle de Moëze-Oléron des travaux en faveur de l’Anguille d’Europe

Réserve naturelle nationale de Moëze-Oléron - Crédit photo : LPO Ces aménagements visent à reconnecter les marais côtiers avec l’espace marin afin de limiter les obstacles à la migration des poissons amphihalins, dont le plus connu est l’Anguille d’Europe. Ce poisson, en danger critique d’extinction, est un symbole de la lutte pour la préservation de la biodiversité, sur terre et en mer. Un chantier d’envergure Ce programme de restauration hydraulique a nécessité trois types d’intervention : Création d’une pépinière et Réhabilitation des fonctions épuratoires de la mangrove de l’Etang aux poissons, à Saint Martin (Antilles françaises). – Pôle-relais Zones Humides Tropicales. Résumé du projet : L’ile de Saint-Martin abrite depuis 1998 une Réserve Naturelle Nationale (RNN) gérée par convention avec les Services de l’Etat par L’Association de Gestion de la Réserve Naturelle de Saint-Martin (l’AGRNSM).

Création d’une pépinière et Réhabilitation des fonctions épuratoires de la mangrove de l’Etang aux poissons, à Saint Martin (Antilles françaises). – Pôle-relais Zones Humides Tropicales

L’Etang aux poissons, situé au sein de cette RNN classée RAMSAR et SPAW, sert depuis plus de 20 ans d’exutoire à la plus importante STEP de la partie française (18 000EH). Depuis le cyclone Irma (2017), l’influence négative des écoulements liés au bassin versant est amplifiée par le rejet de la STEP devenues inopérantes et la réduction drastique du pouvoir épurateur de la mangrove se traduisant par un bloom massif d’algues ilamenteuses vertes étouffant herbiers et coraux. Contexte : Figure 1: Embouchure de l’Etang aux poissons 2016. Le 6 Septembre 2017, le cyclone majeur Irma (catégorie 5) a impacté l’ile de Saint Martin et principalement ses zones littorales. Restaurer l'habitat de l'anguille. Dans le marais, un héron s’agite bougeant nerveusement la tête de haut en bas et de droite à gauche.

Restaurer l'habitat de l'anguille

L’oiseau se bat avec une proie qui ne cesse de s’agiter, s’allonger, s’enrouler, qui finit par lui échapper puis qu’il capture à nouveau. Au bout de plusieurs minutes, la proie semble maîtrisée et le héron va s’offrir un déjeuner à la saveur réputée, et autrefois bien connu. L’anguille, résistante, mais qui finit par céder, c'est le résumé de son état de conservation défavorable. Les populations d'Anguilla anguilla ne cessent de diminuer face aux pressions multiples exercées sur ses habitats et ses populations. Pour inverser la tendance, la LPO, gestionnaire de la réserve naturelle de Moëze-Oléron (propriété du Conservatoire du littoral), a pris le problème dans son ensemble.

Le programme a débuté en juillet 2015 pour une fin à l’automne 20161. Défense côtière et réserve naturelle : gérer le paradoxe. La tempête Xynthia, par les dégâts humains et économiques générés sur le littoral atlantique, a déclenché une politique publique de défense contre les inondations (Programmes d’actions et de préventions des inondations, Plan submersions rapides).

Défense côtière et réserve naturelle : gérer le paradoxe

La baie de l’Aiguillon est une vaste surface de vasières et de prés salés accueillant de nombreux oiseaux d’eau migrateurs et hivernants située à l’aval du Marais poitevin. Elle est bordée de digues dont un linéaire important est intégré dans le périmètre de la réserve. Suite aux événements catastrophiques de Xynthia, la reconstruction des digues s’avérait nécessaire pour protéger les habitations et intérêts économiques, avec différentes questions très pratiques : où prendre les matériaux (traditionnellement, dans ces zones poldérisées, la terre était prélevée soit dans la partie maritime, soit sur les prés salés de la réserve naturelle) ? Les 20 ans de la réserve naturelle nationale du Rohrschollen. Restauration d’un verger industriel vers une terre de parcours à moutons. Le projet mené dans la plaine de La Crau (Bouches-du-Rhône) est très original.

Restauration d’un verger industriel vers une terre de parcours à moutons

Il prévoit de ramener des vergers industriels laissés à l’abandon à l’état le plus proche du paysage originel de type steppique : une terre façonnée par l’interaction du climat méditerranéen, de sols pauvres et de pastoralisme ovin. En 2008, CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des dépôts et consignations, acquiert 357 hectares dans la plaine de La Crau, afin d’y réhabiliter un espace favorable à l’élevage ovin traditionnel et à certaines composantes de la biodiversité (avifaune notamment).

Cette opération originale et pionnière par son montage, les moyens techniques et la surface concernée, est accompagnée par des recherches en écologie de la restauration réalisées par l’Institut méditerranéen d’écologie et de paléoécologie (Imep) : une unité de recherche associant le CNRS, l’IRD, les universités de Marseille et d’Avignon. Ces opérations restent cependant expérimentales. Restauration de la continuité écologique de la Béthune - Pont de Glinet - Beaussault (76)

L'Orne renaît à l'Enfernay. Quand le Longeau reprend son lit. Reméandrement de la rivière l’Avant-Dheune à Meursanges (Côte d’Or) Sites Atelier. Récréer une forêt plus naturelle. Depuis plusieurs années et bien avant la tempête, les gestionnaires de la réserve orientent la gestion en faveur de la dynamique spontanée des essences présentes originellement.

Récréer une forêt plus naturelle

Ils cherchent à accélérer les processus de restauration des boisements artificiels vers un type plus naturel. Les clairières à graminées, landes sèches à éricacées et barins2 étant, localement, une composante naturelle du milieu forestier, ils s’efforcent de leur redonner leur place, là où l'homme a planté artificiellement du pin maritime. L’entretien est ensuite assuré par du bétail rustique : vaches marines, poneys landais et les herbivores sauvages. Une expérimentation de grande ampleur pour le Projet PROTEGER-Phase 2. Après avoir mené deux expérimentations préliminaires visant à évaluer les aptitudes au bouturage de 38 espèces, une expérimentation sous serre de grande ampleur a vu le jour au sein de l'INRAE au deuxième semestre 2020, afin de définir les espèces indigènes utilisables en génie végétal en Guadeloupe. Cette expérimentation a pour objectif d’évaluer la capacité de bouturage de 23 espèces ligneuses, semi-ligneuses et herbacées qui se sont enracinées lors des expérimentations préliminaires.

Ainsi, près de 400 boutures ont été collectées sur le terrain entre les mois d’août et novembre 2020 ! Les boutures d’espèces ligneuses ont été mises en terre, dans des "bigbags" d’un mètre cube sous ombrière, et seront excavées au bout de 6 mois. Les espèces d’herbacées ont quant à elles, été plantées dans des pots de 25 litres « en plein champ » et seront excavées au bout de 3 mois.