background preloader

Géographie

Facebook Twitter

Lectures du monde : blog d'HG Terminales. Europe > France > Paris : carte. Thery-Bresil-3-commerce_exterieur.jpg 1 111 × 622 pixels. La géographie du terrorisme maritime. By Hugues Eudeline Une planète océane Les océans couvrent plus de 70 % de la surface du globe terrestre.

La géographie du terrorisme maritime

Les contrastes urbains au Brésil [Géographie, Quatrième] - Clio-Collège. Économie d’un méga-bidonville. Des autoroutes maritimes polaires ? Analyse des stratégies des transporteurs maritimes dans l’Arctique. 1 “La banquise arctique ne fondrait pas vraiment, selon un scientifique canadien”, La Presse, 25 avr (...) 2 La surface de la banquise arctique à son minimum de septembre est passée de 7,1 millions de km² à (...) 3 A titre d’exemple, en 2010 le quotidien Le Monde a publié 21 articles abordant le thème de la banq (...) 4 Richard Labévière, François Thual, La bataille du Grand Nord a commencé, Paris, Perrin, 2008. 5 Anne Pélouas, “Batailles navales au pôle Nord”, Le Monde, 14 janvier 2010. 6 “Arctique : l’autre guerre froide”, Courrier international, 935 (2-8 octobre 2008), p. 10-15 ; Dom (...) 7 Scott Borgerson, “Arctic Meltdown: The Economic and Security Implications of Global Warming”, Fore (...) 1La fonte estivale de la banquise dans l’océan Arctique, encore objet de débats en 20011, est depuis confirmée dans la littérature scientifique et est largement documentée2. 8 Fabien Gruhier, “Sauver le pôle Nord”, Le Nouvel Observateur, 12 mars 2009.

Des autoroutes maritimes polaires ? Analyse des stratégies des transporteurs maritimes dans l’Arctique

Le Brésil : une grande-puissance en devenir. La « reconquête » des favelas de Rio de Janeiro, H. Théry - Amérique du Sud. EN novembre 2010 et novembre 2011 les forces de sécurité brésiliennes ont donné l’assaut à deux groupes de favelas du nord puis du sud de la ville, avec des moyens lourds (blindés, hélicoptères, bataillons de de choc).

La « reconquête » des favelas de Rio de Janeiro, H. Théry - Amérique du Sud

Cet épisode explosif jette une ombre sinistre sur l’image de la Cidade maravilhosa, la « ville merveilleuse » qui a obtenu d’être le siège principal de la Coupe du Monde de football de 2014 et des Jeux Olympiques de 2016. 2014 Quelles sont les tendances de la piraterie maritime (...) LA PIRATERIE MARITIME est une menace difficile à définir, appréhender et à contrecarrer.

2014 Quelles sont les tendances de la piraterie maritime (...)

Emprunte d’une dimension lyrique et épique, le retour de la piraterie dans les années 1990 est protéiforme. D’où différentes définitions. Celle de l’ONU, énoncée lors de la conférence d’UNCLOS dite de Montego Bay [1], considère qu’un acte de piraterie ne peut être considéré comme tel que dans les eaux internationales (les actes de piraterie à l’ancrage ou dans les eaux territoriales sont alors considérés comme du brigandage). D’où l’avantage de la définition plus globale adoptée par le Bureau Maritime Internationale qui qualifie la piraterie comme étant « Tout acte d’abordage contre un navire avec l’intention de commettre un vol ou tout autre crime et avec la capacité d’utiliser la force pour l’accomplissement de l’acte », quelle que soit la nature ou la gravité du crime et sans faire de distinction de zone. Live flight tracker! In order to save data consumption Flightradar24 web page times out after 30 minutes.

Live flight tracker!

Géographie de la mondialisation. Quiz QCM Geographie, Monde entier. Liste des grands ports mondiaux , descriptif et photos / List of world's major ports, description and photos - Ocean Attitude. Le Sahara : ressources, conflits. L’Afrique du Sud : un Etat émergent ? L'Afrique du Sud, un pays émergent Tle ES L. Etats-Unis - Brésil : rôle mondial, dynamiques territoriales Dongeux. Le bassin caraïbe : interface américaine, interface mondiale. IBGE · PAÍSES@

StatPlanet. What is the significance of this index?

StatPlanet

In identifying the providers of international financial secrecy, the Financial Secrecy Index reveals that the traditional stereotype of tax havens is misconceived. The world’s most important providers of financial secrecy are not small, palm-fringed islands as many suppose, but some of the world’s biggest and wealthiest countries. It shows that the illicit financial flows that keep developing nations poor are predominantly enabled by rich OECD member countries and their satellites, which are the main recipients of or conduits for these illicit flows. The trillion-dollar figure for annual illicit financial flows out of developing countries, above, compares with just US$130 billion or so in global foreign aid.

So for every dollar of aid provided by OECD countries to developing nations, ten dollars or so flow back, under the table, towards OECD nations and their offshore satellites. This is what the FSI does. For further questions, click here. Le Sahara : ressources et conflits Tle ES L. Migrations, principaux mouvements - 2005. Investissements directs étrangers (IDE) entrants - 2008. Cartes pour comprendre le monde Loth Pinchinat. Eléments de réflexion pour aborder "des cartes pour comprendre le monde" L'objet du diaporama d'Elisabeth Loth et Frédéric Pinchinat est de proposer quelques jalons et éléments de réflexion sur les enjeux, difficultés et possibilités pour traiter cette question du thème introductif du programme.

cartes pour comprendre le monde Loth Pinchinat

Les pistes proposées ne portent que sur cette première question, étude à l’échelle mondiale, laissant de côté l’exemple de la Russie qui sera alors l’occasion d’observer des emboîtements d’échelles. Les premières diapositives offrent une présentation générale à travers quelques outils : ressources, vocabulaire cartographique. L’essentiel de la présentation rend compte des questionnements que soulève la mise en œuvre de cette question du thème 1.

Sa limitation horaire et sa fonction introdutive conduisent à se méfier de toute tendance à approfondir les connaissances. . - proposer un dispositif pédagogique en trois étapes ; - construire une possible légende de croquis de synthèse pour l’examen. Les projections cartographiques par G. Dawidowicz.