background preloader

Sujets traités

Facebook Twitter

En 2016, l'IoT sera le moteur principal d'innovation des API. Yves De Montcheuil est un spécialiste français du Business intelligence.

En 2016, l'IoT sera le moteur principal d'innovation des API

Selon lui, l’IoT va être le principal moteur des API et des interfaces de programmation en 2016. Les objets connectés réclament des solutions Big Data pour gérer l’énorme quantité de données en circulation. Pour Yves De Montcheuil, spécialiste et conseiller stratégique pour différentes entreprises au cœur du marché, les infrastructures API vont être le principal moteur de l’évolution de l’IoT. Yves de Montcheuil présente cette prédiction qu’il intègre dans un triptyque sous forme d’articles publiés sur le réseau IDG. Cela fait suite à d’autres prévisions émanant des constructeurs, enclin à parler de révolution industrielle. Selon le spécialiste, les interfaces de programmation sont aussi nécessaires à la croissance de ces nouvelles technologies. » Moins de computation il y a à faire au moment de la conception, moins le produit coûte cher à produire et moins il demande d’énergie pour fonctionner ».

Les 100 meilleurs projets IoT en 2015, secteur par secteur - Aruco. La rédaction d’Aruco a choisi 100 projets pour vous parler d’objets connectés et résumer l’année 2015 en quelques évènements marquants.

Les 100 meilleurs projets IoT en 2015, secteur par secteur - Aruco

Nous en avons certainement oublié, mais l’essentiel est là : En cette année de Cop21, d’anniversaire de Retour vers le Futur et de lancement de Star Wars… la rédaction d’Aruco a sélectionné 100 projets exceptionnels (stricto sensus) pour résumer l’année écoulée. Cette liste est notre manière de vous dire que nous vous attendons en 2016 : nombreux, heureux et ambitieux… pour une année encore plus connectée que la précédente. Meilleurs Voeux à tous ! Santé / Wellness La santé est depuis longtemps un marché de premier plan pour les objets connectés. Les produits proposés par Medissimo, iHealth, Bewell Connect (etc.) participent à ce mouvement de fond qui tend à impliquer le patient dans son propre traitement.

Les objets connectés (IoT) sont-ils « constitutifs » du Cloud ? La multiplication des objets connectés se confirme.

Les objets connectés (IoT) sont-ils « constitutifs » du Cloud ?

Jim Tully, du cabinet Gartner, estime que dès aujourd'hui 4,9 milliards d'objets sont déjà en ligne. Leur nombre pourrait être multiplié par 5 d'ici à 2020 pour atteindre les 25 milliards d'unités. 60% des objets connectés ans le monde appartiendraient à l'univers professionnel. Selon McKinsey, le potentiel économique global de l'univers IoT pourrait se chiffrer entre 3 900 milliards de dollars (‘trillons’ américains) et 11 100 milliards par an d'ici à 2025 ! How the Internet of Things Will Change IT Management. December 18, 2015 An enormous change lies on the horizon of IT.

How the Internet of Things Will Change IT Management

En 2016, 4.000 objets connectés seront allumés chaque minute. Selon l’institut Gartner, plus de 6,4 milliards d’objets connectés seront utilisés en 2016 dans le monde, un chiffre en forte progression : + 30% par rapport à 2015.

En 2016, 4.000 objets connectés seront allumés chaque minute

En 2016, 5,5 millions de nouveaux objets connectés devraient apparaitre chaque jour selon Gartner. IOT : les réseaux en ébullition. Dans le sillage de Sigox, de nombreux acteurs ont manifesté de l’intérêt pour le segment des infrastructures dédiées aux objets connectés.

IOT : les réseaux en ébullition

L’une d’entre elles, Qowisio, va activer son réseau sur le territoire français à la fin de l’année 2015. Le monde des objets connectés est plus actif que jamais. Les 50 milliards d’objets connectés prévus par de nombreux analystes font saliver l’univers des télécoms. Relativement isolé sur le marché des réseaux à bas débit dédié aux objets communicants, Sigfox, est, depuis quelques mois, rejoint par de nombreux acteurs tels que la start-up angevine Qowisio et ArchosQowisio n’est pas exactement un « nouveau-né » sur ce secteur. L’entreprise, créée en 2007, s’est spécialisée dans la construction de réseaux radio indépendants. « Des entreprises télécoms en Afrique avaient exprimé le besoin de faire remonter des données pour superviser la consommation énergétique de leur infrastructure. Une journée en 2035: la vie au temps de l’internet des objets. D’ici quelque temps, les objets connectés seront partout.

Une journée en 2035: la vie au temps de l’internet des objets

À l’heure où Montréal accueille une conférence sur le sujet, Métro a interrogé trois spécialistes montréalais, Jeffrey Dungen (reelyActive), Jean-François Poulin (UBIOS) et Jonathan Belisle (ioTheatre) pour voir ce qui s’en vient et ce qui est même déjà là. Voici ce à quoi pourrait ressembler une journée dans la vie de Khévin, en 2035. 7:30. Khévin est sur le point de se réveiller. Les entreprises doivent prendre le virage de l’internet of things. Avec la multiplication des objets connectés, le potentiel économique de l’internet of things (IOT) est énorme.

Les entreprises doivent prendre le virage de l’internet of things

Mais pour en profiter, les entreprises doivent permettre le développement de ces objets intelligent en adaptant l’architecture de leurs systèmes informatiques. Internet of Things, en français l’internet des objets, ce terme désigne « la mise en réseau d’objets physiques grâce à des systèmes embarqués de capteurs et autres matériaux capables de collecter et transmettre des informations depuis ces objets ».

En d’autres termes, c’est un réseau de réseau qui permet par des systèmes d’identifications complexes de transmettre des données entre objets physiques et virtuels. Le but est de créer un système informatique optimal pour que ces objets puissent interagir de manière autonome et surtout efficace. L’internet des objets contre la pollution à Londres. La mauvaise qualité de l’air est une menace fantôme, un problème insidieux et souvent ignoré.

L’internet des objets contre la pollution à Londres

Après tout, l’air est invisible et donc il faut plus qu’un effort pour comprendre pourquoi sa qualité est importante pour notre santé. Or la qualité de l’air, surtout dans les villes, est préoccupante. C’est une menace pour la santé publique, un enjeu pour nous tous. IoT, et si finalement ça passait par le Bluetooth ? Le vénérable protocole Bluetooth va évoluer en 2016.

IoT, et si finalement ça passait par le Bluetooth ?

Direction l'Internet de Objets pour la norme suédoise. La version prévue pour l'an prochain, poussée par le Bluetooth SIG, pourrait être utilisé dans les domaines de la domotique, de l’automatisation industrielle, ou encore de la géolocalisation. De quoi dépasser les marchés traditionnels du Bluetooth que sont les casques et les oreillettes, pourtant en croissance. Les améliorations sont multiples. La future version du protocole devrait multiplier la portée actuelle du Bluetooth par 4, soit une portée maximale de 400 mètres. Evolution du Bluetooth : une jonction avec l'Internet des objets en 2016.

Le Bluetooth SIG jette les bases de la future norme Bluetooth à paraître en 2016 avec un focus sur l’Internet des Objets (IoT en anglais). Avec le la mouture 4.1, l’entité qui regroupe 12 sociétés ayant des intérêts dans le développement de cette technologie jetait les bases du support de l’Internet Protocol (IP) grâce à un canal dédié. La version 4.2 bénéficiait, elle, d’une connectivité à internet via les protocoles IPv6 et 6LoWPAN. L’accent était aussi mis sur la sécurité grâce à un nouveau chiffrement de l’appairage avec l’utilisation des algorithmes du NIST (National Institute of Standards and Technology) ainsi que sur la confidentialité et du débit (bande passante multipliée par 2,5 et taille des paquets transférés multipliée par 10).

Les réseaux bas débit veulent innerver l'Internet des objets. Longue portée, basse consommation et bas débit sont les principaux attributs des nouveaux réseaux de communication, consacrés aux objets communicants peu bavards. L’accélération des réseaux cellulaires qui nourrissent nos smartphones se compte elle-aussi en «G» : 1G, 2G, 3G, 4G et bientôt 5G. Cette cinquième génération annoncée pour 2020 promet un débit de l’ordre de plusieurs gigabits par seconde, histoire de satisfaire notre appétence pour des médias de plus en plus volumineux, vidéos en tête.

Mais tous les objets et appareils communicants, présents dans les bâtiments, les villes, les industries, n’en demandent pas tant. Pour la plupart, ces contributeurs de l’Internet des objets et du «Machine to machine» (M2M) n’ont besoin d’échanger que des petits messages, parfois juste un chiffre de temps à autre. Il s’agit d’un index de consommation, dans le cas d’un compteur d’eau ou de gaz, de coordonnées, d’une alerte, etc. Un débit de quelques centaines de bits par seconde. Ce que l’industrie lourde peut gagner avec l’internet des objets. Dans le monde entier, l’internet des objets est considéré comme une des plus importantes opportunités économiques depuis plusieurs décennies. Une rupture massive est en train de s’opérer dans les usines, dans l’industrie lourde et dans l’agriculture, avec pour objectif d’optimiser la production ou d’augmenter les performances énergétiques, ces défis majeurs du XXIème siècle. Dans l’industrie, la transformation IoT passera par un travail de fond, des remises en question et par l’adaptation à une mentalité souvent très éloignée de la culture existante.

La bonne nouvelle est que l’IoT industriel n’a pas pour objectif de fabriquer des gadgets, ni de suivre une mode passagère, mais de construire des systèmes complexes et élégants. La mauvaise nouvelle est que la barre est placée tellement haut que satisfaire des exigences qualitatives impliquera un travail titanesque. Les défis de l’industrie lourde Les cycles vie des produits sont aussi incroyablement longs.

Vers un contrat gagnant-gagnant. IoT: The Enterprise Impact. The Internet of Things will place new pressures on many fronts for enterprise networks, including DNS and management requirements. A lot of people believe the Internet of Things creates challenges due to the additional number of devices being placed into the network. While it's true that more devices place stress on the core infrastructure, IoT is more complex than just having more computers or mobile devices on the network. Preparing enterprise networking infrastructure for IoT isn’t just a matter of pulling more cables, putting in more WiFi access points and WAN links, and it's not like supporting BYOD.

It requires addressing increased DNS demands, new protocols, and different management requirements. How IoT is different Let's start by looking at how IoT is different from regular Internet connectivity, which for the purposes of this article is defined as a connection between people using devices, which are connected to apps. Dossier : L'internet des objets va-t-il tenir ses promesses ? Why Does the ‘Internet of Things’ Enforce the Need for IPv6 Addresses?

As the ‘Internet of Things’ continues to grow and come into its own, just how necessary is it for the ‘Internet of Things’ to have IPv6 addresses? Today’s SuperUser Q&A post has the answers to a curious reader’s questions. Today’s Question & Answer session comes to us courtesy of SuperUser—a subdivision of Stack Exchange, a community-driven grouping of Q&A web sites.

Objets connectés et processus métiers : un nouveau marché ? Philippe Ozil, Bonitasoft. L’un des sujets les plus débattus ces dernières années est celui de l’Internet des Objets et de l’avènement d’un monde technologique abondant en appareils super-intelligents, capables d’accroître exponentiellement la productivité de tous. Réfrigérateurs, feux de circulation, véhicules et smartphones sont ou seront en mesure de percevoir les activités autour d’eux, et de partager des informations précises et sans contact physique nécessaire. La société commence à peine à mesurer le potentiel illimité de ces nouveaux outils. Mais une fois que ces appareils intelligents collectent l’information, comment savent-ils comment et quand l’exploiter, et lorsqu’il est inutile de le faire ? Sans des contrôles appropriés, les objets connectés sont comme des chats – fins, aux sens aiguisés, et programmés pour agir selon leur bon vouloir. Cela ne peut satisfaire les besoins actuels et futurs de la société, qui exigent une organisation structurée, productive et intelligente.

5 clés pour qu'Internet des objets rime avec respect de la vie privée. Les récentes avancées technologiques ont ouvert la voie à un monde dans lequel on peut imaginer presque sans limites la façon de vivre nos vies. L'Internet des Objets (IdO) est l'incarnation de ce phénomène. Ce qui semblait être autrefois de la science-fiction est maintenant une réalité et devient rapidement la norme. De nos jours, il n'est pas difficile d'imaginer un monde dans lequel notre voiture parle à notre thermostat sur le chemin de la maison, garantissant ainsi que cette dernière soit chauffée à notre arrivée, ou d'imaginer que notre réfrigérateur commande automatiquement du lait dès qu'il commence à en manquer.

The Internet of Things: it’s not that complicated. © Provided by Creative Spark Ah, the Internet of Things. Marché mobile : 10 millions de SIM M2M en France. En recul depuis le début de l’année, le marché mobile a repris des couleurs au troisième trimestre en France. 630 000 nouvelles cartes SIM ont été distribuées sur la période (hors M2M). Comment l'Internet des Objets va changer le monde du travail. Pour mesurer tant la cuisson de son steak ou le niveau d'humidité de son pot de basilic que sa santé ou celle de son entreprise, les objets connectés s'échangent déjà chaque jour des millions de données. Un phénomène voué à s'amplifier dans des proportions telles qu'elles pourraient radicalement changer notre façon de travailler. L'Internet des objets en 17 points. IoT : Vers une régulation par les organismes européens ? Face au développement fulgurant du marché des objets connectés et de ses perspectives d’avenir qui prévoit près de 50 milliards d’équipements issus de cette technologie d’ici 2020, les interrogations se font de plus en plus nombreuses.

La première formation dédiée à l'Internet des objets sera toulousaine ! Débat vidéo : comment l'Internet des objets va changer nos vies. Les voitures connectées, garantes de la rentabilité de l'IoT ? En plein expansion, le marché de l’Internet des Objets se retrouverait guidé par celui de la voiture connectée d’ici quelques années, avec la promesse de retombées économiques conséquentes, ainsi que celle d’une implantation durable de cette technologie. Les entreprises seront-elles à l'avenir toutes interconnectées ? IoT : ce qui change pour le marketing et la publicité.