background preloader

La place des jeux vidéos en bibliothèque

Facebook Twitter

Jeu vidéo en bib. Service jeux vidéo en bibliothèque. Jeux vidéo. Video games are bad for you ?

Jeux vidéo

That's what they said about rock and roll ! [1] Avant propos[modifier] Cette page se veut avant tout un petit guide pratique pour la mise en place d'un service jeux vidéo au sein d'une bibliothèque. Mais commençons par un point qui fâche (surtout les joueurs) : comment écrire jeu vidéo au pluriel ? Pourquoi des jeux vidéo en bibliothèque ? Cet argumentaire est extrait du mémoire ENSSIB de Céline Meneghin[2] Le jeu vidéo est un produit culturel à part entière même si son objectif premier est de divertir. Les aspects juridique[modifier] L’utilisation des jeux pour de la consultation sur place semble être tolérée par les éditeurs et est largement pratiquée par les revendeurs de jeux vidéo et les bibliothèques ou ludothèques.

[modifier] Des jeux avec droits de consultation et/ou de prêts négociés par des intermédiaires (Circle, CVS, Colaco...) mais ceux-ci sont peu nombreux (et cela concerne quasi-exclusivement du jeu PC). Quels matériels ? Quelles dispositions ? [Droit] Animation jeux vidéos en médiathèque. Bonjour, faut-il faire une déclaration à la Sacem lorsqu'on souhaite organiser une séance de jeux vidéos à la médiathèque ?

[Droit] Animation jeux vidéos en médiathèque

Merci de votre réponse Réponse: Vous voulez savoir s’il est nécessaire de faire une déclaration à la Sacem lorsqu'on souhaite organiser une séance de jeux vidéo en bibliothèque. Il n'est selon nous pas nécessaire de déclarer votre animation à la Sacem, car celle-ci gère uniquement les droits des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, et ne répond donc qu'aux demandes relatives à l'utilisation de la musique. Idéalement, c'est donc au fabriquant de la console (et à l'éditeur du jeu ?) Pour plus de précisions, vous pouvez demander conseil : à la Commission Jeux vidéo en bibliothèque de l'Association des Bibliothécaires de France ;à la médiathèque Vaclav Havel, qui organise régulièrement des animations autour du jeu : bibliotheque.vaclav-havel@paris.fr ; 01 40 38 65 40.

Autres ressources : Qualification juridique du jeu vidéo. Juridiquement, le jeu vidéo n’est ni une œuvre audiovisuelle, ni un logiciel.

Qualification juridique du jeu vidéo

Après avoir donné une double qualification négative d’un tel produit, la Cour d’Appel de Paris dans un arrêt du 20 septembre 2007 se prononce en faveur d’une qualification d’œuvre multimédia de collaboration dont les droits d’auteur notamment musicaux ne sont pas attribués à l’éditeur du jeu. Cette controverse sur la qualification juridique d’un tel produit avait été portée devant la Cour d’Appel par l’ancien dirigeant de la société CRYO, éditrice de jeu vidéo et mise en liquidation judiciaire en octobre 2002. Les jeux vidéo du catalogue de la société reproduisaient des compositions musicales relevant du répertoire de la société SESAM. Cette dernière a alors déclaré une créance de 2 565 000 euros au titre des redevances de ses droits d’auteur. L’ancien dirigeant de la société CRYO entendait donc contester la-dite créance.

I – Le jeu vidéo n’est pas une œuvre audiovisuelle. La médiathèque de Chartres lance le prêt de jeux vidéo. La médiathèque de Chartres sera, dès mercredi, la première de la région à proposer du prêt de jeux vidéo à ses adhérents.

La médiathèque de Chartres lance le prêt de jeux vidéo

Il y en aura pour tous les goûts, amateurs ou gameurs, et pour toutes les consoles.Tous à vos manettes... À partir de mercredi, il suffira d'une carte d'abonnement à l'Apostrophe et d'un peu de patience pour jouer à Sonic, Gran Turismo, Mario Kart ou encore aux Sims 3. La médiathèque de Chartres fait partie des précurseurs en la matière. En ouvrant un rayon de prêt de jeux vidéo, elle rejoint le cercle fermé des médiathèques qui se sont lancées sur un secteur occupé depuis longtemps dans les pays nordiques, aux États-Unis ou au Canada mais qui a seulement trouvé son ébauche depuis deux ans environ en France. « Nous avons souhaité nous adapter aux évolutions des pratiques culturelles. Plus que du prêt, un accompagnement Nul doute, en tout cas que l'initiative aura du succès. « Les listes de réservation seront sûrement longues », se réjouit Catherine Joliet. Mémoire sur les jeux video a la bibliotheque. Des jeux vidéo à la bibliothèque.

L’association des deux termes, « jeu vidéo » et « bibliothèque », peut sembler antinomique, voire loufoque au premier abord, tant les deux mondes auxquels ils sont associés paraissent éloignés.

Des jeux vidéo à la bibliothèque

Pourtant, les professionnels des bibliothèques sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au jeu vidéo comme support à intégrer dans les collections. Un support culturel à part entière En plus de trente ans d’existence, le jeu vidéo a réussi à gagner ses galons d’objet culturel populaire. Il est loin le temps où il n’était qu’un loisir récréatif pour enfants. Désormais, tout le monde joue, que ce soit sur son téléphone portable dans le métro, entre amis sur console de salon ou avec une communauté virtuelle sur PC. Culturel au point de mériter une place dans les bibliothèques ? Si le public, le grand et celui de nos illustres établissements, ne se pose pas de questions quant à la légitimité des jeux vidéo en bibliothèque, il n’en va pas forcément de même pour les professionnels.

Des lieux d’avenir.