background preloader

Hiroshima

Facebook Twitter

Dire oui au bien et non au mal : préparation d'un débat sur le thème de la bombe atomique

Hiroshima & nagasaki. Hiroshima 1. Hiroshima: Témoignage du Docteur Shuntaro Hida. Récits des jours d'Hiroshima Docteur Shuntaro Hida, voir la vidéo en Realvideo 33 kb. En 1944, un an avant l'explosion de la bombe, je fus affecté à l'hôpital militaire d'Hiroshima. Beaucoup de Japonais étaient alors déjà persuadés de la supériorité de l'armée américaine et, dès les premiers jours de 1945, la plupart d'entre eux commencèrent à redouter l'issue de la guerre, en dépit des comptes rendus quotidiens des victoires diffusés par le gouvernement. Ces communiqués inventés de toutes pièces, ne trompaient personne: de nombreuses grandes villes du Japon avaient déjà subi des bombardements aériens massifs, jusqu'à leur totale destruction par le feu.

Chose étrange, Hiroshima n'avait cependant jamais été bombardée, bien que des B 29 survolassent la ville tous les jours. Le 7 août, au poste de quarantaine militaire de Ninoshima, à environ 4 kilomètres au large de Hiroshima. A Hiroshima, l'armée se décida enfin à évacuer ses troupes non combattantes vers la campagne environnante. . [1]. La face cachée de Hiroshima (1 2) Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki ont eu lieu les 6 et à l'initiative des États-Unis après que les dirigeants japonais eurent rejeté les conditions de l'ultimatum de Potsdam[1],[2]. C'est finalement le 14 août, entre autres à la suite de la destruction de ces deux villes[3], que le gouvernement japonais céda[4].

La Seconde Guerre mondiale se conclut officiellement moins d'un mois plus tard par la signature de l'acte de capitulation du Japon le . Ce sont les seules utilisations d'armes nucléaires en temps de guerre à ce jour. Le nombre de personnes tuées par l'explosion, la chaleur, et l'incendie géant consécutifs est difficile à déterminer et seules des estimations sont disponibles. Le Département de l'Énergie des États-Unis (DOE) avance les chiffres de 70 000 personnes pour Hiroshima et de 40 000 personnes pour Nagasaki. Les justifications des bombardements ont été le sujet de nombreux débats et controverses. Cancers solides des irradiés d'Hiroshima et Nagasaki. Dome. Irradiés d'Hiroshima et de Nagasaki.

Explosion d'une bombe nucleaire. Champignon atomique.