background preloader

Thèmes ad hoc (pour déblayer dans Stiegler)

Facebook Twitter

1/ CONSCIENCE. Conscience médiatisée (Striegel) Revisiter Bateson 1. Revisiter Bateson 2. « Il y a une écologie des mauvaises idées, comme il y a une écologie des mauvaises herbes. » Gregory Bateson « Vers une écologie de l’esprit »Gregory Bateson (1904-1980) De ce « contexte » épistémologique, les travaux de G. Bateson ne cesseront d’approfondir les questions relatives au « soi » dans la relation complémentaire de celui-ci avec le système plus vaste qui l’inclut. Ainsi : « l’observateur appartient au champ même de l’observation et que, d’autre part, l’objet de l’observation n’est jamais une chose, mais toujours un rapport ou une série indéfinie de rapports. » En conséquence, un système de communication n’est donc plus le fait d’une individualité physique constituée, mais d’un vaste réseau de voies empruntées par des messages.

Dès lors, à l’opposition classique entre immanence et transcendance, « l’épistémologie cybernétique » de Bateson propose de substituer une approche nouvelle par où l’esprit individuel est immanent. Mais pas seulement dans le corps ! Apprendre à apprendre. Philo de l'existence (Striegel) Revisiter Meillassoux (Brassier) Simuler le vide (en 3D) Dans ce tuto en vidéo dédié à 3ds Max, vous allez apprendre à modéliser un personnage 3D optimisé pour l'animation. Vous utiliserez une grande partie des outils de modélisation polygonale, extruder, connecter, rendre planaire, sélection par vertex, polygone, etc.

Véritable formation à la modélisation de personnage 3D, vous serez capable à la fin de ce tuto de modéliser vos propres créations et faire en sorte que la topologie de vos personnages 3D soit prêt au rigging et skinning ! Ce tutoriel est l'introduction d'une série de tutos dédiés au Rigging, Skinning et animation dans 3ds Max à l'aide des outils standard mais aussi en utilisant CAT et Character Studio... Les fichiers de travail sont fournis avec le tuto. Voici un timelapse en trois minutes des trois heures de tuto: Vous pouvez télécharger une version d'évaluation de 3ds Max ici: Jetez un oeil à ces autres tuto 3ds Max 2013 FrenchSchoolofCG , formateur certifié Votez pour ce tuto.

Correction des erreurs ("b"1)

Interactions possibles (fondateur)

2/ RETENTION. En attente (à traiter) "univers" Stiegler (son_"Dit") "corrélats" Stiegler ("dits"_ sur_"Dit") eVa (Dao) et la rétention quaternaire. =_état_1_= (structure) Diamond approach (Garnier) Quadri-tore (géométrie espace) 3/ GESTUELLE. Philo du geste (sur Striegel) Patricia Ribault, Docteur en Arts et Sciences de l’art (et membre d’Ars Industrialis), dirige à l’IRI un séminaire sur « Le geste comme langage ». C’est dans ce cadre qu’a eu lieu hier soir, au Centre Pompidou, une séance consacré à la « Philosphie du geste » que j’ai pu enregistrer. Au programme de cette séance, Michel Guérin écrivain et philosophe, enseigne l’esthétique à l’Université de Provence (Aix-Marseille 1), puis Bernard Stiegler.

Introduction de Patricia Ribault : L’allocution de Michel Guérin a été pour moi particulièrement agréable, et ce à double titre : d’abord par la qualité et l’exigence du discours, puis par la voix et la prosodie. Au menu de l‘allocution de Bernard Stiegler : Freud, Lacan, Duchamp,.. et où il est question de l’exclamation comme source du geste et de la parole. S’en est suivi une discussion que vous pourrez retrouver, ainsi que l’ensemble de la séance, sur le site de IRI, très probablement indexés avec le logiciel ligne de temps. Revisiter Jousse. Jousse reprend la pensée du philosophe français Henri Bergson (1859-1941) sur le cosmos. Il le définit comme un jeu infini d’interactions qui se meuvent dans l’univers. Rien n’est isolé. Tout est énergie en mouvement. Dans l’univers, l’humain n’est pas isolé non plus. Il est pris lui aussi dans ces interactions que Jousse va appeler « gestes interactionnels ».

On voit ici que le concept de « geste » pour Jousse ne se limite pas à une activité musculaire humaine. Mais l’être humain est particulier dans l’univers : disposant d’une conscience, il va transformer ces « gestes interactionnels » en « gestes propositionnels ». Cela s’opère par le « mimisme humain ». Le mimisme s’opère en trois étapes : la réception des éléments du monde ; Là, les cinq sens ont une importance capitale.

L’ensemble de ce mouvement d’appropriation et d’expression du réel s’exprime de façon imagée dans la Bible : La loi du mimisme joue dans la globalité de l’être humain. Gestion mentale. La Gestion Mentale La Gestion Mentale explore, décrit et étudie les processus mentaux dans leur diversité. Cette analyse de la conscience cognitive a été élaborée par Antoine de la Garanderie à partir de l'analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets. La Gestion Mentale est une pratique pédagogique reconnue par l'éducation nationale, qui a parrainé le premier colloque International de Gestion Mentale à Angers en 1996.

Nous reprenons ici des définitions que vous trouverez également, avec d'autres approfondissements, dans divers ouvrages de Gestion Mentale. Définitions et aspects théoriques La Gestion Mentale : c'est l'exploration, la description et l'étude des processus de la pensée consciente lors d'une prise d'information, de son traitement et de sa restitution. Cinq gestes Mentaux sont étudiés l' attention la mémorisation la compréhension la réflexion l' imagination créatrice Les habitudes mentales Le dialogue pédagogique Le coin des concepts Evocation : Projet : La perception :

Simuler des gestes (sur mannequin) Sa main n'a pas tremblé. C'était la première fois que Saana, étudiante en 5e année de médecine, plantait dans le dos d'un patient l'impressionnante aiguille de 9 centimètres de long qui sert aux ponctions lombaires . Le patient, lui, n'a rien senti. Car à Presage, le nouveau centre de simulation de 1500 m² que vient d'ouvrir la faculté de médecine de Lille, c'est sur des mannequins que s'exercent les futurs praticiens. Les blocs lombaires utilisés dans les ateliers pratiques sont ultraréalistes. Ils reproduisent aussi bien des corps «maigres», relativement faciles à ponctionner, que des dos «gras» ou «arthrosiques», plus difficiles à piquer.

«Je viens de sentir une résistance céder!» Mémoire tactile C'est pourquoi l'apprentissage des gestes techniques délicats est si apprécié des apprentis médecins. Ainsi les quatre étudiantes en médecine qui entourent le bassin d'un homme allongé sur le flanc sont-elles moins gênées que perplexes. Perfectionniste. 4/ INDUSTRIE. Néo-monde industriel (Striegelr) Revisiter Fourier 1. Le nouveau monde industriel et sociétaire ou invention du procédé d’industrie attrayante et naturelle distribuée par séries passionnées paru en 2001 édition française 17 x 24 cm (broché) 528 pages (ill. n&b) en stock Un résumé de l'ensemble de la doctrine fouriériste : une critique systématique de la civilisation et de ses déviations intrinsèques, et le projet possible d'une autre société déterminée par le principe de l'association mutuelle, régie non plus par des contraintes et des répressions, mais selon le vrai moteur de l'attraction passionnée. « Rééditer Fourier suppose une certaine foi en la curiosité des lecteurs et même en une curiosité maligne, un irrespect que les arrêts de “conciles” inaccessibles et de leurs porte-voix, n'ont pas réduits.

Revisiter Fourier 2. 5/ BIG-DATA. L'ampleur de l'open data (Striegel) RSLN : Que représente le développement de l’open data dans la grande aventure du numérique ? Bernard Stiegler : C’est l’aboutissement d’une rupture majeure déjà largement entamée, et qui n’a rien à voir avec les précédentes. Toutes les technologies monopolisées par l’industrie de la culture, au sens large du terme, pendant un siècle, sont en train de passer entre les mains des citoyens. C’est un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet qui, comme technique de publication, c’est à dire de rendu public, est au fondement de la res publica, tout comme à ce qui s’est déroulé après Gutenberg et la Réforme, généralisant l’accès à l’écriture imprimée et au savoir.

À présent, toutes les activités industrielles, culturelles et scientifiques laissent désormais une trace numérique que chacun peut exploiter grâce à des outils de plus en plus accessibles. RSLN : L’Open data n’est qu’un maillon de cette révolution… Des idéologies différentes Bernard Stiegler : C’est vrai. Le mythe de la donnée brute (Chignard) A l’occasion de la semaine européenne de l’open data (Open Data Week) à Nantes la semaine dernière, j’ai traité de la sensibilisation du grand public aux données, et par extension aux données ouvertes (open data). Il y a notamment été question d’en finir avec le mythe de la donnée brute. Extrait et complément à cette intervention. "Je fume donc je vis ? " La liste des prénoms les plus populaires fait partie des données ouvertes par ces trois villes. C’est en cherchant le nombre total de naissances que j’ai trouvé une curiosité.

Paris propose cette donnée sur son portail open data, l’INSEE aussi. Si une femme domiciliée à Montrouge accouche dans une maternité parisienne, son enfant – quel que soit son prénom ! 1- La donnée brute n’existe pas Je pense que l’open data devrait intègrer une dimension plus critique vis-à-vis des données ouvertes et réutilisées. Pour revenir à notre exemple, personne n’a raison ou tort d’appliquer sa propre méthode de calcul. 2- Pour une critique de la donnée. 6/ IMAGINATION. Industrie de l'imaginaire (Striegel) 28 janvier 2002 L'imagination transcendantale en mille points Bernard Stiegler Un film, Mulholland Drive, raconte comment un rêve devient cauchemar et ce qu'est HOLLYWOOD. C'est un élément de notre contexte. Horkheimer et Adorno voyaient dans le cinéma hollywoodien associé à la radio et aux magazines le risque d'une véritable catastrophe pour l'esprit, produit d'un dispositif d'aliénation où "les autos, les bombes et les films assurent la cohésion du système ", barbarie esthétique "subordonnant de la même façon tous les secteurs de la production intellectuelle, à cette fin unique : marquer les sens des hommes de leur sortie de l'usine, le soir, jusqu'à leur arrivée à l'horloge de pointage, le lendemain matin".

Comment ces philosophes, qui imaginaient encore difficilement la télévision tout juste naissante, auraient-ils décrit la vie du travailleur - ou du chômeur - qui, aujourd'hui, en France, passe désormais près de quatre heures par jour devant cet écran ? Horkheimer et Adorno. 1. 2.