background preloader

J de rosnay

Facebook Twitter

Les quatre web de Joel de Rosnay, du 1.0 au 4.0. France 2025 : interview de Joël de Rosnay. Vers la fusion homme-machine. Du Minitel à l’Internet mobile, la technologie a bouleversé en quelques décennies nos modes de communication. Une évolution qui tend à faire disparaître la frontière entre monde réel et monde virtuel. Le futurologue Joël de Rosnay décrypte les enjeux de l’inéluctable fusion entre l’homme et la machine. Télex, Minitel, modem... Difficile de ne pas esquisser un sourire en songeant à ces engins d’un autre âge, fossiles de la préhistoire d’Internet.

En 2010, l’homme peut lire les nouvelles sur son « smartphone » et Montaigne sur une tablette électronique. Demain, il n’aura même plus besoin de cliquer sur un bouton. Joël de Rosnay « Un Web en symbiose avec notre cerveau et notre corps » Le futurologue français en est persuadé. U & R : En 1975, dans Le Macroscope, vous annoncez que l’homme va participer à la création d’un cerveau planétaire. J. de Rosnay : Le cerveau planétaire est en cours de construction. À quoi va ressembler cet « homme symbiotique » ?

Bien sûr que non. Ah, je ne sais pas. Des chercheurs américains découvrent le carburant anti-vieillissement. Comment vieillir moins vite ? Tout le monde en rêve évidemment. D’où les succès de la DHEA ou des antioxydants consommés en grandes quantités par un nombre croissant de personnes du troisième âge. Mais voici une grande découverte offrant d’extraordinaires promesses pour l’avenir : le carburant antipollution idéal de notre corps. Plutôt que de se focaliser sur des hormones dont on ne connaît pas encore les effets secondaires à long terme, des chercheurs de l’Université de Californie à Berkeley, se sont concentrés sur la centrale énergétique de nos cellules : la mitochondrie. Une chaudière miniature Cette minuscule chaudière est indispensable à la vie.

Réduire le stress oxidatif Evidemment, pour le réduire, la nature a plus d’un tour dans son sac avec sa panoplie d’antioxydants : vitamine E , vitamine C, sélénium ou enzyme superoxydismutase. Tests réussi sur des rats. Notre futur passe par une symbiose entre économie et écologie. Entretien avec Jean-Christophe Féraud pour La Tribune "Spécial 20 ans", 23 novembre 2005 Le rapport Bruntland définit le développement durable comme " un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre ceux des générations futures".

Notre mode de vie est-il compatible avec cet objectif ? Joël de Rosnay : Croissance et consommation à tout prix ne sont pas compatibles avec développement durable et protection de l'environnement. Le développement des sociétés industrialisées soumises aux valeurs de l'économie de marché met en danger l'équilibre du monde. Mais peut-on vraiment réconcilier économie et écologie ? Le concept de "développement durable" oppose trop souvent développement économique et protection de l'environnement dans un affrontement stérile.

Vous pensez donc que "l'écocitoyen" peut l'emporter sur "l'egocitoyen" ... Pour l'heure, la prise de conscience n'est pas suffisante. Que pensez-vous du discours sur la "décroissance" ? Scenarios 2020: Voici des prévisions faites en 1995 dans le livre "L'Homme Symbiotique : regards sur le 3ème millénaire", Seuil 1995. Certaines se sont réalisées en 2009. "Vrais/faux" flashs de presse du futur 1999-2058 (Extraits du chapitre 6 de l’Homme symbiotique, Joël de Rosnay, Seuil, 1995) (...) Ces regards croisés sur les entreprises du troisième millénaire nécessitent à présent de mettre en situation certaines innovations technologiques susceptibles d'apparaître au cours du siècle à venir. Pour en faire ressortir l'impact, voici une série imaginaire de vrais-faux flashs d'agences de presse (NB : ces flashs de presse ont été écrit en 1993-1994.

Les lecteurs pourront vérifier les prédictions qui se sont réalisées. Flashs du futur : innovations du siècle à venir New York. 6 février 1999. 16:17. Paris. 14 mars 2001. 17:45. Paris, 16 mai 2002. 18:55. Paris. 28 novembre 2003. 14:20. Berlin. 15 juillet 2004. 18:15. Boston, 3 Janvier 2004. 8:12. Londres. 12 mars 2004. 16:46. New York. 15 avril 2005. 14:45. Zurich. 18 mars 2005. 9:28. Paris 10 octobre 2008. 8:36. Paris. 8 septembre 2009. 17:30. Osaka, 18 février 2012. 20:41.

Stockholm. 4 octobre 2019. 9:32. Universcience.tv. Demain-le-symbionet.pdf (Objet application/pdf) Sites web du Futur. Joël de Rosnay: "les visions pyramidales sont en train d'exploser". Dans les coulisses de la Cité de la Réussite, nous (Antonin Léonard et Flore Berlingen) sommes allés à la rencontre de Joël de Rosnay, biologiste, co-fondateur d’AgoraVox et auteur de nombreux essais de vulgarisation scientifique et de prospective.

L’opportunité d’échanger avec lui sur la transition économique et sociétale en cours.Par Antonin Léonard et Flore Berlingen. Joël de Rosnay n’est pas de ceux qu’il faut convaincre que l’économie collaborative est l’avenir. Non seulement il a conscience de la transformation en cours de la société, mais il a même une idée assez précise de ce à quoi celle-ci va ressembler. Selon lui, cette transformation est liée à trois évolutions principales : Cette société émergente, Joël de Rosnay la décrit comme une société « fluide », du nom de son ouvrage « Surfer la vie – Comment sur-vivre dans la société fluide », paru en mai 2012. C’est par le co que se fera la transition.

Vers une généralisation des modèles open source dans l’économie Constat cruel ? Un livre stocké dans des brins d'ADN. Mon moment d'actu : Joël de Rosnay et l'épigénétique - Les choix de France Info - Société. Systémique, complexité et transdisciplinarités : Nouvelles méthodes, nouveaux outils. Joël de Rosnay, docteur ès Sciences à l’Institut Pasteur, a passé plusieurs années aux États-Unis, d’abord au Massachusetts Institute of Technology (MIT) puis comme attaché scientifique auprès de l’Ambassade de France.

Il est actuellement président exécutif de Biotics International et conseiller du Président de la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette dont il a été le Directeur de la prospective et de l’évaluation jusqu’en juillet 2002. Il est également auteur de nombreux ouvrages dont Le Macroscope (Paris : Le Seuil, 1975). Rappels historiques Trente ans après sa parution, Le Macroscope reste le livre fondateur de l’analyse systémique en France. Dans la vision de l’auteur, l’analyse systémique ne supplante pas l’approche analytique mais la complète.

Au cours des trente années qui ont suivi la publication du Macroscope, Joël de Rosnay distingue trois grandes phases. La complexité aujourd’hui L’auteur du Macroscope définit la complexité par 5 points : Conclusion. Joël de Rosnay et ses drôles de questions. Semaine de la langue française et de la Francophonie. Interview de Joël de Rosnay dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la Francophonie du 15 au 23 mars 2014 - 20 janvier 2014 Quel est le mot un peu oublié ou dont l'usage s'est perdu que vous aimeriez mettre à l'honneur ? « Sérendipité » (capacité, art de faire une découverte, scientifique notamment, par hasard ; la découverte ainsi faite). Je crois qu’il a été mis récemment dans le dico. Il est très utilisé dans le monde (« serendipity »). Quel est le mot entré dans le dictionnaire - récemment ou non- que vous aimeriez voir rayé à tout jamais ? « Cédérom ». Pouvez-vous nous proposer un mot (et sa définition) qui, à votre avis, fait défaut à la langue française ?

J’en ai trois au choix : « Bionomie » (l’art ou la science du management de la vie) . « Biotique » : discipline née du mariage de la biologie et de l’informatique (terme inventé par moi en 1981). « Ecoénergétique » : bilan énergétique fondé sur l’usage et la consommation d’énergie. L’immortalité en vue ? TEDxParis - Joël de Rosnay - 01/30/10.

Des objets portables aux objets mettables. Joël de Rosnay et le forum TechnoArk. Joël de Rosnay - Le Futur de la vie. L'entreprise numérique a de l'avenir. Une cyber-visite dans le musée du futur. Nous sommes le 1er février 2028, Alex, Natacha, Sophia 14 ans et Max 12 ans se préparent à visiter la Cité des Sciences qui s’appelle la Cité des sens. Grâce à des écrans Holographiques en 3D et aux VTHB (vraiment très haut débit) ils peuvent aussi visiter certaines expositions du Palais de la découverte et participer à des débats. Leur voiture autoguidée se dirige seule vers le parking où une place leur a été attribuée.

Sophia et Max comme tous les jeunes de leur âge sont des MHBG (mutants hybrides bio numériques géolocalisés). 1 - A l’accueil la famille s’équipe de 3 outils essentiels pour leur cybervisite : D’abord leur infomobile (qu’on appelait jadis un Smartphone), soit celui qu’ils ont emporté avec eux, soit le navigateur mis à leur disposition à l’accueil. Ensuite il porte un badge actif autour du cou. 2 - Lorsque la famille arrive devant une exposition qu’ils aimeraient visiter, chaque membre est reconnu grâce à son badge actif et des parcours individualisés leurs sont proposés.