background preloader

Ressources (psycho seule)

Facebook Twitter

Penser et agir (rôle tristesse et émotion) Approche différentielle (Reuchlin 1978) Paradox of passion (Kaufman) By Reena Jana Scott Barry Kaufman, a cognitive psychologist who specializes in the development of intelligence, creativity, and personality, reflects on his approach to applying serious scientific research in education, business, and society, which he does via ultra-accessible—even conversational—articles and talks. Kaufman’s easy-to-read analyses of current studies in psychology labs can be found in such publications as Psychology Today, Harvard Business Review online, and Scientific American, as well as on his newly launched Web site, Creativitypost.com.

In his writings, Kaufman often discusses the role that passion plays in any kind of creative pursuit, whether it be forming a family or finishing a doctoral dissertation. The affable Kaufman, who holds a PhD himself (in psychology, from Yale) and teaches at New York University, is not only interested in the feel-good context of creativity and passion. Psychologists have been studying “passion” for years in the lab.

Passion_mind tendance. Obsessions (DSM_IV) Depuis le D.S.M. -III de 1980, la classification américaine à rangé dans ses placards la notion de névrose obsessionnelle (elle la classe dans les troubles anxieux) et la dénomme désormais : Troubles obsessionnels compulsifs. L'OMS choisi de prendre cette dénomination en 1992. Dans le DSM-IV de 1994 on peut lire que les TOC se caractérisent par : - des obsessions qui entraînent une grande souffrance et une anxiété- et/ou des compulsions qui servent à neutraliser cette anxiété Les obsessions : ce sont des représentations, des idées ou des images qui assiègent l'esprit.

On distingue trois grands types d'obsessions : - Obsessions idéatives Elles sont les plus fréquentes (folie du doute) . - Obessions phobiques ou folie du toucher. . - Obsessions impulsives La peur de faire des actes d'impulsions violents, absurdes, agressifs, de tenir des propos orduriers. Les compulsions, les rites, les rituels : La compulsion est un acte mental ou un comportement répétitif auxquels le sujet se sent contraint. Polémique psychiatrique (DSM-V) La polémique continue sur la nouvelle version en cours d'élaboration du manuel américain de diagnostic des maladies psychiatriques, le DSM-V, malgré la décision de l'American Psychiatric Association (APA) de supprimer les définitions de deux nouvelles maladies qui suscitaient des controverses. Alors que vient de se terminer le congrès annuel de l'APA à Philadelphie, le DSM-V, qui est prévu pour être publié en 2013, semble moins que jamais proche d'être finalisé.

Un appel à revoir le projet actuel (dsm5-reform.com) a d'ores et déjà récolté plus de 13.000 signatures de médecins dans le monde. Le DSM-V est élaboré par l'APA mais a une influence largement au-delà des États-Unis car il est utilisé dans de nombreux pays. La précédente version, le DSM-IV, date de 1994 et sa révision (DSM-IVR) de 2000. Des versions du projet de DSM-V ont déjà été rendues publiques pour pouvoir faire l'objet de commentaires et suggestions. . © 2004-2014 APM-International - Tous droits réservés. Catégorisations médicales de l'homme. La peur de la déviance, en elle-même, devient de la pure paranoïa...

Le vrai savoir disparait au profit d'une science d'apparat fondée uniquement sur la sémantique. Lien vers la revue médicale suisse: Le DSM-V, à la gloire d’une époque qui craint la déviance. Tout cela n'est-il pas suffisant ? Dans le vaste monde de la psychiatrie et de la santé mentale, on attendait avec fébrilité le 10 février, jour de mise en ligne du projet de nouvelle version du Diagnostic and Statistical Manuel of Mental Disorders (DSM-V). Il faut dire que c’est de manière quasi théologique que ce manuel rayonne son autorité. Avec une efficacité unique dans l’histoire des sciences, un petit groupe d’experts, tous cooptés au sein de l’American Psychiatric Association (APA), est par venu à découper, nommer et définir les troubles psychiques, comme l’Eglise l’avait fait autrefois avec les péchés. Contre cette domination, il y eut certes quelques tentatives. Des groupes de patients craignent d’y figurer.

Confusion sur l'anormalité (stat_et_patho)

Folie communiquée (Falret-Lasègue) Il est de principe que l'aliéné, quelle que soit la forme de sa maladie, résiste avec une obstination vraiment maladive à tous les arguments qu'on peut faire valoir à l'encontre de son délire. La contradiction l'arrête ou le laisse indifférent, mais elle ne change rien au fond de ses idées. Intimidé ou déjà sur la voie de la guérison, il consent tout au plus à se taire, mais son intelligence ne bénéficie pas de ces réticences calculées. Il est, sous ce rapport, comparable, à quelque degré, aux enfants qui renoncent devant la menace à l'expression de leur sentiment, tout en s'ingéniant à montrer qu'ils ne s'engagent pas au delà d'une concession apparente. Si la folie n'excluait pas la persuasion, elle ne serait qu'une erreur au lieu d'être une maladie. Par compensation l'aliéné n'agit pas plus sur les gens sains d'esprit, que ceux-ci n'agissent sur lui. Nous envisagerons successivement chacune de ces données d'après les renseignements que fournit l'observation.

Neuro1 approche =phonologie= (Dehaene) Neuro2 approche =traçage= (Wilding) Véritables champions qui étonnant le public dans les tournois internationaux, ils montrent des capacités mnésiques hors du commun. Est-ce un don naturel ? Peut-on, à force d’entraînement, devenir une de ces mémoires vivantes ? Éléments de réponse avec le psychologue John Wilding, spécialiste des mémoires exceptionnelles. G.M Depuis sept ans, James McGaugh, chercheur à l’Université de Californie, tente avec deux collègues de percer le mystère de l’incroyable mémoire autobiographique d’A.J.. Dès l’enfance, cette femme d’une quarantaine d’années a montré une capacité hors du commun à se souvenir des moindres détails de sa vie. Donnez-lui une date des trente dernières années, elle vous expliquera ce qu’elle a fait, qui elle a vu, fournira des informations sur un programme télévisé qu’elle a regardé ce jour-là.

Une femme d'une quarantaine d'années aux capacités hors du commun. Quelques méthodes mnémotechniques bien rodées seraient donc suffisantes pour avoir une mémoire exceptionnelle ? Extraction "moment" de conscience (Enswers) Photo par Francis Pisani Il suffit à Imideo d'une seule image fixe pour savoir de quelle vidéo elle vient, aller la chercher sur le net et la jouer. Comme Shazam pour l'audio, comme Google pour le texte. Mais pour les images qui bougent, c'est autrement plus compliqué, sauf pour Enswers , une startup coréenne dont vous ne tarderez pas à entendre parler, pas tous avec le même plaisir.

La liste des fonctionnalités est impressionnante. Un plugin installé dans le navigateur reconnaît automatiquement non seulement à quelle vidéo une image correspond mais à quel moment elle apparaît ce qui permet de voir aussitôt le moment en question. "Pas besoin, comme avec YouTube, de regarder la vidéo en entier," m'a fait remarquer avec un sourire satisfait Jack Kilyoun Kim, fondateur et CEO d'Enswers (avec un "e" comme dans " "). pour avoir aussitôt accès à la vidéo au programme d'origine. (son endroit pour les télés et pour les flics du copyright). Afficher Pisani Winch 5 sur une carte plus grande. Approche graphe (structuré et structurer) Une bonne présentation ou un bon texte « déroule » des informations de façon cohérente selon un fil conducteur choisi par son auteur et servant son propos. Qu’en est-il d’une visualisation faite par un facilitateur graphique ?

Comme promis dans l’article décrivant mon intervention pour EDF R&D lors de la Journée de l’innovation du Printemps de la Recherche, je vous propose une réflexion sur la structure de l’information. Vos réactions et remarques sont les bienvenues, n’hésitez pas à poster un commentaire. Le travail réalisé pour EDF est un très bon exemple pour aborder la question de la structuration de l’information puisque sur la même intervention, j’ai accompagné trois structures d’informations différentes (lire l’article). Un facilitateur graphique traite de l’information. Ces questions, essentielles à se poser en tant que praticien, doivent s’accompagner de celles-ci : à qui je m’adresse (pour qui je capture) et quel est l’objectif de cette capture? Retranscription visuelle: Le contre-intuitif (ex. : dualité monétaire)

Harold James est professeur d'Histoire et d'Affaires internationales à l'université de Princeton et professeur d'Histoire à l'Institut universitaire européen de Florence Les alternatives à la monnaie européenne, l’euro, se limitent de plus en plus au choix entre une tentative désespérée pour sortir de la crise et un effondrement chaotique. Pourtant il existe une approche plus audacieuse et plus efficace basée sur la coexistence de plusieurs monnaies – un système qui s’est révélé efficace dans le passé. Il ne faut pas sous-estimer la menace posée par l’impasse politique actuelle en Europe. Au début des années 1930, l’incohérence de la politique monétaire, avec un conflit insurmontable entre la banque de la réserve fédérale de New-York et la Chicago Fed au sujet de mesures de relâchement monétaire (l’achat de titres offerts au public), a paralysé politiquement les USA. Les Européens devraient examiner les solutions innovantes issues des crises dans le passé.