background preloader

Henri IV

Facebook Twitter

Henri IV

Histoire et analyse d'images et oeuvres. Contexte historique Un portrait mythologique dans un contexte de guerres civiles Ces deux tableaux, malgré leur écart chronologique de deux siècles, sont des portraits officiels du roi Henri IV représenté comme le héros Héraclès-Hercule vainqueur du monstre mythologique l’hydre de Lerne.

Histoire et analyse d'images et oeuvres

Le tableau aux accents maniéristes (théâtralité de la scène, recours au symbolisme, contraste entre la figure royale et l’arrière-plan) conservé au Louvre est une huile sur toile d’un anonyme français, attribué à l’entourage du peintre Toussaint Dubreuil (1561-1602), un des artistes de prédilection d’Henri IV. Le tableau de Jean-Baptiste Maréchal (actif entre 1779 et 1824), peintre et dessinateur qui a réalisé plusieurs portraits du roi, est également une huile sur toile qui présente Henri IV de manière allégorique dans un schéma similaire qui montre la permanence et la pertinence de la mythologie dans l’iconographie royale.

Analyse des images Henri IV, un nouvel Hercule Interprétation Bibliographie. Vue de la statue d’Henri IV par Israël Silvestre. La statue d’Henri IV et l’île du Palais, voici le nom complet de cette estampe d’Israël Silvestre, réalisée au milieu du XVIIe siècle.

Vue de la statue d’Henri IV par Israël Silvestre

Nous sommes donc ici sur la pointe aval de l’île de la Cité, entre les deux parties du pont Neuf. La statue du roi se dresse fièrement, regardant vers la belle place Dauphine. La composition de l’œuvre Ce dessin réalise la part belle à deux aspects essentiels de cette pointe de l’île de la Cité : l’architecture de style Louis III réalisée pour l’édification de la place Dauphine et la statue d’Henri IV. Frappant de voir l’enfilade des bâtiments partant dans la ligne de perspective, doublant celle formée par le quai, même si la ligne du pont Neuf vers la gauche se place en rupture. De ce fait, on se retrouve davantage en profondeur qu’on peut véritablement observer lorsqu’on se rend sur le site. Nous avons, ici, une vue du Paris monumental qui se construit alors ! Henri IV, le premier roi « médiatique » de l’histoire de France. Contexte historique Dans sa (re)conquête du pouvoir après l’assassinat d’Henri III le 2 août 1589 sous le couteau de Jacques Clément, Henri IV a su accompagner plusieurs événements de son règne fragile et contesté par ce qu’on pourrait appeler une « campagne médiatique », si l’on veut bien excuser le caractère un peu moderne de cette expression.

Henri IV, le premier roi « médiatique » de l’histoire de France

Cette gravure-affiche de Jean Le Clerc (1586-1633) a été largement diffusée en 1594 alors qu’une grande part du royaume était toujours aux mains des ultra catholiques ligueurs. Jean III Le Clerc (1525-1599), qui réalisa et diffusa, largement, cette scène gravée en taille-douce, appartenait à une dynastie d’éditeurs et de marchands d’estampes. Il a tenu une place centrale dans la diffusion de l’image du roi, en s’associant à d’autres graveurs et marchands d’estampes. Son enseigne, rue Saint Jean de Latran, intitulée « La Salamandre », devint, en 1601, « La Salamandre royale ». Analyse des images Interprétation.

Henri IV : biographie courte, dates, citations. BIOGRAPHIE DE HENRI IV - Roi de France à partir de 1589, Henri IV de Bourbon fut assassiné par Ravaillac.

Henri IV : biographie courte, dates, citations

Il est né le 14 décembre 1553 à Pau (France). Il est mort le 14 mai 1610 à Paris (France). Biographie courte de Henri IV - Premier Bourbon roi de France, Henri IV s’est illustré, avant son accession au trône, dans les guerres de Religion en tant que chef des huguenots. C’est lui, en effet, qui a mis fin à plusieurs décennies de combats en abjurant le protestantisme et en promulguant l’édit de Nantes. Ralliant d’abord le peuple derrière la couronne, il s’est ensuite efforcé de redresser le pays d’une main de fer. La lutte protestante Né à Pau, Henri de Navarre subit très tôt l’influence de sa mère, Jeanne d’Albret, une calviniste convaincue qui n’hésite pas à lui faire courir le risque d’assister au siège de La Rochelle en 1568. Henri IV (1553-1610) La jeunesse d’Henri Henri né au château de Pau en 1553, est le fils d’Antoine de Bourbon, premier prince du sang, et de Jeanne d’Albret (1528-1572), qui devient reine de Navarre en 1555 à la mort de son père Henri d’Albret et qui adhère à la Réforme en 1560.

Henri IV (1553-1610)

Placé par son père à la cour de France en 1561, le jeune Henri y reste jusqu’en 1567 comme garant de l’entente entre la monarchie et la reine de Navarre. Mêlé très jeune aux guerres de religion, il fait ses premières armes en 1568 en participant avec le parti protestant à la troisième guerre de religion qui se déroule principalement en Poitou, en Saintonge et en Guyenne et qui sera marquée par la victoire des catholiques à Jarnac (13 mars 1569) où meurt le prince de Condé et à Moncontour (3 octobre 1569) où l’Amiral de Coligny blessé réussit à s’enfuir. Henri IV - Le roi de Légendes.