Gestion de l'imaginaire

Facebook Twitter

Bellorophon. Persée. Persée est le fils de Zeus et de Danaé, la fille du roi d'Argos, Acrisios.

Persée

C'est un Héros qui fut mêlé à plusieurs aventures, dans la mythologie grecque. Un oracle ayant prédit à Acrisios que son petit fils le tuerait, il enferma Danaé sa fille unique dans une tour isolée afin qu'elle n'ait pas d'enfant. Mais Zeus, possesseur de tous les pouvoirs s'infiltra dans la prison de Danaé pour la séduire. Danaé donna naissance à un fils, Persée, ce qui mit Acrisios dans une colère folle. Ne voulant pas tuer sa fille et son petit fils, il les enferma dans un coffre et les jeta à la mer. Persée grandit auprès du roi de cette île, Polydestès, jusqu'à son âge adulte. Athéna détestait la Méduse et aida Persée dans sa mission.

Persée donna à Dictys le trône de Sériphos pour le récomprenser de l'avoir jadis sauvé. Lorsque vint le lancer du disque, à cause du vent, son disque dévia, atteignit Acrisios au pied et le tua. Athéna Parthénos. Filles du feu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Filles du feu

Genèse[modifier | modifier le code] La genèse de cette œuvre est complexe. Selon Michel Brix, rédacteur de l’introduction à l’édition en classique de poche des Filles du feu, Nerval aurait demandé à son éditeur le 23 octobre 1853 de commencer d’imprimer un opuscule alors intitulé Mélusine, ou les Filles du feu et qui se serait composé de cinq histoires, dont trois seulement feront partie du volume définitif, Jemmy, Angélique et Rosalie (sans doute le nom provisoire d'Octavie). Au cours du mois de novembre 1853, Nerval déclare vouloir y joindre la Pandora. Puis, en décembre, Nerval annonce à son éditeur qu’il veut également insérer Sylvie (qui avait paru dans La Revue des Deux Mondes du ) ainsi que Émilie (qui avait paru en 1839 dans Le messager, sous le titre Fort de Bitche). Angélique[modifier | modifier le code] Sylvie[modifier | modifier le code] Schéma de « Sylvie »[1] I. II.. III. IV. V. VI. VII. VIII. IX.

X. XI. XII. XIII. XIV. Pandora. Espérance.

Jeu fiction