background preloader

Divers feuille 5

Facebook Twitter

Pigefolio.com - Regroupement des pigistes en publicité, design et multimédia. Facebook révolutionne la théorie des "six degrés de séparation" Dullhunk Facebook connections map of the world Planet Facebook by Paul Butler Le développement du réseau social sur internet Facebook a conduit à réviser la théorie selon laquelle il existerait "six degrés de séparation" entre tous les individus, une étude de l'Université de Milan ayant déterminé que le site avait ramené ce chiffre à 4,74.

"Le monde est encore plus petit que nous le pensions", écrivent cinq chercheurs (Lars Backstrom, Paolo Bodli, Marco Rosa, Johan Ugander, Sebastiano Vigna) dans une étude référencée par Facebook, qui y a collaboré. Selon une hypothèse formulée pour la première fois dans les années 1920, n'importe quel individu peut être relié à n'importe quel autre par une chaîne de relations individuelles de six personnes. L'étude ayant bénéficié du concours de Facebook montre quant à elle que 99,6% des utilisateurs du site peuvent se connecter avec un autre internaute, via des connaissances, en cinq étapes étapes seulement, et 92% en quatre étapes.

Faut-il instaurer un droit à mourir? François Hollande propose que "toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'une maladie incurable [...] puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité". Mais il dit aussi qu'il n'est "pas favorable" à "l'euthanasie".

On a un peu de mal à comprendre... Marisol Touraine: Nous ne parlons pas d'"euthanasie" parce que ce mot donne lieu à des interprétations très différentes. Dans le sens commun, il renvoie à un droit sans limites, le droit au suicide assisté. Ce n'est pas du tout ce que nous prônons. Nous proposons l'ouverture d'un nouveau droit, une aide médicale à mourir dans la dignité, avec un encadrement strict dont les conditions devront être définies dans le cadre de la préparation d'un projet de loi, lors d'un débat collectif.

Tout cela est cohérent: nous avions déjà déposé il y a trois ans une proposition de loi qui allait dans ce sens. M. J. M. M. J. M. J. M. J. M. M. J. For-web. Geography Education. Qu'est-ce que le DSM ? Tout commence avec des études démontrant que, chez les primates, la taille des testicules est liée positivement à la probabilité de polygamie. Pour le dire autrement : plus un singe mâle dispose de conséquentes gonades, plus il est probable qu'il vive dans un système polygame. Attention : il s'agit d'une comparaison entre les espèces, et non entre les individus d'une même espèce. Voilà qui n'est toutefois pas du goût de Blu-Perou. Sans citer la source (elle s'appuie seulement sur une émission de télévision qui fait référence à ce résultat), l'auteure affirme que de telles études sont 1. inintéressantes ; 2. fausses ("qui n'a de scientifique que le nom") ; 3. immorales ("la science prise en flagrant délit de sexisme"). 1.

Les chercheurs ont été intrigués par un décalage inattendu : les gorilles sont nettement plus forts et grands que les chimpanzés, mais leurs testicules sont 4 fois plus petits (voir ici par exemple). 2. 3. . — pour les passionnés qui veulent en savoir plus (en anglais) — Que reproche-t-on au DSM ? ENS-LSH - section de sociologie. Préparation à l'agrégation de sciences sociales. Thème " Les réseaux sociaux " fiche de lecture réalisée par Christophe Nicoud (ENS-LSH) TRAVERS Jeffrey, MILGRAM Stanley (1969), « Une étude expérimentale du problème du petit monde (An experimental study of the small world problem », trad. et présentation de M.

Forsé, in H. Mendras et M. Oberti (dir.), Le sociologue et son terrain. [lire ou télécharger cette fiche au format PDF] L’idée de départ de l’expérience de Travers et Milgram est la suivante : étant donnés deux individus tirés au hasard dans une population, quelle est la probabilité pour que le nombre minimum d’intermédiaires requis pour les relier soit 0,1,2…,k ? L’expérience Le document était accompagné : D’une feuille d’émargement rempli par les individus précédents qui ont eu le document entre les mains.

Les individu-source (296 volontaires) étaient répartis en 3 sous-populations : Les résultats La longueur moyenne d’une chaîne incomplète est de 2,6 intermédiaires. High fantasy. Genre overview[edit] High fantasy is defined as fantasy fiction set in an alternative, entirely fictional ("secondary") world, rather than the real, or "primary" world. The secondary world is usually internally consistent, but its rules differ in some way(s) from those of the primary world. By contrast, low fantasy is characterized by being set in the primary, or "real" world, or a rational and familiar fictional world, with the inclusion of magical elements.[1][2][3][4] Nikki Gamble distinguishes three subtypes of high fantasy:[3] Setting[edit] In some fiction, a contemporary, "real-world" character is placed in the invented world, sometimes through framing devices such as portals to other worlds or even subconscious travels.

High fantasy worlds may be more or less closely based on real world milieux, or on legends such as the Arthurian Cycle. Characters[edit] Many high fantasy storylines are told from the viewpoint of one main hero. Good versus evil[edit] Saga or series[edit] See also[edit] Dreaming Is a Private Thing. "Dreaming Is a Private Thing" is a science fiction short story by Isaac Asimov, first published in the December 1955 issue of The Magazine of Fantasy and Science Fiction and reprinted in the 1957 collection Earth is Room Enough. Asimov's original title for the story was "A Hundred Million Dreams at Once", but F&SF editor Tony Boucher changed it, and Asimov liked the new title so kept it.

Jesse Weill is founder and owner of Dreams Inc, a company that produces dreams for the individual's private use, just as films used to be viewed, although they've been superseded by 'dreamies'. Dreamies can be viewed in private at home by anyone with the equipment and cash to buy or rent them (like present day videos or DVDs). They are produced by specially trained individuals, often social loners or eccentrics as a result of their intensive training over many years. Weill is shown a new development—under-the-counter pornographic dreamies—and asked by the government to assist in cracking down on them. Fantasy. Fairy tales and legends, such as Dobrynya Nikitich's rescue of Zabava Putyatichna from the dragon Gorynych, have been an important source for fantasy. In popular culture, the fantasy genre is predominantly of the medievalist form. In its broadest sense, however, fantasy comprises works by many writers, artists, filmmakers, and musicians, from ancient myths and legends to many recent works embraced by a wide audience today.

Fantasy is studied in a number of disciplines (English, cultural studies, comparative literature, history, medieval studies). Work in this area ranges widely, from the structuralist theory of Tzvetan Todorov, which emphasizes the fantastic as a liminal space, to work on the connections (political, historical, literary) between medievalism and popular culture.[1] Traits of fantasy[edit] History[edit] Many works are unclear as to the belief of the authors in the marvels they contain, as in the enchanted garden from the Decameron. Media[edit] Classification[edit] See also[edit] Carto Hyde Amendment. Cancel Edit Delete Preview revert Text of the note (may include Wiki markup) Could not save your note (edit conflict or other problem).

Please copy the text in the edit box below and insert it manually by editing this page. Upon submitting the note will be published multi-licensed under the terms of the CC-BY-SA-3.0 license and of the GFDL, versions 1.2, 1.3, or any later version. See our terms of use for more details. Add a note Draw a rectangle onto the image above (press the left mouse button, then drag and release).

Save To modify annotations, your browser needs to have the XMLHttpRequest object. [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Adding image note]]$1 [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Changing image note]]$1 [[MediaWiki talk:Gadget-ImageAnnotator.js|Removing image note]]$1. Hyde Amendment. On October 22, 1993, President Clinton signed into law the Departments of Labor, Health and Human Services, and Education, and Related Agencies Appropriations Act, 1994.[3] The Act contained a new version of the Hyde Amendment that expanded the category of abortions for which federal funds are available under Medicaid to include cases of rape and incest.[4] Effect on low-income women[edit] State actions[edit] States that fund abortions State funds abortions voluntarily State funds abortions under court order The cutoff of federal Medicaid funds prompted some states to provide public funding for abortion services from their own coffers.

Related laws[edit] The Hyde Amendment inspired the passage of other similar provisions extending the ban on funding of abortions to a number of other federal health care programs. The Stupak–Pitts Amendment, an amendment to the Affordable Health Care for America Act, was introduced by Democratic Rep. See also[edit] References[edit] Votes halal et haram. Plus d'une vingtaine d'imams ont engagé aujourd'hui leurs fidèles à se rendre massivement aux urnes pour l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai, afin de "devenir acteurs de leur propre changement". À Paris, le recteur de la mosquée du 18e arrondissement, Mohamed Hamza, a ainsi appelé les fidèles à "défendre notre dignité contre l'islamophobie et la stigmatisation des membres de notre communauté, par un vote massif halal".

"L'abstention et le vote blanc sont haram" (illicites), a-t-il souligné. De son côté, le Front des banlieues indépendant (FBI) a appelé, devant un millier de musulmans réunis à la mosquée de La Défense (Hauts-de-Seine) à "voter utile, c'est-à-dire François Hollande". Le FBI, estimant que "l'abstention sera importante dans les quartiers sensibles ainsi que dans la communauté musulmane", demande "à voter contre ceux qui n'ont eu de cesse depuis des mois de criminaliser la communauté musulmane". » Organiser des élections coûte 1 euro par électeur. Riemann sphere. The Riemann sphere can be visualized as the complex number plane wrapped around a sphere (by some form of stereographic projection – details are given below). In mathematics, the Riemann sphere, named after the 19th century mathematician Bernhard Riemann, is a model of the extended complex plane, the complex plane plus a point at infinity. This extended plane represents the extended complex numbers, that is, the complex numbers plus a value ∞ for infinity.

With the Riemann model, the point "∞" is near to very large numbers, just as the point "0" is near to very small numbers. In geometry, the Riemann sphere is the prototypical example of a Riemann surface, and is one of the simplest complex manifolds. In projective geometry, the sphere can be thought of as the complex projective line P1(C), the projective space of all complex lines in C2. Extended complex numbers[edit] The extended complex numbers consist of the complex numbers C together with ∞. Arithmetic operations[edit] Metric[edit] Des robots dotés d'une conscience émotionnelle - Zone Robotique. Rédigé le 14/03/2008 à 19h09 par Neorobot Le robots nous ressemblent... L’objectif du nouveau projet financé par l’UE consiste à concevoir des robots dotés d’une conscience émotionnelle, capables d’interagir avec les humains dans leur cadre de vie quotidien et de se développer d’un point de vue émotionnel, répondant ainsi aux besoins de leur propriétaire.

Les robots ont le potentiel de nous offrir de nombreux services importants, comprenant la compagnie, les soins, le divertissement, le suivi des patients et le soutien à la thérapie. Cependant, afin de s’intégrer totalement dans la vie quotidienne des personnes, les robots doivent pouvoir s’adapter à leur environnement. Les robots développés, dans le cadre du projet, seront dotés de caméras et de capteurs conçus pour détecter des paramètres, tels que la chaleur, le toucher et la distance, afin de relever des indices non verbaux offrant des informations sur l’état émotionnel de la personne. Les VideosAucune VideoAjouter une video. Division by zero. The function y = 1/x. As x approaches 0 from the right, y approaches infinity. As x approaches 0 from the left, y approaches negative infinity (see asymptote). There are mathematical structures in which a/0 is defined for some a (see Riemann sphere, real projective line, and section 4 for examples); however, such structures cannot (see below) satisfy every ordinary rule of arithmetic (the field axioms).

In computing, a program error may result from an attempt to divide by zero. Depending on the programming environment and the type of number (e.g. floating point, integer) being divided by zero, it may generate positive or negative infinity by the IEEE 754 floating point standard, generate an exception, generate an error message, cause the program to terminate, or result in a special not-a-number value. In elementary arithmetic[edit] = 2 cookies. . = 10 cookies. , at least in elementary arithmetic, is said to be either meaningless, or undefined. Early attempts[edit] In algebra[edit] is true. . . Un robot doué d'une conscience primitive. Le temps des robots conscients serait-il arrivé ' Pas tout à fait, mais une étape vient d'être franchie avec la conception d'un robot capable de créer une image de soi et de s'adapter à des conditions changeantes.

Le robot en question ressemble à une sorte d'araignée ou d'étoile de mer avec quatre pattes et huit articulations motorisées. Des capteurs internes font remonter des flux d'information vers un processeur central qui va générer un modèle de sa structure physique et déterminer la méthode la plus efficace pour avancer. S'adapter aux changements Au démarrage, le robot ne sait rien de sa structure, et ne dispose pas d'une préprogrammation pour marcher . C'est par des tests de mouvement de ses articulations qu'il va rassembler des données, établir des hypothèses et finalement produire un modèle de comportement.

Les résultats de cette recherche expérimentale sont publiés dans le journal Science.

Mars

Knot theory. A knot diagram of the trefoil knot Knots can be described in various ways. Given a method of description, however, there may be more than one description that represents the same knot. For example, a common method of describing a knot is a planar diagram called a knot diagram. Any given knot can be drawn in many different ways using a knot diagram.

Therefore, a fundamental problem in knot theory is determining when two descriptions represent the same knot. A complete algorithmic solution to this problem exists, which has unknown complexity. In practice, knots are often distinguished by using a knot invariant, a "quantity" which is the same when computed from different descriptions of a knot. History[edit] Archaeologists have discovered that knot tying dates back to prehistoric times. In the late 1970s, William Thurston introduced hyperbolic geometry into the study of knots with the hyperbolization theorem. Knot equivalence[edit] On the left, the unknot, and a knot equivalent to it. Or. Social engineering. L'essayeur de Galilée - Galileo Galilei, Université de Besançon, Christiane Chauviré, Université de Besançon. Institut d'études comtoises et jurassiennes.

Jour

Complément Diakoptic. Sac ado. Autres. Addict - Qr Code, le carré magique : crééz et déchiffrez des codes barres en 2D.