background preloader

L'exil et la métaphysique (only_USA)

Facebook Twitter

Dispute de Barcelone (Nahmanide) Jérusalem Post, 12-18 août 2008 Le messie au cœur de la dispute par Michael Blum Publié en français pour la première fois en 1984, ce texte fondamental est réédité en édition de poche, permettant une lecture plus facile du récit de cette « dispute » qui a marqué l’histoire juive. Nous sommes en juillet 1263, le roi d’Aragon veut imposer le christianisme dans une Espagne chrétienne au faite de sa gloire.

Il convoque deux personnalités, un juif converti, Paul Christiani, soutenu par des dignitaires de l’Église, et Moshe Ben Nahman, plus connu sous le nom de Nahmanide ou Ramban, le grand maître du judaïsme espagnol de son époque. L’affrontement verbal va durer quatre jours. Évoquant surtout la place du messianisme dans le judaïsme, Nahmanide tente de réfuter les thèses chrétiennes sur l’arrivée du Messie. Tribune juive, 9 novembre 1984, par Henri Smolarski, « Crois-tu, reprit le Frère Paul, que le Messie est venu ? Ethica judaica (Buxtorf) Encyclo Blackwell. La prise d'otage religieuse. L'exégétique musulmane. Approche agonale (de_l'Islam) Yussef al-Qardawi à Doha, le 11/10/06 (AFP PHOTO/KARIM JAAFAR) Chassez le naturel, il revient au galop : Yûsuf Al-Qaradhâwî récidive en péchant par judéophobie caractérisée, par là où il s’était déjà tristement distingué par le passé.

La vitrine cathodique des Frères musulmans avait en effet déjà fustigé les "apostats", les "juifs en Israël" et parlé de "punition" perpétrée par "Hitler.Sans compter également ses prises de position éminemment violentes depuis le début des soulèvements populaires arabes de décembre 2010 en Tunisie ou, plus récemment encore, ses appels belliqueux depuis la chaîne Al-Jazira. D’ailleurs, les déclarations du théologien sont de plus en plus contestées et dénoncées chez des musulmans en général, et ceux de France en particulier, notamment les franges les plus libérales, ouvertes au dialogue et indépendantes. Force est de constater que c’est le site musulman, Oumma.com, qui, le premier, a ouvertement franchi le rubicon.

Un porte-parole du clash des civilisations. Pearly-crown ("illuminatis" islamiques) Qutb Al-Din Al-Shirazi was a 13th century Persian scientist from Shiraz, Iran. He and his master Nasir al-Din Tusi wrote critiques of the Almagest of Ptolemy. He also continued the optical studies of Alhazen. It was Qutb al Din who first gave a correct explanation for the formation of the rainbow. He produced two prominent works on astronomy - The Limit of Accomplishment concerning Knowledge of the Heavens (Nihayat al-idrak fi dirayat al-aflak) completed in 1281, and The Royal Present (Al-Tuhfat al-Shahiya) completed in 1284.

Both presented his models for planetary motion, improving on Ptolemy's principles. Besides astronomy he wrote extensively on medicine, mathematics and "traditional" Islamic sciences. Qutb al-Din was also a Sufi from a family of Sufis in Shiraz. Les plis de_lumière. Article paru dans Cahier de Poétique N°14 - Novembre 2009 Université Paris VIII - CICEP (2, rue de la Liberté, 93526 Saint Denis Cedex) Sohrawardi est né en 1155 de l’ère chrétienne à Sohraward, en Iran, dans une région longtemps restée fidèle au mazdéisme. Il est mort décapité par Saladin dans la citadelle d’Alep, en 1191. Le mazdéisme vouait un culte à la lumière, expression de la sagesse sur le monde. Sohrawardi reprend la sagesse de l’ancien Iran pour traiter de la progression de l’âme.

Aux 12e et 13e siècles, en Perse, la vaisselle précieuse a, entre autres motifs, les différents ordres du monde. . « Il était une fois un lapidaire qui possédait une pierre précieuse. . « Je célèbre la liturgie de la Lumière victoriale, le Fort, l’Archange de la théurgie qui est l’homme. La pensée orientale, au travers du néoplatonisme de Sohrawardi, se conçoit dans le plan unique de l’existence, dans un retournement. La chute permet un retard avant la contemplation de la première Intelligence. Intrication poitique/ religion. CFCM TV | oct 07, 2011 | 0 Réactions Ce n’est pas le « par delà le bien et le mal » de Friedrich Nietzsche même si j’approuve sa citation : « Ce qu’on fait par amour s’accomplit toujours par-delà le bien et le mal. » C’est la quête du devoir de faire et de bien faire (al Ihsane) quand le Musulman entend le mot halal ou le mot agir.

Je livre, ci-dessous, sans complaisance, ma lecture du S.O.S lancé par Al Kanz : « Lundi après-midi l’AFNOR et les industriels discuteront de la pertinence du contrôle dans le cadre d’une norme halal. L’objectif inavoué est de supprimer tout contrôle et de mettre sur la touche les organismes de certification pour pouvoir vider tranquillement le halal de sa substance islamique et de continuer à commercialiser du faux halal. Nous devons tous agir. Depuis 1948, les Arabes expriment en vain leur indignation, leur mécontentement et leur refus de l’occupation sioniste auprès de l’ONU, des USA et de la France.

Omar Mazri Catégorie :: A la Une • Le Halâl et le marché. Controverse religieuse (sur_le_pli) Textométrie du Djihad (orientée) Converti = paumé ? Formation des cadres islamiques.

Dissociation politique/ religion (Islam)

Formation à Sciences-Po. Sciences-Po =science? =politique? Justice science liberté. Dimanche 5 mai 2013 7 05 /05 /Mai /2013 12:32 L’épreuve s’intitule « Questions contemporaines » ; Coefficient : 3. Durée : 3 heures. Il s’agit d’une dissertation. Il ya deux sujets au choix, portant sur deux thèmes. Habituellement ; il y a un sujet pour chaque thème mais une question croisée n’est pas exclu. L’an passé, les thèmes étaient : La justice et la science L’an passé les sujets étaient : La religion et le sport et les sujets : Le sport, une affaire d’Etat(s) ? La laïcité, garantie des libertés religieuses ? A propos de ces sujets, deux remarques : Ce sont des sujets d’ordre général, mais on s’attend à ce que le candidat s’appuie sur l’actualité (très dense) de l’année en cours. On demande au candidat qu’il soit attentif aux nuances. La justice et La science. La question est : en quoi ces thèmes sont contemporains ?

A priori, ils ne le sont pas particulièrement. En ce qui concerne la science, en quoi est-une question d’actualité ? « La science répond-elle au désir de savoir ? Mon e-book. Testing in the canon (Avicenne) The London exhibition displayed over 165 objects from the collection showing the diversity of artistic traditions in the Muslim world. Textiles, exquisite miniatures, rare manuscripts, ceramics, precious pages from the Qur’an, scientific medical texts, books of fables, and tiles and musical instruments were shown alongside some of the finest portraits of Ottoman sultans and Qajar shahs of the 19th century.

Spirit and Life Running from 14 July through 31 August 2007, the "Spirit & Life" exhibition brought a number of rare manuscripts and objects to the The Ismaili Centre, South Kensington, London. Highlights included: an extraordinarily rare and probably the earliest extant manuscript of volume 5 of the Canon of Medicine of Ibn Sina (Avicenna), dated 1052 CE. The Canon is perhaps the single most influential text in the history of medicine. For more information, please see the press release and speeches by His Royal Highness The Prince of Wales and His Highness the Aga Khan.

Il saggiatore (Galilée) Exercices philos (Rocco) 1ère édition exercicia spiritualia. Conception universelle de l'Eglise. Conscience et croyance protestantes. L’Église protestante unie de France, qui réunit réformés et luthériens, célèbre ce week-end son premier synode national à Lyon. Le pasteur Laurent Schlumberger, proposé pour être son président, a répondu aux questions de La Croix et de Réforme sur les enjeux de cette union. Existe-t-il encore d’importantes différences entre les héritiers de Luther et ceux de Calvin ? Laurent Schlumberger : Les oppositions sont beaucoup moins tranchées qu’autrefois.

S’il n’y a plus de divergences fondamentales, demeurent des sensibilités différentes. Autour du sacré, d’abord : la tradition luthérienne a une conception plus substantielle de la Sainte Cène, les réformés, plus symbolique. Mais sur tous ces points, les nuances traversent chacune des traditions. La peur d’être englouti par l’autre Église a-t-elle freiné le processus ? L. Le but de l’union est-ilde renforcer le pôle luthéro-réformé face aux évangéliques ? L. Aujourd’hui, il nous faut inventer un nouveau modèle. L. L. Réforme protestante. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Réforme. Amorcée dès le XVe siècle et culminante au XVIe siècle, la Réforme protestante est une volonté d'un retour aux sources du christianisme et aussi, par extension, un besoin de considérer la religion et la vie sociale d'une autre manière.

Elle reflète l'angoisse des âmes[1], par la question du salut, centrale dans la réflexion des réformateurs, qui dénoncent la corruption de toute la société engendrée par le commerce des indulgences. Les réformateurs profitent de l'essor de l'imprimerie pour faire circuler la Bible en langues vulgaires (notamment l'allemand après la première traduction réalisée par Martin Luther), et montrent qu'elle ne fait mention ni des saints, ni du culte de la Vierge, ni du Purgatoire.

La référence à la Bible comme norme est néanmoins une des principales motivations des réformateurs. L'adoption de la Réforme a aussi un caractère politique. Les origines[modifier | modifier le code] Contre-Réforme catholique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Réforme. La Contre-Réforme est le mouvement par lequel l'Église catholique romaine réagit, dans le courant du XVIe siècle, face à la Réforme protestante.

L'expression provient de l'historiographie allemande du XIXe siècle et est employée dans un esprit polémique ; une partie des historiens actuels la distinguent du terme de Réforme catholique et ne l'emploient plus en historiographie. En effet, le terme de « Contre-Réforme » limite la Réforme catholique à un simple processus de réaction face au protestantisme alors qu'elle est bien plus profonde[1].

La Contre-Réforme prend place dans une vaste aspiration à la réforme et au renouveau religieux qui traverse l'Occident chrétien depuis le XVe siècle. Elle répond en partie aux objectifs de l'Église catholique visant à faire reculer et disparaître le protestantisme[2]. Le renouveau spirituel[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Adoration catholique. Ce n'est qu'au cours du XIIIe siècle que naît dans l'Eglise une dévotion centrée sur l'hostie : adoration eucharistique, procession du Saint Sacrement, Fête-Dieu.

Au Moyen Âge en Occident, à la différence de l'Orient, le mystère eucharistique est centré principalement sur le moment de la consécration, au détriment de l'ensemble de la prière eucharistique. L'accent est donc mis avant tout sur « la présence réelle » du Christ. Aujourd'hui, quel sens pouvons-nous donner à l'adoration eucharistique ? Reconnaissons que l'attitude d'adoration est fondamentale pour un croyant : « Tu adoreras le Seigneur ton Dieu ».

Et parce que nous avons un corps, cette adoration s'exprime non seulement à travers la pensée, mais également à travers des gestes. P. Jacques Midy,Prêtre à l'Île-Saint-Denis Extrait de « Les uns et les autres », octobre 2010, publication du diocèse de Saint-Denis 125 ans d'adoration eucharistique continue au Sacré-Cœur de Montmartre P. Propos recueillis par Florence de Maistre. Dialogues des Carméites (Poulenc) Par Benoit van Langenhove Opéra en trois actes et douze tableaux. Texte tiré de la pièce éponyme de Bernanos, porté à l'opéra avec l'autorisation d'Emmet Lavery, d'après la nouvelle Die Letzte am Schafott de Gertrud von Le Fort et un scénario du R.P. Brückberger et de Philippe Agostini. Composition : août 1953 - juin 1956 Création : Milan, Teatro alla Scala, le 26 janvier 1957 (en italien) et Paris, le 21 juin 1957 (en français) Travers-sons >> Opéra >> Dialogues des carmélites L'oeuvre La naissance de Dialogues des carmélites passe par Milan.

L'histoire des carmélites de Compiègne fut d'abord racontée par l'une d'entre elles, Mère Marie de l'Incarnation de Dieu, qui survécut à la terreur et mourut en 1836. Poulenc s'attelle à la composition à partir d'août 1953. Le sujet véritable des Dialogues des carmélites prend, à travers la musique, de Poulenc toute son acuité : la prieure et Blanche échangent leur mort. Distribution À Paris et à Compiègne, entre avril 1789 et juillet 1794.

Livret.

Rameaux d'opéra

Les deux systèmes (Galilée) Bio-biblio de Cellarius. Harmonia macrocosmica. Rishi et rita védiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rishi (ऋषि en écriture devanāgarī, ṛṣi en translittération IAST) est un mot sanskrit, dont l'étymologie est obscure. Un Rishi védique est un témoin primordial de toutes les régularités à l'œuvre en ce monde qui manifestent pour lui le Véda au sens premier de « découverte » de l'ordre cosmique. Après la période védique de la culture indienne, le brahmanisme conçoit les sept Rishi comme d'anciens sages qui auraient « entendu » (Śruti) le Véda primordial. L'hindouisme considère les Rishi comme des yogi qui, en méditation profonde, entendirent les « hymnes » du Véda émanés du Brahman.

Étymologie[modifier | modifier le code] Le nom masculin ऋषि (ṛṣi) est parfois transcrit Richi en français, et toujours transcrit Rishi en anglais, généralement traduit par « chantre-auteur des hymnes védiques », mais aussi par « sage, ermite, ascète »[1]. L'étymologie du mot ṛṣi est obscure [2]. Védisme[modifier | modifier le code] Article détaillé : Śruti. Le chant védique. Description La tradition du chant védique © Indira Ghandi National Centre for the Arts Les Veda sont un vaste corpus de poésie sanscrite, de dialogues philosophiques, de mythes et d’incantations rituelles élaboré et composé par les Aryens il y a plus de 3 500 ans.

Considérés par les hindous comme la source première de toute connaissance et le fondement sacré de leur religion, les Veda incarnent l’une des traditions culturelles les plus anciennes encore vivantes aujourd’hui. Le patrimoine védique rassemble de très nombreux écrits et interprétations répartis en quatre Veda couramment appelés « livres de la connaissance », bien qu’ils aient été transmis oralement. Le Rig Veda est une anthologie d’hymnes sacrés ; le Sama Veda contient des arrangements musicaux des hymnes du Rig Veda et d’autres sources ; le Yajur Veda réunit les prières et formules sacrificielles utilisées par les prêtres ; et l’Atharna Veda est un ensemble d’incantations et de formules magiques. Bhagavad-gita (traduction) H. Hesse franc-maçon. Jeu perles de verre (Hesse)

Deep ecology. Écosystème comme mère. Mythe du chemin. Mythe ou simple_manip ? eVa et la pachamama. Candelaria de_Oruro. Sacrifices et offrandes en Pachamama. Fraternités de_tradition. La "sortie" des diables (Oruro)

Autres rites festivisés

Idea factory (Gertner) L'industrie attrayante (Fourier) L'expé socio-psycho (Pagès) Micro social et_macro (dont_Morin) Marxistes et anars (glosé) Approche de l'intuitable. Paradoxe de Zénon. Modélisation de_Godot.