background preloader

Docs utiles

Facebook Twitter

Synthèse sur eVa

eVa's rete mirabile. Design of logarithmic spiral gear by closed complex function in to DXF format - Application Center. Design of logarithmic spiral gear by closed complex function in to DXF format Laczik B. laczik@goliat.eik.bme.hu Budapest University of Technology and Economics, HUNGARY The present worksheet deals with the complex algebraic representation of the gear tooth contact principles. The formulae deduced with the help of Maple software environment are closed form solution equations of the contact gear profile to a given rack profile. The worksheet make the final result of gear contour in DXF formatum directly.

Profile generation method The rolling straight line of the rack is rolling without slipping on the rolling curve of the gear with radius and the rack 1 tooth element is enveloping the 2 tooth of the gear. The slip less rolling of the pitch line of the rack on the centrode of the gear can be constructed from the three following motion elements: to the position II. Gear centrode arc CD and the length of the rolling strait AB the following equation holds : AB = CD. In point D is tangencially to it. Design of logarithmic spiral gear by closed complex function in to DXF format - Application Center. Identité classe. Analogue physique. Individuel et collectif. Breaking the Illusion of Limitation. Virtual Math Museum Start Page. Symboldictionary.net. Cartographies des connaissances scientifiques.

Comment cartographier les sciences? De la "Métaphysique" d'Aristote à la classification de Dewey, le classement des savoirs est un enjeu philosophique majeur. Raphaël Velt retrace les cartes historiques et s'intéresse à leurs utilisations. Article publié sur OWNISciences sous le titre, Les connaissances scientifiques à la carte Les techniques cartographiques peuvent s’appliquer à toutes les disciplines scientifiques, notamment en biologie où elles servent entre autres à décrire les réseaux trophiques (plus connus sous le nom réducteur de « chaînes alimentaires ») ainsi que les réseaux complexes d’interactions entre molécules. Je m’intéresserai aujourd’hui à leur application à l’épistémologie, c’est à dire l’étude de ce que sont les connaissances humaines.

Les techniques cartographiques peuvent en effet décrire l’état des connaissances scientifiques ainsi que la dynamique de la recherche. Une brève histoire de l’organisation des connaissances Système figuré des connoissances humaines. Norse rituals. Norse pagan worship is the traditional religious rituals practiced by Norse pagans in Scandinavia in pre-Christian times. Norse paganism was a folk religion (as opposed to an organised religion), and its main purpose was the survival and regeneration of society. Therefore, the cult was decentralized and tied to the village and the family, although evidence exists of great national religious festivals.

The leaders managed the cult on behalf of society; on a local level, the leader would have been the head of the family, and nationwide, the leader was the king. Pre-Christian Scandinavians had no word for religion in a modern sense. The closest counterpart is the word sidr, meaning custom. Norse religion was at no time homogeneous but was a conglomerate of related customs and beliefs.

It is not certain to what extent the known myths correspond to the religious beliefs of Scandinavians in pre-Christian times, nor how people acted towards them in everyday life. Worship of the gods[edit] Christian mythology. Christian mythology is the body of myths associated with Christianity. Within contemporary Christianity, the appropriateness of describing Christian narratives as “myth” is a matter of disagreement.

George Every claims that the existence of "myths in the Bible would now be admitted by nearly everyone", including "probably all Roman Catholics and a majority of Protestants".[1] As examples of biblical myths, Every cites the creation account in Genesis 1 and 2 and the story of Eve's temptation.[1] A number of modern Christian writers, such as C.S. Lewis, have described elements of Christianity, particularly the story of Christ, as "true myth". However, other Christian authors assert that Christian narratives should not be categorized as myth.

Christian attitudes toward myth[edit] In ancient Greek, muthos, from which the English word "myth" derives, meant "story, narrative. " Historical development[edit] Old Testament[edit] According to scholars including Neil Forsyth and John L. Dying god[edit] Can I Stream.It?: Search Netflix, Hulu, Google Play, iTunes, and more, for movies to stream instantly, rent, and buy. Le design de la visibilité.

Notes Ce texte a bénéficié des travaux entrepris dans AUTOGRAPH (ANR) et dans le groupe de recherche sur le web 2.0 d’Orange Labs. Les multiples discussions du mercredi matin avec N. Pissard, dont les intuitions sont à l’origine de cette typologie, C. Aguiton, J. -S. Beuscart, M. Crepel, B. Dans le numéro 153, Réseaux proposera un ensemble d’études de cas portant sur Flickr, Wikipedia, MySpace, les blogs politiques, Second Life et les wikis d’entreprise. GROSS et ACQUISTI, 2005. La notion de subjectivation fait l’objet d’acceptions très différentes dans les sciences sociales. ALLARD et VANDENBERGHE, 2003. DONATH et BOYD, 2004 ; BOYD et ELLISON, 2007. HENNION, MAISONNEUVE et GOMART, 2000. On sait toute l’ambiguïté qu’il y a à définir la personne comme « réelle » et à marquer ainsi la séparation entre « vie réelle » et « vie numérique ».

McKENNA, GREEN et GLEASON, 2002. EVANS, GOSLING et CAROLL, 2008. FIORE et DONATH, 2005. WHITTY et CAR, 2006. HONNETH, 2007, p. 119-120. BOYD et ELLISON, 2007. Cf. Welcome to Principia Cybernetica Web. American Society for Cybernetics - Index. Management Cybernetics: science of effective organization. Universe of the Vedas. PII: S0997-7546(98)80010-1 - EurJMechB_v17.pdf. Photos - Vortex Based Math.

Algorithmic Mathematical Art ₃ M C Escher M C Escher (1898 〜 1972) is a Dutch artist whose works are predominated by mathematical themes, many of which are purely algorithmic. Although, Escher is a traditional artist; his algorithmic arts are done manually, not by a program from computer, nor with a explicit algorithmic specification. It is easy to go from algorithms to visual images, but given a algorithmic artwork, it is difficult to extract the algorithm in the form of a precise runnable program. The following two works by M C Escher illustrates this: To generate this work algorithmically, one needs to encode the knot process. (i.e. when there is a intersection between 2 circles, which one goes on top.). (M C Escher's artworks are copyrighted by M.C. What is Algorithmic Mathematical Art A visual artwork is mathematical if it appeals to mathematicians and the graphics itself encodes a mathematical structure.

The Algorithm in Algorithmic Mathematical Artwork Related Websites and References: Landau–Kolmogorov inequality. In mathematics, the Landau–Kolmogorov inequality, named after Edmund Landau and Andrey Kolmogorov, is the following family of interpolation inequalities between different derivatives of a function f defined on a subset T of the real numbers:[1] On the real line[edit] For k = 1, n = 2, T=R the inequality was first proved by Edmund Landau[2] with the sharp constant C(2, 1, R) = 2.

Following contributions by Jacques Hadamard and Georgiy Shilov, Andrey Kolmogorov found the sharp constants and arbitrary n, k:[3] where an are the Favard constants. On the half-line[edit] Following work by Matorin and others, the extremising functions were found by Isaac Jacob Schoenberg,[4] explicit forms for the sharp constants are however still unknown. Generalisations[edit] There are many generalisations, which are of the form Here all three norms can be different from each other (from L1 to L∞, with p=q=r=∞ in the classical case) and T may be the real axis, semiaxis or a closed segment.

Notes[edit] Géométrie - Table des matières. Ligne droite Le chemin le plus court d'un point à un autre est la ligne droite, à condition que les deux points soient bien en face l'un de l'autre. Pierre Dac Le célèbre mathématicien Euclide affirme sans rire, je cite : "La ligne droite est le plus court chemin d'un point à un autre". Quelle connerie ! Chacun sait en effet que la ligne droite ne peut être le plus court chemin d'un point à un autre. Sauf, évidemment, si les deux points sont bien en face l'un de l'autre.

Pierre Desproges Hypoténuse Quand ça ne tourne pas rond dans le carré de l'hypoténuse, c'est signe qu'il est grand temps de prendre les virages en ligne droite. Pierre Dac Cercle Le cercle n'est qu'une ligne droite revenue à son point de départ. Frédéric Dard. La création par la pensée. Durant des décennies, on a associé les pouvoirs de l'esprit à l’ésotérisme. Cependant, la mécanique quantique, modèle théorique et pratique aujourd'hui dominant dans le monde de la science, a démontré la corrélation existant entre la pensée et la réalité. D’étonnantes expériences ont été menées dans les laboratoires les plus avancés et viennent corroborer ce fait. L'étude sur le cerveau a avancé considérablement au cours des dernières décennies grâce à la tomographie. En connectant des électrodes à cet organe, on peut déterminer dans quelle région se produit chaque activité du mental ; on mesure l’activité électrique durant l’activité mentale, qu’elle soit rationnelle, émotionnelle, spirituelle ou sentimentale, et l’on sait de cette façon à quelle zone correspond telle ou telle faculté.

Les expériences en neurologie ont démontré une chose qui semble tirée par les cheveux : quand nous regardons un objet, certaines parties du cerveau se mettent en activité…. La pharmacie du cerveau. Cisco WebEx. Join.me. Economic Manuscripts: Theories of Surplus-Value by Karl Marx 1863. .Paul Krugman Blog. Economic Manuscripts: Capital, Vol.3, Table of Contents. OECD/ITF: JTRC Discussion Papers. Mosaïque 7 milliards d'Autres [FR] Scientists Begin to Unravel Gigantic Space Ribbon. This 3-D diagram shows the ribbon (grey) wrapping around our bubble-like heliosphere like a belt.

Grey lines show the interstellar magnetic field lines astronomers believe creates this mysterious ribbon. Credit: Adler Planetarium/IBEX Team In 2009 astronomers using NASA’s Interstellar Boundary Explorer (IBEX) spacecraft accidentally came across a giant ribbon-like formation snaking its way across the boundary between our solar system and interstellar space. Ever since, its true nature has remained a riddle astronomers have been unable to solve. But now, they believe they are a step closer to explaining this bizarre structure. The solar system—the sun and all its planets—is surrounded by a protective magnetic bubble-like boundary called the heliosphere, which acts as a frontline against incoming cosmic rays and interstellar clouds. The resulting particles stream back inward and form the ribbon of energized neutral atoms. The Starburst Foundation. Cosmology of the Vedas.

Temple of the Vedic Planetarium - Presentation 2012. The Matrix Of Illusion. Traité de géométrie descriptive, comprenant les applications de cette ... - Jean-Nicolas-Pierre Hachette, M. Hachette. Faire de l’archiviste le maillon fort de l’open data. Simon Chignard a publié hier, sur son blog donneesouvertes.info, un billet très intéressant. Il s’y interroge sur la nature des données mises à disposition par les administrations sur les différents portails open data. Il constate notamment, pour résumer, un problème dans la qualité des jeux de données. Elles souffrent, selon lui, d’un manque de contextualisation qui peut parfois rendre difficile leur interprétation et donc leur exploitation par les réutilisateurs. D’un autre côté, il souligne le fait que de nombreux réutilisateurs ont besoin de données brutes. Les fichiers contenant autre chose que les données elles-mêmes (notamment des informations sur leur signification ou la façon de les interpréter) peuvent nuire à une exploitation peu ou prou automatisée.

Il termine en s’interrogeant sur la responsabilité de l’administration dans l’amélioration de la qualité des données mises à dispositions. Tout d’abord sur la contextualisation. L’archiviste le sait. Vécu des signes. Impossible d’y échapper. Cet homme en noir sur fond rouge qui emporte, l’air de rien, la barre blanche du sens interdit. Ou cette flèche blanche sur fond bleu indiquant la droite, qui prend la forme d’une ancre massive au bout de laquelle un malheureux paquebot est entraîné vers les fonds marins.

Ou encore cette tour Eiffel qui se tord pour indiquer une direction. Dans les rues de Paris, mais aussi à Rome, Barcelone ou Berlin, de curieux panneaux de signalisation ont fait leur apparition. On les doit à Clet Abraham, un artiste qui vit à Florence quand il ne parcourt pas l’Europe à la recherche de ses proies, des panneaux propres et visibles où exercer son art. Et qui signe simplement "Clet", son vrai prénom, porté par quelques hommes seulement, principalement à l'extrême ouest de la Bretagne et en particulier sur l'île de Sein (Finistère).

Une seule poursuite. Blasphématoire. De problèmes. La plupart du temps, c’est toutefois l’autorité policière que défie l’artiste. Monture. Menaces. Google Hangout. Le pardon sous l'angle de la philosophie. Jusqu’où l’homme est-il capable de pardonner ? Existe-t-il une frontière infranchissable permettant de distinguer le pardonnable de l’impardonnable ?

Cette limite, si elle existe, a-t-elle un caractère universel ? Autrement dit le pardon est-il vécu de la même façon quelque soit le milieu culturel et historique ? Le pardon enfin est-il à proprement parlé une vertu, à savoir une action volontaire dont le ressort est totalement désintéressé ? Le pardon est avant tout une rupture dans la chaîne affective. Le pardon est donc une condition nécessaire à la vie. Il existerait ainsi de l’impardonnable, dont la justice international s’est notamment saisi en le qualifiant de crime contre l’humanité.

Présenté ainsi, le pardon se vit donc dans un ordre, la justice dans un autre. Pouvoir prochain (Pascal) La guerre des théologiens – Contre la casuistique – La polémique – La violence et la vérité – Cavalier seul Quand Pascal publie la première Provinciale , il ne compte pas en écrire d’autres. Le succès révèle combien son style est propre à intéresser les plus indifférents aux matières théologiques en les conduisant « agréablement à la connaissance de la vérité » (Nicole). La première Provinciale unit des éléments qui paraissent incompatibles : un problème d’actualité, une narration comique et la structure d’un roman policier (avant la naissance du genre), qui donnent à l’ensemble une solide charpente logique. La situation initiale ne peut manquer d’intriguer le lecteur : le théâtre en est la prestigieuse Faculté de théologie de Paris, la Sorbonne, qui inspire au public un respect teinté d’incompréhension, comme tous les grands organismes nationaux.

Ce qui corse l’affaire, c’est que les disputes qui défraient régulièrement la chronique ne sont pas bien compréhensibles. M. M. Waiting for the End (Official HD) Tumblr.