background preloader

*docs teams 001

Facebook Twitter

Auto-organisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. C'est une tendance, tant au niveau des processus physiques ou des organismes vivants, que des systèmes sociaux, à s'organiser d'eux-mêmes ; on parle aussi d'auto-assemblage. Passé un seuil critique de complexité, les systèmes peuvent changer d'état, ou passer d'une phase instable à une phase stable.

Ils peuvent aussi passer : d'une croissance lente à une croissance accéléréed'une croissance au début d'apparence exponentielle à une croissance logistique avec la déplétion des ressources. Le terme auto-organisation fait référence à un processus dans lequel l'organisation interne d'un système, habituellement un système hors équilibre, augmente automatiquement sans être dirigée par une source extérieure.

Typiquement, les systèmes auto-organisés ont des propriétés émergentes (bien que cela ne soit pas toujours le cas). Enjeux de l'auto-organisation[modifier | modifier le code] Histoire de l'auto-organisation[modifier | modifier le code] Concepts liés : Le site de l’APMEP. Les neurosciences éducatives - GRENE. Les mathématiques au cycle 3 - Séminaire national "Les mathématiques au cycle 3" Présentation du séminaire Ce séminaire inscrit au plan national de formation vise à l'appropriation des programmes d'enseignement du cycle 3 en mathématiques.

Il est destiné aux IA-IPR de mathématiques, IEN du premier degré, conseillers pédagogiques, professeurs des écoles maîtres formateurs et formateurs académiques, chargés du déploiement de ces programmes aux niveaux départemental et académique. Télécharger le programme Vidéos des conférences et textes d'accompagnement Conférence d'introduction (Denis Butlen et Florian Paulou, membres du groupe d'élaboration en charge du programme de mathématiques au cycle 3) Première partie : La genèse et la philosophie du programme de mathématiques du cycle 3 Deuxième partie : Les liens entre cycle 3 et les cycles 2 et 4 Conférence : L'algorithmique au cycle 3 (Laurent Chéno, inspecteur général de l'éducation nationale, groupe des mathématiques) Restitutions d'ateliers Atelier A : la construction de la notion de nombre à partir des fractions.

La plasticité cérébrale chez l'enfant. Mathématiques - Réforme du collège 2016. Educasources. Mon cerveau à l'école. Calcul@TICE. Mathador Chrono.

M@ths et tiques. Apprendre et réussir (2): conseils pratiques pour mieux étudier - YouTube. On résume tout. 10 stratégies pour apprendre vite. Certains ont des facilités pour apprendre rapidement.

Si vous ne faites pas partie de cette catégorie, il est possible de travailler cette compétence. L'apprentissage est un processus que nous devons maîtriser. En effet, les outils que nous utilisons pour travailler changent régulièrement. Dans un récent fil de discussion sur le forum Quora, les utilisateurs ont répondu à la question : quelles stratégies suivent les personnes qui apprennent vite ? Nous avons listé les 10 meilleures idées pour optimiser votre processus d'apprentissage. Pour comprendre un problème, répondez cinq fois à la question "pourquoi" Dans son livre "The Lean Startup", Eric Ries propose la technique des "cinq pourquoi" pour atteindre le cœur d'un problème.

Pour comprendre la technique d'Eric Ries, prenons un exemple : La nouvelle version d'un produit empêche les utilisateurs d'utiliser une fonctionnalité. Gardez une attitude positive Ne vous contentez pas de la théorie, entraînez-vous Trouvez un compagnon de route. Théorie de l'auto-organisation critique. La théorie de l’auto-organisation critique est une théorie de la complexité qui permet d’étudier les changements brutaux du comportement d’un système. Cette théorie enseigne que certains systèmes, composés d’un nombre important d’éléments en interaction dynamique, évoluent vers un état critique, sans intervention extérieure et sans paramètre de contrôle. L’amplification d’une petite fluctuation interne peut mener à un état critique et provoquer une réaction en chaîne menant à une « catastrophe » (au sens de changement de comportement d’un système).

Cette théorie est basée sur deux concepts clefs : l’auto organisation et la criticalité. Le terme d’auto organisation désigne la capacité des éléments d’un système à produire et maintenir une structure à l’« échelle » du système sans que cette structure apparaisse au niveau des composantes (J.L. Deneubourg, 2002) et sans qu’elle résulte de l’intervention d’un agent extérieur. Pour illustrer cette théorie, P. Selon P. Bibliographie : Bienvenue sur notre site - Professeur Cyclope. Comprendre les synchronicités - Francois de Witt. Sésamath. Interview de Marc Levy - OÙ SE TROUVE LA CONSCIENCE? Insects et auto-organisation.