background preloader

Coups de cœur, actu et autres digressions

Facebook Twitter

Hygiène Mentale : la trousse à outils qui forge l’esprit critique. Internet a ouvert les vannes de la communication et donné un porte-voix à toutes sortes de paroles : les meilleures comme les pires. Si, côté divertissement, le web est un peu une sorte de supermarché renouvelant à l’infini la médiocrité télévisée, côté information, la désinformation peut être lourde de conséquences et les outils pour discerner le vrai du faux manquent.

La chaîne Hygiène Mentale fournit un excellent antidote pour apprendre à penser juste et se forger un esprit critique en béton face au flux permanent d’informations qui prétendent tous détenir les clés de la vérité. çLa théorie diffère, mais la méthode est toujours la même : le plaquage sur tout phénomène d’une grille de lecture rigide et préétablie, caractérisée par une absence totale de rigueur intellectuelle, tout en employant le plus souvent des termes scientifiques offrant du crédit à un discours vide.

Déjouer les impostures intellectuelles Sources : Chaîne Youtube Hygiène Mentale. Afghanistan : un étudiant crée des bibliothèques citoyennes pour nourrir les esprits affamés par la guerre. A seulement 22 ans, Matiullah Wesa a déjà créé sept bibliothèques citoyennes dans les provinces les plus violentes de son pays, l'Afghanistan. A Helmand, Kandahar, Khost, Kunar ou encore Wardak, ce jeune étudiant en sciences politiques collecte depuis huit ans des livres tout en cherchant des habitants susceptibles d'accueillir chez eux ces modestes bibliothèques à l'immense vocation : diffuser le savoir malgré les privations culturelles infligées par la guerre qui sévit depuis les années 90.

Plus d'argent, plus de livres C'est en voyant son père travailler sans relâche à la réouverture d'écoles fermées à cause des conflits et à apporter des livres dans les zones rurales les plus touchées que le jeune Afghan, encore adolescent, a décidé lui aussi de s'investir. En 2008, il crée même une association, The Pen Path ("la voie de la plume"). Concentrer les efforts en dehors des villes. BiblioDebout : ce qu’on apprend en tenant une bibliothèque éphémère. « Prenez les livres, échangez-les ! Y a qu’une obligation, c’est de les lire ! » Silvère a l’art de la punchline.

C’est celui d’entre nous qui fait le mieux l’animation, ce dimanche ensoleillé sur la place de la République. Nous sommes cinq ou six à animer le stand BiblioDebout : une bibliothèque improvisée, fabriquée avec deux tables branlantes et surtout des palettes, qui se révèlent faire des étagères tout à fait convenables une fois posées à la verticale. Toute la journée, le stand est bondé. Rien ne se vend, tout s’échange Un couple aux cheveux blancs feuillette Delphine de Vigan. Une femme apporte une pile de Foucault (« Je l’ai acheté en Pléiade, je n’en ai plus besoin ») . « J’hésite à le prendre pour mon pote mais je vais le laisser là, il faut que ça circule ! Certains hésitent : « C’est combien ?

Certains redemandent pour s’assurer qu’ils ont bien le droit, d’autres restent semblent un peu paralysés, tant le geste de prendre sans payer nous est peu naturel. La tentation de la règle. Des fiches pour rendre les menus des DVD audiodécrits accessibles. Par Hélène De plus en plus de bibliothèques proposent à leurs usagers déficients visuels d’emprunter des DVD en audiodescription. Il s’agit de DVD classiques, acquis auprès des fournisseurs habituels, qui possèdent une piste audiodescription. L’obstacle majeur pour l’usager aveugle ou très malvoyant est la non vocalisation d’une grande partie des menus de ces DVD. En effet, pour qu’une personne déficiente visuelle puisse lancer seule un DVD sur la piste audiodescription, tout se passe bien lorsque le menu est vocalisé. Mais dans la majorité des cas le menu s’affiche à l’écran et n’est pas accessible.

Pour favoriser l’autonomie des usagers, les bibliothécaires de la médiathèque José Cabanis de Toulouse ont eu l’idée, il y a plusieurs années déjà, de mettre au point des fiches qui décrivent les manipulations à faire pour lancer le film avec l’audiodescription. Où trouver ces fiches-menus ? Vous souhaitez nous aider ? Cette page s’enrichira avec les contributions des uns et des autres. Cthulhu, un animal domestique à gérer façon Tamagotchi : le pied, en 8 bits. Le pitch ce cette application tient sur un ticket de métro coupé en deux, mais le jeu devient rapidement addictif. As-tu jamais rêvé d´avoir un Dieu de Lovecraft dans ta poche pour prendre soin de lui ?

Oui, hmmm.. non. En tout cas, même si tu ne sais pas qui est Lovecraft, juste par curiosité, tu vas vouloir ton petit Cthulhu dans ta poche, pour l’emmener avec toi les 24 heures. Amuse-toi bien avec cette version rétro 8 bits comme tu le faisais quand tu étais enfant, et, si tu l’es, c’est ta chance de voyager aux années 90 ! Il est possible de donner à manger des humains, ou de petits animaux – mais ils font moins de bruits à base de cris déchirants – tout en prenant garde à laisser à son dieu des temps de repos.

Faut dormir pour digérer, ce qui est malgré tout très mauvais, n’importe quel nutritionniste vous le confirmera. Penser à lui faire faire son petit caca de temps à autre : s’il est divin, manifestement Cthulhu n’en reste pas moins assez bête pour oublier. Agence régionale du livre. Daisy dans vos bibliothèques Devenez partenaire de la Médiathèque Valentin Haüy pour la 3e édition de "Daisy dans vos bibliothèques". La Médiathèque Valentin Haüy, avec le soutien du Service du livre et de la lecture, propose aux bibliothèques territoriales de les aider dans la mise en place de services adaptés aux besoins des personnes handicapées. La Médiathèque Valentin Haüy a pour mission de desservir les publics "empêchés de lire", à savoir les personnes qui ne peuvent pas lire de livres imprimé du fait d’un handicap visuel, moteur ou mental.

En devenant partenaire de la Médiathèque Valentin Haüy, vous rejoindrez un réseau de 58 bibliothèques publiques déjà engagées dans des actions en faveur des publics handicapés. Prêter des instruments de musique en bibliothèque. La semaine dernière, j’étais au congrès de l’Acim à Clermont-Ferrand pour parler de Design thinking. J’ai fait beaucoup de rencontres passionnantes et je remercie vivement les organisateurs de m’avoir invité ! Les bibliothécaires musicaux font preuve d’une belle inventivité pour surmonter la crise (réelle ou supposée) que traverse la musique en bibliothèque et inventer de nouvelles offres.

Parmi les initiatives qui m’ont particulièrement interpellé, il y a le prêt d’instruments que les collègues de Toulouse et Cherbourg ont mis en place presque simultanément à la fin de l’année 2015. Amandine Minnard (Médiathèque José Cabanis de Toulouse), Colette Buhand Thebaud (Bibliothèque Municipale de Cherbourg) et Stanislas Chapel (Bibliothèque Municipale de Cherbourg) ont bien voulu m’accorder l’entretien qui suit. Colette, Stanislas et Amandine En quoi consiste l’offre que vous avez mise en place dans vos bibliothèques ? Amandine : Le prêt d’instruments de musique existe depuis novembre 2015. Retour réussi pour Le Virus Informatique. Après plus de 10 ans d'absence, le magazine Le Virus Informatique est revenu chez les marchands de journaux pour un numéro d'essai.

C'est un succès, il y aura un autre numéro après ! Faute de budget publicitaire pour annoncer le retour, ce succès est du au bouche-à-oreille, notamment sur les réseaux sociaux et sur les blogs de passionnés. Totalement indépendant, sans publicité dans ses pages, Le Virus Informatique publie des informations différentes sur le monde des nouvelles technologies et du jeu vidéo, des enquêtes d'investigation, avec de l'humour. Son objectif : défendre les petits (joueurs, studios, boutique de quartier, employés...) contre les gros. La situation financière reste toutefois très fragile et le soutien des lecteurs toujours nécessaire.

Le numéro 27 du magazine Le Virus Informatique est disponible dans les kiosques jusqu'au 8 avril. Le numéro 28 paraîtra en mai. Plus d'informations sur le site officiel. Dix idées à voler pour vos bibliothèques - Parce que seules les bonnes idées méritent d’être volées, voici une sélection personnelle de 10 initiatives dans les bibliothèques qui me semblent mériter d’être volées, donc copiées, donc adaptées!

[<a href="//storify.com/silvae/10-ateliers-originaux-dans-les-bibliotheques" target="_blank">View the story &laquo;&nbsp;10 idées à voler pour vos bibliothèques&nbsp;&raquo; on Storify</a>] Sur le même thème Outiller les travailleurs du savoir : html vers epub J'aime beaucoup cette petite extension pour navigateurs (Firefox en particulier). De l’intimité et de sa nécessité. Depuis 2012 et les révélations d’Edward Snowden nous apportant des preuves de la surveillance de masse des communications du monde entier par les USA et la Grande-Bretagne1, il n’est plus possible d’ignorer celle-ci (et encore moins de nier son existence). Depuis 2008, pour la Quadrature du Net, je participe à des interventions diverses, répondant aux invitations d’écoles, de colloques, de médias. Ces dernières années, la question de la surveillance de masse s’est rappelée à nous avec force.

Je parle ici de la surveillance des réseaux de communication mondiaux par les services secrets américains, britanniques, français et d’autres pays, mais également des caméras dans les rues ou aux distributeurs automatiques, des micros et webcams d’ordinateurs piratés à distance, et aussi de la surveillance numérique privée de nos données : banque, assurance, réseaux sociaux, objets connectés, et demain voitures ou drones autopilotés. Des proches La compréhension naturelle de l’intimité.

Utilisation pédagogique du jeu vidéo Minecraft au collège. Collaboration, entraide et créativité sont les compétences développées par les élèves grâce au jeu vidéo Minecraft, sans s’éloigner des programmes officiels. Au programme des 5ème en classe de techno : bâtiments et ouvrages d’art. « J’ai vu l’opportunité d’utiliser ce jeu pour construire des bâtiments alors que classiquement, nous utilisions d’autres supports ».

Intérêt du jeu : ludique mais sérieux ! Les élèves se retrouvent dans le même univers que l’enseignant lance via un serveur en classe et « ils se retrouvent ensemble dans le jeu et doivent collaborer pour construire des bâtiments ». Pour s’accrocher au programme de technologie, Stéphane détourne le jeu « pour que les compétences demandées trouvent leur sens avec le jeu ».

Sur une séquence de trente heures, nous allons être dans le jeu au maximum une dizaine d’heures, ajoute t-il. Il y a beaucoup de travail de préparation en amont et d’exploitation en aval qui ne se fait pas au travers du jeu. lu : 9457 fois. La Gamers Assembly 2016 dévoile les mamies et papis gamers. La Gamers Assembly, événement unique en son genre dédié aux joueurs et professionnels de l'esport, qui se déroulera du 26 au 28 mars prochain au Parc des Expositions de Poitiers, met les seniors à l'honneur ! Parce qu'il n'est pas nécessaire d'être jeune pour être connecté, ces membres du troisième âge vous montrent leurs talents vidéoludiques. "L'espace " Familles digitales " de la Gamers Assembly est la grande nouveauté de cette édition 2016 et a pour vocation de permettre au public d'échanger, d'apprendre, de développer ses compétences, ou encore de mieux appréhender l'univers des jeux vidéo.

Cet espace offre, aux petits comme aux grands, 600m² d'activités ludiques et pédagogiques pour explorer toutes les facettes du jeu vidéo, tout au long de la vie", explique Vanessa Lalo, psychologue spécialiste du numérique à l'initiative du projet. Le jeu vidéo des Mamies Connectées Un jeu vidéo créé par votre mamie, ça vous dit ? Un tournoi pour les seniors Gamers Assembly 2016. #GorafiESR et #GorafiBib : quand universitaires et bibliothécaires se lâchent sur Twitter. Le lancement de Madame Gorafi, le 1er février dernier, une version féminine du célèbre site d'information parodique Le Gorafi, a donné l'idée à certains twittos créatifs de tourner en dérision leur quotidien professionnel : celui de l'université et des bibliothèques.

C'est un maître de conférence influent sur Twitter, @Maitre_de_conf, qui lance les hostilités le jour même, suggérant la création d'un Gorafi destiné à moquer l'enseignement supérieur. Il crée donc le hashtag #GorafiESR (pour "enseignement supérieur et recherche"), dont la communauté universitaire s'empare immédiatement. Les universitaires pépient... Le mot-dièse sera relayé plus de 500 fois ce jour-là, à coup de faux titres d'actualité raillant les travers des financements ou de l'administration universitaire et se place en quelques heures en tête des tendances du site de micro-blogging. ...et les bibliothécaires gazouillent Le monde des bibliothèques aurait-il lui aussi des choses sur le coeur ?

Via GIPHY. Le design thinking en bibliothèque - On parle de plus en plus d’expérimentations et on voit fleurir les initiatives de prototypage participatif comme les Biblioremix… Il est très important ce resituer ces démarches dans l’approche plus globale du Design Thinking. Je salue donc l’excellente initiative de ce petit groupe de professionnels motivés qui à l’initiative de Nicolas Beudon, viennent de traduire en français ce document sur le Design thinking en bibliothèque. Le kit décrit de façon détaillée les trois principales étapes à suivre pour faire évoluer l’offre de votre bibliothèque : l’inspiration, l’idéation et l’itération. Ne vous laissez pas intimider par ces termes un peu techniques, le processus est en fait très simple ! Si vous voulez bien comprendre ce qu’est le Design Thinking, lisez ce billet de blog de Nicolas Beudon : Le Recueil Factice Et bien sûr lisez ce document : Le kit conçu par IDEO a été traduit par 5 volontaires français et québecois.

Une médiathèque nouvelle génération à Angoulême. A l’extérieur, « le bâtiment interpelle par sa construction originale et attrayante, qui s'inscrit dans un programme de haute qualité environnementale ». A l’intérieur, on peut découvrir 5 600 m² « de culture sur 4 niveaux, aux lignes très épurées, avec un jeu de lumière différent à chaque étage ». Depuis la fin du mois décembre 2015, le public peut profiter de la toute nouvelle médiathèque d’Angoulême : l’Alpha.

L'immense bâtiment, qui propose 130 000 titres en accès libre, se veut « un lieu ultra moderne ». Il s'articule autour d'une mezzanine, d’un auditorium de 100 places, d’une terrasse couverte et de trois espaces aux fonctions spécifiques : Si l'équipe de la médiathèque s’est fixée un premier objectif de 300 000 visites annuelles, la passerelle (prévue pour 2017) devant relier la gare d’Angoulême directement à l’établissement permettra à un public de tous horizons de venir découvrir la médiathèque.

David Bowie avait lancé son propre FAI et anticipait la mort du copyright - Pop culture. Les bibliothèques au premier rang dans l’après-Charlie. Les archives du "Fonds Charlie" en ligne à Toulouse. Les lecteurs n'ont pas à s'excuser d'acheter des livres d'occasion (Neil Gaiman) Mobidys, vers des ebooks nativement accessibles aux dyslexiques. Nintendo publie une vidéo d'archive rarissime sur YouTube pour les 30 ans de Super Mario Bros.

Partager des articles scientifiques, une "désobéissance citoyenne" Libérons le Journal d'Anne Frank. Contrefacteur pour une juste cause. Ada Lovelace Day: Celebrating the Achievements of Women in Technology. Une bibliothèque proposant de la lecture par hologrammes. Des cabines téléphoniques pour les personnes sourdes à la Médiathèque José Cabanis (Toulouse) Archives Charlie : Harvard crée un fonds d'archives sur les attentats de janvier. Journée Mondiale des Sourds : un roman à télécharger gratuitement. Un roman traduit en langage des signes à télécharger. Les Voyageurs du Code débarquent à Lyon - Lyon Communiqués. La Maison des Écrivains veut susciter une conscience écologique.

Notre addiction aux nouvelles technologies illustrée en 20 posters humoristiques. Une pétition pour diffuser les biens communs du savoir. Près de 12 000 inscrits pour "Oublie un livre quelque part" Sarbacane invite les éditeurs jeunesse à se mobiliser pour les réfugiés. Des SDF montent une bibliothèque de fortune pour un book-crossing. Le CNNum flingue la loi Renseignement devant le Conseil constitutionnel. Le rapport de Julia Reda adopté par le Parlement européen. Les super héros, reflets des évolutions de moeurs aux États-Unis. Sensibiliser à la dyslexie par la frustration. Un rapport Reda amendé, soucieux des droits du public et des usagers. À la rentrée 2015, on prendra un selfie avec son livre à la BnF - Les univers du livre.

Bibliothèque vivante. “Liberté d’expression” élu mot de l’année par les internautes. Le livre en prix libre, ça marche! Travail du dimanche : le Sénat rajoute une louche pour les «biens culturels» Les médiathèques, c’est « geek, pop, rock, romantique, révolutionnaire et surréaliste » ! Hommage à Nellie Bly, journaliste d'investigation anti-macho. Réseau Plaine commune : un flyer multilingue pour s’adresser à tous. Non à la loi sur le renseignement.

Archive 2

Archive 1.