background preloader

2nd semestre 2014

Facebook Twitter

IFLA Lyon 2014. En août 2014: L’IFLA… L’IFLA: International Federation of Library Associations est une organisation internationale représentant les intérêts des services d’informations, des bibliothèques et de leurs usagers. Elle englobe toutes les professions liées aux sciences de l’information et des bibliothèques. Lors de ce congrès annuel, les professionnels du monde entier se réunissent et participent à des conférences, des réunions et des échanges sur des thémes variés. Cette année, l’IFLA prend place en France, à Lyon. Le Comité National français IFLA 2014 et son équipe projet, auxquels appartient et participe pleinement l'enssib, a choisit pour thème de cette édition 2014 : "Libraries, Citizens, Societies: Confluence for Knowledge".

Plus d'une centaine de conférences, événements, salons...seront réunis pour fêter cette rencontre annuelle et donner à voir la manifestation de ce thème à travers le monde. L'enssib à l'IFLA Sur le congrès, l'enssib sera représentée par: Expo : des trésors à la bibliothèque. La bibliothèque de la Part-Dieu propose actuellement et jusqu’au 23 août “Trésors”, une présentation de ses archives cachées. Elle réaffirme ainsi l’importance des bibliothèques et du patrimoine, alors que Lyon s’apprête à accueillir le 80e congrès de la Fédération internationale des associations des bibliothécaires et des bibliothèques. © collection Bibliothèque municipale de Lyon Les reliures dorées brillent au centre de l’espace d’exposition de la Part-Dieu. 83 pièces exhumées des coffres de la bibliothèque y sont exceptionnellement offertes aux regards. 83 “trésors” – des manuscrits bien sûr, dont le plus ancien date du VIe siècle, mais aussi des imprimés, des vinyles (sélectionnés parmi les 100 000 que possède la BM), des photographies… Les quinze “sélectionneurs” qui ont travaillé pour l’expo ont pioché dans un fonds comptant pas moins de 2 millions d’œuvres.

Parmi leurs critères, “il y avait le public”, nous explique Yann Kergunteuil, un des commissaires de l’exposition. Bientôt un pacte culturel entre l'Etat et les collectivités, sur fond de clarification des compétences. Le livre numérique encore très peu développé en BM. Que pensez-vous des bibliothèques ? La BnF publie son rapport d'activité 2013.

La Bibliothèque nationale de France vient de publier son rapport d'activité 2013. Trois chiffres sont mis en exergue : la BnF, c'est à présent 3 millions de documents sur Gallica, 4 labex impliquant la BnF et 216 établissements français partenaires. 2013 aura été une année marquée par l'entrée des archives de Michel Foucault (1926-1984). Deux autres entrées remarquables sont à noter, cette fois dans les collections du département de l'Audiovisuel : 90 000 disques issus de la discothèque de Radio France International (RFI) et la discothèque de Pierre-Marcel Ondher (1925-2013), homme de radio et producteur. Quant à Gallica, on compte désormais près de 66 000 nouveaux documents qui sont mis en ligne tous les mois. Et les visiteurs suivent, avec une hausse de 30 % de la fréquentation de cette plateforme numérique.

L'intégralité du rapport est accessible sur la page suivante. Pour approfondir. Agence régionale du livre. La Bibliothèque nationale de France publie la 3e édition de l’Observatoire du dépôt légal : reflet de l’édition contemporaine, synthèse et statistiques annuelles sur l’édition en France. Le dépôt légal permet à la BnF de recevoir tout document édité, importé ou diffusé en France. L’Observatoire couvre ainsi l’ensemble des secteurs de l’édition, intégrant dans un même panorama tous les supports (livres, périodiques, documents cartographiques, musique imprimée, documents graphiques et photographiques, documents sonores, vidéogrammes, documents multimédias, logiciels, bases de données et internet) et tous les secteurs éditoriaux, analysant l’édition commerciale ainsi que « les zones grises du patrimoine » : auto-édition, édition associative, publications de la société civile, etc.

La publication est consultable et librement téléchargeable Observatoire du dépôt légal. Satellite Meetings. Learn from your colleagues! Bibliothèques et réorganisation territoriale. Si le big bang territorial annoncé devait être entièrement réalisé, qu’adviendrait-il des différents segments de l’action publique locale ? Prenons l’exemple des bibliothèques dans l’espoir d’éclairer l’ensemble. La compétence de base relève des communes à qui revient de mettre en place et de développer le premier réseau culturel français et l’un des tout premiers réseaux de proximité avec ses quelque 17 000 lieux qui sont aussi d’irremplaçables espaces publics ouverts à tous, facilitateurs du lien social.

Le cadre intercommunal a commencé à faire ses preuves, permettant d’étendre les services à la population et d’en mutualiser la gestion, moyennant une gamme étendue d’options, de la mise en réseau d’équipements communaux à leur transfert intégral des équipements. La redéfinition annoncée des périmètres à l’échelle des bassins de vie peut renforcer ce mouvement si ne sont pas remis en cause les acquis de solides réseaux existants. Portails de bibliothèques : recommandations pratiques.

Droit de prêt DVD lié à une revue. Bonjour, Je voudrais savoir si les DVD fournis par les éditeurs avec certaines revues, telles que Spiegel, Rail passion etc, peuvent être autorisés à l'emprunt en bibliothèque. Est-ce soumis aux mêmes types de droit que les autres DVD que peut se procurer une bibliothèque ? En effet, je travaille au service Presse-Actualités de la BM de Reims, et nombre de nos lecteurs nous réclament ces DVD. Quelles règles doivent s'appliquer ?

Merci pour vos éclaircissements Réponse: Vous voulez savoir si les DVD fournis avec certaines revues peuvent être prêtés en bibliothèque. Selon nous, vous pouvez vous reporter à la facture de votre libraire, et vérifier la TVA des documents en question : si celle-ci est de 5,5 %, vous pouvez considérer que le prêt du livret et du DVD sont possibles sans avoir besoin de demander à l'éditeur son autorisation car ils sont conçus pour être utilisés ensemble.

Veuillez noter que cette réponse n'a bien entendu pas de valeur juridique. Cordialement, Le service Questions? Lettre d'information LTR - Juin 2014 - en français. 1ère en France : 3 500 bibliothécaires se retrouvent à Lyon. Un groupe de travail sur la conservation numérique. Un groupe de travail "sélection de contenu" est organisé aujourd'hui au congrès annuel de l'IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions), dans le cadre du projet PERSIST de l'UNESCO. La session portera sur la sélection des contenus destinés à la conservation numérique et débutera par une pétition de principe, posant le problème de la quantité de contenus actuellement traitée par les institutions patrimoniales du monde entier. Trois études de cas examineront la manière dont les bibliothèques françaises, néo-zélandaises et sud-africaines abordent ce défi.

Le groupe de travail accueillera également avec un intérêt particulier les opinions formulées par le public à ce sujet. Lire la suite : Le projet UNESCO PERSIST a besoin de votre contribution, IFLA 2014 Lyon, 19 août 2014. Logo de l'UNESCO / CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported Pour aller plus loin : Commission Accessibib - Présentation. "Bon vent pour la saison de la bibliothèque des plages" | La Seyne-sur-Mer. Les distributeurs de livres, ou la bibliothèque omniprésente. Pendant près d'une semaine, les bibliothécaires du monde auront disserté et réfléchi sur les moyens d'adapter leur métier à des usages et des sociétés sujets aux mouvements. Les distributeurs de livres, par leurs aspects ludique et pratique, ont essaimé dans les librairies américaines. Mais la société PIK Inc. les propose aux bibliothèques, pour une utilisation encore plus pertinente.

La Lending Library de PIK Inc (ActuaLitté, CC BY 2.0) C'est un fait désormais connu : la baisse observée de la lecture dans les pays occidentaux n'est pas due à un désamour, mais plutôt à un rythme de vie plus soutenu, ainsi qu'à une multiplication des loisirs "concurrents", qui rendent plus délicat l'accès aux livres. Dans cette optique, la Lending Library de PIK Inc. dispose de solides atouts. La machine, présentée par le président de la société Fred E. . « Épicerie, supermarchés, gares, stations de bus, centres de loisirs, maisons de retraite, écoles... (ActuaLitté, CC BY 2.0) Pour approfondir. La gestion du patrimoine culturel du ministère de la Défense. Ce service, dont le château de Vincennes est tout à la fois le siège de sa direction et sa principale implantation, collecte, conserve et communique au public l’essentiel des archives collectives et individuelles produites par le ministère de la Défense et la Gendarmerie nationale.

Ce service est composé de plusieurs organismes dirigés par des civils mais aussi des militaires qui sont les suivants : Armé par un personnel de 300 personnes sur le site de Vincennes (dont une partie non négligeable de militaires) et abritant environ 80 km linéaires d’archives et 20 km linéaires d’ouvrages de bibliothèque, le SHD a dû investir, compte tenu de la saturation des magasins actuels, dans des installations militaires (fort de l’est, fort de Romainville) situées en périphérie de l’agglomération parisienne. Conclusion En outre, cette dispersion des centres d’archives n’est pas un gage de facilité de recherche pour les institutionnels et le public. Bibliothèques : "L'objectif reste le bien commun. Pas les bénéfices."

Bibliothécaire est un métier, comme d'autre, en mutation profonde : l'accès à l'information ne se faisant plus strictement au travers des livres, les professionnels deviennent des conseillers en maîtrise de l'informatique. Les bibliothèques publiques permettent aux usagers de se connecter au net, et de remplir des formulaires administratifs en ligne. Un granbd pouvoir, certes, mais qui implique de grandes responsabilités. Qui restent à affirmer et à prendre. marsmet549, CC BY NC SA 2.0 Sur Waging Non violence, cet intéressant témoignage de bibliothécaire, expliquant comment elle vient aujourd'hui en aide aux usagers, principalement dans le contrôle de leurs données en ligne.

Les bibliothèques publiques auraient donc un rôle important à jouer dans cette approche pédagogique. Nous protégeons le droit à la vie privée et à la confidentialité de chaque usager de la bibliothèque, concernant les informations demandées, ou reçues, et les ressources consultées, empruntées, acquises ou transmises. Je souhaiterais savoir si une médiathèque départementale peut donner gratuitement ses documents désherbés à des associations (à but humanitaire ou... Je souhaiterais savoir si une médiathèque départementale peut donner gratuitement ses documents désherbés à des associations (à but humanitaire ou de solidarité sociale ou éducative).

Si l'on suit le Code de la propriété des personnes publiques, seuls les matériels informatiques peuvent être cédés gratuitement (les libéralités à titre gratuit n'étant pas autorisées pour les collectivités territoriales). Les collections courantes des bibliothèques départementales , même si elles relèvent du domaine privé de la collectivité, ne peuvent donc être données gratuitement. L'analyse que fait Yves Alix (blog du 30 mars 2007 sur le domaine public et collections des bibliothèques dans lequel il cite deux analyses faites par la Gazette des communes) n'est plus disponible en ligne. Je vous remercie pour votre retour. Réponse: Vous vous demandez si une médiathèque départementale peut donner gratuitement ses documents désherbés à des associations. Nous avons néanmoins pu le récupérer ; le voici : Quand la bibliothèque vient à vous. Depuis plusieurs années, des bibliothèques apparaissent chaque été sur les plages. L’année 2014 n’échappe pas à la règle, avec la mise en place de nombreux espaces de lecture sur le littoral français.

Ces « bibliothèques de plage » ont pour maîtres mots simplicité et diversité. L’emprunt y est en effet souvent gratuit et les démarches peu contraignantes et rapides : nom, prénom, numéro de téléphone et adresse postale du lecteur suffisent pour emprunter un ouvrage. Il est même possible, pour un vacancier qui n’aurait pas terminé sa lecture à l’heure de la fermeture de la bibliothèque, de mettre un livre de côté pour le lendemain. De plus, chacun peut aussi bien lire sur la plage en profitant du soleil (grâce aux transats réservés aux lecteurs), qu’à l’intérieur des bungalows installés pour l’occasion et ainsi se protéger d’un soleil trop ardent ou du mauvais temps. Mis en place depuis le début du mois de juillet, ces espaces de lecture resteront ouverts jusqu’à la fin du mois d’août.

« Et si on en parlait ? » : la médiathèque comme lieu de débat citoyen. Un premier débat autour des ABCD de l’égalité En mai 2014, la médiathèque Elsa Triolet de l’Ile Saint-Denis a organisé un débat sur « l’égalité filles-garçons, le genre, les différences, les préjugés, et bien d’autres choses que l’on veuille bien dire … », pour faire suite aux « journées du retrait de l’école ». Ce 1er débat « Et si on en parlait ? » s’inscrivait dans un projet de mise en place de débats de société participatifs réguliers à la médiathèque (qui était l’objet de mon stage dans les médiathèques de Plaine Commune). Les objectifs des débats « Et si on en parlait ? » Les objectifs des débats, définis par le directeur de la médiathèque, Mohamed Bouali, et le responsable des actions culturelles, Hacène Abchiche, s’inscrivent dans une logique participative et ouverte.

Il s’agit enfin valoriser les ressources de la médiathèque différemment, qu’il s’agisse des ressources physiques et numériques, des livres, des films, des courts-métrage ou de la presse. Like this: J'aime chargement… Le (mini) Tour de France des bibliothécaires pour promouvoir les bibliothèques. A trois jours du départ du Tour de France, les bibliothécaires s'apprêtent eux aussi à enfourcher leur vélo. Dans le cadre du rassemblement international "Cycling for Libraries", une centaine de bibliothécaires vont relier Montpellier à Lyon pour promouvoir le rôle des bibliothèques auprès du public et des pouvoirs publics.

Leur arrivée à Lyon coïncidera avec l'ouverture du congrès de l'IFLA. Le rythme de course sera cependant bien moins éprouvant que celui des coureurs du Tour de France ! Les bibliothécaires disposeront de neuf jours pour parcourir les 500 kilomètres qui séparent Montpellier de Lyon. Du 6 au 14 août, ils feront étape dans plusieurs établissements : médiathèque Jules Vernes à Saint-Jean de Védas, Carré d'Art à Nîmes, bibliothèque universitaire de Lyon... Mieux faire connaître les services des bibliothèques Les bibliothécaires désireux de rejoindre le peloton peuvent s'enregistrer sur le site Cycling for Libraries jusqu'au 5 juillet. Séminaire "L’offre de livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique : un regard international" 2014, année des bibliothèques : merci de le préciser. La ministre l'annonçait avec fierté dans son allocution de la nouvelle année : pour ce qui était du livre, la primeur serait cette année donnée aux bibliothèques, pour que ces établissements conservent toute leur place sur le territoire.

Outre-Manche, les fermetures ne se comptent plus, tandis qu'Amazon met l'accent sur une offre de prêt solide depuis plusieurs années. Mais toujours rien n'est fait... Aurélie Filippetti, pendant les voeux 2014 du ministère (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0) Le ministère de la Culture et de la Communication a bien compris que les bibliothèques devenaient un acquis social à défendre : face aux réductions des budgets des régions, et au désengagement de l'État, il n'est jamais superflu de rappeler le rôle de passeur culturel, ou simplement de lieu de vie, assumé par les établissements. Merci Jean-François, merci Marine Au Salon du Livre, l'occasion de rappeler que les bibliothèques étaient libres de choisir leurs collections - encore heureux... Pour approfondir. IGB : le bilan 2013. Numérisation, pour une nouvelle approche de la qualité. Handicap en bibliothèque : une réforme du cadre légal en 2015.

Bibliothèques en milieu carcéral : lutter contre la "désintégration" Aurélie Filippetti appelle les bibliothécaires à acquérir de "nouvelles compétences" Audiobook : le support physique se maintient face au téléchargement. Débat au Sénat : que serait la culture sans l'Etat. Encadrer l'utilisation des réseaux sociaux des services publics. Enquête sur les ressources numériques en bibliothèques.

Inondation à la BnF : quels traitements pour les livres concernés ? Bibliothécaires et le livre numérique : où en est-on. Ma bibliothèque en langue des signes. Un péril jeune en bibliothèque ? Enquête sur le regard porté par les bibliothécaires sur les grands adolescents. Grève des bibliothèques parisiennes le 13 juin. Bibliothèques parisiennes : pas d'ouverture le dimanche avant 2015. Numérisation et impression à la demande en bibliothèque : un panorama. L’échange de données entre communautés : journée d'étude Afnor - BnF, 27 juin 2014 - Annonces de formations et journées d'études. Désherbage : "Toujours un crève-coeur d'envoyer les livres à la benne"

Lecture en prison : le CNL et les DRAC en première ligne. Des bibliothèques au service de collégiens. La BnF modernise le dépôt légal pour l'adapter au numérique. Les publics populaires. Copyright : La lettre des bibliothécaires à l'Union européenne. Isabelle Arvers » Formation jeu vidéo et bibliothèque au Carré d’art. Le Salon Jeux Vidéo et le Salon Graphique. Journées ABES 2014 : 20-21 mai 2014 – Journées ABES – Publications / Evénements.