background preloader

Hack&Fun

Facebook Twitter

IA Contest - Accueil. Un proxy SSL via sa carte graphique. Un proxy SSL via sa carte graphique Publié le 03-08-2011 à 15:25:41 dans le thème Evènements Pays : International - Auteur : Damien Bancal Pub : Tous les logiciels antispyware gratuits disponibles sur Internet INFO ZATAZ - Un hack intéressant permet de mettre en place un proxy SSL via une carte graphique.

Un proxy SSL via sa carte graphique

Voilà du bon boulot, bien soigné. . # Liens connexes SSL Shader Tweet Derniers contenus Failles pour Ferrari et Bentley 11-04-2014 à 13:15 - 0 commentaire(s) Plusieurs vulnérabilités découvertes dans la boutique du constructeur Ferrari et sur le site de Bentley. Un espace du journal 20 minutes piraté 09-04-2014 à 13:26 - 0 commentaire(s) Mots de passe, identifiants de connexion, ... un pirate passe dans le serveur de l'espace Cuisine du journal 20 minutes. Sur le même thème : Evènements ZATAZ Web TV HD Mars 2014 Le nouvel épisode de ZATAZ Web TV vient de sortir : hack de cam ; WatchDogs ; Rencontre avec un réfugié politique iranien.

ZATAZ WEB TV Janvier Challenge Forensic du FIC 2014. Hacking en 3D. Hacking en 3D En tant que passionnés d'informatique, je suis sûr que vous avez déjà vu l'un de ces films où des hackers sous DOS, enfilent des lunettes de réalité virtuelle et défoncent des murs comme dans Doom, pour arriver au fichier chiffré et top secret de la méchante société qui veut faire exploser la planète.

Hacking en 3D

Et bien cette technique de hacking 3D propre aux films de série B est maintenant une réalité ! Grâce à un Kinect, à Metasploit, à Blender et un peu de Python, un bidouilleur a mis au point Kinectasploit, une méthode de pentest se présentant comme un jeu 3D à la première personne (FPS). Vous ne me croyez pas ? Et bien voici une démo vidéo : Si vous voulez tester par vous même ce super moteur 3D de hacking, tout est ici. [Photo] Vous avez aimé cet article ? iEmu – Un émulateur iOS sponsorisé. iEmu – Un émulateur iOS sponsorisé Chris Wade, un développeur indépendant, cherche des sponsors afin de le faire vivre pour les 3 prochains mois.

iEmu – Un émulateur iOS sponsorisé

Son objectif ? Se mettre à temps plein sur le développement d'un émulateur iOS ! Gros challenge surtout que les specs matérielles d'Apple et notamment celles du chipset S5L893 utilisé dans l'iPhone 4 et l'iPad 1, ne sont pas publiques. Il va devoir déployer des trésors d'ingéniosité en reverse engineering, surtout que ses sponsors vont surement représenter une pression supplémentaire à ses yeux. Mais le garçon est motivé ! Disposer d'un émulateur iOS permettrait aux développeurs de debogguer leurs applications plus facilement, aux spécialistes de la sécurité de faire leurs tests tranquillement dans une sandbox et surtout aux amateurs que nous sommes tous, d'utiliser des applis ou des jeux sans devoir avoir un iPad ou un iPhone.

D'ailleurs si vous voulez contribuer ou avoir plus de détails, le kickstarter pour ce projet se trouve ici. [Source] Un botnet pour les n00bs. On s'imagine souvent que les propriétaires de Botnets qui ont le contrôle sur des milliers d'ordinateurs à travers le monde, pour envoyer des spams, voler des mots de passe ou lancer des attaques Ddos, sont des petits génies informatiques ou des mafieux planqués dans l'arrière boutique d'un cybercafé au fin fond de la Chine ou de la Russie.

Un botnet pour les n00bs

Mais c'est faux, car chacun peut être à la tête de son propre réseau de Botnet, sans aucune connaissance, ni gros budget. La preuve avec Aldi Bot, un malware vendu moins de 10 € dans les coins les plus obscurs du net, qui permet à son propriétaire de construire patiemment son réseau de botnet. Aldi Bot v2.0 permet de lancer des attaques Ddos, d'utiliser la machine d'une victime comme un proxy, de voler les mots de passes stockés par Firefox, JDownloader et Pidgin, ou encore d'exécuter à distance n'importe quel binaire. Le créateur de ce "botnet maker" propose même un pack avec assistance à distance pour les acheteurs.

[Source et Photo] Compagnons du hacking. Les hackers, ces personnes qui font un usage créatif des technologies, ont l'image de gens casaniers, planqués derrière un écran.

Compagnons du hacking

En réalité, certains voyagent beaucoup, contribuant à l'essor de la communauté et au partage des connaissances. Le logo de Hackbus “Transportation hacking” : tel est l’intitulé d’un des projets soumis pour le 28C3, le prochain congrès du Chaos Computer Club (CCC), le plus grand collectif allemand de hackers, qui aura lieu à Berlin en décembre. Il faudra vous y faire : les hackers, ces bidouilleurs qui font un usage créatif des technologies, bougent, contribuant à l’essor de leur communauté.

Mitch Altman, figure du milieu qui a créé Noisebridge, et voyageur inlassable, a même créé un passeport hacker qui “ressemble beaucoup aux passeports américains, sauf qu’il n’y a pas besoin d’empreintes digitales.” Aider à promouvoir les gens qui visitent autant de hackerspaces que possible dans le monde. Le dernier CCC a changé ma vie à jamais et celle de tant de gens.

DIY