background preloader

Philosophie et technique

Facebook Twitter

Bernard Stiegler (interactive philosopher/philosophe interactif) Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l'esprit. Platon : Protagoras (français) : traduction de Victor Cousin. Page sans numérotation page sans numéritation RUE JACOB, n° 24. page nom numérotée page 1 page 2 page blanche page 3 Protagoras est si simple et si clair dans son plan et dans le petit nombre d'idées fondamentales dont il se compose, que tout éclaircissement philosophique nous paraît superflu ; d'autant plus que, dans le Menon, la même question et les mêmes idées sont reproduites exactement dans le même ordre, mais sous des formes et avec des développements plus didactiques qui demanderont une explication.

Platon : Protagoras (français) : traduction de Victor Cousin.

Socrate se rend à une assemblée de sophistes dont Protagoras est le coryphée. Page 4 goras, pour ne pas avoir l'air d'un rêveur et pour se distinguer des autres sophistes, ne lui parle pas de sa métaphysique, et lui déclare qu'il enseigne la politique. Page 5. Bernard Stiegler : "Le numérique rend compatibles tous les automatismes entre eux" Le nouvel âge de l’automatisation, Bernard Stiegler. L’automatisation provoque une métamorphose du monde industriel qui remet en cause les notions d’emploi et de consommation et invite à analyser la valeur du savoir.

Le nouvel âge de l’automatisation, Bernard Stiegler

Dans Automation et humanisme, Georges Elgozy, voyant venir l’informatique comme science et technologie des automatismes, annonçait en 1968 un changement majeur dans le devenir de l’humanité. Vingt-cinq ans plus tard, le 30 avril 1993, l’avènement du Web et de « l’écriture réticulaire » selon une expression de Clarisse Herrenschmidt (dans Les Trois écritures : Langue, nombre, code) concrétisait cette intuition en déclenchant un processus de transformation planétaire dont on peine encore à qualifier et à mesurer les effets, mais dont il ne fait plus de doute qu’il conduit à une généralisation des automatismes dans toutes les dimensions de l’existence – des plus individuelles aux plus collectives, de la vie privée la plus intime aux processus de production des biens matériels et à la sphère publique constituant la res publica.

Bernard Stiegler - La société automatique. Nous vivons le temps de l’automatisation généralisée.

Bernard Stiegler - La société automatique

Et dans ce contexte, certains croient pouvoir parler, en particulier aux Etats-Unis, de post-humanisme. A l’horizon de l’automatisation généralisée, se projettent les figures du Cyborg, ou du Golem. Quoi qu’il en soit, dans ces figures comme celle du Cyborg, les automatismes biologiques et les automatismes psychiques sont réagencés par et avec des automates technologiques. Le sujet dont je vais essayer de vous parler aujourd’hui, c’est celui des nouveaux rapports qui seraient en train de se tramer en ce moment-même, et qui constituent une question politique et économique entre automatismes biologiques, automatismes technologiques et automatismes psychiques, et tels que ces nouveaux rapports pourraient rendre possible aussi bien une augmentation de l’autonomie qu’une régression généralisée.

Je dis ça car la technologie, c’est de plus en plus ce qui s’intériorise, et de moins en moins ce qui s’extériorise. Philosophie et evolution - Science, conscience, Dieu, Platon, Darwin. » Technique et supplément d'âme. Bergson. « L'homme ne se soulèvera au-dessus de terre que si un outillage puissant lui fournit le point d'appui.

» Technique et supplément d'âme. Bergson.

Il devra peser sur la matière s'il veut se détacher d'elle. En d'autres termes, la mystique appelle la mécanique. On ne l'a pas assez remarqué, parce que la mécanique, par un accident d'aiguillage a été lancée sur une voie au bout de laquelle étaient le bien-être exagéré et le luxe pour un certain nombre, plutôt que la libération pour tous.

Nous sommes frappés du résultat accidentel, nous ne voyons pas le machinisme dans ce qu'il devrait être, dans ce qui en fait l'essence. Allons plus loin. Henri Bergson, Les Deux Sources de la morale et de la religion (1932), PUF, coll. Introduction détaillée : Thème : La technique. Thèse : Parce que la technique n'a pas rempli toutes ses promesses et cela n'est pas imputable à l'essence de la technique mais à un avatar historique, ce que le texte appelle « un accident d'aiguillage ».Questions : Qu'est-ce donc que la technique dans son essence ?