background preloader

Le groupe Manouchian à travers les arts

Facebook Twitter

L’affiche rouge. Contexte historique Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI).

L’affiche rouge

Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi. Le réseau Manouchian tient son nom de son dirigeant : Missak Manouchian. Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. 22 des 23 membres du réseau (Olga Bancic, la seule femme du groupe, étant décapitée le 10 mai) sont condamnés à mort et fusillés le 21 février au fort du Mont-Valérien.

Réalisée par les services de propagande allemands en France Des libérateurs? 2° Guerre Mondiale - l' Affiche Rouge - Site Jimdo de histoiredesarts2012! - Seconde Guerre mondiale, lors de la domination de l'Allemagne nazie sur l'Europe et de la collaboration des Etats occupés avec le pouvoir nazi (pour la France et le gouvernement de Vichy ou de l'Etat français). - Lieu : France occupée (chef de l'Etat, le Maréchal Pétain). - Après l'attaque de l'URSS par l'Allemagne nazie, des communistes deviennent résistants (après juin 1941).

2° Guerre Mondiale - l' Affiche Rouge - Site Jimdo de histoiredesarts2012!

Un mouvement de résistance particulier, au sein de la résistance communiste se développe : les MOI (Main d'Oeuvre Immigrée). La MOI fut d'abord une organisation de type syndical (défense des intérêts professionnels) regroupant les travailleurs immigrés de la CGT. Après la 1° grande rafle contre les juifs ( la Rafle du vel d'Hiv le 16/7/1942) les groupes parisiens s'engagen tun peu plus dans l'action et l'organisation donne naissance à un groupe armé au sein des FTP (Francs Tireurs et partisans), les FTP-MOI, dont le dirigeant fut Joseph Epstein. L'Affiche Rouge dans les propagandes allemande et vichyste : P.S. Histoire des arts : L'Affiche Rouge. Affiche rouge. Le Mont-Valérien. Lettre de Manouchian à sa femme. Expo Manouchian.

Archives de France. Adiyaman (Turquie), 1er septembre 1906 - Mont Valérien (Cne de Suresnes), 21 février 1944 L’Affiche rouge Paris, CHAN © service photographique du CHAN Je meurs en soldat régulier de l’armée française de libération » : tels sont quelques mots de la dernière lettre que Missak Manouchian adresse à sa femme, Mélinée, avant d’être exécuté, au Mont Valérien, le 21 février 1944.

Archives de France

Une lettre qui inspirera, comme « l’Affiche rouge », le poème d’Aragon, immortalisé par Léo Ferré. Né en 1906 à Adiyaman, dans l’Empire ottoman, il a été profondément marqué par son identité arménienne, d’autant plus qu’à l’âge de neuf ans il voit ses parents et une bonne partie de sa famille massacrés par les Turcs. Il est -finalement recueilli avec son frère dans un orphelinat, en Syrie, pays sous mandat français, ce qui le conduit tout naturellement en métropole en 1925. Il prend, après la débâcle, la direction de la section arménienne de la MOI. Musée de la Résistance Nationale - Lutte armée. La traque de l'Affiche rouge : docu-fiction, historien Denis Peschanski.

L'Affiche rouge - Manouchian. L_affiche_rouge-2.pdf. L’affiche rouge. L’affiche rouge. Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI).

L’affiche rouge

Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi. Le réseau Manouchian tient son nom de son dirigeant : Missak Manouchian. Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. 22 des 23 membres du réseau (Olga Bancic, la seule femme du groupe, étant décapitée le 10 mai) sont condamnés à mort et fusillés le 21 février au fort du Mont-Valérien. Réalisée par les services de propagande allemands en France Des libérateurs? L’armée du crime L’image est organisée en trois parties. Fiche HDA : "L'affiche rouge", affiche de propagande nazie (1944) - Collège Lavoisier de Pantin.

Histoire de l'affiche En février 1944, une gigantesque affiche rouge, tirée par la propagande allemande en 150 000 exemplaires, est placardée sur les murs des grandes villes de France ; elle est aussi reproduite sur des tracts distribués dans les rues.

Fiche HDA : "L'affiche rouge", affiche de propagande nazie (1944) - Collège Lavoisier de Pantin

Cette affiche, vite appelée « l’Affiche rouge », présente les portraits de dix résistants parmi les 23 membres du « groupe Manouchian » qui vont être fusillés au Mont-Valérien le 21 février 1944. Le chef de ce groupe de résistants s'appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a été marqué par le génocide arménien. L'affiche rouge - Musée de l'histoire de l'immigration. De nombreux étrangers présents en France avant la guerre, en particulier ceux qui avaient fui le fascisme et la tyrannie dans leur pays, y compris des Allemands, se sont engagés dans la Résistance en France.

L'affiche rouge - Musée de l'histoire de l'immigration

L’épisode de l’Affiche rouge est là pour rappeler la grandeur de leur engagement et leur martyre. Les structures clandestines Guerre 1939-1945. FFI devant leur cantonnement © Roger Viollet Dans la résistance communiste, des “groupes de langue”, rassemblés dans une structure clandestine appelée Main-d'œuvre immigrée (MOI), opèrent au sein d'unités militaires relevant des FTP (Francs-tireurs et partisans). Musée de la Résistance Nationale - L’Affiche rouge. Le 21 février 1944, entre 15 et 16 heures, 22 hommes sont fusillés au Mont-Valérien.

Musée de la Résistance Nationale - L’Affiche rouge

Membres des FTP-MOI, ils sont connus comme les résistants de l’Affiche rouge. Leurs noms sont : Celestino Alfonso, Josef Boczov, Georges Cloarec, Rino Della Negra, Tamas [Thomas] Elek, Moysze [Maurice] Fingercwaig, Spartaco Fontanot, Emeric Glasz, Jonas Geduldig, Lejb [Léon] Goldberg, Szlama Grzywaczitz, Stanislas Kubacki, Mardin Lavitian Cesare Luccarini, Missak Manouchian, Marcel Rajman, Roger Rouxel, Antonio Salvadori, Willy Szapiro, Amedeo Usseglio, Wolf Wajsbrot, Robert Witch, Le même jour, trois jeunes lycéens de Saint-Brieuc étaient fusillés au même endroit : ils s’appelaient Georges Geffroy, Pierre Le Cornec et Yves Salaün ; ils avaient 18 ans. Ces résistants FTP-MOI sont restés dans l’histoire pour avoir fait l’objet d’une campagne de propagande haineuse centrée autour de la diffusion d’une affiche grand format : l’Affiche rouge. « Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique.

Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944.

« Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique

Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »). Le poème s’inscrit ainsi dans la grande tradition littéraire des oraisons funèbres, à l’image de Bossuet en son temps ou de Malraux qui, quelques années plus tard, lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, prononce un discours poignant. Un hommage funèbre Le poème s’inscrit d’emblée dans une démarche de mémoire et d’hommage. Louis Aragon. Léo Ferré - L'affiche rouge (Louis Aragon)

L affiche rouge ferre 2. Léo Ferré - L'affiche rouge - L'armée du crime. Bande-annonce 1 L'Armée du crime. "L'Armée du crime" - Zéro de conduite. Lavilliers chante l affiche rouge. Missak. Didier Daeninckx.