background preloader

Rb2210

Facebook Twitter

BEREDER Raynald

Neurosciences et pédagogie. Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau.

Neurosciences et pédagogie

Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages". Dans un reportage de la chaîne Euronews sur le sujet, on se rend bien compte que cela n'a rien de sorcier.

Mais la neuropédagogie ne s'arrête pas là. On sait par exemple que le cerveau retient sept fois plus d'informations si on les catégorise. En toile de fond, l'apprentissage. Les grands principes de l'apprentissage (Stanislas Dehaene) Neurosciences - apprentissage. CONFERENCE : « L’œuvre de VYGOTSKI », par Jean-Yves Rochex. Accueil Sites compagnons Offres numériques Téléchargement Actualités Forum Retz Votre panier : 0 article Recherche avancée Accueil > Informations > CONFERENCE : « L’œuvre de VYGOTSKI », par Jean-Yves Rochex.

CONFERENCE : « L’œuvre de VYGOTSKI », par Jean-Yves Rochex.

CONFERENCE : « L’œuvre de VYGOTSKI », par Jean-Yves Rochex. L’IUFM de Créteil a mis en ligne la conférence de Jean-Yves Rochex, professeur en sciences de l’éducation, intitulée « L’œuvre de Vygotski : fondement pour penser l’école aujourd’hui ». Vygotski et l'éducation - Apprentissages, développement et contextes culturels à lire également. Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés.

L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? 1.

Fonctionnement du cerveau

Le cerveau apprend en inhibant. Olivier Houdé – professeur à l’Université Henri Descartes« Penser c’est refuser » « Penser, c’est penser contre les autres, contre soi-même» Penser, c’est rechercher la vérité contre ses croyances »C'est par ces mots qu’Olivier Houdé a présenté le résultat de ses recherches sur les fonctions exécutives du cerveau, les mécanismes de contrôle par le cortex pré-frontal de l’exécution des conduites, le choix des stratégies, la prise de décision.par Bérénice KAL Au début de la vie, le développement du cerveau passe par des phases de croissance des synapses, suivies d’une diminution de leur nombre après leur mise en réseau : on aura plus de difficultés à apprendre toutes les autres langues du monde lorsqu’on aura été stimulé par une en particulier.

Le cerveau apprend en inhibant

Selon Piaget, l’évolution de l’enfant se faisait par successions de stades en escalier sur un mode linéaire (développement conceptuel successif). 1. (pas au sens psychanalytique, mais au sens du traitement mémoriel. La mise en place de la nouvelle. La nouvelle géographie et le débat actuel Seconde moitié du XX° siècle Dès la fin des années 1930, l'école classique devient de plus en plus désarmée pour traiter l'expansion urbaine, l'industrie à un moment où on devient plus exigent de la discipline.

La mise en place de la nouvelle

Après une décennie d'hésitations, il y a eu de grandes mutations dans la discipline notamment aux Etats-Unis et en Suède avec le néo-positivisme puisant ses sources dans le spatialisme et la quantification qui gagna les différentes disciplines. Ce mouvement lent donna lieu à ce qu'on a appelé la nouvelle géographie, terme consacré par Peter Gould en 1968. I - La nouvelle géographie La nouvelle géographie est un ensemble à la fois divers et multiple qui correspond aux courants de pensée développées d'abord aux Etats-Unis entre 1950 -1970 pour se généraliser par la suite à l'Europe au cours des années 1970 et au reste du monde par la suite notamment avec les années 1980. Expérimentations tablettes en EPS. Www.gestionnaire03.fr/Nomenclature_RCBC-gestionnaire.pdf. Culture numérique, numérique de la culture ?

Systématisation des apprentissage informels. Neurosciences. Sites. Les troubles dys- Les troubles DYS. En savoir plus sur Mathieu Laferrière.