background preloader

Harcèlement

Facebook Twitter

Prix "Non au harcèlement" Lancé en septembre 2013, le prix "Non au harcèlement" organisé par le ministère de l’éducation nationale avec le soutien de la MAE, a pour objectif de donner la parole aux jeunes des écoles, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu’ils s'expriment collectivement sur le harcèlement à travers la création d’une affiche ou d’une vidéo, qui servira de support de communication pour le projet qu’ils souhaitent mener dans leur établissement.

Prix "Non au harcèlement"

Un prix pour la lutte contre le harcèlement à l'école Le prix "Non au harcèlement" a pour objectifs de : Harcèlement : Définition simple et facile du dictionnaire. Lutte contre le harcèlement sexiste – Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes. Les injures, les menaces, les violences sont sévèrement punies par la loi.

Lutte contre le harcèlement sexiste – Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

Le harcèlement sexiste et les violences sexuelles ne sauraient être banalisés, tolérés, excusés ou minimisés. Chacun et chacune peut, et a la responsabilité de réagir. La mobilisation citoyenne et l’action publique peuvent permettre de faire reculer ces violences ! Parce que libérer la parole sur le sujet du harcèlement sexiste et des violences sexuelles est un des défis majeurs à relever pour changer durablement et profondément le quotidien des femmes, le hashtag #harcelementagissons a été créé. Il a pour but de recueillir des témoignages sur les différentes façons de dire « stop » au harcèlement, à travers les contributions des internautes sur Twitter, Vine, Instagram et Facebook. Zoom -Harcèlement sexuel : définition, recours et sanctions.

Définition, recours des victimes ou encore sanctions encourues : pour tout savoir sur le harcèlement sexuel, consultez la fiche pratique en ligne sur Service-public.fr.

Zoom -Harcèlement sexuel : définition, recours et sanctions

Le harcèlement sexuel se définit par le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui : portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant ;ou créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante. Le fait d'user (même de façon non répétée) de toute forme de pression grave dans le but réel ou apparent d'obtenir un acte de nature sexuelle est également assimilé à du harcèlement sexuel. La victime peut porter plainte dans un délai de 3 ans après le dernier fait (geste, propos...) de harcèlement, la justice prenant en compte tous les éléments constituant le harcèlement même si les faits se sont déroulés sur plusieurs années.

Climat scolaire et prévention des violences. Enjeux Les recherches françaises et internationales ont prouvé qu’un climat scolaire serein permettait de faire diminuer les problèmes de violences, l’absentéisme et le décrochage, d’améliorer les résultats, de favoriser le bien-être des élèves et des personnels, de renforcer les liens avec les familles et les partenaires.

Climat scolaire et prévention des violences

"Améliorer le climat scolaire permet de refonder une École sereine et citoyenne en redynamisant la vie scolaire et en prévenant et en traitant les problèmes de violences et d’insécurité" Un climat scolaire positif permet :l’amélioration des résultats scolairesl’amélioration du bien-être des élèves et des adultesla diminution notable du harcèlementla diminution des problèmes de disciplinela diminution des inégalités scolairesune plus grande stabilité des équipesune baisse de l’absentéisme et du décrochage scolaire Lutter contre toutes les violences et toutes les discriminations, notamment l'homophobie Le climat scolaire au cœur de la politique de prévention des violences. J'ai été victime de harcèlement scolaire - Témoignage. En France, le harcèlement scolaire concernerait environ 10 à 15% des enfants et adolescents scolarisés.

J'ai été victime de harcèlement scolaire - Témoignage

Selon le site du Ministère de l’Education Nationale, 15% des collégien-ne-s ne se sentiraient pas en sécurité au sein même de leur établissement scolaire. Mais les chiffres ne représentent pas une exactitude, et ils sont rares, faute d’études sur le sujet : d’une part parce qu’il y a une certaine honte chez la plupart des personnes victimes de harcèlement scolaire d’en parler, d’autre part car quand elles le font, elles ne sont bien souvent pas prises au sérieux. Qu’est-ce que le harcèlement scolaire (ou bullying) ? Mon histoire et mes solutions ! Agir contre le harcèlement à l'École. La lutte contre le harcèlement est une priorité du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Agir contre le harcèlement à l'École

Priorité car le harcèlement va à l’encontre des valeurs défendues par l’école : le respect de chacun, l’acceptation des différences, l’apprentissage de la citoyenneté. La loi du plus fort ne peut pas régir les rapports entre élèves. Pendant longtemps, et parfois encore aujourd’hui, le harcèlement entre élèves a été considéré comme anodin, voire constitutif de la construction de nos enfants et de nos jeunes, laissant souvent entendre que ces violences "forgeaient le caractère". Pour contrer ces discours fatalistes, il est indispensable de mieux faire connaître ce phénomène et ses conséquences qui sont graves, parfois dramatiques sur les courts, moyens et longs termes.

Ce phénomène, qui touche plusieurs centaines de milliers d’enfants et de jeunes, est l’affaire de tous. Non au harcèlement.