background preloader

Raph2310

Facebook Twitter

Supermarchés en ligne : pourquoi ça ne marche pas. Le commerce en ligne explose.

Supermarchés en ligne : pourquoi ça ne marche pas

Pourtant seulement 11% des cyberacheteurs ont acheté des produits d’alimentation en ligne, d’après une étude du Credoc, effectuée en 2009. Pourquoi les consommateurs ne font-ils pas leurs courses alimentaires sur Internet ? Capture d’écran du site Internet Geantcasino.fr Vingt-cinq millions de cyberacheteurs en France, une augmentation des ventes globales sur le Net de 30% en un an sur le premier semestre... Seul l’alimentaire résiste, explique la Fédération du e-commerce et de la vente à distance. Les recettes du commerce en ligne restent concentrées sur des produits phares : l’informatique, les biens culturels, le tourisme... Carrefour.fr, leader du marché avec 6 298 000 visiteurs uniques, refuse de communiquer sur son chiffre d’affaire dans ce domaine, pour l’instant. Alors, pourquoi la vente de produits alimentaires en ligne ne décolle pas ?

Comment être mieux référencé sur Internet ? Vous possédez un site Internet mais le jugez peu efficace.

Comment être mieux référencé sur Internet ?

Vous pensez que la cause est liée au mauvais référencement de celui-ci, c’est probable ! "La Redoute ne pensait pas forcément que vingt ans plus tard, le e-commerce serait aussi fort" Comment la filiale de vente à distance du groupe Kering s'est-elle retrouvée en vente ?

"La Redoute ne pensait pas forcément que vingt ans plus tard, le e-commerce serait aussi fort"

Elements de réponse avec Yannick Franc, consultant e-commerce. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Anna Villechenon Le groupe Kering est à la recherche d'un repreneur pour sa filiale de vente à distance. Yannick Franc, consultant e-commerce chez Javelin Group, estime que pour se relancer, La Redoute doit mieux utiliser sa base clientèle et retravailler sa gestion de l'offre. >> Lire aussi les dernières informations sur la mobilisation des salariés de La Redoute à Lille La machine à succès de l'entreprise a commencé à s'enrayer à partir des années 1990, avec l'arrivée d'Internet et de nouveaux concurrents. La France reste à la traîne en matière de e-commerce. Dans l'Hexagone, les pure players réalisent une belle percée, Amazon, Le Boncoin et CDiscount constituant le trio de tête des sites marchands.

La France reste à la traîne en matière de e-commerce

«La France reste à la traîne en e-commerce avec un recrutement de nouveaux “Web-acheteurs” en berne et une fréquence d'achat plus faible». C'est l'un des enseignements de la troisième étude mondiale sur le sujet du cabinet d'audit et de conseil PwC réalisée auprès de 15.000 personnes. 17% des Web-acheteurs français achètent au moins une fois par semaine, contre 40% des Britanniques et 76% des Chinois. «L'e-commerce fait désormais partie des usages des Français, analyse Sabine Durand-Hayes, associée chez PwC. À présent, plus que recruter de nouveaux Web-acheteurs, les enseignes et les pure players doivent cibler leurs efforts pour augmenter la fréquence d'achat des Français, plus faible que celle des autres pays.» Parmi les enseignes multicanal, la Fnac reste la favorite des Français, tandis que Decathlon rejoint le top 5. Utiliser le web pour vendre - L'Express L'Entreprise. Pourquoi le m-commerce fait déjà rêver Le mouvement est lancé.

Utiliser le web pour vendre - L'Express L'Entreprise

Avec un marché qui devrait dépasser 13 milliards d'euros en 2015, les perspectives du commerce sur mobile sont plus qu'alléchantes. Une chose est certaine : les consommateurs semblent prêts. Intérêts du site web. Pourquoi créer un site ?

Intérêts du site web

Internet est devenu un vrai média à forte valeur ajoutée permettant à votre société de séduire, communiquer et fidéliser vos clients et fournisseurs existants de manière performante et pratique, de vous différencier de vos concurrents, mais aussi d'acquérir de nouveaux clients à moindre coût. Quel est l'intérêt d'Internet pour mon entreprise ? Internet est aujourd’hui une grosse machine : plus de 30 millions d’utilisateurs en France et une croissance toujours plus forte.

Quel est l'intérêt d'Internet pour mon entreprise ?

Ce média a tout pour attirer les entreprises. Mais quel est l’intérêt d’être présent sur Internet ? Et bien le Net permet de répondre à un grand nombre d’attentes et de besoins que peuvent avoir les entreprises aujourd'hui. C’est une vitrine énorme, notamment pour les TPE (Très Petite Entreprise) dont la zone de chalandise est limitée. Une présence sur Internet permet de trouver des clients en France voire à l’étranger. De même, en étant présente sur Internet, votre entreprise fait preuve de modernité vis-à-vis de ses clients, partenaires et collaborateurs.

Une fois que votre entreprise est présente sur Internet, vous pouvez vous servir de cette base solide pour présenter votre catalogue de produits ainsi que l’offre que vous proposez. N’oubliez pas non plus que vous pouvez également adapter des stratégies de marketing direct via Internet. Vers une nouvelle manière de vendre - La Disponibilité - Concept. Le consommateur n'est plus un “hyper consommateur”.

Vers une nouvelle manière de vendre - La Disponibilité - Concept

Dans un futur proche, l'ère des hypermarchés, tels que nous les connaissons, sera bel et bien révolue, préférés par des formats plus petits, à l'instar des supermarchés, des hard discounters et des commerces de proximité. Pour Rémy Oudghiri, directeur du département tendances et prospective d'Ipsos, les consommateurs attendent d'un magasin qu'il soit à taille humaine, qu'il aille à l'essentiel, qu'il propose du conseil dans l'achat… Soucieux de ne pas perdre de temps en faisant ses courses dans des espaces impersonnels où il se perd, le consommateur entend pour autant prendre son temps dans les lieux de son choix. Basée sur une philosophie pour laquelle “La vie est un enchaînement de relations”, la Maison de Natura, dans le VIe arrondissement de Paris, invite ainsi le client à découvrir des produits bienfaisants dans un environnement enchanteur, propice à la rêverie et à l'écoute de soi. Achat en ligne : 8 français sur 10 y ont pris goût !

Eh oui !

Achat en ligne : 8 français sur 10 y ont pris goût !

Alors qu'ils n'était même pas 40 % début 2007, début 2014 environ 80 % des français ont acheté en ligne… C’est vrai que c’est pratique pour vendre un vélo dont on ne se sert plus ou acheter un CD d’occasion moins cher que s’il était neuf. Plusieurs sites Internet permettent à des particuliers, c'est-à-dire toi, tes parents, tes amis... bref des personnes qui ne sont pas des commerçants professionnels de la vente, de vendre et d’acheter des biens entre eux. Tu connais sûrement certains de ces sites : Ebay, Amazon, PriceMinister... En principe, les choses sont simples : le vendeur et l’acheteur s’inscrivent sur le site ; ensuite ils prennent contact entre eux, négocient, s’entendent sur le prix et l’affaire est conclue.

Ca, c’est le principe… En réalité, les choses peuvent parfois se compliquer… Le vendeur a oublié de préciser que les frais de transport n’étaient pas inclus dans le prix, à la dernière minute l’acheteur ne veut plus acheter le bien… Attention ! E-commerce: les ventes en ligne ont atteint 51,1 milliards d'euros en 2013. 01net. le 30/01/14 à 17h03.

E-commerce: les ventes en ligne ont atteint 51,1 milliards d'euros en 2013

France: les ventes en ligne ont progressé de 11% en 2014 - L'Express L'Expansion. Les ventes en ligne de Noël devraient dépasser 11 milliards d’euros. Les bouleversements à venir du e-commerce - 8 avril 2014. La société d'études Xerfi vient de publier une étude (payante) sur "Le e-commerce en France à l'horizon 2020". Des évolutions remarquables se dessinent: le retour en grâce des boutiques "en dur", l'émergence du "cross-canal", le passage des grands "pure players" du B to C au B to B...

Le point de vue de Delphine David, directrice d'études à Precepta-Groupe Xerfi. Comment se porte le e-commerce en France ? Plutôt bien. Les ventes en ligne devraient bondir de presque 60% d’ici 2020 pour frôler les 90 milliards d’euros et représenter 6,5% de la consommation totale des ménages. Pourtant le e-commerce ne date pas d'hier… Qu'est-ce qui explique un tel potentiel de croissance ? En fait, les principaux moteurs d’un tel dynamisme sont d'une part la multiplication des points d’accès à internet (ordinateurs, tablettes, smartphones, TV et bientôt voitures connectées), ensuite la croissance de la population connectée, mais aussi les arbitrages des ménages et le développement de l’offre en ligne.