background preloader

Et demain ?

Facebook Twitter

Le "capitalisme de surveillance" n’est pas une fatalité. L’une des raisons pour lesquelles nous sommes mal à l’aise face à ces formes de contrôle est que les personnes utilisant la technologie (que ce soient les travailleurs des plateformes ou les utilisateurs Facebook) n’ont pas de visibilité sur les mécanismes qui la régissent (quels sont les critères utilisés pour le management algorithmique d’une part, et pour la recommandation de contenu d’autre part).

En effet, la dimension invisible de la technologie est au coeur de l’idéologie de ses créateurs. Comme disait Mark Weisser dans son article de 1991 "The Computer for the 21st Century" : "Les technologies les plus puissantes sont celles qui disparaissent. Elles se fondent dans le tissu de la vie de tous les jours jusqu'à ce qu'on ne puisse même plus les en distinguer. " Dès lors, une première étape pour les politiques publiques est d’augmenter la visibilité que les individus ont sur les mécanismes qui régissent les technologies qu’ils utilisent. “Afin de n'exclure personne, le web doit se rendre plus accessible” Internet est une invention formidable. Il permet de diffuser au plus grand nombre une information dans un délai très court, il facilite de nombreuses démarches administratives ou organisationnelles et il fédère des communautés. C’est un outil qui s’est « imposé » dans nos vies et qui est devenu essentiel.

Dès lors, ne pas y avoir accès marginalise. Un problème qui impacte tout particulièrement les personnes en situation de handicap, qui selon la dernière étude faite à ce jour d’après nos recherches (les tableaux de l’économie Française publiés en 2011 par l’Insee), représentent 9,6 millions d’individus soit environ 15 % de la population française. « Ces personnes peuvent rencontrer des difficultés d’utilisation et d’accès à l’information recherchée. L’accessibilité ne doit donc pas être l’apanage du monde de l’urbanisme. Un référentiel encadre le chantier de l’accessibilité Un engagement qui peut toutefois se transformer en véritable « usine à gaz ».

Maddyness, partenaire média de SNCF. Le "capitalisme de surveillance" n’est pas une fatalité. Et si le numérique réanimait l'Europe ?, Transformation digitale. Pour un "New Deal" numérique. Agenda pour un futur numerique et ecologique 2019 VF. L’agenda pour un futur numérique et écologique [2019] Le numérique (mais pas n’importe quel numérique) peut et doit apporter une contribution plus décisive, plus puissante, plus partagée à la transition écologique.

Et si nous (re-)construisions l’“agenda" du numérique au service de la planète ? Cette publication propose plus de 50 pistes neuves pour l’engager ! > Télécharger "L’agenda pour un futur numérique et écologique" (.pdf, 116 pages) > Télécharger la synthèse(.pdf, 15 pages) La transition écologique est l’horizon indispensable de nos sociétés, la transition numérique la grande force transformatrice de notre époque.

Guidé par cette conviction, l’ "agenda pour un futur numérique et écologique" s’organise autour de 20 défis de la transition écologique : l’énergie, les mobilités, l’économie circulaire, la "démocratie écologique", l’empreinte environnementale du numérique, la qualité de l’air,… L’agenda pour un futur numérique et écologique est publié sous licence Creative Commons CC-BY. Pour engager l’action : Pour une éthique du professeur. Ce n’est pas chose de peu que de devenir professeur de l’École de la République. Alors, pourquoi ne pas doter la profession d’une charte publique de déontologie, voire, créer à l’image de la médecine, un « serment de Socrate » ?

Car dans l’enseignement, l’éthique est exigeante. Elle impose une vertu de justice basée sur le respect de la légalité et le souci de l’équité, une éthique de la présence et des rapports emprunts de bienveillance et de tact. La première vertu éthique du professeur est sans aucun doute la vertu de justice parce qu’elle est reconnaissance des droits et des mérites. Il faut envisager la justice selon deux perspectives distinctes car le professeur peut se rapporter à l’élève de deux manières différentes. Tout d’abord, il se rapporte à l’élève en tant qu’il est un sujet de droits. Il y a des droits de l’enfant, il y a maintenant des droits de l’élève.

Eirick Prairat Professeur de philosophie, Professeur de philosophie de l’éducation à l’Université de Lorraine. Needle : l'extension qui permet de naviguer sur le web sans algorithme. Needle, un outil développé par l'Université de Lorraine, permet de naviguer sur le web autrement. En se fiant aux recommandations d’internautes plutôt qu’aux algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, il propose des contenus plus confidentiels et moins formatés.

Ouvrir un moteur de recherche, taper quelques mots-clés, cliquer sur l’un des premiers résultats. Cette manière d’explorer le web est devenue notre routine. Une technique pratique, mais limitée. Concrètement, Needle est une extension de navigateur (disponible sur Chrome ou Firefox). Pas un réseau social On vous voit venir. Sauf que Needle ne fonctionne pas comme un réseau social. En somme, vous n’êtes pas influencés par une « bulle sociale » fermée qui vous conforterait dans vos opinions. Des contenus plus confidentiels Needle permet d’accéder à des contenus qui ne remontent pas forcément sur les réseaux sociaux ou sur Google pour plusieurs raisons. Un peu laborieux au début Une crise de l'imagination. The New York Times sells premium ads based on how an article makes you feel. A year ago, without ceremony, The New York Times piloted ad placements based on the emotions certain articles evoke.

“Project Feels” has now generated 50 campaigns, more than 30 million impressions and strong revenue results (the Times declines to specify how much). So it’s a hit, and the sort of advertising innovation based on data science, artificial intelligence and algorithm that the Times expects to scale up — and that other news organizations are exploring. To take an example of what the Times more formally is calling “perspective targeting,” an interview/profile of Cher was determined to put the reader into an inspired, amused and adventurous mood.

Should those feelings be a fit to an advertiser’s pitch, a placement automatically drops into the digital edition of the story. Unlike those ads that stalk you across the internet based on what you have read and looked at, the connection will typically be invisible to the reader. Of the 18 available emotions, 14 are positive. Like this: 'C'est magnifique' : la pub Intermarché est-elle un coup de maître ou une manipulation ? Vous n’avez pas pu passer à côté. Depuis le 24 mars dernier, la nouvelle publicité Intermarché s’empare de nos écrans. Un court-métrage de trois minutes où l’on suit un homme qui doit réapprendre à vivre suite au décès de sa femme. En trouvant le cahier de ses recettes dans ses tiroirs, l’homme ne quitte plus sa cuisine et tente de retrouver le goût des petits plats du passé… Jusqu’à faire revivre son épouse, le temps d’un poisson à la tomate, à la fin de la publicité.

Larmes assurées. Réalisé pour les cinquante ans de l’enseigne par la cinéaste Katia Lewkowicz, il s’ajoute aux deux autres spots émouvants imaginés par la réalisatrice pour Intermarché ces dernières années. "L’amour, l’amour" où l’on suivait le coup de coeur d’un jeune homme pour une hôtesse de caisse et "J’ai tant rêvé", où un petit garçon préparait des petits plats sains pour aider le père Noël à passer dans le conduit de la cheminée. Une vision du deuil douce et novatrice ? Une image de marque peu claire. Digital Ad trust : 18 nouveaux sites labellisés, pour un total de 109. Le 08 avril 2019 à 00:08 Initié en décembre 2017 par le SRI, l’UDECAM, le GESTE, l’UDA, l’ARPP et l’IAB France, le label « Digital Ad trust » délivré par l’ACPM et le CESP a été officiellement attribué ce lundi à 18 nouveaux sites : bfmtv.com, mycanal.fr, pagesjaunes.fr, mappy.com, utip.io, programme-tv.net, voici.fr, agriaffaires.com, machineryzone.fr, usinenouvelle.com, usine-digitale.fr, lemoniteur.fr, lsa-conso.fr, lagazettedescommunes.com, argusdelassurance.com, auto-moto.com, maison-travaux.fr et football365.fr.

Après la labellisation de 37 sites en mars 2018, 33 en juin, 9 en octobre en 2018 et 14 en janvier 2019, ce sont donc dorénavant 109 sites qui peuvent se prévaloir du label. Needle, le moteur de recommandations humain | Les Echos. Solid-l-idee-de-tim-berners-lee-pour-reprendre-le-controle-des-donnees-39882941. Tim Berners-Lee, qui a co-inventé le World Wide Web il y a trente ans, défend une vision utopique de son avenir. Il soutient pour cela la technologie open-source appelée Solid - et une startup appelée Inrupt qui espère la commercialiser.

Celle-ci est conçue pour soustraire les données aux mains de ceux qui les exploiteraient pour des publicités ciblées et des manipulations politiques. En stockant ces données dans des dépôts en ligne appelés Solid pods - contrôlés par les internautes et qui leur permettraient de les partager avec les tiers de leur choix. Le financement par la publicité n'est pas la solution "Nous voulons utiliser cette date symbolique des 30 ans pour effectuer une correction à mi-parcours" justifie Berners-Lee. "Nous assistons à une énorme réaction contre la dystopie du monde technologique. " Il a plaidé sa cause à Oktane 2019, une conférence organisée à San Francisco par Okta, une société spécialisée dans l'identité en ligne et l'authentification. Nicholas Thompson on LinkedIn: "The most interesting thing in tech: Mark Zuckerberg wants to regulate the internet. Here's why. #MostInterestingThinginTech"

Le contenu web éthique en 8 points - Respirez. Opinion | Longing for an Internet Cleanse. "Il faut un nouvel Internet", selon Louis Pouzin, l’un des pères du réseau mondial. Inventeur du réseau informatique Cyclades, en 1973, Louis Pouzin est l’un des pères français d’Internet. Cyclades fonctionnait exactement comme le réseau américain Arpanet qui est devenu Internet et a conquis la terre entière. Cyclades, lui, a été débranché au profit d’un autre système qui allait devenir le Minitel. franceinfo : La France a-t-elle raté le coche alors qu’elle avait co-inventé Internet ?

Louis Pouzin : Oui, nous avions inventé Internet mais celui-ci n’a pas été accepté ni par le gouvernement, ni par les télécoms, ni par aucune autorité française. Il a seulement été accepté par les chercheurs. En revanche, le système a été adopté par les Américains qui l’ont pris comme modèle pour développer Internet. Pourquoi le projet Cyclades a-t-il été arrêté ? La décision a été prise sous Valéry Giscard d’Estaing. Souffrez-vous d’un manque de reconnaissance par la France ? Je pourrais dire que oui, très largement, mais il ne faut pas s’en formaliser.

Votre avis est précieux. Les 30 ans du Web : de l’utopie à un capitalisme de surveillance. Louis Pouzin, de réseaux en défis. Portrait Louis Pouzin entre à la Compagnie industrielle des téléphones en 1953, puis rejoint Bull en 1957 avant de passer deux années au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où il travaille sur un concept révolutionnaire à l’époque, la programmation en temps partagé, et invente le premier interpréteur Shell .

De retour en France il conçoit en 1967 un système d’exploitation pour Météo-France, puis est recruté à l’IRIA (ex-Inria) dans le cadre du Plan Calcul , où il dirige le projet Cyclades pour réaliser le premier réseau d'ordinateurs français susceptible de concurrencer le réseau américain débutant, Arpanet . En 1980 il rejoint le CNET avant de faire de la formation. Une fois à la retraite, Louis Pouzin se consacre aux problèmes de gouvernance d’Internet. Le 18 mars 2013, il reçoit le prix Queen Elizabeth pour l'Ingénierie . [FUTUR] Quelles seront les grandes tendances technologiques en 2019? L’année 2018 touche à sa fin. Politique, économie, technologie, environnement, modes de vie, cette année aura marqué de nombreux bouleversements et parfois désillusions.

Le monde s’accélère et les technologies nous libèrent autant qu’elles nous contraignent. Chaque année, The futur 100 présente les tendances qui feront l’année à venir: modes de vies, business et technologie, voyage, alimentation, santé, commerce… Nous vous avons préparé un petit condensé de ce que l’année 2019 va nous réserver dans le secteur des technologies. Bulle de filtre, course aux clics, à l’information et au divertissement… les réseaux sociaux sont de plus en plus pointés du doigt dans le stress, la dépendance, l’isolement et le mal-être qu’ils procurent.

Ainsi, pour stopper l’hémorragie, les plateformes elles-mêmes développent des outils et des programmes afin d’encadrer et de limiter les effets néfastes liés à leur utilisation. Que reste-t-il de la liberté et de la démocratie sur internet en 2018? Human Tech Days à Bourges : fabriquer un futur plus désirable. La première édition de cette semaine du numérique en région Centre-Val de Loire rassemble une cinquantaine d’événements autour de quatre journées phares entre le 21 janvier et le 26 janvier.

L’histoire commence avec la création par la Région en novembre 2017 du CR’Num (Conseil Régional du Numérique), réunissant des start up, fablabs, écoles d’ingénieur, associations spécialisées. Les travaux de cette instance débouchent vite sur l’idée de construire un événement nouveau pour fédérer l’écosystème numérique régional. Cette dernière journée a été organisée à la friche l’Antre-Peaux par la Labomedia d’Orléans (avec Benjamin Cadon, membre du CR’Num) et accueillie par l’équipe d’Emmetrop et de Bandits-Mages (avec Isabelle Carlier, membre du CR’Num).

Pour Catherine Lenoble membre du CR’Num, responsable du FunLAB de Tours et co-organisatrice de la journée du 26 janvier : « Chaque membre du CR’Num a construit un bout de l’événement. Rencontre des makers La création numérique en Région Centre. Vers la fin de l’anonymat sur Internet ? - Maddyness - Le Magazine des Startups Françaises.

Être anonyme sur Internet, pour quoi faire ? Les faits Il y a des débats qui refusent de mourir. Depuis des années, les internautes s’écharpent sur la prononciation du mot «GIF», le genre du pronom à attribuer à la Game Boy, ou si l’on dit «pain au chocolat» ou «chocolatine». Ce mois-ci, c’est Emmanuel Macron qui a déterré un sujet vieux comme le Web. Le président de la République a déclaré qu’il fallait tendre à une «levée progressive de toute forme d’anonymat» sur Internet. Il avait déjà, quelques mois plus tôt, dénoncé un «anonymat devenu problématique», source de «torrents de haine déversés en ligne.» Fin de l'anonymat sur les réseaux sociaux: "pas souhaitable et pas possible" d’après Mounir Mahjoubi La réponse Invité sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin ce 25 janvier, Mounir Mahjoubi a tenu à clarifier les propos du président de la République, en distinguant plusieurs cas de figure. « Sur un site de rencontres, je veux bien que tout le monde s’appelle Robert 234 ou Angeline2828.

Salwa Toko : “il faut un espace numérique plus inclusif et humain” Présidente du Conseil National du Numérique depuis mai dernier, Salwa Toko est engagée de longue date contre le sexisme dans le numérique. Elle est la créatrice de Wifilles, un programme piloté par la Fondation Agir contre l'exclusion (FACE) de Seine-Saint-Denis qui permet à des collégiennes et des lycéennes de bénéficier d'une formation gratuite aux outils digitaux. En 2014, elle a aussi fondé l'association Becomtech qui œuvre pour la parité dans les métiers techniques du numérique. Nous l’avons rencontrée lors de la Journée nationale contre le sexisme qui s’est tenue au Ministère des Affaires sociales jeudi dernier. Vous venez de signer la tribune “Il est temps de décrire le numérique que nous voulons”.

J’ai signé cette tribune assez naturellement car elle rejoint les principes sur lesquels je fonde mon mandat au Conseil National du Numérique : repenser un espace numérique plus inclusif et plus soucieux de l’humain. En quoi consistent ces Etats généraux ? À lire aussi. The digital world we want – OECD. Amazon, sa stratégie pour contrôler l’économie mondiale. Snips développe un assistant respectueux de votre vie privée. □ Le CNNum s'engage en faveur d'un numérique plus équitable, plus émancipateur, plus attentif aux libertés et plus soucieux des enjeux écologiques… One of the internet's creators says there's a potential of severe dangers from the 'avalanche of devices' on the network. TRIBUNE. Comment la France s'est vendue aux Gafam. Is Big Tech Merging With Big Brother? Kinda Looks Like It.

Tariq Krim : "La France a besoin d'un choc de numérisation" Réinventer le numérique – signez l’appel ! – reset. The techlash against Amazon, Facebook and Google—and what they can do - A memo to big tech. Nous vivons dans une "société liquide" Un label de sécurité pour la Tech - Technologie. 3 ways Facebook and other social media companies could clean up their acts – if they wanted to.

Tous codeurs ? « Pirater » l’humain. Données, manipulations et enjeux éthiques. « 80% des métiers de 2030 n’existent pas encore. Algorithme et humanisme. Des jeunes au bord de l’illettrisme numérique. Aldous Huxley: "Je suis terrifié de voir mes prophéties réalisées" The Ethics of Technological Disruption: A Conversation with Silicon Valley Leaders and Beyond. Serment d'Hippocrate pour Data Scientist. Web creator Berners-Lee hopes you'll take control of your data in 2019.

The humanities are becoming more important. Here's why. Notre mémoire, cible potentielle de cyberattaques. « La business school de la troisième révolution industrielle n’a pas encore été inventée » Identité numérique : comment sommes-nous devenus les vaches à lait de Facebook et Google ? | Wydden. Business Does Not Need the Humanities — But Humans Do. Father of Web says tech giants may have to be split up. Le présent dévore-t-il notre futur ? Le Futur Se Privatise. Low-Tech Magazine launches radical solar-powered website. Crise de l’imagination : l’inventeur du web prend ses responsabilités, et vous ? Internet-google-china-balkanization. Digital : comment l'Afrique a tout bouleversé. Nothing to stand on - Europe v Google. For safety’s sake, we must slow innovation in internet-connected things. Www.telegraph.co. Digital IDs Are More Dangerous Than You Think. Le désenchantement du logiciel. Gafa : « Il faut prendre la Bastille numérique.

La publicité éthique est elle le futur de la publicité ? Hiroshi Sugimoto : quand l’art travaille la matière pour mettre les maths au monde. "Transparency is the new cool" – Comment le digital aide les marques à retourner au local et à la citoyenneté - Decode Media. Dissident , la révolte du slow web. News Site to Investigate Big Tech, Helped by Craigslist Founder. Fortune. Laurence Le Ny on LinkedIn. « Changer de système ne passera pas par votre caddie » Forget the new iPhones, Apple's best product is now privacy. Numérique en Commun[s] – Rencontres nationales de la médiation numérique. If Liberalism Is Dead, What Comes Next? – The Washington Post. Accueil - Ethics by design 2018. Mais pourquoi les GAFA nous rendent notre temps ?

La fin de l’âge d’or pour les réseaux sociaux. Informatique, éthique et régulation. Les doutes de journalistes américains à propos de Twitter. Popular college majors changed abruptly after the financial crisis. Divina Frau-Meigs - Actualités. Phébé - L'anonymat, bientôt un lointain souvenir - Phebe | Le Point. Drifting. Why we need a Slow Web. – Tariq KRIM. Entreprise d’intérêt général : de l’utopie à la réalité ?

La science-fiction c’était mieux demain : rencontre avec Alain Damasio. Marianne Durano : « Créer du lien, mais pas avec Mark Zuckerberg » Alain Damasio : "Rendre désirable autre chose que le transhumanisme" Warner suggests 20 ways to tackle problems posed by Google and Facebook - Axios. Caroline Murgue - Mindset Designer 미란 (@moshi_philo)

Adoptez ces gestes pour un numérique écolo-friendly. « Pourquoi certains sont-ils plus capables de gérer la complexité que... La technologie, oui, mais pour les Humains ! Let’s make private data into a public good. Advertising is obsolete – here's why it's time to end it. Laurent Alexandre sur Twitter : "La contre-révolution numérique est violente. Fini le web libertarien. Bonjour le cyberautoritarisme, la dictature numérique. L'utopie de 1995 est dans les poubelles de l'histoire. Les cyber utopistes ont été bien naïfs....

Le renouveau de l'esprit web

Tout réglementer ? Eduquer pour reprendre le contrôle.