background preloader

NAS CONSTRUCTION

Facebook Twitter

- A S T R O L A B O . com » Comment avoir le top du top des Synology pour le prix d’un petit PC. J’ai découvert récemment comment s’équiper du meilleur des NAS “à moindre coût” en bidouillant un peu. J’avais chez moi un petit pc que je m’étais bricolé comme serveur Plex pour mes vidéos et c’est en cherchant sur le net comment installer un serveur réseau sur un PC que je suis tombé sur le forum de XPEnology. Il s’agit d’un hack qui utilise une clé USB pour booter et faire croire au PC qu’il s’agit d’un NAS Synology réputé pour le gestionnaire DSM plutôt bien fait. Je me suis donc mis en quête pour trouver le précieux fichier et après quelques clics, je suis tombé dessus.

J’ai installé tout ça sur mon petit PC et du coup, ça fonctionne à merveille. D’où l’idée de vous faire ce petit tutorial. Matériel parfaitement compatible: TUTO: NAS SYNOLOGY DSM 5 SUR SERVEUR HP N54L. Vous cherchez un NAS pour stocker vos données en réseau, vous devez installer plusieurs disques durs dedans ou vous avez besoin d’une solution évolutive.

TUTO: NAS SYNOLOGY DSM 5 SUR SERVEUR HP N54L

Les NAS Synology, dont la réputation n’est plus à faire, s’avèrent rapidement onéreux, dès lors qu’ils possèdent plusieurs baies de stockage. La solution proposée ici se révèle assez économique. En effet, HP propose un produit très complet, à prix compétitif, le presque célèbre serveur HP N54L , dont la référence complète est « HP ProLiant MicroServer G7 N54L 1P 2GB-U Non-hot Plug SATA 250GB 150W PS Server« Le but de ce tutorial est de construire une machine bien plus évoluée qu’un « simple » NAS SYNOLOGY, qui permettra dans un premier temps de créer un « vrai » NAS Synology avec la dernière version logicielle DSM 5-4482, mais ensuite d’installer d’autres systèmes (Windows, LINUX, …) totalement indépendant et fonctionnant en même temps, et ce, par le biais du logiciel de Virtualisation VMware ESXi 5.5. !!!

NAS "low cost" avec un Raspberry Pi B+ (Part1) - Chez Mat. EmailEmail Ça fait très longtemps que j’ai envie de m’offrir un NAS (Network Attached Storage, un stockage en réseau, un cloud perso si ça vous parle), mais je recule devant les prix qui sont assez conséquent.

NAS "low cost" avec un Raspberry Pi B+ (Part1) - Chez Mat

Avec la sortie récente du nouveau modèle du Raspberry pi B+ qui comporte 4 ports USB, je me suis dit qu’il était temps de me lancer dans l’exercice! Sachant que je suis un pur windowsien et du coup une vraie quiche en linux, j’ai recherché une solution simple à mettre en oeuvre avec le minimum de lignes de commande à taper. Et j’ai trouvé la perle rare avec Open Media Vault (OMV pour les intimes), une solution tout en un qui a en plus la bonne idée d’avoir une image toute faite pour le Raspberry Pi (donc pas besoin d’installer une distribution Linux et ensuite le package OMV)! Suivez le guide! Partie 1 : installation de l’image Installer l’image sur une carte SD Si installer une image sur carte ou clé USB est à priori relativement simple sous linux, ça se complique sous windows! [TUTO] - My Cloud : Création de son propre server NAS avec Windows Server 2012R2. Les services de type Cloud sont de plus en plus présent sur internet.

[TUTO] - My Cloud : Création de son propre server NAS avec Windows Server 2012R2

Avec l’augmentation des débits download/upload pour les particuliers. Il devient très intéressant de créer son propre cloud privé. Existe-il déjà des solutions pour créer son propre Cloud Privé maison ? Et oui, si vous souhaitez une solution opérationnelle à l’achat vous devrez débourser une certaine somme d’argent. Les plus connues sont « Synology », « Qnap », etc… La n’est pas le sujet, nous verrons dans ce post comment créer son propre serveur de Cloud Privé.

Mission : créer un NAS maison 8 baies pour 300€ (en cours..) « Bonjour Agent Champenois, navré d’interrompre vos vacances. « « Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, consiste à fabriquer un NAS qui surpassera les NAS du marché par la qualité de ses composants, le nombre de baies proposées et par son prix.

Mission : créer un NAS maison 8 baies pour 300€ (en cours..)

Vous pouvez choisir deux membres de votre équipe mais il est indispensable que le troisième membre soit @Ouldhaf. C’est un civil. Ce message s’autodétruira dans 3.. 2.. 1.. Bonjour à tous et merci de lire cet article (sauf si vous ne le lisez pas ce qui impliquerai que soit vous regardez que les images -pourquoi pas- soit vous n’est pas ici mais dans ce cas je ne sais pas pourquoi j’écris ça..) Comme vous l’avez compris, je me suis donné pour mission de créer un NAS de toute pièce. [Je commence la rédaction de cet article le 25 janvier 2014 et je mets des estampilles temporelles tout au long de la rédaction de l’article afin que vous puissiez suivre l’avancement et mes réflexions au fur et à mesure de la conception.]

NAS 59H assemblé 100% personnalisé semaine 1. Mercredi, 13 Juin 2012 01:05 Arnaud Poirrier Mais les tarifs proposés peuvent être dissuasifs en plus des possibilités d’évolution somme toute réduites face à des PC conventionnels toujours plus économiques.

NAS 59H assemblé 100% personnalisé semaine 1

Monter son NAS perso avec XPenology - L'asile.fr. Après avoir débuté les NAS avec un petit DNS-320L j'ai découvert que ça pouvait être plus qu'un simple stockage réseau un peu sécurisé.

Monter son NAS perso avec XPenology - L'asile.fr

Pour ma part je lui ai implanté : gestion des téléchargements, bibliothèque de zik, serveur uPnP, ... Le hic c'est que ça m'a aussi fait vite comprendre que mon petit d-link était vraiment pas taillé pour ça. Trop mou et interface pas ultime. C'était cheap, on en a pour son argent mais pas plus. Du coup j'ai commencé à chercher d'autres solutions. Monter son NAS / SAN “personnel” sous Windows Server 2012 - Partie 1 - le matériel - Stanislas Quastana's blog on TechNet. Ceux qui me connaissent ou me côtoient sur les réseaux sociaux savent que je suis un gros fan des NAS de la marque Synology (mais moins que mon collègue David qui lui en a 3 ).

Monter son NAS / SAN “personnel” sous Windows Server 2012 - Partie 1 - le matériel - Stanislas Quastana's blog on TechNet

Récemment ma capacité de stockage sur mon NAS est arrivée à ses limites et est venue l’heure du choix entre racheter un second NAS Synology ou opter pour une approche plus “geek” avec un zeste de challenge : construire pour un prix raisonnable un NAS sur plateforme Intel / Windows. Ne reculant devant aucune audace et profitant de ce challenge pour entrainer avec moi dans cette aventure David, je me suis imposé le cahier des charges suivant pour choisir le matériel / logiciel : Tutorial: réaliser son propre NAS. J’utilisais jusqu’ici un NAS de chez Synology pour stocker tous mes fichiers, le 207+, qui est un excellent produit.

Tutorial: réaliser son propre NAS

Bien plus qu’un simple disque réseau, ce NAS peut héberger des sites internet, enregistrer des caméras de surveillance, télécharger des bittorents, faire office de serveur FTP, et diffuser différents médias (vidéo, musique, photo) vers d’autres appareils comme une PS3 par exemple. Malheureusement ce boitier ne peut accueillir que deux disques durs, je commencais donc à être à l’étroit, notamment avec mon projet de stockage de DVD en réseau (dont je vous parlerai bientot).

Il existe bien sûr des boitiers plus gros, comme le modèle 407, par exemple, pouvant accueillir 4 disques dur, mais qui tape dans les 500€… Après avoir parcouru le web, j’ai donc décidé de monter mon propre NAS. Nous allons donc voir les différentes étapes: Bon, tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas bien, qu’est ce qu’un NAS ? Voilà, tout est dit. Un NAS Synology 4 disques pour moins de 190€ ? Transformez un PC en serveur Synology (avec DSM 4.2) Tutoriel installation et configuration d'un NAS sous FreeNAS. FreeNAS est un système d’exploitation libre et gratuit, basé sur FreeBSD et destiné aux serveurs NAS pour le stockage de données en réseau.

Tutoriel installation et configuration d'un NAS sous FreeNAS

Il est maintenu par iXSystems, société spécialisée dans le stockage et les serveurs open-source. Si vous êtes arrivés là vous devez certainement déjà connaitre FreeNAS, si ce n’est pas le cas vous pouvez faire un tour sur le site officiel du projet (en anglais) pour en savoir plus. Je vous propose ici une série de tutoriels couvrant la mise en place et la création d’un NAS avec FreeNAS. Les tutos sont publiés sous forme d’article séparés et cette page en est le tronc commun et le sommaire. Commençons donc par un mot à propos des besoins matériels Choix du matériel pour FreeNAS 9.3 Tout d’abord il faut savoir que FreeNAS utilise désormais uniquement le système de fichier ZFS pour la création des nouveaux espaces de stockage. A titre d’exemple, ma configuration personnelle pour une utlisation familiale est la suivante : Construire son serveur NAS maison 2014.

Pour rappel: un serveur NAS est un serveur qui permet de stocker toutes vos données sur votre réseau mais aussi de rajouter pleins de services intéressants… Ici, nous allons voir un exemple de composants pour fabriquer votre propre serveur NAS.

Construire son serveur NAS maison 2014

Ci dessus, le résultat final du serveur NAS. Pour commencer, il vous faut un boîtier peut encombrant mais qui puisse contenir 6 disques durs: Le Fractal Design Node 304 avec 6 emplacements pour disques durs et ça taille réduite 25 x 37,4 x 21 cm. Ensuite nous allons mettre une carte mère Mini ITX compatible avec le boîtier: L’Asus H87I-PLUS C2 avec 6 ports SATA 3. Créer son NAS - Chroniques d'un Geek. Créer son propre NAS. Vous êtes quelques-uns à m’avoir posé les questions « Comment fabriquer son propre NAS ? », « Quel système installer ? », « Est-ce compliquer de monter un NAS ?

» Au lieu de continuer à répondre vous individuellement, il est temps pour de publier ici quelques idées et conseils. Monter son NAS fait « maison » plus fort qu’un Synology, Qnap, Asustor, Thecus, Buffalo, Netgear, LaCie et Cie… Je suis l’heureux possesseur d’un NAS ((Network-Attached Storage) Synology DS211J depuis maintenant plus de deux ans. Il fonctionne plutôt bien depuis l’achat. Zéro problème. Mais je dois avouer que je me sens comme emprisonné. Impossible d’installer ce que je veux et à tout moment (virtualisation, application tierce…). Certains modules sont même payants.

Le changement de cap J’ai décidé aujourd’hui de construire mon propre NAS fait « maison », pour plus d’espace de stockage, plus de liberté et d’évolutivité, avec les fonctions que je veux sans tirer sur la bourse. Pour ce faire, voici les points qui me tiennent à cœur: Sauvegarde et stockage des données ambulantes (sur ordinateur…) pour à peu près 4To au moinsUtilisation future pour de la vidéo surveillanceUtilisation future pour du Home Cinéma (lecture et enregistrement vidéo…), comme un HTPC mais pas exactementVirtualisation et installation d’applications particulières.

Choix du boîtier Choix des autres composants du boîtier. Tutoriel – Créer son NAS soit même pour son domicile. Hello tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau tutoriel, et j’espère qu’il vous sera utile Je vais vous expliquer à l’aide de cet article et via des étapes le plus compréhensibles possible comment créer un NAS soit même pour son domicile. Avant de rentrer dans la partie « technique » avec un tas mots étrangers qui sont peut-être un véritable charabia pour certaines personnes, il serait préférable de présenter le NAS et pourquoi utilisé un NAS à son domicile.

Qu’est-ce qu’un NAS ? Un NAS (Network Attached Storage), est un serveur de stockage en réseau, ce n’est ni plus ni moins, une machine regroupant des disques durs. Ce n’est pas tout, comme vous le savez de nos jours la majorité de nos appareils peuvent être connectés à un réseau via le Wifi ou câble Ethernet et c’est le cas des télévisions.