background preloader

RUSSIE et POUTINE 1

Facebook Twitter

La Russie ne mène pas de négociations sur des Iskanders avec l'Arabie saoudite. Défense URL courte.

La Russie ne mène pas de négociations sur des Iskanders avec l'Arabie saoudite

L'aviation russe a détruit 448 cibles terroristes en trois jours. International URL courte "Ces trois derniers jours, les avions du groupe d'aviation russe en Syrie ont réalisé 137 sorties et frappé 448 sites d'infrastructure de l'EI dans les provinces d'Alep, de Damas, d'Idleb, de Lattaquié, de Raqqa, d'Hama et d'Homs", a fait savoir Igor Konachenkov lors de la conférence de presse.

L'aviation russe a détruit 448 cibles terroristes en trois jours

Dans la province syrienne d'Hama, les forces aériennes russes ont détruit un atelier de réparation et un garage avec quatre blindés et un véhicule de combat d'infanterie appartenant au groupe djihadiste Front al-Nosra. Les US et la malédiction de l’ONU – Ban Ki-moon condamne la position américaine sur la Syrie et approuve Poutine. Quel mauvais sort amène-t-il toujours les Secrétaires Généraux de l’ONU, soigneusement choisis par les US pour la souplesse de leur échine, à se raidir en fin de mandat contre ceux qui les ont portés sur les fonds baptismaux ?

Les US et la malédiction de l’ONU – Ban Ki-moon condamne la position américaine sur la Syrie et approuve Poutine

En savoir plus: dedefensa.org,Ban Ki-Moon, dissident antiSystème. En une seule journée, Ban-Ki-Moon a condamné deux fois les actions d’Obama en Syrie, prenant le parti de Poutine Par Eric Zuesse – Le 2 novembre 2015 – Source Russia Insider J’ai déjà signalé, dans un entretien avec les journaux espagnols publié le 31 octobre 2015 que le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a condamné la demande du président américain Barack Obama que le président syrien Bachar al-Assad soit démis de ses fonctions, il a déclaré : «L’avenir de Assad doit être déterminé par le peuple syrien». "Poutine incarne l’espoir pour les Européens ordinaires" Russie URL courte Analysant le rôle que la Russie et son président jouent sur la scène internationale, le politologue a mis en avant le discours de Vladimir Poutine à l'Assemblée générale de l'Onu en octobre 2015, "l'un des discours le plus important de tous les temps".

"Poutine incarne l’espoir pour les Européens ordinaires"

M. Dottori a souligné que le président russe "avait réaffirmé le rôle de la Russie en tant que garant de la stabilité à l'échelle mondiale", ce qui avait été bien accueilli par les Européens préoccupés par le chaos régnant sur leurs frontières. "L'idée selon laquelle la Russie est en mesure de jouer le rôle de "stabilisateur" a considérablement amélioré l'image du pays, et l'opération militaire russe en Syrie en a constitué le premier pas", a fait remarquer le chercheur. "M. L’Onu remercie la Russie pour l’aide humanitaire fournie à l’Ukraine. International URL courte Pendant deux jours (les 5 et 6 novembre), M.

L’Onu remercie la Russie pour l’aide humanitaire fournie à l’Ukraine

O'Brien a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le ministre des Situations d'urgence Vladimir Pouchkov et le vice-ministre de la Défense Anatoli Antonov. Il a également visité le Centre de planification et de gestion de crise (CPGC). Qualifiant les entrevues de productives, M. "J'ai remercié la Russie pour son soutien important accordé aux habitants de l'Ukraine, de la Syrie et du Yémen et j'ai souligné que nous étions tenus de faire de notre mieux pour être au-dessus des aspects politiques comme il convient aux hommes politiques conscients et impartiaux.

Les médias dominants et l’Ours. Par Michael Jabara Carley ­ Le 29 octobre 2015 – Source Strategic Culture Je suis professeur d’histoire et je donne des cours, parmi d’autres sujets, sur la Russie et l’URSS.

Les médias dominants et l’Ours

J’essaie d’expliquer à mes étudiants comment les Russes se voient eux-mêmes et voient leur histoire, et comment les médias dominants occidentaux (Mainstream Media – MSM dans l’acronyme internet) présentent la Russie à leurs lecteurs. Bien sûr, la cible principale des MSM est le président russe, Vladimir Poutine, mais la Russie en est aussi une. Comment est-ce possible ? Après l’effondrement de l’URSS en 1991, la Russie était à genoux, son économie était détruite par des Russes aspirant à devenir des Occidentaux, dits libéraux, qui lui appliquaient des traitements de choc. Le président Boris Eltsine, qui est arrivé au pouvoir en démembrant l’URSS, était présenté en Occident comme un héros. Être dépendant des États-Unis n’a jamais rien rapporté à Eltsine au-delà de sa survie personnelle. LA RUSSIE : UN RETOUR REMARQUE SUR LA SCENE INTERNATIONALE (par le général Antoine Martinez) La campagne de bombardements russes en Syrie a provoqué, dès son déclenchement le 29 septembre dernier, une escalade des tensions entraînant de vives protestations de l’OTAN et des chancelleries occidentales qui n’hésitent pas à accuser la Russie de n’avoir comme seul objectif que le sauvetage du régime de Bachar el Assad et non pas la destruction de l’État islamique.

LA RUSSIE : UN RETOUR REMARQUE SUR LA SCENE INTERNATIONALE (par le général Antoine Martinez)

Les États-Unis sont furieux car les frappes russes ont touché sévèrement des milices formées et soutenues par la CIA. Quant à la France, la priorité du président français reste le renversement du régime d’Assad qui constitue le préalable à tout règlement de la situation. Pour sa part, le président russe considère que la priorité est d’éradiquer d’abord l’État islamique avant de pouvoir trouver une solution au problème du régime syrien. Alors, pourquoi une analyse si différente entre Occidentaux et Russes sur une situation qui montre pourtant clairement l’ennemi commun à abattre, à savoir l’État islamique ? La Russie est en train d'anéantir méthodiquement les mercenaires de Washington en Syrie.

Lire egalement:L’Occident pourrait utiliser l’Etat islamique comme prétexte pour entrer en guerre contre la Russie Selon Counterpunch, la Russie a méthodiquement anéantit les mercenaires de Washington sur le terrain en Syrie tout en reprenant des zones importantes qui avaient été conquises par les terroristes.

La Russie est en train d'anéantir méthodiquement les mercenaires de Washington en Syrie

Selon ce site d'information alternatif US, Obama aurait volontairement bombardé les centrales électriques d'Alep pour freiner la progression des forces de l'armée arabe syrienne. En tout état de cause, l'intervention russe contraint Washington à repenser sa politique en Syrie. Alors que Kerry appelle à mettre fin aux combats, Obama est en train de peaufiner sa politique sans provoquer une confrontation avec Moscou. La Russie met l'Otan en garde contre tout rapprochement de ses frontières. BREIZATAO – ETREBROADEL (30/10/2015) Les provocations américains en Europe de l’Est semblent s’intensifier.

La Russie met l'Otan en garde contre tout rapprochement de ses frontières

L’Otan semble vouloir accroître le nombre de ses troupes aux frontières de la Russie. Un mouvement jugé comme “dangereux” par Moscou. Le Kremlin rappelle à l’Otan les dangers liés au renforcement ultérieur de sa présence aux frontières russes.Plus tôt dans la journée, le quotidien Wall Street Journal a rapporté que l’Alliance atlantique envisageait plusieurs options en vue de renforcer la présence de ses troupes aux frontières avec la Russie. (Source : Sputnik News) Intervention russe en Syrie : déjà l'enlisement ? La situation en Syrie est de plus en confuse.

Intervention russe en Syrie : déjà l'enlisement ?

Officiellement, la Russie et les USA sont alliés contre Daech, mais les bombardements russes concernent surtout des milices islamiques soi-disant modérées, soutenues par les Saoudiens et le Qatar, et de loin par la CIA (et on sait, depuis la guerre du Vietnam, que la CIA n’applique pas à 100 %, loin de là, la politique définie par la Maison-Blanche). La plus importante des milices islamiques, dites modérée, est « l’Armée de la conquête ». Elle s’est taillée un fief à Homs et semblait capable de prendre Damas, ce qui a provoqué l’intervention russe. Fort logiquement, les avions du Kremlin ont pris pour cible l’Armée de la conquête et une offensive terrestre de grande ampleur a été lancée sur Homs et Alep. Pour cela, les Russes ont fourni des centaines de chars modernes aux forces de Bachar el-Assad et à leurs supplétifs chiites. Probablement non ! Il leurs suffit d’affirmer que les missiles sont donnés à des amis sûrs et le tour est joué !

Débâcle US : Vladimir Poutine prend le contrôle de l'espace aérien syrien et irakien. BREIZATAO – ETREBROADEL (27/10/2015) Le président russe Vladimir Poutine est actuellement engagé dans la finalisation de sa prise de contrôle des espaces aériens syrien et irakien, avec l’appui politique et militaire de l’Iran. Une débâcle géostratégique majeure pour les USA. Protectorat russe La Russie dispose désormais de deux bases aériennes au Moyen-Orient. La base d’Al-Hominem, près de Lattakié, en Syrie, et la base aérienne irakienne d’Al Taqaddum qui accueille les premiers éléments de l’aviation russe déployés dans le pays. La Russie dispose d’environ 30 avions de combat sur la base syrienne mise à disposition par le président Bashar Al-Assad.

En renforçant ces deux extrémités avec des systèmes de guerre électronique ultra-modernes, Moscou a imposé une réalité militaire telle qu’il sera bientôt impossible pour n’importe quelle force armée – aérienne ou terrestre, américaine ou israélienne – de mener des opérations en Syrie ou en Irak sans l’accord préalable des Russes. (Source) Le djihadisme et ses maîtres se retournent contre leurs alliés du gouvernement français.

Crise syrienne : la Russie fait tomber les masques. En direct : les frappes de l'aviation russe visent à désorganiser les opérations de Daesh en Syrie. L’armée de l’air a bombardé 29 camps terroristes et autres installations du groupe islamiste Daesh ces dernières 24 heures, a fait savoir le ministère russe de la Défense. «Au cours de la dernière journée, notre aviation a détruit deux centres de commandement, 29 camps d’entrainement, 23 installations fortifiées et plusieurs positions d’unités avec du matériel militaire», a noté le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov. Moscou a toujours raison ! (Editorial par Boris Le Lay)

Par Boris Le Lay BREIZATAO – PENNADSTUR (07/10/2015) Les hyènes de la finance internationale entendent faire pièce à l’initiative russe en Syrie. Pour nous, qui avons toujours défendu le gouvernement syrien comme la direction politique russe, il est une vérité d’évidence que de soutenir les décisions arrêtées par le Kremlin. Retournement historique à n’en pas douter, nous qui fûmes, dès l’origine, les opposants du Bloc Communiste.

Mais voilà que désormais, l’espoir est à l’Est, que Moscou incarne le réveil de la tradition, de l’Europe chrétienne. Les gangs coalisés de l’Occident ploutocratique entendent nous embrigader, nous Bretons, dans une nef ayant le naufrage pour seul horizon. Pas d’erreur : Vladimir Poutine et, à sa suite, l’armée russe, indiquent la direction à suivre. L’OTAN utilise la violation russe de l’espace aérien turc dans une campagne de désinformation. Les angoisses de l'oligarchie face à l'opinion favorable générale envers le président russe Vladimir Poutine.. Le pont entre la Russie et la Crimée bientôt mis en service? Le continent russe est aujourd’hui plus proche de la Crimée. Les employés construisent des ponts temporaires dont le but est de transporter des matériaux sur le site du pont de Kertch.

L'un d’eux est déjà mis en exploitation. La stratégie américaine de lutte contre l’Etat islamique en Syrie tournée au ridicule par le Sénat. Le chef des forces américaines au Moyen-Orient a confessé, mercredi, devant le Sénat, son incapacité à constituer une force militaire syrienne crédible pour lutter contre le terrorisme. C'est peu dire qu'il n'a pas convaincu. Il a passé un mauvais quart d’heure. La Russie construit un camp en Syrie pour les déplacés syriens, une première. Le président ukrainien déclare la Russie «plus grande menace» dans sa nouvelle doctrine militaire. Ukraine: Le visage des combattants "pro-UE" Poutine explique la politique syrienne de la Russie. Le 17 septembre 2015 – Source StrategicCulture. COLONEL CASSAD - JOURNAL en DIRECT. SYRIE : l’engagement de la Russie et le fiasco des États-Unis. Syrie : Le coup de maître de Vladimir Poutine qui va définitivement ruiner la plan de domination US.

Premières images de l'intervention russe en Syrie (vidéo) Les extrémistes de Pravy Sektor mettent en place le blocus de la Crimée. Donbass : nous luttons contre la haine et le mensonge. Engagement des forces armées en Syrie : panser les plaies du mimétisme atlantiste du RPS. Syrie: Poutine propose une stratégie de règlement de la crise. Washington menace la Russie d'une confrontation à propos de la Syrie. L’administration Obama intensifie les tensions avec Moscou, en alléguant sans preuves que la Russie renforce son soutien militaire au gouvernement syrien du président Bachar al-Assad.

Toute présence russe élargie sur le sol syrien pourrait conduire à une « confrontation » avec la coalition menée par Washington, qui bombarde actuellement la Syrie, prétendument pour contrer l’Etat islamique (EI), a dit le secrétaire d’Etat américain John Kerry dans un appel téléphonique à son homologue russe, Sergueï Lavrov, ce week-end. Washington envoie ses F22 en Europe. Syrie : intenses affrontements au Sud d’Alep. Syrie – La nouvelle campagne militaire au sud d’Alep. Poutine : des terroristes du Moyen-Orient recrutent des combattants des ex-républiques soviétiques. COMMENT POUTINE A ROULÉ HOLLANDE ET OBAMA DANS LA FARINE (par l’Imprécateur) Syrie: 49 positions de l'EI bombardées par la Russie en 24 heures.

L'armée russe affirme sa supériorité en guerre conventionnelle, par Thierry Meyssan. Général Desportes: En luttant contre les groupes islamistes Poutine défend la France. Bons baisers de la mer Caspienne. La Russie à Hollande : Brade toujours et mets les voiles. La Russie transmettra sa carte des positions de l'EI aux Etats étrangers. Mission Otan en « Cérasie de l’Est », par Manlio Dinucci. La finale de Poutine en Syrie. Poutine dénonce publiquement le rôle des Etats-Unis dans la création de l'Etat Islamique. Moscou : la nouvelle alliance d'opposition en Syrie inclut des collaborateurs de Daesh. Lavrov : le contingent de la mission de l’OSCE en Ukraine va doubler. Immigration, géopolitique : Le Premier ministre bavarois défie Berlin et veut discuter directement avec Moscou. Washington avoue ne pas disposer d’une liste de groupes d’opposition que la Russie pourrait viser. L’armée syrienne, aidée de l’aviation russe, a libéré la ville de Al-Bahsa, au nord de Hama.

Le bal des vampires : «Obama devrait riposter si la Russie continue de frapper nos gars» Tout ce que vous voulez savoir sur l'opération militaire russe en Syrie. L'opération fulgurante des avions russes en Syrie, le bilan de la première semaine. La politique russe est la seule intelligente [Actualité Mondiale] Un haut responsable ukrainien appelle à «aider Daesh à se venger des soldats russes en Syrie» — RT en Français. Comment l'Otan falsifie les photos pour faire croire que la Russie tue des civils. Sahar interview 2015.10.05 Luc Michel: l’avenir de la présence russe en Syrie. Les alliés des USA impuissants face à la guerre électronique russe. Soros Go Home. Poutine relève le pont-levis. Le papier toilette « Sanctions contre la Russie » 18/06/2015 - France : la liberté d'expression, oui, mais pas trop pour les Russes. 18/06/2015 - Bruits de guerre suite: Important et bref discours INTEGRAL de Vladimir Poutine sur le renforcement de la Défense de la Russie.

09/05/2015 - Une centaine de généraux allemands appellent l'Otan à cesser ses actions antirusses. Au fou ! La Russie est attaquée de tous les côtés par les US. Euro-reconquista.com - Tentative de putsch à Moscou. L’ex-patron du MI6 annonce la couleur : la guerre contre la Russie ne fait que commencer. Un autre regard occidental sur la Russie. Des militants du bataillon Doudaïev sont soupçonnés de l’assassinat de Nemtsov. L’assassinat de Nemtsovaurait-il raté son but? Poutine: coup de « mat à l’étouffé » sur les actifs gaziers et pétroliers de retour au bercail. Comme par hasard EI : bientôt au Tadjikistan ? La menace s’étend à l’Asie centrale. Noyés dans leur bortsch les Russes ? Rira bien qui rira le dernier… Poutine artiste martial de la politique et de la diplomatie.

...... Jouer en respectant les règles, cela apparaît, aux yeux des stratèges impériaux, comme une conduite suicidaire. Et pourtant, Poutine respecte les règles, et il marque des points. Ce qui cause un grand désappointement chez les stratèges. Il leur semble évident que la victoire doit revenir à celui qui aura su le mieux abuser les autres. Cela a toujours fonctionné ainsi, et c'est parce que cela a si bien fonctionné ainsi, qu'il sont, eux, aux commandes de l'Empire. Et voilà qu'un ex-officier du KGB les met en échec, en respectant des règles qu'eux-mêmes s'appliquent à enfreindre. ...... Joaquim Vineyardsaker pour signes des temps "fr.sott.net" – quikoo2013

John Embry : " Poutine a les moyens de mettre l’Occident financièrement à genoux " Spéculations sur le Rouble.

Il est facile de comprendre que le marché de l`or est bien plus vulnérable aujourd`hui. Il est clair qu`il existe 100 certificats papier pour chaque once d`or physique disponible dans le système occidental. Si quelqu`un se mettait à parier massivement sur l`or, cela pourrait devenir chaotique. C`est quelque chose que Poutine pourrait faire, car il comprend parfaitement le marché de l`or, ou encore les Chinois. Car si le cours de l`or et de l`argent devait atteindre leur valorisation réelle, Egon von Greyerz parle de 10.000 $ l`once pour l`or et je suis d`accord avec lui, le château de cartes de l`or et de l`argent papier s`effondrerait. John Embry : " Poutine a les moyens de mettre l’Occident financièrement à genoux " – quikoo2013

RT TV - ( RT en direct 24/24h en espagnol ; chaîne TV internet sud-américaine) RT : La grande conférence de presse de Vladimir Poutine - Dernières infos - Photos. Sanctions : le prix à payer pour survivre en tant que nation (Vladimir Poutine) conférence intégrale. La conférence de presse du président russe Vladimir Poutine (video youtube en français) Deuxième accord russo-chinois sur le gaz : du GNL cher pour l'Union européenne, un client malade pour le GNL.

La principale conséquence est que le prix en Europe ne sera plus déterminé par le gaz russe. La nouvelle référence sera le Gaz naturel liquéfié (GNL), car l’Union européenne n’aura aucun moyen de s’en passer, de la même manière qu’elle ne peut actuellement pas se passer du gaz russe. Cela signifie que l’Union européenne, qui paye déjà plus du double des Américains pour ses fournitures de gaz naturel, va voir sa facture passer de $350 les 1000 cm3 à une fourchette de l’ordre de $450/$500, le prix que payent des pays comme le Japon. L’Union européenne possède les infrastructures pour importer environ 200 Mrd m3 de GNL, soit une quantité supérieure aux 160 Mrd m3 qu’elle fait actuellement venir de Russie. Mais elle n’en importe pas autant, car le GNL n’est absolument pas compétitif. Seuls 20% de la capacité totale sont utilisés. – quikoo2013

Confusion quant aux sanctions anglo-sionistes contre la Russie. Le drapeau US flotte à Kiev! (Vidéo) sur fond d’ouverture de dialogue Hollande/Poutine. (Partie I) Très important discours de politique générale de V. Poutine: La réponse de Moscou à l’OTAN. La face cachée de la guerre en Ukraine - 1ère partie.

Il faut savoir que Yatséniuk est, depuis les temps de la préparation du coup d'État, le candidat préféré de Washington pour occuper, dans un nouveau gouvernement la fonction de premier ministre. Les élections qui ont suivi ce coup d'État n'ont été que des formalités pour donner la crédibilité légale à ces nouveaux arrivants. .... Ce n'est un secret pour personne que l'objectif est la conversion de ce territoire frontalier avec la Russie en une zone de premier plan pour y installer une base militaire hautement équipée pour neutraliser la Russie. D'où l'importance qu'il soit entièrement ouvert aux forces de l'OTAN et aux différentes organisations de l'armée étasunienne. Dans ce contexte, il n'est pas surprenant que ces hommes de main soient soigneusement traités et que leurs services soient grassement récompensés. Ces jours-ci, le président Poroshenko prépare un projet de loi permettant à des étrangers à participer aux activités du gouvernement et à y occuper des postes de responsabilité. ... « ...le monde, je veux le souligner, j'en ai parlé et je le répète, s'est radicalement transformé. Apparemment, ceux qui sans cesse barbouillent des révolutions de couleur se prennent pour de grands artistes et ne peuvent s'arrêter. »
« Des combats se déroulent actuellement dans l'est de l'Ukraine. Les autorités centrales y ont envoyé des troupes et utilisent des missiles balistiques. Y a-t-il quelqu'un qui en parle? Pas un mot »
 » La Russie ne permettra pas à Kiev d'éliminer ses adversaires politiques dans le sud-est de l'Ukraine. » Voilà où nous en sommes. Nos médias ne parlent pas beaucoup de ces choses. Quant au Canada, il n'a rien à y redire, si ce n'est que Poutine doit sortir d'Ukraine même s'il n'y est pas. [ – quikoo2013

MOSCOU 22/11/2014 - Une déclaration de première importance de Sergeï Lavrov. La France ne livre pas les BPC Mistral, les USA et l'UK coopèrent pleinement avec la Russie.

Les choix géopolitiques de monsieur Hollande sont d’autant plus hypocrites à l’heure où les États-Unis et le Royaume-Uni coopèrent pleinement avec la Russie, les premiers dans le cadre d’une synergie des géants pétroliers ExxonMobil et Rosneft en mer de Kara, dans l’Arctique, le second… par des contrats d’armement que pourtant il refuse à la France. – quikoo2013

Koalas, diplomatie et misère de l’anti-poutinisme. Poutine : le De Gaulle russe ? Tribune de Guillaume Faye. En quoi la Russie est-elle vulnérable aux sanctions ainsi qu'aux incursions militaires de l'Union européenne et des USA ?

Le coup d’État commandité par les USA et l’Union européenne en Ukraine a transformé cet ancien partenaire commercial stable de la Russie en un client dévasté de l’économie européenne et en une rampe de lancement de l’Otan. Si l’on ajoute à cela les sanctions économiques imposées à la Russie pour son soutien à la majorité ethnique russe dans la région du Donbass et en Crimée, on mesure la dangereuse vulnérabilité de l’État russe et de son économie. Le pays fait actuellement de gros efforts en vue de renforcer sa sécurité nationale et de rendre son économie viable. Une analyse critique des politiques et des structures qui sont nées de l’ère postsoviétique permet d’y voir plus clair. ... Les USA et l’UE violent tous les accords signés par Gorbatchev et l’Occident. Les pays de l’Europe de l’Est deviennent membres de l’Otan, l’Allemagne de l’Ouest annexe l’Allemagne de l’Est et les bases militaires s’étendent jusqu’à la frontière russe. On créé des groupes de réflexion favorables à l’Otan se nourrissant d’information émanant des services du renseignement et de propagande antirusse. Des centaines d’ONG, financées par les USA, s’activent à l’intérieur de la Russie comme instruments de propagande et centres d’organisation pour les politiciens néolibéraux subversifs. Dans les ex-républiques soviétiques du Caucase et dans l’extrême Est, l’Occident fomente des mouvements séparatistes ou sectaires et des soulèvements armés, notamment en Tchétchénie. Les USA soutiennent des dictateurs dans le Caucase et des fantoches néolibéraux corrompus en Géorgie. L’État russe est colonisé et son dirigeant présumé, Boris Eltsine, souvent en état de stupeur éthylique, est soutenu et manipulé pour qu’il rende des décisions arbitraires qui contribuent encore plus à la désintégration de l’État et de la société. ... – quikoo2013

Le sommet du G20. Regard de l’extérieur.

Le sommet du G20 à Brisbane, en Australie, s’est terminé et il est temps de commenter les documents adoptés, l’ambiance au forum. Les jugements des experts sont parfois polaires. Cela est dû en premier lieu au contexte géopolitique compliqué, la crise en Ukraine ayant servi de prétexte aux leaders occidentaux pour indiquer sa place à la Russie. Le sujet ukrainien n’a pas été mentionné aux débats officiels ni dans les décisions adoptées au sommet mais il a été à l’ordre du jour des pourparlers bipartites du président Vladimir Poutine avec ses homologues occidentaux. L'accueil glacial des dirigeants occidentaux au président russe Vladimir Poutine à Brisbane a creusé le fossé entre la Russie et les Occidentaux sur le conflit ukrainien, ont estimé lundi les médias russes. L’interlocuteur permanent de notre observateur Igor Yazon le géopoliticien belge Luc Michel, administrateur général de l’ONG, animateur d’EODE-TV & AFRIQUE MEDIA a dit, en particulier, à ce sujet par téléphone de Bruxelles : Emission radiophonique avec Luc MICHEL [NE PAS MANQUER d'ECOUTER] Lire la suite: – quikoo2013

Franck Ferrand : l'Occident ne doit pas rejeter Poutine !

... Vu du Pentagone et de la Maison Blanche, le monde se résume à de manichéens jeux de balance, dans lesquelles ne compte en définitive que l'intérêt supposé - à courte vue, le plus souvent - de l'hyperpuissance américaine. Que les «stratèges» de Washington s'aveuglent sur le cas russe n'a donc rien de bien étonnant. Ce qui surprend davantage - et ne manque pas d'effrayer certains observateurs - c'est l'alignement sans condition des membres de l'OTAN sur ces positions rigides. Il fut un temps, pas si lointain, où le président Chirac, avec son ministre des Affaires étrangères, Dominique de Villepin, se permettait encore de faire la leçon aux Etats-Unis, et de clamer à la face du monde que le président Bush fils, en Irak, s'apprêtait à faire fausse route. Il faut croire que ces temps-là sont révolus… – quikoo2013

13/11/2014 - Vladimir Poutine à la TV allemande « ARD » - OTAN, Ukraine, Novorossiya : Traduction intégrale pour MPI. Pourquoi ils veulent la tête de Poutine. Accusé d'invasion, Poutine reprend la main et humilie l'Otan (MAJ) 17/09/2014 - Nigel Farage : « Arrêtons de jouer à la guerre avec la Russie » Les États-Unis et l'Europe multiplient les provocations envers la Russie : WSWS-WorldSocialistWebSite. Moscou condamne le Conseil de Sécurité de l'ONU. Transcription de l’interview de Vladimir Poutine en version intégrale : Le scandale des coupes de TF1 - Média Alternatif. Vladimir Poutine rit à la question d'un journaliste.