background preloader

ROBESPIERRE

Facebook Twitter

Robespierre et l'autre Révolution Française : Le 17 juillet 1791, le peuple mitraillé au Champ de Mars. Conférence d'Henri Guillemin sur Robespierre et la Révolution Française Dites le vrai. […] Ne me racontez pas un opprobre notoire Comme on raconterait n'importe quelle histoire.

Robespierre et l'autre Révolution Française : Le 17 juillet 1791, le peuple mitraillé au Champ de Mars

Victor Hugo, « Aux Historiens », Toute la lyre, 1875. Au moment où la Grèce vient d'infliger un cuisant revers au système de domination politique et économique de Bruxelles, qui constitue une victoire pour tous les peuples d'Europe, et à quelques jours de la commémoration du 14 juillet en France – le 17 n'est hélas pas un deuil national –, il est bon de faire quelques rappels de l'Histoire, la vraie, celle de l'opprobre notoire et non pas les fariboles officielles de l'histoire de bonne compagnie : lorsque la cariatide, ou petit peuple, s'avise de se mêler de ce qui ne la regarde pas, à savoir la gestion des affaires publiques, l'oligarchie dominante répond par un feu roulant visant à écraser toute velléité d'indépendance.

Conférences indispensables de Henri Guillemin : Livres non moins indispensables sur 1789 : ANNALES ROBERPIERRISTES. Histoire de Robespierre : d'après des papiers de famille, les sources originales et des documents entièrement inédits. 3Tomes de : "Papiers inédits trouvés chez Robespierre, Saint-Just, Payan, etc" Charlotte Robespierre et ses Mémoires ([Reprod.]) / éd. critique précédée d'une introd., accompagnée de notes et de documents inédits... par Hector Fleischmann. Aller au contenu.

Charlotte Robespierre et ses Mémoires ([Reprod.]) / éd. critique précédée d'une introd., accompagnée de notes et de documents inédits... par Hector Fleischmann

La mort de Robespierre , tragédie en trois actes et en vers, avec des notes où se trouvent des particularités inconnues, relatives aux journées de septembre et au régime intérieur des prisons ; notamment une relation complète de l'abbé Sicad, et des anecd. Aller au contenu.

La mort de Robespierre , tragédie en trois actes et en vers, avec des notes où se trouvent des particularités inconnues, relatives aux journées de septembre et au régime intérieur des prisons ; notamment une relation complète de l'abbé Sicad, et des anecd

Mémoires d'un détenu, pour servir à l'histoire de la tyrannie de Robespierre . Seconde édition, revue et augmentée. Aller au contenu.

... On ne sera donc pas étonné, quand je dirai, qu'à très-peu d'exceptions près, la conciergerie de Paris pendant plus de dix mois n'a enfermé que des patriotes ; qu'un langage aristorcratique y aurait autant surpris qu'indigné ; que ses voutes étaient fatiguées de chants patriotiques, et que pour un homme des castes opposantes, on massacrait mille sans-culottes, qu'on trînait à la boucherie en criant vive les sans-culottes. On peut s'en convaincre aisément en lisant la liste des citoyens assassinés juridiquement. Préface : page XV. .... il est vrai, ils assassinaient à Paris, le tableau des fortunes et des lumières sous les yeux ; ils tuaient par ordre, et les proscriptions organisées allaient dévorer méthodiquement plusieurs classes de la société : mais ils avaient tué tant de gens, qu'il ne leur importait pas de tuer, qu'on ne leur laissa pas le tems de TUER TOUS CEUX QUE LEUR POLITIQUE INFERNALE VOULAIT SACRIFIER. Préface : page XVI. .... par la nature des prisonniers que j'ai vus, deux époques, l'une où l'on tua pêle-mêle, par fuereur de parti et par vengeance particulière, étrange aveuglement qu'ont les hommes, d'instituer des tribunaux dans les momens où ils sont le moins en état de juger ; et une seconde époque, où les jurés ont eu des listes envoyées par le gouvernement et une conscience politique. C'est cette époque à laquelle le 9 Thermidor a mis un terme, c'est cette époque qui eût été l'application entière de la religion de Marat, la destruction de toutes les lumières, le change ou l'anéantissement de toutes les propriétés ; pour le dire en un mot, la fin du monde social en France, et peut-être en Europe. La faute des historiens et de tous les raisonneurs en général, c'est de faire des hommes beaucoup trop grands, et la force des choses beaucoup trop petite. Notre amour propre se plaît à imaginer, qu'une tête humaine peut mûrir un vaste plan dans les profondeurs de ses conceptions, et préparer les évènemens pour les maîtriser à son gré. Citation de Barète dans les mémoires de Vilate : "Qu'il faut épurer la population ; que sans de grands incendies, le monde serait un amas de papier. Qu'importe la génération actuelle ? " etc. Enfin voyez son petit cerveau frappé d'un tel délire, qu'il s'applique la tirade de Mahomet, dans laquelle ce conquérant levait le plan d'un bouleversement universel. Lorsque des particuliers rêvent ainsi, on les envoie aux petites maisons ; lorsque ce sont des hommes revêtus du pouvoir suprême, ils désolent et ravagent le monde. Préface : page XVII Mémoires d'un détenu, pour servir à l'histoire de la tyrannie de Robespierre ::::: - – quikoo2013
Mémoires d'un détenu, pour servir à l'histoire de la tyrannie de Robespierre . Seconde édition, revue et augmentée

La vie et les crimes de Robespierre et de ses principaux complices... . Par le citoyen Des Essarts. Deuxième édition. Aller au contenu.

La vie et les crimes de Robespierre et de ses principaux complices... . Par le citoyen Des Essarts. Deuxième édition

Le IX thermidor an II : Robespierre, Couthon et St Just déclarés traîtres à la patrie, ainsi que Henriot... Ils se refugient dans la Maison Commune, où les officiers municipaux les accueillent... : [estampe] / dessiné par C. Monnet ; gravé par Helman l'an.