background preloader

BHL l'intello, philosophe et accessoirement .... humaniste

Facebook Twitter

"Ils" ont la gueule de bois? 2016-2017, la période de tous les possibles! Un document de la commission des affaires étrangères du Parlement britannique, rendu public hier, pointe les conséquences de l’intervention militaire contre la Libye en 2011, voulue en France par Nicolas Sarkozy, soutenue par son ministre des Affaires étrangères Alain Juppé, et à laquelle se rallia David Cameron.

"Ils" ont la gueule de bois? 2016-2017, la période de tous les possibles!

Le rapport note Le Monde, « met en cause le processus de décision qui a transformé une intervention censée venir en aide à des civils, à Benghazi, menacés par la répression du colonel Mouammar Kadhafi – une menace surestimée, affirment les députés –, en une opération visant le régime. » Il est fait état également de « la pression des Libyens exilés en France disposant d’alliés au sein de l’establishment intellectuel français »…comment ne pas penser en effet au rôle très nocif joué dans cette tragédie par le « philosophe » pipo(le) BHL. Sans surprise, M. Sur le même thème La vérité se fraye un chemin 12 juillet 2016 Dans "Actualités" Mondialo-sarkozysme 10 janvier 2008.

L’agent israélien BHL avoue son alliance avec al-Qaïda. BHL, le philosophe de l’argent et copain du démembreur, avoue les intérêts objectifs, voire les liens entre l’Otan et al-Qaïda… Ce sont devenus des alliés inséparables depuis 2001, cela se voit de plus en plus, et c’est désormais officiel grâce à BHL : Interview complaisante Dans l’interview qu’il donne amicalement à Ruth El Krief (qui sans rire le compare à Malraux, dont le discours sur le IIIe millénaire actuel était inverse à celui de BHL, puisqu’il disait « Le 3e Millénaire sera spirituel ou pas »), Bernard Henry Lévy fait des révélations qui recoupent parfaitement les travaux du Mouvement pour la Vérité, qui estiment depuis 2001 qu’Al Qaïda est très proche des élites néo-mondialistes (Grandes Multinationales du pétrole, de l’armement et de la finance notamment, OTAN, forces américano-sionistes et idéologiques extrémistes néo-conservateurs de droite comme de gauche..) et que les 2 entités ont des intérêts communs, sinon identiques :

L’agent israélien BHL avoue son alliance avec al-Qaïda

Sarkozy, l’OTAN et l’or de Kadhafi. La vidéo ci-dessous, que nous avions déjà relayée en 2011(*), évoque le projet entrepris à l’époque par Mouammar Kadhafi de création d’une monnaie panafricaine basée sur l’or que possédait alors la Libye, et nous explique que c’est sans doute l’une des principales raisons qui a poussé l’OTAN (France et USA en tête) à intervenir militairement et à renverser le dirigeant libyen.

Sarkozy, l’OTAN et l’or de Kadhafi

La récente publication ("Emailgate") de centaines d’emails échangés par Hillary Clinton (qui en 2011 occupait le poste de ministre des Affaires étrangères de Barack Obama) vient confirmer aujourd’hui ce qui était suggéré alors dans ce reportage de Russia Today. Dans l’email cité précédemment et rendu public lors de cette fameuse Emailgate de Clinton, on peut lire : Et nous, nous continuons à regarder les journaux télévisés. Massimo Mazzucco Source : Luogocomune.net, 10 janvier 2016. VOSTOK - Entraide et solidarité sans frontières et sans politique. Réfugiés : la lourde responsabilité du duo Sarkozy-BHL. Lavrov : l'Armée syrienne libre est une structure fantôme.

Bernard Henri-Levy Conseiller mondialiste non élu : RES-PON-SABLE. Ukraine: Le visage des combattants "pro-UE". L'Ukraine se révolte: Zaporozhié contre la mobilisation [sous-titres français] SYRIE : l’engagement de la Russie et le fiasco des États-Unis.

L’engagement de la Russie en Syrie illustre le fiasco des États-Unis dans la région.

SYRIE : l’engagement de la Russie et le fiasco des États-Unis

Sur France 24, Wassim Nasr, journaliste, spécialiste des réseaux jihadistes, dresse le tableau de la situation, alors que plusieurs dizaines d’appareils, des hélicoptères de combat, de l’artillerie, de la défense antiaérienne et d’autres unités russes sont déjà positionnés à Lattaquié. Syrie : les médias aux ordres… Entretien. Depuis que la guerre a éclaté en Syrie, les médias français font-ils correctement leur boulot ?

Syrie : les médias aux ordres… Entretien

Sont-ils objectifs dans le traitement de l’information ? Ont-ils des partis-pris ? Pour en parler, l’Ojim a rencontré un bon connaisseur du dossier : Benjamin Blanchard, cofondateur de l’association française SOS Chrétiens d’Orient, créée en 2013 et présente aujourd’hui en Syrien, en Irak, en Jordanie et au Liban. Selon lui, « sur la question syrienne, les médias français ont été aux ordres ». Le changement a été premièrement dans le vocabulaire : on a commencé à entendre parler de « Syrie » et non plus seulement de « régime ».

Donbass : nous luttons contre la haine et le mensonge. BHL va participer à la formation des responsables de haut niveau de la fonction publique civile et militaire. BHL donne des conseils aux rebelles [Tremble Daech, BHL est de retour ! ] Tremble Daech, BHL est de retour ! Récemment cité par Michel Onfray l’ancien ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy, Bernard Henry Lévy, s’est fendu d’une diatribe en seize points dans Le Point début septembre intitulée : « Pourquoi Daech perdra la guerre ».

Tremble Daech, BHL est de retour !

Il était, selon ses dires, « la semaine passée avec les peshmergas face à Daech » (…) et a « parcouru avec une équipe de filmage (sic) un long tronçon des mille kilomètres de ligne de front ». Eut-il le temps, avant de sauter dans l’avion, de faire un crochet par le salon de « coiffage », histoire d’être présentable au front ? D’autre part, selon une source militaire américaine, Daech aurait entrepris l’installation sur la ligne de front d’un vaste ensemble de batteries dont la fonction semblait dans un premier temps de nature indéterminée. BHL le charognard de l’humanitaire prône l’accueil de 100 millions de migrants. Il prône l’accueil de 100 millions d’Africains !

BHL le charognard de l’humanitaire prône l’accueil de 100 millions de migrants

Migrants réfugiés - L'UE détruit tout, y compris ses nations, et insulte la Hongrie. Rencontre avec Assad : entretien avec le député JF Poisson. Cet homme plus dangereux que vous ne le pensez. La vérité sur Bernard-Henri Lévy (À la loupe 2 - Épisode 2) La vérité sur Bernard-Henri Lévy (À la loupe#2) BHL déclaré : "persona non grata" en Tunisie. Le ministère des Affaires étrangères tunisien a demandé à ses services l'ouverture d'une enquête urgente sur la visite en Tunisie de l'intellectuel français Bernard Henri Lévy.

BHL déclaré : "persona non grata" en Tunisie.

Par Zohra Abid Joint au téléphone par Kapitalis, Mongi Hamdi, chef de la diplomatie tunisienne, a déclaré que son département n'a pas été informé de cette visite pour le moins bizarre, ajoutant qu'il n'en avait lui-même aucune idée. «Normalement, il s'agit d'une personnalité connue et nos protocoles doivent être informés. Nous devons connaitre la partie qui a invité secrètement cet homme. Nous allons mener notre enquête et réagir en conséquence. Tollé général Par ailleurs, un groupe d'avocats appelle le procureur de la république à ouvrir une enquête sur le parti ou la partie qui a invité l'intellectuel sioniste Bernard Henri Lévy en Tunisie. Depuis le début du printemps arabe, Bernard Henri Lévy a toujours affiché son soutien aux groupes islamistes armés. La société civile tunisienne veille au grain : BHL persona non grata !

Dans la soirée du vendredi 31 octobre 2014, l’information s’est répandue comme une traînée de poudre d’abord sur les réseaux sociaux puis fut reprise par la presse en ligne en Tunisie.

La société civile tunisienne veille au grain : BHL persona non grata !

Bernard-Henri Levy, l’écrivain français notoire pour une fortune personnelle inversement proportionnelle à son talent et à l’intérêt intellectuel qu’il suscite, est en Tunisie. Il semble être arrivé dans la nuit de vendredi à l’aéroport de Tunis-Carthage. Manifestation contre la venue de BHL en Tunisie [oooohhh ! le penseur que le monde entier nous envie !]

Le délire de l'équipe de BHL après son expulsion de Tunisie titre du Journal électronique de Tunisie. Libye : qui présentera "l’addition" à Sarkozy, Juppé et BHL ? Par bernardlugan.blogspot.fr Au mois de mars 2011, à l’issue d’une campagne médiatique d’une rare intensité initiée par BHL, Nicolas Sarkozy décida d’entrer en guerre contre le colonel Kadhafi avec lequel il était encore dans les meilleurs termes quelques mois auparavant.

Libye : qui présentera "l’addition" à Sarkozy, Juppé et BHL ?

Le 17 mars, Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, arracha la résolution 1973[1] au Conseil de Sécurité de l’ONU, ce qui permit d’ouvrir les hostilités. Le 19 mars, 19 avions français (chasseurs et ravitailleurs) lancèrent un raid de 2h30 au dessus de la Libye.