background preloader

PHILIPPINES

Facebook Twitter

Le deal de Trump à Ryad (JM Vernochet, T. Meyssan) Aux Philippines, comme partout, l'islam est incompatible avec une société non-musulmane ... Le président philippin Duterte a proclamé mardi la loi martiale dans la province de Mindanao, dans le sud du pays.

Aux Philippines, comme partout, l'islam est incompatible avec une société non-musulmane ...

Le président philippin Rodrigo Duterte a instauré mardi la loi martiale dans l’île de Mindanao, dans le sud du pays, où de violents accrochages se sont produits entre les forces armées et des combattants liés au groupe État islamique. «À 22h00, M. Duterte a instauré la loi martiale pour l’île entière de Mindanao», a annoncé le porte-parole du président, Ernesto Abella, au cours d’une allocution diffusée depuis Moscou, où le président philippin se trouve en visite officielle.

Des accrochages ont eu lieu dans la journée lors d’une opération de chasse à l’homme contre Isnilon Hapilon, chef du groupe islamiste Abu Sayyaf et responsable pour les Philippines de l’organisation État islamique. Le département d’État américain a promis une récompense de 5 millions de dollars pour sa capture. L’hôpital attaqué. Trump peut-il réussir ?, par Thierry Meyssan. Donald Trump et le général Michael T.

Trump peut-il réussir ?, par Thierry Meyssan

Flynn La presse internationale tente de nous persuader que les électeurs de Donald Trump ont exprimé une révolte des Petits Blancs face aux élites. Elle ne fait en réalité que prolonger le discours d’Hillary Clinton que, précisément, ces électeurs ont rejeté. Philippines : Le président Duterte annonce “sa rupture” militaire et économique avec les USA. BREIZATAO – ETREBROADEL (20/10/2016) C’est une annonce aux implications considérables que vient de faire le président philippin, Rodrigo Duterte, lors d’un déplacement en Chine.

Philippines : Le président Duterte annonce “sa rupture” militaire et économique avec les USA

Alors qu’il s’exprimait devant un parterre d’officiels et d’hommes d’affaires chinois, Rodrigo Duterte a franchi le Rubicon, déclarant sa rupture avec les USA : L’Amérique m’a perdu. Je me réaligne en direction de votre courant idéologique et peut-être que j’irais aussi en Russie pour parler à Poutine et lui dire que nous sommes trois contre le monde : la Chine, les Philippines et la Russie. C’est la seule solution. J’annonce ma séparation avec les États-Unis. Ce virage à 180° constitue un désastre diplomatique majeur pour les USA. PHILIPPINES : Analyses de Réseau Voltaire. Philippines : Le président Duterte abandonne l’alliance US et se rapproche de la Russie. BREIZATAO – ETREBROADEL (18/10/2016) Voilà probablement la manifestation la plus éclatante des ravages du gauchisme désormais établi en idéologie officielle au sein des ploutocraties occidentales.

Philippines : Le président Duterte abandonne l’alliance US et se rapproche de la Russie

Le président philippin Duterte, excédé par les chantages et menaces des USA et de l’Union Européenne au sujet de sa guerre anti-drogue, a officiellement rompu militairement avec Washington et déclaré son intention de nouer un partenariat avec Pékin et Moscou. PHILIPPINES (Article Wiki) République des Philippines Republika ng Pilipinas (fil) Republic of the Philippines (en) República de Filipinas (es) Les Philippines, en forme longue la République des Philippines (en filipino Pilipinas et Republika ng Pilipinas, en anglais Philippines et Republic of the Philippines, en espagnol Filipinas et República de Filipinas, en ilocano Filipinas et Republika ti Filipinas, en cebuano Pilipinas et Republika sa Pilipinas), est un pays d'Asie du Sud-Est constitué d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des terres et dont un peu plus de 2 000 seulement sont habitées, alors qu'environ 2 400 îles n'ont même pas reçu de nom.

PHILIPPINES (Article Wiki)

L'archipel philippin se situe entre 116° 40′ et 126° 34′ de longitude est et 4° 40′ et 21° 10′ de latitude nord. Philippines PRESSE. Newspapers -- Asia -- Philippines 12 resources Manila Standard Subject:

Philippines PRESSE

Google Filipinas. Google.ph. Últimas Noticias en PrensaLibre.com - Periódico Líder de Guatemala. Sans titre. Rodrigo Duterte a annulé les 28 exercices militaires à venir avec l'armée américaine, et écourté l'exercice actuellement en cours, affirmant que celui-ci serait le dernier de sa présidence.

sans titre

«Tant que je serai là, ne nous traitez pas comme un paillasson car vous le regretterez. Je ne vous parlerai pas. Le président philippin lâche les Etats-Unis et souhaite se rapprocher de Moscou et Pékin. Rodrigo Duterte, à la tête des Philippines depuis le mois de juin 2016, est disposé à mener des exercices militaires avec la Chine et la Russie.

Le président philippin lâche les Etats-Unis et souhaite se rapprocher de Moscou et Pékin

Le tout en précisant qu’il ne permettrait plus de manœuvres conjointes avec les Etats-Unis. Rodrigo Duterte confirme le virage à 180 degrés de la politique étrangère des Philippines entamé depuis son accession au pouvoir. Alors qu’il s’exprimait lors d'un entretien avec la chaîne hongkongaise Phoenix Television avant une visite de quatre jours à Pékin, il a confirmé le refroidissement des relations bilatérales avec les Etats-Unis. A la question de savoir s’il songeait à mener des exercices militaires avec la Chine et la Russie, il a répondu : «Oui, je l'envisage.

J'ai donné suffisamment de temps aux Américains pour jouer avec les soldats philippins». Ces déclarations sont d’autant plus importantes qu’elles représentent un changement radical de la politique étrangère de l’archipel asiatique. Philippines : Duterte ne veut plus des forces spéciales américaines chez lui. Après avoir traité Barack Obama de «fils de pute» , le tonitruant président des Philippines a demandé aux forces spéciales américaines de quitter le Sud du pays.

Philippines : Duterte ne veut plus des forces spéciales américaines chez lui

Pour Duterte, leur présence le gêne plus qu'autre chose dans son combat contre Daesh. Dans une nouvelle sortie, le président des Philippines a appelé au départ des forces spéciales américaines stationnées dans le Sud des Philippines. Selon Duterte, ces forces le gênent en effet dans son combat contre Daesh, et ce pour la raison qu'elles seraient des cibles privilégiées de l'organisation terroriste islamiste Al-Harakat al-Islamiyya plus connue sous le nom d'Abou Sayyaf. Cette dernière, qui sévit dans les îles du Sud de l'archipel des Philippines, vise en effet de préférence les Occidentaux, kidnappés afin d'en tirer des rançons, qui constituent une des sources substantielles de ses revenus.